Photo du jour : Youssef Chahed en mode Touriste    Tunisie – VIDEO : Le bureau de la campagne de Zebidi dément tout lien avec Mondher Guefrech et va porter plainte contre lui    [Audio] : Lassaad Dridi parle de la victoire contre le Stade Tunisien    Coupe de la CAF : l'adversaire du CS Sfaxien en 16ème de finale    Aménagement d'un «Village artisanal à Métouia» et prévision de deux autres à El Hamma et Mareth dans le gouvernorat de Gabés    Ligue 1 : un seul match au programme ce dimanche    Tunisie: Rached Ghannouchi trouve normal que les candidats à la présidentielle tentent d'écarter leurs rivaux    Me Kamel Ben Messaoud invite tous les avocats à défendre les libertés et le droit à la suite de l'arrestation de Nabil Karoui    L'UGTT examinera ce dimanche les développements survenus sur la scène politique et électorale    Tunisie – Nizar Ayed : Qui peut être derrière une affaire qui rend autant service à Nabil Karoui ?    La Poste Tunisienne revient sur les perturbations survenues dans certains de ses bureaux de poste    La Télévision tunisienne transmettra les matchs de la première journée de la Ligue 1 Pro    Corée du Nord- Pyongyang effectue de nouveaux tirs de missiles    Plusieurs arrestations à Kairouan    Extrémisme Violent, Ouverture de l'Appel à propositions pour le financement de projets de recherche    Par Chokri Azzouz : Empêchement provisoire ou abandon volontaire ? Propos sur le la délégation de ses pouvoirs par le Président du Gouvernement    En photos : Découvrez les trois nouvelles gammes Love Nature d'Oriflame    En photos: les jeunes de Ras Jebel honorent l'histoire de la ville    Ondes électromagnétiques : Le magazine 60 millions de consommateurs épingle trois fabricants de téléphones portables    Météo du Weekend : Des chutes de grêle par endroits, aujourd'hui    Huawei Y9 Prime 2019 : Une expérience unique de caméra selfie rétractable    En vidéo : Safi Saïd réagit à la polémique autour des candidats binationaux    Tunisie-Ligue 1 (1ere journée) : Un objectif commun pour tous    Volley-Mondial U19 : Première victoire pour la Tunisie aux dépens de la Biélorussie    Journées de la Céramique d'Art de Carthage: 1ère édition du 31 août au 08 septembre 2019    Journées de la coopération Tunisie- européenne de la Recherche et de l'Innovation, les 9 et 10 Septembre    OPPO Signe des accords sur des brevets avec Intel et Ericsson pour augmenter ses    Lancement d'appels à candidature à des programmes dédiés aux startups Tunisiennes    Programme TV du vendredi 23 août    LG et LUMI s'associent pour offrir une solution d'IoT plus complète pour chaque maison    Boga lance une campagne marquée par le renouvellement de son image    Incendies catastrophiques en Amazonie    La Poste Tunisienne certifiée Masterpass QR    Une statue pour rendre hommage à l'artiste défunt Sofiène Chaâri    Festival Carthage 2019 : 5000 livres seront offerts au public en marge du concert de Lotfi Bouchnak    Mohamed Ali Chihi – Ambassadeur de Tunisie à Moscou – décoré de la médaille de la Coopération russe    PANDA TOUR    Trois cinéastes Tunisiennes au programme de la 44ème édition du TIFF 2019 du 5 au 15 septembre    Alain Giresse s'en va – La FTF annonce la résiliation à l'amiable de son contrat !    Le festival de La Goulette accueille la pièce de théâtre ‘'Juif''    Fin de la cavale du meurtrier de Farès, le jeune serveur tunisien d'origine Djerbienne tué par balles pour un sandwich    Slah Mosbah aux festivals : programmé à son insu    L'aéroport de Tunis-Carthage ouvre à nouveau ses portes au public dès jeudi 22 août    Rendez-vous avec le Grand Gala de l'Opéra Italien au théâtre de Carthage    Le visa Schengen sera désormais plus dur à obtenir    Syrie: Les forces du régime entrent dans une ville clé du nord-ouest du pays    Depuis onze jours, des dizaines de migrants restent bloqués en mer    10 blessés dans l'atterrissage en urgence d'un Airbus sur un champ de maïs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fiers d'être Tunisiens
Réaction des organisations nationales et de la société civile
Publié dans La Presse de Tunisie le 08 - 11 - 2010

Suite au discours qu'a prononcé, hier matin, le Président Ben Ali, à l'occasion du 23e anniversaire du Changement, nous avons recueilli les témoignages et impressions de certains membres représentant des organisations nationales et la société civile, en interaction positive avec l'ensemble des mesures et décisions contenues dans ce discours référence.
Mme Saïda Agrebi
(présidente de l'Organisation tunisienne des mères - OTM)
Une grande fierté nationale
«En tant que femme tunisienne et présidente de L'OTM, je me félicite des mesures et décisions présidentielles prises à l'occasion du 23 ème anniversaire du Changement. Lesquelles mesures et décisions ont touché tous les secteurs vitaux, donnant à lire que sous la sage conduite du Président Ben Ali l'homme est à la fois la base et l'objectif de toute réforme et toute œuvre de développement. Dans ce sens, verse la décision présidentielle relative à l'élaboration d'un projet de loi portant retrait de la première réserve que la Tunisie avait exprimée au sujet de la convention des Nations Unies sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes, précisément en ce qui concerne la nationalité. Tout autant que la réalisation d'un programme prévoyant de porter le taux de couverture par les jardins d'enfants de 30% actuellement à 50% d'ici à la fin 2014, en plus de l'amélioration de la qualité des prestations dans les établissements de la petite enfance, donnent à lire que le Président de la République poursuit sans relâche la réforme sociale, partant de la forte conviction qu'il n'est point d'essor pour les nations sans la valorisation du capital humain en préservant ses droits à une vie digne et aisée dès la prime enfance.
Sur le plan politique, le Chef de l'Etat s'est montré soucieux de consolider la représentation des partis politiques dans les institutions législatives. Ce qui constitue un nouveau jalon sur la voie de la pluralité démocratique. Dans la même perspective, s'inscrivent, notamment, l'institution d'un prix présidentiel pour le meilleur article journalistique traitant de la cause des jeunes et la consécration de plus grandes perspectives quant à l'information destinée au tissu associatif. Toutes ces mesures, aussi décisives qu'historiques, traduisent une ferme volonté d'approfondir les réformes à même d'être en phase avec les exigences de la modernité, sans pour autant manquer d'ancrage identitaire et civilisationnel.»
Mme Mouna Blaïech
(avocate et secrétaire générale du bureau de l'Unft à Kairouan)
Consécration des libertés individuelles
«Tout comme les initiatives et décisions précédentes prises par le Chef de l'Etat, le respect des droits de l'Homme dans leur acception globale régit toute sorte de réforme.
Cette option de principe est encore une fois confirmée avec la suppression des avis de recherche émanant de la police judiciaire pour confier exclusivement la tâche à l'autorité judiciaire concernée. Par ailleurs, l'élaboration d'un projet de loi fixant la durée maximum de la garde à vue de la personne recherchée en vertu d'un mandat d'amener, témoigne de l'attachement du Chef de l'Etat au respect des libertés individuelles, fort en cela d'une vision profondément humaniste. Cela est également plus perceptible à travers la suppression de la peine d'emprisonnement pour certaines infractions en limitant la peine à l'amende et en majorant le montant.
En un mot, ces décisions relèvent d'une politique sociale qui ne peut être qu'une source de fierté nationale.»
M.Moez Souabni
(membre du Conseil supérieur de la communication)
Des décisions historiques
«Le discours prononcé, aujourd'hui, par le Président Ben Ali à l'occasion du 23e anniversaire du Changement a porté sur tous les secteurs. Et ce, conformément à une vision globale et une approche prospective. Pour ce qui est des décisions relatives aux nouvelles technologies de la communication, j'aimerai bien m'attarder sur celle concernant la migration du réseau tunisien du palier IPV4 au palier IPV6.Il s'agit d'un nouveau protocole d'Internet(2ème génération). De même que l'augmentation de la bande passante de la Tunisie pour atteindre 50 GB. Cela traduit le souci du Chef de l'Etat de jeter les fondements d'une communication moderne, donc, d'une économie en phase avec les mutations régionales et internationales, s'agissant des TIC. L'autre décision qui a amplement attiré mon attention est celle relative au renforcement des compétences du Conseil supérieur de la communication avec ses différentes composantes. En effet, y adjoindre un représentant du Parlement des jeunes, traduit l'attachement du Président de la République à renforcer davantage l'information destinée aux jeunes, sur lesquels parie constamment la Tunisie pour relever les défis actuels et futurs. Dans cette même perspective, s'inscrit le souci du Président Ben Ali de développer le cadre législatif de la presse électronique pour qu'il soit en phase avec les spécificités du secteur sur le double plan régional et international.»
M.H.A.
Mohamed Zinelabidine
(directeur général de l'Union de gestion par objectifs de la Cité de la culture)
Une volonté de pérenniser l'Etat de droit
«L'idée majeure du discours du Président de la République, c'est d'abord, une grande volonté de pérenniser l'Etat de droit, à travers une législation soutenue qui renforce la pluralité, la démocratie et l'implication de la société civile dans l'action politique.
Ensuite, l'Etat est sollicité pour raffermir les acquis d'un développement économique qui a hissé la Tunisie, ces dernières années, à un niveau de reconnaissance internationale. C'est pourquoi il est question dans ce discours de libérer les potentiels, d'encourager l'initiative économique, d'aider les jeunes diplômés à trouver les alternatives, en termes d'employabilité et de recrutement, comme étant au cœur de la volonté présidentielle de n'exclure personne ni aucune région, de manière à ce que le développement soit général, intégral et durable.
Enfin, le statut de la femme et du jeune sont consolidés, afin d'en faire des facteurs permanents du Changement.
En somme, c'est un discours qui intègre plus de droits et plus de lois pour une Tunisie glorieuse qui prépare, avec sérénité et détermination, les étapes à venir.»
Jamila Mejri
(présidente de l'Union des écrivains)
Une politique clairvoyante
«En ce 23e anniversaire du Changement, et comme il nous a toujours habitués, le Chef de l'Etat a annoncé un ensemble de projets et de décisions qui vont dans le sens de l'évolution et de l'épanouissement de la Tunisie et des Tunisiens dans tous les domaines, démontrant, encore une fois, une politique clairvoyante, et des idées autant audacieuses qu'avant-gardistes.
En tant que femme de culture, je voudrais exprimer ma gratitude à notre Président, pour l'intérêt qu'il ne cesse de manifester à la culture, dans son sens le plus large, ainsi que pour la sollicitude dont il entoure ses hommes et ses femmes. Au-delà des hommages et des distinctions, je suis particulièrement touchée par la déclaration de 2011 année nationale du livre, qui coïncidera avec la célébration du centenaire de deux grands écrivains, Mahmoud Messaâdi et Mohamed Bachrouch.»
Youssef Reguig
(plasticien - président du festival de Maharès)
Des projets ambitieux, une démarche rationnelle
«Le discours du 23e anniversaire du Changement s'est distingué par une somme de nouvelles décisions et mesures au profit du pays et des citoyens, révélant la même vision du Président Ben Ali, plus que jamais tournée vers l'avenir, sa volonté de développer tous les secteurs à travers des projets réfléchis et ambitieux et sa démarche rationnelle qui tient compte des réalités et des nécessité de notre époque.
Son action en faveur de la culture et de ses acteurs, vivants et décédés, ainsi que son attachement à mettre en valeur leur œuvre et leur mérite, prouve la grandeur du projet du Chef de l'Etat qui veut que la Tunisie soit un phare culturel, rayonnant dans son environnement, sur les voisins et les amis, et qui croit que la culture, «en tant que soutien au Changement», fait partie intégrante du développement durable.»
Ahmed Snoussi
(comédien-metteur en scène)
Une dimension mobilisatrice
«Plus que les décisions et au-delà des hommages et des distinctions, j'ai été interpellé par la dimension mobilisatrice du discours du Président Zine El Abidine Ben Ali. Dans ses propos, il a été certes, question d'actions incitatrices et stimulantes, mais il a été également rappelé que le salut d'un pays passe toujours par l'effort de chaque citoyen, son peuple, son abnégation et sa disposition au labeur, pour lui-même et pour les autres, afin d'améliorer le présent et d'assurer le futur.
Le projet, ambitieux et multidimensionnel du Chef de l'Etat, les avantages et les encouragements qu'il englobe et qui touchent toutes les catégories sans exclusive, doivent être accompagnés d'une conscience collective quant à la nécessité du travail et du sérieux pour le développement et la prospérité de la Tunisie.
C'était cela aussi le discours du Président Ben Ali.»
S.G.
Nizar Chaâri
(directeur général Tunivisions)
Une grande promesse pour l'avenir
«Un discours qui met en valeur encore une fois la liberté d'expression, la liberté de pensée et qui consacre le pluralisme politique dans notre pays. Conformément à son programme «Ensemble relevons les défis», le Président Zine El Abidine Ben Ali poursuit son œuvre dont l'objectif est de faire évoluer cette Tunisie démocratique qui évolue doucement et sûrement et cela nous inspire une grande confiance en tant que jeunes Tunisiens concernés par le grand projet de la Tunisie moderne et ouverte du Président Zine El Abidine Ben Ali.
D'ailleurs, l'appel qu'a lancé le Chef de l'Etat pour rassembler toutes les composantes de la société civile, les partis politiques et les associations autour d'un dialogue constructif est la preuve que cette démocratie est en train d'effectuer des progrès remarquables. Il faut simplement un peu plus de temps pour le processus mais on voit déjà de grandes réalisations pour les jeunes, les femmes et les médias qui s'installent de plus en plus dans notre paysage avec une liberté de ton qu'on ne connaissait pas auparavant. Cette ouverture du paysage médiatique tunisien sur le dialogue multiple et constructeur est pour moi une grande promesse pour l'avenir.»
S.T.
Riadh Ben Zazia
(président du marathon "Les Foulées du Megara") :
De nouveaux horizons pour la jeunesse et le sport
«"Je dis tout simplement que les décisions annoncées par le Chef de l'Etat constituent un encouragement de plus à la jeunesse et au secteur du sport. Ces décisions s'inscrivent dans la logique des choses. C'est aussi un atout pour aider la jeunesse tunisienne à relever les défis de la période à venir. Cela nous ouvre davantage les yeux sur les horizons que nous avons déjà vus et que nous sommes en train de voir se tracer au fil des jours, des mois et des années.
Ce n'est pas étonnant de la part de Son Excellence le Président Zine El Abidine Ben Ali, dont la stature et l'envergure confirmées à toutes les échelles se font l'écho des aspirations et de l'espoir renouvelé de la jeunesse et des sportifs tunisiens, qui, grâce à tout cet élan de générosité, ne manqueront pas, sous sa conduite éclairée, d'œuvrer à atteindre de nouveaux horizons. Je remercie le Chef de l'Etat qui, par l'annonce faite hier, donne un nouveau souffle dont on a besoin".»
W.N.
Wissem Arfaoui
(champion méditerranéen et 5e mondial) :
Fierté des sportifs d'élite
«"Je voudrais à cette occasion remercier Son Excellence le Président Zine El Abidine Ben Ali pour ses décisions en cette année de la jeunesse. J'espère que nos jeunes sportifs profiteront du geste noble plein de significations pour honorer leur engagement dans les grandes manifestations internationales sportives.
Ces décisions arrivent à un moment important dans la vie des athlètes qui en ont grandement besoin. Je souligne que les décisions présidentielles sont venues couronner deux décennies de réussites sur la voie de la réforme sportive et de la réalisation des acquis pour l'avenir. Les sportifs d'élite sont en droit d'être fiers puisqu'ils seront à même de représenter dignement la Tunisie dans les manifestations internationales".»
K.B.
Moncef Barcous
(homme d'affaires et vice- président de l'Utica)
Renforcer la compétitivité des entreprises
«Les mesures et les réformes avant-gardistes sont de nature à doter l'entreprise tunisienne d'une panoplie d'avantages et d'incitations permettant d'assurer sa pérennité. Des mesures, telle que la convertibilité du dinar ou les autoroutes maritimes relevaient, autrefois, de l'imaginaire.
Au début des années 80, je payais jusqu'à 200% de droits de douane pour quelques matériels, outillages et matières premières. Porter la tarification maximale à l'importation à 30%, et l'exonération aux droits de douane de quelque 1200 articles ne peut qu'alléger la charge des entreprises et doper la compétitivité de leurs produits.
Mieux encore, l'intégration de la Tunisie dans les autoroutes maritimes procure un gain considérable de 24 heures dans les transactions avec l'extérieur, ce qui favorise la présence des produits nationaux sur les marchés étrangers.
En tant que président de l'association nationale de l'emploi des jeunes diplômés et de la création d'entreprises, je me félicite des incitations fiscales, notamment les exonérations d'une partie des bénéfices des entreprises nouvellement créées, le développement de l'infrastructure technologique et la création d'un pôle financier pour le financement des PME. Désormais les jeunes disposent d'atouts supplémentaires pour se lancer, sereinement, dans les affaires.»
Ali Slama
(homme d'affaires et membre du bureau exécutif de l'Utica)
L'investissement au service de l'emploi
«C'est un nouveau jalon sur la voie de la modernisation des structures économiques et la diversification du tissu économique. En effet, la stratégie de développement avant-gardiste du Président Zine El Abidine Ben Ali a fourni, et continue de le faire, aux entreprises nationales, tous les préalables nécessaires pour renforcer la compétitivité des entreprises tunisiennes, maintenir la croissance et assurer un développement durable.
Les investissements massifs dans les infrastructures routières et portuaires sont de nature à renforcer la compétitivité du tissu économique tunisien et à créer une croissance soutenue, surtout dans les régions intérieures. Des œuvres, comme les nouveaux tronçons d'autoroutes ou la création de zones commerciales et industrielles, témoignent de la détermination d'impulser un développement intégral.
Sans aucun doute, le défi majeur de la période à venir est l'emploi des cadres. Désormais, les entreprises tunisiennes peuvent bénéficier d'une multitude d'incitations, entre autres financières, suite à l'embauche des jeunes diplômés.
Le climat d'affaires est en constante amélioration. Il faut rappeler à cet égard que la stabilité politique de la Tunisie conforte la stabilité économique et sociale.
Les réalisations, bien réelles, et la démarche sereine de l'économie tunisienne ont été approuvées par plusieurs notations et classements des institutions et des agences internationales, connues pour leur crédibilité et leur rigueur. Outre les incitations fiscales, financières et douanières, c'est certainement des atouts de taille pour drainer des investissements étrangers, créateurs d'emplois et pourvoyeurs de devises.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.