Tunisie – Délestage des barrages en Algérie près des frontières tunisiennes : Le ministère de l'agriculture explique    Semaine de la cuisine italienne en Tunisie du 18 au 22 novembre 2019 (Programme)    A Gafsa, des munitions pour mitrailleuse VAL saisies    En vidéo : Selon Macron, la Tunisie a réalisé un ‘'micracle démocratique''    Ooredoo et le Club Africain renouvellent leur engagement win-win    Alerte météo, Temps froid et venteux avec pluies localement importantes    Coupe de la CAF : les résultats du tirage au sort    La proposition de Chaima Bouhlel au président de la République    Puissance militaire dans le monde : La Tunisie 12ème en Afrique et 80ème force mondiale        Soutenons Aya Bouteraa, la Tunisienne finaliste de l'Arab Reading Challenge (vidéos)    Equipe nationale : les préparatifs se poursuivent avant d'affronter la Libye    Equipe nationale : Yassine Chammakhi convoqué en renfort    Tunisie: Mesures urgentes pour remédier aux lacunes de la décharge à Radès    Fifa : 10 ans de suspension à l'encontre de l'ex-président de la Fédération tanzanienne    Fermeture du centre de visite technique de Bir Al Kasaa    Intox : La BCT ne lance pas de crypto-monnaie    Après le succès de la première édition, la Fondation Orange a choisi de renouveler en 2020, avec le soutien de l'Institut Français, le Prix Orange du Livre en Afrique.    Deux accidents de la route à cause de la pluie    Moody's accorde un B2 négatif à la Tunisie    Pour la première fois, les Africains peuvent voyager en moyenne, vers plus de 27 pays sans visa ou avec un visa à leur arrivée    La lettre poignante du fils de Chiraz Laatri : J'accuse    Intempéries, la police de la circulation appelle les usagers de la route à la plus grande prudence    Aucune candidature pour la présidence de l'ESS    Palestine: Israël annonce l'assassinat d'un dirigeant du Jihad islamique à Gaza    Abir Moussi : L'ARP n'est pas un Kouttab    Tunisie – Youssef Chahed reçu par Emmanuel Macron à l'Elysée    Supercoupe d'Espagne : l'Arabie saoudite accueillera les trois prochaines éditions    Les exposants de l'Art Culinaire à EL Vitrina Sfax – Novembre 2019    Les exposants de l'habillement à EL Vitrina Sfax – Novembre 2019    En octobre 2019, le taux d'inflation se replie à 6,5%    Par Abdelaziz Gatri : Chassés de Raqqa et Dir Ezzour, « nos enfants » sont de retour    Démission ou limogeage, Chiraz Latiri répond    La détention préventive de Sami Fehri prolongée pour 5 jours encore    Un séisme de magnitude 5,4 s'est produit dans le sud de la France    Chiraz Laatiri limogée, Nejib Belkadhi choqué    Crash d'un petit avion à la Soukra : Décès du pilote !    Le Conseil de la Choura d'Ennahdha déterminé à présenter la candidature de Rached Ghannouchi pour la «Présidence du Parlement»    Tunisie – météo : installation du temps froid avec pluies isolées    Aujourd'hui, c'est la journée internationale des célibataires    Ouverture du Festival National du Théâtre Tunisien à Tunis: Session Moncef Souissi    Le Transit de Mercure, phénomène rare observable ce lundi 11 septembre 2019    TUNIS VILLAGE «izbat Tunis» dans le Fayoum en Egypte célèbre le 9ème anniversaire de la poterie et de l'artisanat    La Turquie va renvoyer, à partir de demain lundi, les daéchiens chez eux, y compris en Tunisie    Fête du Mouled 2019 : Quelque 12298 activités au programme en Tunisie    Exposition SHIFT, à mi-chemin entre bandes dessinées et récits de vie du 8 au 18 novembre à Central Tunis    Affaire Cactus Prod et Prod Caméléon: Le Contentieux de l'Etat saisit la Justice    Effondrement d'une carrière à Enfidha : Les ouvriers coincés ont été secourus avec succès !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Khémaïes Jhinaoui accorde une interview au site «arabic.sputniknews.com» sur la situation en Libye et la position de la Tunisie face à ce conflit armé
Publié dans Tunivisions le 19 - 05 - 2019

Le ministre des Affaires étrangères, Khémaïes Jhinaoui, a accordé une brève interview au site « arabic.sputniknews.com« , publiée le samedi 18 Mai 2019, dans laquelle le Chef de la diplomatie tunisienne est revenue sur la situation en Libye, déclarant que la Tunisie a déployé d'importants efforts pour faire cesser les opérations militaires et revenir à la solution politique en Libye, afin d'éviter davantage de pertes aux Libyens.
Il a ajouté, au début de cette interview, que « La Tunisie est en contact avec les diverses parties libyennes depuis le premier jour des affrontements armés, lancés par le maréchal Khalifa Haftar contre Tripoli, début avril, et poursuit ses efforts avec toutes les parties internationales en vue d'arrêter ce conflit armé et retourner au processus politique sous les auspices des Nations-Unies« .
Question : Depuis quand avez-vous commencé à communiquer avec les parties libyennes?
Réponse : « Les contacts avec la partie libyenne ont débuté dès le premier jour de l'opération en cours à Tripoli et comprenaient le gouvernement Al-Wefaq, ainsi que le maréchal Khalifa Hafter, soulignant la nécessité d'une solution politique. Nous luttons clairement contre le terrorisme. Le processus de lutte contre le terrorisme est légitime. Travailler sans solution militaire. »
Q : Quelle solution est actuellement disponible pour sortir de la crise?
« La seule solution à la crise est que les Libyens se rencontrent et décident de la solution consensuelle appropriée pour sortir de la crise actuelle sous le contrôle des Nations Unies. »
Q : Êtes-vous en train de communiquer avec les parties internationales sur les solutions possibles?
« Nous communiquons presque quotidiennement avec l'Envoyé spécial du Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies en Libye, Ghassan Salamé, ainsi qu'avec les Etats qui ont été actifs, et je me suis entretenu avec le ministre français des Affaires étrangères et le ministre italien des Affaires étrangères ainsi que la responsable de la politique étrangère de l'Union européenne, Federica Mogherini, et tous m'ont confirmé qu'il n'est pas question de solution militaire en Libye, et qu'il est inconcevable de continuer à se battre dans un pays arabe clé au sein de la Ligue des Etats arabes et de l'Union du Maghreb arabe et que nous gardions le silence, sachant que nous l'avons confirmé avec le ministre algérien des Affaires étrangères, et nous avons lancé un appel aux Libyens en leur demander d'arrêter les combats et nous essayons de convenir de la nécessité d'une solution politique, et c'est ce que nous prévoyons dans la prochaine période en œuvrant avec la communauté internationale ».
Q : Comment les parties libyennes ont-elles réagi pour revenir à la solution politique et arrêter les combats?
« Il n'ya pas de réponse rapide et directe, mais poursuivre l'entêtement quant à la situation actuelle ne sert pas les intérêts du peuple libyen, qu'il s'agisse du maréchal Haftar ou du gouvernement de réconciliation de Tripoli dirigé par Fayez Sarraj, en particulier après que le bilan des morts ait atteint prés de 500 victimes et 2 000 blessés. »
Q : Existe-t-il un consensus entre les pays voisins autour d'un mécanisme de solution en Libye?
« Nous sommes continuellement en contact avec les parties égyptienne et algérienne et nous tiendrons probablement une réunion au cours de la période à venir pour poursuivre les efforts en faveur du peuple libyen. De notre côté, en Tunisie, nous voyons la nécessité d'une solution consensuelle entre les Libyens et la lutte contre le terrorisme, et il n'y a aucune différence sur le fond entre l'Egypte et la Tunisie ou les pays voisins en ce qui concerne la crise en Libye. Tout le monde tient à épargner davantage d'affrontements à la Libye et nous discuterons des mécanismes possibles lors de la prochaine réunion. »
A noter que Jhinaoui a déclaré, lors d'une conférence de presse conjointe tenue avec Federica Mogherini, le vendredi dernier, que « La Tunisie est en contact avec toutes les parties en Libye et que nous nous tenons à la même distance avec toutes les parties, et que nous avons un seul objectif: rétablir la paix chez notre voisine, la Libye ».
Il a ajouté également que « Nous sommes en contact avec le gouvernement de réconciliation à Tripoli et avec le Chef de l'armée nationale libyenne, le maréchal Khalifa Haftar », soulignant entre-autres que « la Tunisie a déclaré l'état d'urgence à la frontière avec la Libye ».
Propos recueillis par le journaliste Mohamed Hmida
Source


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.