Abir Moussi évoque des préparatifs en prévision de la séance plénière prévue le 3 juin prochain    Fête des mères | La Poste Tunisienne assure une séance de travail le dimanche 31 mai 2020, pour la livraison des bouquets de fleurs    Coronavirus – Algérie : Le bilan grimpe à 638 décès et plus de 9.000 contaminés    Tunisie – Un avocat reçoit des menaces de mort    Tunisie – Coronavirus: Presque 60% des tunisiens ont cessé de travailler et n'ont pas reçu de salaires    Vers la cession de shems Fm et Assabah à cause de leur faillite    «Une relance post-COVID exige un vrai plan de rupture»    Le désengagement total des USA    Jusqu'à 86 millions d'enfants menacés par la pauvreté    La « solidarité » s'étiole autour de Ghannouchi    Le prix " Najiba Hamrouni pour la déontologie de la presse " attribué à " Nawaat "    Les professionnels estiment les mesures insuffisantes    Allah n'est pas obligé…    Un spectacle Hip Hop à la télévision    Le chanteur Ali Jaziri au rendez-vous    Bab L'Bluz, ce quatuor qui fusionne musique berbère et blues    Dr Nissaf Ben Alaya : Conditions de déroulement des cérémonies de mariage    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 29 mai à 11H00    Le Nova 7 I de Huawei disponible sur le marché tunisien    Maarouf est venu liquider les entreprises publiques, accuse Taboubi    Un agent de sécurité agressé à Ben Arous    Appel de la Suisse à agir contre la chute des transferts de fonds vers les pays à faible revenu    Fonds de la zakat | Le président de la LTDH, Jamel M'sallem, à La Presse : «On attend le verdict du Tribunal administratif» (vidéo)    Neymar : la justice suspend le paiement d'une amende de 14,7 millions d'euros    Programme « Tounes Wijhetouna » : Valoriser l'image de la destination Tunisie (Vidéo)    Relance économique après le Covid-19 : Le casse-tête du financement    Endettement de la SONEDE : La barre du milliard de dinars dépassée    Raffia Arshad, la première femme en hijab qui devient juge au Royaume-Uni    Tribune | Y a-t-il un commandant à bord ?    Tribune | Code d'éthique et de déontologie parlementaire : Pourquoi et comment?    Khaoula Hosni, auteure de «La fosse de Marianne», à La Presse : «La trilogie était un exercice d'écriture épuisant de scènes visuelles»    Houcine Jaïdi - Décès d'Albert Memmi : le silence du ministère des Affaires culturelles est injustifiable et inadmissible    ESS | Mercato : Baâyou intransférable !    Mohsen Marzouk menacé depuis la Turquie, riposte    L'ancien Premier ministre marocain Abderrahman Youssoufi n'est plus    Tunisie – Météo : Températures stationnaires    Escrime | L'élite reprend du service le 4 juin : Les sabreurs au rendez-vous    Chemins de l'herméneutique | Epilogue…    La Tunisienne Nour Belkhiria remporte le Canadian Screen Award    40ème jour du décès de Noureddine Diwa : L'hommage émouvant de sa femme Amel Agrebi    Wall Street Journal : Le CSHL, 1er club au monde à avoir utilisé l'application du public à distance dans un stade vide    Ligue 2 (barrages) : L'O.Sidi Bouzid réclame la diffusion TV des matches et un arbitrage à 5    Coronavirus : la Premier League reprendra le 17 juin    Tunisie: Un incendie ravage trois hectares de végétation à la Manouba    Tunisie : la BCT maintient inchangé son taux d'intérêt directeur à 6,75%    COVID-19 : HONDA Tunisie annonce une révision tarifaire de toute sa gamme    Zarzis : Mieux vaut tard que jamais !    Tunisie: Poursuite par le ministère de la Défense des recherches de migrants clandestins naufragés au large de Sfax    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sommes-nous devant un nouveau et ample conflit entre Juristes et Magistrats ?
Publié dans Tunivisions le 20 - 09 - 2019

Les désolants évènements survenus au Tribunal de première instance de Tunis, dans la journée du jeudi 19 Septembre 2019, lors du Sit-in ouvert entamé depuis hier par un grand nombre d'avocats tunisiens, notamment à l'intérieur du secrétariat dudit tribunal et après un premier Sit-in d'avocats au sein du bureau du Procureur de la République, ont mal tournés et un renfort sécuritaire a été déployé aussitôt pour disperser, par la force, les sitinneurs, ce qui a créé une grande bousculade ayant abouti à des blessures au niveau de la jambe de l'avocat, Ridha Raddaoui, membre du comité de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, sachant qu'au cours de cette bouscula, le Doyen des avocats Me Brahim Bouderbala aurait été lui-même agressé.
Suite à cette mésaventure, les magistrats ont pris la décision d'entrer en grève générale avec présence sur les lieux, ce vendredi 20 Septembre, dans tous les tribunaux de la République.
Cette grève se poursuivra également durant toute la semaine prochaine, suite à un APPEL émanant de l'Association des Magistrats Tunisiens, dans l'attente de l'ouverture d'une enquête sérieuse et rapide de la part du Procureur général de la République près de la Cour d'Appel de Tunis, au sujet de tous les évènements survenus hier, jeudi 19 du mois courant, au Palais de la justice, et poursuivre tous ceux qui y sont impliqués.
A noter que l'Association tunisienne des jeunes avocats et l'Association tunisienne des femmes démocrates, ont exprimé hier leur soutien au Comité de défense des martyrs de la Nation, Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, dénonçant à l'occasion l'agression subie par les avocats en Sit-in au siège du Tribunal de première instance de Tunis.
De son côté, le Bureau exécutif de l'UGTT a dénoncé à son tour, le jeudi soir, ce qu'il a qualifié d'agression de la part des forces de l'ordre commise contre un certain nombre d'avocat en Sit-in au Palais de Justice, dont des membres du Comité de défense des martyrs Belaïd et Brahmi, considérant que cette agression est une violation de l'inviolabilité du tribunal et de la dignité des avocats.
Dans ce contexte, la membre du Comité de défense des deux martyrs, Me Imène Gzara, a déclaré sur Nessma TV, que le comité avait demandé au Procureur de la République du Tribunal de première instance de Tunis : » إما إحالة ملف القضية المعروفة ب ملف الجهاز السري أو حفظه « , sachant que ce dossier stagne depuis une année, soulignant que le Procureur de la République « n'a pas entamé délibérément d'enquête au sujet de ce dossier et pas adressé de convocations à un certain nombre de dirigeants d'Ennahdha, et à leur tête le président du mouvement Rached Ghannouchi, pour les auditionner » (Source).
Un conflit qui est en train de prendre de l'ampleur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.