Tunisie : Rached Ghannouchi reçoit l'ambassadeur de France    Le marché boursier termine la séance de mercredi, sur une note morose    Kais Saied: Nous n'avons pas de problèmes avec les juifs mais plutôt avec les colonisateurs    France : 3 ministres épinglés pour dissimulation de revenus ça fait beaucoup!    Précisions du ministère de la Justice concernant le pass vaccinal    Affaire Khashoggi : le Saoudien arrêté à Paris ne serait pas le bon, Macron soulagé    Ali Laârayedh : Quelques centaines de personnes avaient manifesté durant la journée du 25 juillet    Exode des cerveaux : 39 mille ingénieurs ont quitté la Tunisie    Tunisie : Vers une normalisation avec Israël ? Kais Saied tranche    Médenine: 36 élèves contaminés par le coronavirus    Coupe Arabe FIFA 2021 : Programme des quarts de finale les 11 et 12 décembre    Les pays où les habitants ont été le plus souvent ivres    Abdellatif Mekki : Les personnes qui gardent encore espoir en Kaïs Saïed n'ont rien compris !    Dr Rim Belhassine Cherif: Président du groupe régional pour l'Afrique de la Commission d'Etudes 13    Tunisie-officiel : Un mandant de dépôt contre...    TRANSTU: Changement du trafic du métro sur la ligne 1, entre les stations "Mohamed Ali" et "Kabaria"    Najla Bouden s'entretient avec Kamel Sahnoun et Walid Ben Salah    Les accords commerciaux avec l'Afrique : Le continent d'avenir    NBA : Lakers et Knicks à la relance, Dallas renversé par Brooklyn    UCL : Le Barça pourrait se qualifier ce mercredi ?    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 08 Décembre 2021 à 11H00    Vers la vaccination des enfants de 5 ans et plus ?    Exposition photos, films, concerts et arts numériques au programme de la 1ère édition du "Nawaat Festival"    ANALYSE | AUSTERITE — RELANCE : Des attentes qu'on ne peut ignorer...    Tunisie – UE : Don de 78 MDT de la BERD au ministère de l'Agriculture et à la STEG    Programme TV du mercredi 08 décembre    L'entreprise autrement: Le retard est devenu fatal    Variant «Omicron» — Reprise économique: L'imprévisibilité...!    JTC: Les spectacles au programme du 8 décembre 2021    Sfax: Concert afro-tunisien au théâtre municipal [Vidéo]    L'équipe de Tunisie se ressaisit: Sursaut rageur et coup d'éclat    CONDOLEANCES    Comment rendre le système éducatif plus efficace en Tunisie ? Ridha Zahrouni s'exprime sur le sujet [Vidéo]    Première étude sur l'Omicron: Le risque de réinfection trois fois supérieur par rapport aux variants Beta et Delta    Tunisie-officiel : Nouvelle date d'un jour férié    NEWS: Héni Amamou passe à l'EST    Handball — Mondial Dames d'Espagne — Congo-Tunisie (33-24): Un goût d'inachevé    Programme de la Cinémathèque Tunisienne du 8 au 18 décembre 2021: Le cinéma fête le théâtre    Les JTC 2021 rendent hommage à la Troupe de la ville de Tunis : Une consécration pour l'Histoire et le parcours    «Corde inconnue, fragment 1» de Fatma ben Aissa à Atelier Y: Déambulation artistique    Tunisie: Augmentation de 14% des prix du fer de construction    Tunisie : Signature d'un contrat de concession pour la restauration «d'El Karaka » de la Goulette et sa transformation en musée de la céramique artisanale    Connect International : Une visite à la capitale sénégalaise Dakar    Coronavirus : Du nouveau concernant Omicron    JO d'hiver 2022 : Le Kremlin appelle à des JO libres de toute politique    Allemagne : Un gouvernement «pro-européen» à composante paritaire hommes/femmes    Malheureusement, la justice l'a innocent酠   Tunisie : Focus sur le projet de réaménagement du musée de Carthage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le moyen le plus simple et efficace d'empêcher la propagation des maladies infectieuses, selon la Banque mondiale : se laver les mains régulièrement !
Publié dans Tunivisions le 02 - 03 - 2020

Nous publions ci-après l'article publié sur le Blog de la Banque Mondiale, rédigé par la consultante Haruna Kashiwase et qui traite des moyens simples et efficaces pouvant aider l'être humain à se protéger contre les risques de contamination et contagion, y compris contre l'épidémie du nouveau Coronavirus COVID-19.
« De nombreux foyers ne disposent pas d'une installation de base pour se laver les mains dans les pays en développement
Entre la grippe saisonnière, annoncée comme particulièrement virulente cette année, et la récente épidémie de coronavirus, les risques sanitaires inquiètent à juste titre les populations. Vaccins contre la grippe, masques chirurgicaux et autres mesures de protection : nombreux sont ceux qui redoublent de précaution pour se prémunir des infections. Or il existe un moyen simple et efficace d'empêcher la propagation des maladies infectieuses : se laver les mains régulièrement. Le lavage des mains à l'eau et au savon est une mesure d'hygiène efficace et peu coûteuse pour prévenir la transmission des maladies diarrhéiques et respiratoires. Selon l'UNICEF, ce geste peut permettre de réduire les risques de diarrhée chez les enfants de plus de 40 %. L'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui préconise de se laver fréquemment les mains à l'eau et au savon dans ses conseils au grand public sur les mesures d'hygiène essentielles pour se protéger contre une infection comme le nouveau coronavirus, a même publié des directives sur la manière dont il faut procéder.
Le lavage des mains est désormais considéré comme un enjeu d'hygiène prioritaire qui fait l'objet d'un suivi dans le cadre du 6e Objectif de développement durable. Le Programme commun OMS/UNICEF de suivi de l'approvisionnement en eau, de l'assainissement et de l'hygiène (ou JMP) a tenté d'estimer le pourcentage de ménages à travers le monde qui disposent d'une installation de base pour se laver les mains (c'est-à-dire avec de l'eau et du savon). De fait, un grand nombre de foyers en sont encore privés, en particulier dans les pays à revenu faible et intermédiaire. Les graphiques ci-dessous vont nous permettre de mieux comprendre les défis d'une bonne hygiène des mains.
Les données les plus récentes (2017) sur la présence dans les foyers d'une installation de base pour le lavage des mains couvrent 77 pays. Elles proviennent principalement d'enquêtes auprès des ménages : enquêtes en grappe à indicateurs multiples et enquêtes démographiques et de santé. À l'occasion de ces enquêtes, les agents recenseurs demandent à voir l'endroit où les membres du ménage se lavent les mains et notent la présence éventuelle d'eau et de savon. Résultat : dans 42 pays (soit 54 % des pays pour lesquels il existe des données), moins de la moitié des habitants dispose dans leur foyer d'une installation de base pour se laver les mains avec de l'eau et du savon . Et c'est en Afrique subsaharienne que l'on observe les taux d'accès les plus bas : le Libéria, le Lesotho, la République démocratique du Congo et le Rwanda ne franchissent même pas la barre des 5 %. Ailleurs, comme en Haïti, à Vanuatu, en Bolivie et au Timor-Leste, moins de 30 % de la population dispose à domicile d'une installation de base pour se laver les mains. Dans l'ensemble de ces pays, il faut promouvoir non seulement l'aménagement d'installations équipées d'eau courante, mais aussi des changements de comportement. En effet, comme le souligne l'UNICEF, en dépit de la disponibilité de savon dans les pays à faible revenu, ce produit est rarement utilisé pour se laver les mains.
Dans les 42 pays ci-après, moins de la moitié des ménages disposent d'une installation de base pour le lavage des mains :
Libéria, Lesotho, RD Congo, Rwanda, Tchad, Burundi, Guinée-Bissau, Gambie, Ethiopie, Malawi, Cameroun, Somali, Togo, Bénin, Burkina Faso, Zambie, Guinée, Sierra Leone, Côte d'Ivoire, Ouganda, Haïti, Soudan, Eswatini, Sénégal, Kenya, Vanuatu, Bolivie, Angola, Timor-Leste, Bangladesh, Îles Salomon, Zimbabwe, Afghanistan, Ghana, Sao Tomé-et-Principee, Nigeria, Mauritanie, Afrique du sud, Namibie, Népal, Tanzanie, Rep. du Congo. »
Source


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.