Faouzi Daâs répond à Rached Khiari et le défie    Tunisie – Rym Mahjoub infectée au covid malgré sa vaccination    Tunisie – VIDEO : Mekki : Personne n'a le droit d'interpréter la constitution    Rached Khiari lance de graves accusations à l'encontre de Kaïs Saïed et promet des fuites    Injection de 31 millions de dinars pour réparer la flotte de Tunisair    Augmentation des prix des carburants    Affaire de la BFT | Une séance d'audition du ministre de Domaines de l'Etat à huis clos à l'ARP    Tunisie : La dernière des dernières de chez Tunisair... Inouï    Grève des agents de l'ATTT - Le report des dates de rendez-vous des visites techniques se fera gratuitement    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Décès de Amor Latiri    Tunisie: Hanen Ftouhi renonce à sa nomination à la tête de Shems Fm    Le PNUD TUNISIE et Attijari bank organisent le Hackathon Tekصح vers une santé plus connectée en Tunisie    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    Commerce extérieur : aggravation du déficit commercial au premier trimestre    Les professionnels de la santé contestent la note ministérielle leur interdisant de traiter avec les médias sans autorisation préalable    Tunisie: kais Saied présente ses condoléances à son homologue égyptien    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 19 Avril 2021 à 11H00    Un aperçu de quelques produits Huawei de la nouvelle stratégie 1+8+N    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Tunisie-Neji Jmal: Kais Saied nous pousse vers l'inconnu [Vidéo]    Tunisie: Kais Saied, commandant suprême des forces armées "militaires et sécuritaires": La foire aux arguments    Tunisie – Coronavirus: Nouvelles mesures du 18 au 30 avril, que risque-t-on en cas d'infraction?    Tunisie: Le point sur l'état d'avancement de la campagne nationale de vaccination    Dans sa lettre de l'autre rive à Hannah Arendt : Le J'accuse de Sophie Bessis    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Tunisie – météo : Légère hausse des températures avec quelques pluies    Classement WTA : Ons Jabeur grimpe à la 25ème place, historique !    Les indiscrétions d'Elyssa    Volleyball | Championnat d'Afrique des clubs – 1er tour : A la portée de l'EST et du COK    One Tech Holding propose la distribution de 0,250 dinar par action    Première sportive tunisienne et africaine à être sacrée dans le JIU-JITSU brésilien : Hajer Jelili, une championne-née    Handball | Nationale A – 1ère journée play-off : Le CA piège l'ESS    Le président de la République présente ses condoléances à son homologue égyptien suite à un accident du train    Des mesures contre les contrevenants qui ne se conforment pas à la décision d'interdiction de la circulation des véhicules    Qui y a-t-il derrière les catastrophes en Egypte et à qui profitent-elles ?    Tunisie-Ligue 1 (J19 - matchs en retard): le programme de ce dimanche    Foot-Europe: le programme du jour    Mes odyssées en Méditerranée: Cachez-moi ces images que je ne saurais voir…    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Exposition «States of Exception», du 25 Mars au 2 Mai, à la station d'art B7L9 (Bhar Lazreg): Les œuvres de Thameur Mejri annonciatrices d'une nouvelle ère    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    La prochaine mission habitée vers la Lune se fera dans un vaisseau de chez SpaceX    La Russie interdit l'entrée sur son territoire de responsables de l'administration Biden    Sfax | 3 migrants clandestins secourus et 21 corps repêchés    Tunisie: Vers l'inscription de deux sites Tunisiens dans le patrimoine mondial de l'Unesco    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Libérer l'économie tunisienne des inefficacités liées à la gouvernance (3)
Publié dans WMC actualités le 02 - 08 - 2012


Recommandations en matière de politiques
a) Recommandations à court terme :
• Améliorer la transparence: Le rôle joué par l'internet (Facebook, blogs) durant la révolution illustre remarquablement le pouvoir que peut avoir l'information. La démocratisation permettra donc aux citoyens d'exercer leurs droits et d'exiger de l'administration plus de transparence et de responsabilité (accountability). Le gouvernement intérimaire a engagé une réforme qui consacre le droit des citoyens à accéder aux informations et aux données publiques (décret-loi N°41 du 26 mai 2011 et du 14 juin 2011). La transparence concernant les informations et les données publiques est essentielle pour rétablir la confiance des populations dans le système. Dans le cadre de mise en oeuvre de cette nouvelle politique, les autorités intérimaires ont publié plusieurs documents (l'intégralité des rapports annuels de la Cour des comptes, les rapports d'exécution budgétaire, les rapports PEFA, etc.) jamais publiés sous l'ancien régime. Alors que les premières diffusions étaient notamment liées à quelques documents sur les finances publiques, une diffusion plus proactive et plus systématique des informations améliorera de manière significative le climat des affaires, en donnant un signal fort de changement dans les cultures et comportements des administrations. Ceux-ci pourraient inclure les processus de passation des marchés publics et les résultats des appels d'offres, des informations détaillées sur le processus de privatisation, des données économiques et sociales, des informations détaillées sur la planification et l'exécution budgétaire, les interventions du gouvernement dans le domaine du commerce et sur le marché intérieur (les autorisations, la douane, l'impôt, les subventions, etc.), ainsi que des documents judiciaires. A moyen et long terme, toutes les décisions gouvernementales et administratives importantes devront faire l'objet de publication pour permettre à toute personne physique ou morale d'être informée des décisions et d'en connaître les raisons.
• Accroître la participation des citoyens aux affaires et la redevabilité (accountability) des pouvoirs publics : Le caractère centralisé de l'ancien régime exposait de nombreux services publics aux interférences politiques, y compris la police, le système judiciaire, le système fiscal, voire les administrations sociales. La mise en place, dans un premier temps, d'un système transparent de gestion axée sur les résultats et la performance permettra de réorganiser les services publics en fonction de leurs mandats et objectifs, et d'accroître l'efficacité des ressources publiques. De plus, la redevabilité (accountability) des administrations ne pourrait être renforcée que dans un environnement contestable. Il existe un réel besoin de mettre en place un système de contrôle et de contre-poids entre le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif et le pouvoir judiciaire.
Ainsi, parallèlement à la démocratisation, une réforme du système judiciaire devrait être mise en œuvre, afin de garantir un système judiciaire indépendant, transparent et accessible aux citoyens et au secteur privé, pouvant servir de contrepoids au pouvoir exécutif ou législatif, et éviter ainsi tout risque d'abus de pouvoir.
• Renforcer le système bancaire: En mai 2011, la Banque centrale a publié une circulaire sur les bonnes pratiques de gouvernance dans les banques, ce qui constituait un premier pas vers l'amélioration de la gouvernance dans le secteur bancaire. L'adoption par les banques d'un système de gestion transparent et d'une culture de révision des comptes permettra de promouvoir une meilleure gouvernance dans le secteur bancaire et d'assainir le portefeuille des banques par la classification des créances douteuses sans considérations politiques. De plus, les relations entre l'Etat et les banques devront être clarifiées, en accordant plus d'autonomie à la Banque centrale et en encourageant la mise en œuvre dans les banques publiques d'un système de gestion axée sur la performance. De même, la participation des banques publiques au capital des entreprises d'Etat et leur politique de prêt à celles-ci devraient être reconsidérées. Il y a également lieu de réorienter le rôle des banques dans l'économie en améliorant leur capacité à évaluer les PME et en développant le système de microfinance.
De même, le soutien des banques publiques aux PME et à la microfinance devrait être réorganisé, de manière à éviter l'interférence gouvernementale dans les décisions d'octroi de crédits, et à promouvoir une approche par le bas, notamment pour la BFPME et la Banque tunisienne de solidarité. A moyen terme, une vaste fusion des banques, et plus particulièrement l'établissement de partenariats stratégiques avec des banques étrangères, pourraient permettre de mieux structurer et renforcer le système bancaire tunisien.
Source : BAD


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.