L'INM prévoit un retour des pluies au début du mois de mars    Tunisie – Le ministère de la santé a obtenu une enveloppe de 4 milliards pour faire face au coronavirus    La formation du gouvernement marque le déclenchement d'une nouvelle crise, selon le Parti des Travailleurs    Festival International Les Francophonies de Sousse du 5 au 8 mars 2020 (Programme)    Décès de l'ancien « Raïs » égyptien Hosni Moubarak    INC: le miel tunisien ne contient pas de résidus de pesticides    Naples – FC Barcelone : Sur quelle chaîne voir le match ?    Coupe de Tunisie : Le calendrier complet de tous les tours    Volley-ball – Championnat : Calendrier de la seconde phase play-off et play-out    Tunisie: Sauvons notre pain    Décès de l'ex président égyptien, Hosni Moubarak    Tunisie : Un accident de la route fait cinq morts à Kasserine    Tunisie : Date de la remise des fonctions de chef du gouvernement à Elyes Fakhfekh    VIDEO : Allemagne : Une voiture fonce dans la foule : Plusieurs blessés    LC Europe: Chelsea-Bayern, les compos probables    Visite de l'émir du Qatar : Convergence des points de vue sur les questions arabes et internationales    Gouvernement Fakhfakh : Qalb Tounès dément l'existence d'un deal politique    Aéroport Tunis-Carthage : Le traitement des bagages cédé à une société publique    Du 26 février au 1er mars au Kram : 1ère édition du salon de l'Electricité et des Energies Renouvelables    Après le règlement de la crise : Annulation de la grève des agents municipaux    Plan d'action gouvernemental : Signature du document contractuel    Au-delà du regard, le Huawei Y 7 p, un assortiment de beauté    Démenti : Elyès Fakhfakh n'a prévu de lancer aucun appel aux fonctionnaires de faire « DON » à l'Etat d'une semaine de travail    LC Europe : Naples-Barça, les compos probables    Contrepoint | Culture : à la recherche d'une vision    Festival du Rire de Tunis 2020 | Laurent Baffie : un humour transgressif    Quatre nouveaux cas de coronavirus en Irak, une famille de retour d'Iran    La convention réseau Peugeot 2020    CONDOLEANCES : Dr Nabil ZAGHOUANI    L'huile de figue de barbarie tunisienne: Un produit tunisien qui rayonne (Vidéo)    Coronavirus à la tunisienne, plus de vannes que de peur    Au Cœur du Débat | Sommes-nous de gauche ou de droite ?    Faj Ruwaisat à Kairouan se bat pour son droit au développement dans un environnement sain    Hosni Moubarak n'est plus    L'ex-président égyptien Hosni Moubarak est mort    «La conférence des oiseaux» de Naoufel Azara à El Teatro : Une élévation par le texte et la mise en scène    L'humoriste Samia Orosemane en tournée internationale fait une pause au Royal Thalassa Monastir    Le programme commun du gouvernement Fakhfakh signé au palais Edhiafa : Les huit priorités urgentes    Tournoi de Dubaï : Malek Jaziri s'incline devant Novak Djokovic    Le portrait de Bourguiba et le buste de Hannibal toujours en place au palais de Carthage    Coronavirus : trois nouveaux morts en Iran    Coronavirus – Italie: Interruption du tournage de ‘Mission impossible'    Ligue 2 : Le comité directeur de l'ES Zarzis convoque sept joueurs devant la commission de discipline    Serie A : À cause du coronavirus, le choc Juve-Inter à huis-clos    Beit El Hikma: élection de 15 nouveaux académiciens    Le quinzième épisode du festival Jazz à Carthage 2020    Le festival « Sicca Jazz » du Kef souffle sa sixième bougie!    L'Emir du Qatar voudrait attirer les pays arabes vers l'axe turco-qatari?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie :
Vers la suppression de la compensation des tarifs d'électricité et de l'eau?
Publié dans WMC actualités le 28 - 10 - 2016

La SONEDE et la STEG, deux entreprises publiques qui souffrent d'un milliard de dinars d'impayés, auront, en 2017, plus de moyens financiers pour investir, et ce à la faveur des augmentations de leurs tarifs. Espérons que les moyens mis à leur disposition permettront de nous éviter le cauchemar des dramatiques coupures d'eau et d'électricité.
La SONEDE a eu déjà à le faire en 2016. Les augmentations des tarifs ont été justifiées par le fait de l'augmentation du coût de l'eau, estimé à 820 millimes pour le mètre cube et fourni au consommateur, pour seulement 690 millimes le mètre cube. Ces majorations ont aussi pour but de contribuer à l'amélioration du réseau de distribution de l'eau potable.
La STEG va augmenter quant à elle ses tarifs en 2017 comme le stipule la loi de finances de cet exercice. Cette augmentation, qui va aider la société à faire face à ses difficultés financières, va drainer des recettes d'une valeur de 175 millions de dinars (MDT).
Le non-dit à travers ses augmentations c'est qu'elles s'inscrivent dans la perspective de supprimer la compensation des tarifs de l'eau, d'électricité et de gaz.
Elle satisfait par ailleurs plus d'un analyste de la chose tunisienne. Chokri Mamoghli, universitaire et ancien secrétaire d'Etat, pense qu'«ilfaut laisser à ces entreprises la possibilité de pratiquer des politiques tarifaires idoines, chose qui n'a pas été faite au cours des cinq et six dernières années». Et Mamoghli d'expliquer sa pensée lors d'un débat croisé sur la situation économique dans le pays: «Je pense particulièrement à la SONEDE: pourquoi on a des difficultés au niveau de la desserte de l'eau, c'est parce qu'il n'y pas eu d'investissement et il n'y a pas eu d'investissement parce qu'il n'y a pas eu des politiques tarifaires adéquates.
La SONEDE n'a pas eu à réviser ses tarifs depuis 2011. Résultat: c'est une entreprise à court de liquidités. Et si, en plus, on tient compte du fait que ces entreprises ont été obligées d'embaucher à coup de milliers de salariés, on comprend les difficultés dans lesquelles elles se trouvent.
Il y a urgence à donner à ces entreprises la possibilité de réviser leurs tarifs aux fins de se procurer des liquidités et de faire baisser, par conséquent, la pression sur le budget de l'Etat».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.