Abdelkader Maalej: Hommage à Ali Baklouti, le fondateur de La Gazette du sud et Chams el janoub    Que contiendra le nouveau décret de réconciliation pénale que prépare Kaïs Saïed ?    Express    Mutinerie au Burkina Faso : Renversement de Roch Marc Christian Kaboré ?    Ooredoo récompense les supporters Tunisiens : 15000 dinars à gagner ce samedi    Hausse des revenus de City Cars de près de 46%    Rabat pourrait-il "voler" à Alger l'organisation du sommet de la Ligue arabe?    CAN 2021 : Une sélection fait face à une épidémie de gastro-entérite !!    CAN 2021 | Huitièmes de finale : Le Cameroun en favori !    NEWS | La chute de la Ligue 1 !    CA | Retour de la passion en attendant la consécration : Ici, tout commence !    Produit de consommation de base: Les prix varient d'une région à l'autre !    Tunisie – météo : Ciel passagèrement nuageux et températures stationnaires    Passagers du métro agressés : ce que le suspect a dit en garde à vue    Amen Allah Messaâdi : le rythme des contaminations ne régresse pas    Sur nos écrans l «Al Kahen» de Othman Abou Laban : Le genre dans le mauvais    « Art Expo » à la galerie « Musk & Amber » : Action commune    Noureddine Ben Abdallah : les revendications des médecins du secteur public ne sont pas prises au sérieux    Seulement 13% des Tunisiens sont diplômés    STEG : -40% en liquidités, 13 milliards de dette…, pourtant les salariés auront leurs primes    Kamel Ben Messaoud explique la décision du Tribunal administratif en faveur de Béchir Akremi    Livres | «Ton absence n'est que ténèbres» de Jón Kalman Stefánsson : Une mosaïque romanesque extraordinaire    Gafsa: Plus de 231 infractions économiques relevées    A Bizerte, 2 400 oliviers seront plantés pour la saison 2021-2022    Daily Brief du 24 janvier 2022: Kaïs Saïed ne semble pas avoir compris qu'il s'est fait remonter les bretelles par Macron !    CAN 2021 : Sur quelles chaînes regarder les matches de lundi ?    Kasserine: L'UTICA menace d'organiser des journées de colère    Le couvre-feu va-t-il être prolongé ? Précisions de Amen Allah Messadi    Coupe de Tunisie : résultats complets des matches du 3ème tour    Youssef Bouzakher : le ministère de la Justice et le pouvoir législatif sont responsables de la situation de l'affaire Akremi    Ettakatol: Saied veut démanteler les institutions de l'Etat    Ammar Mahjoubi: Le caractère fondamentalement inégalitaire de la société romaine*    Tunisie : Le CSM met en garde contre "la diffamation sans précédent de ses membres".    Monde : Le président arménien annonce sa démission    Bruits autour de BCE, Ben Ali : Le son de cloche de Baccouche    Entretien téléphonique Saïed-Macron: « Les réformes aspirent à préserver la liberté et à établir la justice »    Syrie : 4e jour de combat entre Daech et les Kurdes, plus de 120 morts    Foot-Europe: le programme du jour    Tunisie: Ali Abdi testé positif au Covid19    Evènement "Les Nuits de la lecture" en ligne: 6ème édition sous le thème de l'AMOUR    Le chanteur hip-hop Balti et Elyanna réunis dans une chanson tuniso-palestinienne (vidéo)    Sculpture sur un minéral ancestral, le lapis specularis    Gabès Cinéma Fen 2022: les inscriptions pour les films sont ouvertes    Les crises en Tunisie se sont aggravées depuis que Saïd a limogé Mechichi, selon la Confédération Syndicale Internationale    Coronavirus :Fin des mesures sanitaires en Grande-Bretagne    L'histoire de détermination de la nouvelle conseillère de Kais Saied    Un astéroïde "potentiellement dangereux " passera prés de la terre mardi soir    Le combat d'un résistant septuagénaire palestinien écrasé par une voiture de police de l'occupant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Société De Nutrition Animale (SNA) : perspective d'évolution Stable
Publié dans WMC actualités le 11 - 11 - 2003

Tunis, le 30 octobre 2003 : MAGHREB RATING, affiliée à l'agence internationale de notation FITCH RATINGS, a décidé d'abaisser comme suit les notes attribuées à la SOCIETE DE NUTRITION ANIMALE: BBB(tun) pour la note long terme avec perspective d'évolution Stable et F3(tun) pour la note court terme. Cette décision est motivée par la situation difficile que traverse le secteur tunisien de l'aviculture d'où la SNA tire l'essentiel de ses revenus, la dégradation de la rentabilité de la SNA liée à l'expansion de son activité d'élevage de volaille, ainsi que le niveau d'endettement relativement élevé qu'elle a atteint du fait de sa politique de soutien aux autres sociétés du groupe POULINA.
Créée en 1979, la SNA est l'une des plus importantes sociétés du groupe POULINA opérant principalement dans le secteur avicole. Avec plus de 85% de ses revenus générés dans l'aviculture, la SNA est fortement soumise aux aléas
de ce secteur. L'aviculture tunisienne connaît depuis la fin de 2001, d'importantes difficultés (surcapacités de production de viande blanche, ralentissement de la demande et importante baisse des marges). Du point de vue de Maghreb Rating, cette crise du secteur avicole devrait conduire à terme à une concentration dans le secteur qui bénéficiera aux plus importants opérateurs, dont le groupe POULINA. En outre et même si la consommation tunisienne de viande blanche a enregistré un ralentissement conjoncturel en 2002, elle n'est encore que de 12 Kg/habitant/an contre 23 Kg au niveau européen, ce qui laisse augurer un important potentiel de croissance future.
La position dominante de la SNA sur le marché de l'alimentation animale résulte en bonne partie du leadership du Groupe Poulina dans la production de viande blanche et de ses importants besoins en aliments pour volaille. La crise du secteur avicole a donc affecté par ricochet l'activité d'aliments pour volaille de la SNA.
En outre et dans le cadre d'un transfert d'activités entre les différentes sociétés avicoles du groupe POULINA, la SNA est engagée dans un important développement de ses activités d'élevage de volaille. En 2002, la SNA a ainsi acquis 34 centres d'élevage qui appartenaient à El Mazraa et d'autres sociétés d'élevage du groupe. Cette incursion de la SNA dans l'élevage de la volaille à un moment où ce secteur traverse une crise profonde, est donc une source de nouveaux risques.
Le chiffre d'affaires de la SNA s'est établi en 2002 à 82,6 MD en hausse de 8.6% par rapport à 2001, la quasi stagnation de ses ventes d'aliments composés sur le marché local (-0,6%) et la chute de ses exportations d'aliments (-52,5%) ayant été largement compensées par la forte croissance (+66,5%) des revenus de sa nouvelle activité d'élevage. En 2002, et en dépit d'une baisse des prix des matières premières (notamment du fait de la dépréciation du dollar US), la marge d'exploitation de la SNA a accusé une nouvelle baisse passant de 12% en 2001 à 8,5% en 2002. Du point de vue de Maghreb Rating, cette dégradation des marges de la SNA résulte de la faible rentabilité de son activité d'élevage et de la part croissante qu'elle a pris dans son mix d'activité.
Au cours des dernières années, l'essentiel des investissements de la SNA a été consacré à des prises de participations au capital d'autres sociétés du groupe POULINA. A fin Juin 2003, elle détenait ainsi un portefeuille de participations financières de 24 MD représentant 110% de ses fonds propres et 50% du total de ses actifs. En 2002, la dette bilancielle de la SNA a encore augmenté pour atteindre 21,9 MD. Cette dette élevée est de surcroît essentiellement constituée de crédits court terme.
En 2003 et 2005, la SNA prévoit de lever 15 MD sur le marché obligataire. Selon les déclarations de son management, aucun investissement financier ne sera engagé par la SNA au cours des prochaines années et les fonds levés seront exclusivement destinés à restructurer la dette de l'entreprise et réduire sa dépendance du crédit bancaire court terme. Il y a enfin lieu de signaler que la capacité de Maghreb Rating à apprécier la solvabilité de la SNA est limitée par la non disponibilité de comptes consolidés pour la filière avicole du groupe POULINA.


[NOTE COURT TERME]: F3(tun) Créances pour lesquelles l'aptitude au paiement en temps et en heure du principal et des intérêts est adéquate,
comparativement aux autres entités émettrices de dettes dans le pays. Toutefois cette aptitude au paiement en
temps et en heure est plus sensible aux évolutions défavorables des conditions économiques et financières que
pour les créances notées dans les catégories supérieures.
[NOTE LONG TERME] : BBB(tun)
Créances pour lesquelles l'aptitude au paiement en temps et en heure du principal et des intérêts est adéquate,
comparativement aux autres entités émettrices de dettes dans le pays. Cependant, une évolution défavorable
des facteurs d'exploitation ou des conditions économiques et financières pourrait affecter cette aptitude dans une
plus large mesure que pour les créances notées dans les catégories supérieures. Les signes "+" et "-" marquent
des nuances de qualité.
Nota:
- Un identificateur correspondant au pays concerné est ajouté aux notes nationales ; par exemple, « AAA (TUN) pour les notes attribuées sur l'échelle nationale en Tunisie.
- Les signes « + » et « - » peuvent être adjoints pour marquer des nuances de qualité au sein d'une catégorie de notes donnée ; ils ne peuvent toutefois pas être adjoints à la note « AAA (tun) », ni aux notes inférieures à « CCC (tun) » ou aux notes court terme (à l'exception d'un signe + qui peut être adjoint au F1 (tun)).
(1): le titre est de la rédaction de webmanagercenter.com


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.