SOUSSE : Edition 2020 du Cinéma au Musée    Forum international sur les objectifs de développement durable    Radio : Hommage à l'œuvre de Mokhtar Hachicha    Prix Zoubeida Bchir 2019 : Quatre œuvres lauréates dont un roman en français    Tunisair : Pour un plan de sauvetage à court terme    Frappes israéliennes sur Gaza    Tataouine: Une nouvelle contamination locale au coronavirus    Météo : températures en hausse    Tunisie: Le nombre d'infections au coronavirus atteint 36 à Kairouan dont 33 locales    Tunisie: 20 ha de forêt ravagés par un incendie à Bizerte    Alerte météo : Canicule à partir de ce mercredi !    Reclassification des pays en zone verte ou orange : Les vols charters ne sont pas concernés (Toumi)    Le Drame de Beyrouth aurait ouvert les yeux à d'autres pays pour s'intéresser aux problèmes du stockage du nitrate d'ammonium    Zone militaire tampon : Saied prolonge la décision de Marzouki    La cimenterie d'Om El Klil, symbole de mauvaise gestion et de corruption, selon Taboubi    Ligue 1 : L'US Monastir reprend sa 2ème place    Précisions de Monsieur Julien Balkany et de Panoro Energy ASA au sujet de la plainte contre Monsieur Yassine Ayari    Ligue 1 : L'US Ben Guerdane bat l'AS Soliman    Boussaïdi et Maâla à la barre !    Déplacement de tous les périls !    La Loya Jirga autorise la libération de 400 taliban    Tests RT PCR même pour les personnes provenant de la zone verte !    Drame sans précédent pour une ONG française    Le chef du gouvernement annonce la démission de son gouvernement    Une école d'été pour la culture    BRUITS ET CHUCHOTEMENTS    Re (lire) Histoire de ma vie de George Sand    2ème édition « balades solidaires » le 12 et 13 août au Palais de l'artisan à l'occasion de la fête nationale de la femme    Real Madrid : Alphonse Areola retourne au PSG (officiel)    Tunisie: Augmentation de 3,8 milliards de dinars du déficit budgétaire de l'Etat au cours du 1er semestre 2020    Sidi Bouzid : Réouverture de la ligne ferroviaire n°13 et reprise d'activité de la mine de phosphates de Meknassi    Tunisair : Chute de 97% du nombre de passagers transportés durant le deuxième trimestre 2020    Migration irrégulière : La chasse aux passeurs est lancée    Tunisie : Les nouveaux prix de l'essence et du Gasoil dès le 11 août 2020    Tunisie : Annulation d'une desserte du car-ferry CARTHAGE à destination de Marseille    BCT : Le solde budgétaire se creuse à -3.847 MDT à fin juin 2020    CONDOLEANCES : Halima ROUISSI    Espace "El makhzen" ferme ses portes: Un agitateur culturel de la médina de Tunis capitule…    Handball | Championnat féminin de beach hand : Menzel Temime haut la main    Programme TV du mardi 11 août    Abdelkader Maalej: Les cendres d'Hannibal    L'Evolution du Coronavirus au Maghreb arabe : l'Algérie et le Maroc toujours au coude-à-coude !    Météo : Températures légèrement en hausse    Ligue 1 – L'US Monastir veut reprendre la 2e place    Poutine : La Russie a développé le 1er vaccin contre le Covid-19    Le nombre de cas confirmés dans le monde dépasse les 20 millions    Formation du gouvernement, programme des rencontres de Mechichi    Liban | Le premier ministre annonce la démission du gouvernement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tourisme : Près de 50% des adhérents de la FI2T ont procédé à des licenciements (enquête)
Publié dans WMC actualités le 11 - 07 - 2020

Une enquête sur l'impact de la Covid-19 sur le secteur du tourisme en Tunisie, réalisée auprès des adhérents de la Fédération interprofessionnelle du tourisme tunisien (FI2T), a montré qu'après le déconfinement, 48% des adhérents ont dû licencier une partie de leurs effectifs pendant ou après le confinement.
La perte de l'effectif du secteur est estimée à 32%, sachant que les entreprises en difficultés, ont licencié en moyenne 71% de leurs effectifs.
"70% des adhérents de la FI2T ont également entamé la réouverture avec une trésorerie négative contre 31% des adhérents qui n'ont pas pu reprendre leurs activités même partiellement", lit-t-on dans cette étude élaborée par la société de conseil Quantylix, spécialisée dans le conseil en ingénierie financière.
Dans le cadre de cette enquête, Quantylix a réalisé un sondage par internet auprès des adhérents de la FI2T, sur la période allant du 22 au 27 juin. Le nombre de répondants est de 184.
Ce sondage a été effectué suivant un classement selon le critère "Type d'Activité " pour que l'échantillon soit représentatif.
Perte de 83% du CA pendant le confinement
Ainsi, les résultats de ce sondage ont fait ressortir, une perte de 83% du chiffre d'affaires, pendant le confinement. En outre, 2 adhérents sur 3 n'arrivent plus à honorer leurs engagements financiers (salariés, fournisseurs). 72,5% des sondés ne sont pas satisfaits des mesures étatiques car 14% ayant déposé des demandes mais n'ont toujours pas reçu l'aide de 200 D.
Les agences de voyages estiment que ces mesures sont inadaptées à leur activité. Un adhérent sur deux (53%) considère qu'il y a absence totale des mesures d'accompagnement de la part de l'Etat et un adhérent sur quatre (24%) estime que les procédures mises en place par l'Etat comme étant compliquées, trop lentes et insuffisantes en ce temps de crise.
57% des répondants ne pensent pas licencier leur personnel à l'avenir
En dépit de ces résultats pessimistes, 57% des répondants ne pensent pas licencier leurs personnels à l'avenir, contre 15% qui pensent licencier 100% de leurs effectifs si il n'y a pas de nouvelles mesures pour sauver la situation dans les prochains 6 mois, toujours selon les résultats de cette enquête. 51% des répondants s'attendent notamment à l'obtention des prêts garantis par l'Etat. Et 44% pensent que le délai ou l'exonération des charges patronales peut être l'une des solutions optimales pour sortir de de cette crise.
A cet égard, 11% des répondants estimant que la baisse d'activité va durer plus qu'un an et qu'elle peut durer jusqu'à 3 ans.
Etat de lieu du secteur avant Covid-19
S'agissant de l'analyse de la situation avant Covid-19, elle montre que le secteur est composé de petites structures, peu capitalisées. Ainsi, 72% des répondants ont un effectif global inférieur ou égal à 5 personnes. 47% des adhérents ont déjà une trésorerie négative avant le confinement et seulement 7% ont une bonne trésorerie (25% du CA).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.