Tunisie – VIDEO : Un incendie se déclare sur l'autoroute Tunis – La Marsa    Tunisie : L'US Monastir remporte le championnat de basket-ball    Tunisie – Reprise de l'incendie au sommet du Mont Nador à Ghar el melh    Tunisie – VIDEO : Ennahdha pose ses conditions pour accorder son aval au gouvernement Mechichi    Tunisie | 22 nouvelles contaminations au coronavirus dont 10 locales    Par le polytechnicien Hazem Bouzaiane : Crime de non-assistance à un pays en danger… (partie 1)    9 Août, Journée internationale des peuples autochtones : les musées tunisiens célèbrent l'autochtonie    18 morts et plus de 120 blessés dans une sortie de piste d'un avion en Inde    Jendouba | Elargir la superficie allouée à la culture de la canne à sucre pour atteindre les 4500 ha, en 2023    Coronavirus : 22 nouveaux cas dont 10 cas locaux enregistrés dans 6 gouvernorats (Tunis, Ariana, Monastir, Sfax, Gabés, Médenine)    EST et USM à l'épreuve du déplacement    Mort de 27 migrants en majorité des ghanéens    Un derby prometteur !    Souvenirs et nostalgie    Prêts... Partez !    Boukornine entre littérature et histoire    TOPNET, signe un partenariat Tripartite avec TTN et QWEEBY pour le lancement de la facture électronique    Le ministère de l'intérieur lance un appel à témoin contre un terroriste    A Kairouan, la situation est alarmante    Juventus Turin : Maurizio Sarri limogé après l'élimination contre l'Olympique Lyonnais    Tunisie : La Télédéclaration obligatoire à partir d'un CA de 100 mille dinars (Rappel)    Une nouvelle vague de phishing se propage sur Facebook    L'ANSI alerte sur une nouvelle vague de "phishing" sur Facebook    CONDOLEANCES    Reportage | Soldes d'été : Le top départ est donné !    Saida Ounissi tire à boulets rouges sur Fethi Belhaj ministre de l'Emploi    Tourisme : La peur de voir la situation se compliquer    DECES : Mahmoud Ben Aleya JERBI    L'Italie annonce le début de l'expulsion des immigrés clandestins tunisiens à partir de lundi    Basket | Finale retour du super play-off (ESR-USM) : L'USM à une victoire du sacre    Tunisie: Reprise des activités d'exploitation du phosphate à Mdhilla    CONDOLEANCES : Mounira GHORBAL    France – L'AS Saint-Etienne veut se débarrasser de Wahbi Khazri    Météo : Ciel dégagé et températures modérées    Une soirée musicale sous le signe de la solidarité avec Beyrouth    Zaghouan : L'approvisionnement en eau potable à Nadhour va bientôt s'améliorer    L'argenterie tunisienne dans toute sa splendeur    Un glacier du Mont Blanc menace de se détacher    Trump contre TikTok, ou la guerre froide du Web    Amir Fehri se confie sur sa nomination en tant qu'ambassadeur de l'ALECSO    « Summer Show », exposition collective à la galerie Selma-Feriani avec Younes Ben Slimane, Dora Dalila Cheffi et Fares Thabet : A découvrir !    La commission des litiges résilie le contrat d'un joueur du CSS    L'Espagne est redevenue une zone rouge à cause des clubs de nuit, selon Nissaf Ben Alaya    Liste des membres de la Commission d'encouragement à la production cinématographique pour l'année 2020    Des rencontres au TOP prévues par Hichem Mechichi ce vendredi : 4 anciens Chefs de gouvernement et 2 ex Présidents de la République !    Double explosion à Beyrouth : au moins 113 morts et 4 000 blessés selon un dernier bilan    La Tunisie envoie des aides au Liban    Liban: Au moins 135 morts et plus de 5000 blessés dernier bilan de l'explosion de Beyrouth    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Gouvernement : Elyes Fakhfakh entame son bras de fer avec Ennahdha
Publié dans WMC actualités le 13 - 07 - 2020

Après l'annonce d'Ennahdha d'entamer des consultations pour la formation d'un nouveau gouvernement et la réponse vigoureuse du Président Kaies Saied affirmant qu'il "n'y aura aucune consultations avec quiconque" en dehors de ce qui est prévu par la constitution.
Tard ce lundi 13 juillet 2020, Le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh, publie un communiqué, dont une copie nous a été adressée, informons de sa décision d'opérer un remaniement qui tient compte de l'intérêt supérieur de la patrie et sera annoncé dans les prochains jours (on s'attend à ce qu'un certains nombres de ministres d'Ennahdha en fassent les frais).
Une décision qui intervient en réaction à la conférence de presse organisée plus tôt dans la journée par le mouvement Ennahdha et de la déclaration qui s'en est suivie et dans laquelle le parti invite au lancement des concertations pour un nouveau gouvernement.
Fakhfakh tient à préciser qu'au cours des dernières semaines il n'a cessé de déployer des efforts intenses pour conforter la coalition au pouvoir. Ces efforts, a-t-il relevé, se sont heurtés à des tentatives menées parallèlement par le mouvement Ennahdha à dessein afin d'introduire des changements significatifs aussi bien sur la forme que sur le fond de l'action gouvernementale, ce qui a déstabilisé son action et entravé sa stabilité.
Fakhfakh rappelle qu'Ennahdha avait, pourtant, signé le document gouvernemental et que son appel à la formation d'une nouvelle équipe constitue une violation criante du pacte politique qui l'engage aux côtés des autres composantes de la coalition et du chef du gouvernement.
Il regrette, dans ce sens, le peu de cas accordé par Ennahdha à la stabilité des institutions de l'Etat et de l'économie nationale, déjà affaiblie par les répercussions du Covid-19 et par les crises structurelles à répétition.
"Ces appels au changement témoignent d'un manque de responsabilité en cette phase délicate qui requiert davantage de solidarité entre les membres de la coalition et de placer l'intérêt de la patrie au dessus de toute considération".
Fakhfakh dénonce l'instrumentalisation politique de l'affaire présumée de conflit d'intérêt par Ennahdha, laquelle a pris des proportions démesurées auprès de l'opinion publique. Alors que l'affaire est entre les mains de la justice, a-t-il ajouté, des partis dont Ennahdha, partenaire de la coalition au pouvoir, ont poursuivi leurs manœuvres visant à aggraver cette crise.
Elyes Fakhfakh rappelle s'être, à maintes reprises, expliqué sur ce dossier, qui a été utilisé pour discréditer le gouvernement et le détourner de son engagement sur la voie de la réforme et du changement. Un engagement, qui, a-t-il estimé, n'a pas été du goût de certaines parties.
Ces appels, contraires au principe de la solidarité gouvernementale, ne font aucun doute sur le désengagement d'Ennahdha envers ses partenaires de la coalition.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.