Habib Touhami : C'est déjà demain    Tunisie – Et pendant ce temps... Le pays part en miettes !    Tunisie | Covid-19 : 1210 nouveaux cas de contamination et 762 cas de guérison recensés    Par Maher Ben Ghachem : L'olivier dans la neige    Tunisair : Les revenus du transport en baisse de 67%    Appel à la création d'une plateforme régionale pour la formation des formateurs en matière de lutte contre la traite des personnes    " La montée en puissance de l'épidémie en septembre a mis à nu de graves limites d'organisation et de préparation (Médecin expert en santé publique)    En vidéo : Dhafer L'Abidine très bien entouré pour son anniversaire    ARP | « Le budget de l'Etat pour 2021 n'a pas rendu justice aux catégories vulnérables dans le pays »    Bundesliga : Ellyes Skhiri offre à son équipe la victoire contre Borussia Dortmund    Mechichi au parlement : Il est temps de travailler sur un programme ambitieux rassembleur qui place le citoyen au cœur de l'opération de développement    Tunisie | Les députés appellent au dialogue pour une issue de la crise    Par Habib Toubib : Défi aux polytechniciens !    Tabboubi : « Il n'y a aucune tentative visant à entraver la publication de la convention cadre des journalistes tunisiens »    La solution SAP signature Management est désormais certifiée par Al Barid Bank Esign et l'ANCE    « Ok » pour le principe... mais à sa manière !    La libre expression dans tous ses états    C'était le temps des fables    Hichem Mechichi : « Le gouvernement ne cédera pas au chantage et confrontera la violence par la force de la loi »    Hichem Mechichi : Le PLF2021 constitue un nouveau système de gouvernance    Vidéo : Mohamed Ammar : "Le discours de Mechichi n'a aucun rapport avec le projet de loi de Finances"    Slaheddine Ferchiou, président de la Chambre nationale des importateurs et commerçants en gros de viandes à La Presse : «Le secteur des viandes rouges est loin d'être optimisé»    Projet de Loi de Finances complémentaire 2020 : Une crise financière qui requiert plus qu'un simple consensus    Ligue des champions : Le CS Sfaxien pour bien débuter    Abderrahmane Hedhili, président du Forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDES) à La Presse : «Un cumul de mauvais choix économiques et sociaux»    Hommage à la stylisticienne, poète et cavalière, Laurence Bougault : Mourir à l'insu de ses rêves    Institut National du Patrimoine (INP) | Découvertes archéologiques : Terre et mer dévoilent leurs secrets    Foot – Ligue des champions – 5e journée : le programme    «La Tunisie est un exemple de pays investissant efficacement dans le tourisme» (Zurab Pololikashvili)    Tunisie [Vidéo]: En direct de Gafsa, bousculades pour acquérir une bouteille de gaz    Un avenir peu rassurant    Volleyball | Staffs techniques des clubs : L'état des lieux...    L'Espérance prête pour la saison 2020-2021 : Renforts tous azimuts    Tunisie : Hausse du nombre des décès à Sidi Bouzid    3e réunion annuelle du Comité de direction du programme "IDEMA 2020"    Météo: Prévisions pour samedi 28 novembre 2020    Saïed reçoit le président de la CSDHLF    Abiy ordonne l'offensive finale contre les autorités du Tigré    Téhéran libère la chercheuse australo-britannique Kylie Moore-Gilbert    Le ''dernier souhait'' formulé par Maradona dans son testament ''étonne'' ses proches    Festival Intercal: Une édition Spéciale en ligne proposée par l'IFT et Echos Electrik (Programme)    La poésie en questions | Une vocation à l'épreuve de l'islam I    Le long métrage tunisien "Le Disqualifié" de Hamza Ouni remporte la mention spéciale du jury du BIAFF Doc    Damas dénonce encore une fois des frappes israéliennes    [TRIBUNE] Deux siècles après, Haïti redevient le plus peuplé de la Caraïbe    Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision    Plus de la moitié des Tunisiens ayant obtenu la nationalité italienne ont rejoint la France    Times: L'ère de Poutine touche à sa fin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Filière des dattes : Les agriculteurs face à de grandes difficultés
Publié dans WMC actualités le 18 - 08 - 2020

La filière des dattes en Tunisie se trouve, dans la conjoncture actuelle, face à de grandes difficultés internes et externes, liées essentiellement à un excès de production sur le marché local et un blocage des exportations à cause de l'épidémie du coronavirus.
Dans deux des grandes régions de production des dattes, Kébili et Tozeur (sud de la Tunisie), les agriculteurs font face à d'autres défis et à une situation qui devient de plus en plus difficile.
Il s'agit, selon le président du syndicat régional d'Agriculteur de Kébili, Issam Bennaceur, des coûts de production élevés, de la rareté des ressources en eau, du manque de main d'œuvre et aussi de l'absence d'un fonds de compensation et d'indemnisation des accidents qui surviennent sur les lieux du travail.
"Les agriculteurs souffrent, aujourd'hui, de grandes difficultés financières, surtout qu'ils ne parviennent pas à commercialiser la totalité de leur production de la saison écoulée", a déclaré Bennaceur à TAP.
"Pour le cas de Kébili, nous n'avons presque rien commercialisé de notre récolte 2019-2020. En fait, 80% de notre récolte qui était destinée à l'exportation vers l'Europe se retrouve bloquée, actuellement, au Maroc, à cause de la crise sanitaire. Des milliers de tonnes de dattes, non commercialisés sur le marché local, sont aussi placés dans les frigos des agriculteurs de la région", a-t-il noté.
Selon ses dires, la situation va empirer avec le cumul de la nouvelle récolte de cette saison et ce qu'elle va engendrer comme problèmes de commercialisation.
Pour la région de Tozeur, le président du syndicat régional d'Agriculteur dans ce gouvernorat du sud, Fadhel Ben Slama a évoqué un autre problème, celui du grand nombre d'intermédiaires entre les producteurs et les consommateurs finaux.
"Le prix de vente des récoltes de dattes, proposé par les grossistes et intermédiaires, actuellement pour la nouvelle récolte, ne dépasse pas les 2 dinars, pour le kilo, ce qui couvre à peine juste la moitié des coûts de production", a-t-il dit.
Le président de l'Union régionale de l'agriculture de Tozeur, Taoufik Toumi, a appelé, ainsi, les agriculteurs des oasis à ne pas se précipiter et vendre leurs récoltes de dattes.
"Il faut attendre jusqu'à ce qu'un prix de vente sera décidée, lors d'une réunion qui sera tenue, en octobre, entre les exportateurs et l'organisation agricole", préconise le responsable.
D'après lui, "le prix de vente (kg) acceptable, devra se situer entre 3,800 dinars et 4 dinars, comme l'année dernière, par rapport au coût de production du kilo, estimé à 3,500 dinars".
Le SYNAGRI avait récemment, exprimé, dans un communiqué, sa grande inquiétude concernant "la situation des producteurs de dattes au sud tunisien, en particulier la variété "Deglet Nour", en raison des pressions financières et sociales auxquelles ils sont soumis par rapport au démarrage en retard de la saison de commercialisation des dattes".
Il a appelé l'Etat à intervenir pour ajuster l'offre et la demande et fixer des prix de référence qui garantissent les droits des différents intervenants.
Le syndicat a aussi évoqué la nécessité d'élargir les domaines d'intervention du Fonds de promotion de la qualité des dattes pour inclure toutes les étapes du processus de production, de revoir le système de crédit agricole saisonnier pour le petit agriculteur, et d'activer le Fonds d'indemnisation des dégâts agricoles causés par les catastrophes naturelles ainsi que de permettre à l'agriculteur oasier d'en adhérer.
En Tunisie, 50 000 agriculteurs exercent dans la filière des dattes et 6 millions de palmiers se trouvent dans les régions de Kébili, Tozeur, Gabès et Gafsa (une superficie de 56 mille ha). La production moyenne nationale s'élève à 340 mille tonnes, dont presque le 1/3 est destiné à l'exportation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.