Faouzi Daâs répond à Rached Khiari et le défie    Tunisie – Rym Mahjoub infectée au covid malgré sa vaccination    Tunisie – VIDEO : Mekki : Personne n'a le droit d'interpréter la constitution    Rached Khiari lance de graves accusations à l'encontre de Kaïs Saïed et promet des fuites    Injection de 31 millions de dinars pour réparer la flotte de Tunisair    Augmentation des prix des carburants    Affaire de la BFT | Une séance d'audition du ministre de Domaines de l'Etat à huis clos à l'ARP    Tunisie : La dernière des dernières de chez Tunisair... Inouï    Grève des agents de l'ATTT - Le report des dates de rendez-vous des visites techniques se fera gratuitement    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Décès de Amor Latiri    Tunisie: Hanen Ftouhi renonce à sa nomination à la tête de Shems Fm    Le PNUD TUNISIE et Attijari bank organisent le Hackathon Tekصح vers une santé plus connectée en Tunisie    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    Commerce extérieur : aggravation du déficit commercial au premier trimestre    Les professionnels de la santé contestent la note ministérielle leur interdisant de traiter avec les médias sans autorisation préalable    Tunisie: kais Saied présente ses condoléances à son homologue égyptien    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 19 Avril 2021 à 11H00    Un aperçu de quelques produits Huawei de la nouvelle stratégie 1+8+N    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Tunisie-Neji Jmal: Kais Saied nous pousse vers l'inconnu [Vidéo]    Tunisie: Kais Saied, commandant suprême des forces armées "militaires et sécuritaires": La foire aux arguments    Tunisie – Coronavirus: Nouvelles mesures du 18 au 30 avril, que risque-t-on en cas d'infraction?    Tunisie: Le point sur l'état d'avancement de la campagne nationale de vaccination    Dans sa lettre de l'autre rive à Hannah Arendt : Le J'accuse de Sophie Bessis    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Tunisie – météo : Légère hausse des températures avec quelques pluies    Classement WTA : Ons Jabeur grimpe à la 25ème place, historique !    Les indiscrétions d'Elyssa    Volleyball | Championnat d'Afrique des clubs – 1er tour : A la portée de l'EST et du COK    One Tech Holding propose la distribution de 0,250 dinar par action    Première sportive tunisienne et africaine à être sacrée dans le JIU-JITSU brésilien : Hajer Jelili, une championne-née    Handball | Nationale A – 1ère journée play-off : Le CA piège l'ESS    Le président de la République présente ses condoléances à son homologue égyptien suite à un accident du train    Des mesures contre les contrevenants qui ne se conforment pas à la décision d'interdiction de la circulation des véhicules    Qui y a-t-il derrière les catastrophes en Egypte et à qui profitent-elles ?    Tunisie-Ligue 1 (J19 - matchs en retard): le programme de ce dimanche    Foot-Europe: le programme du jour    Mes odyssées en Méditerranée: Cachez-moi ces images que je ne saurais voir…    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Exposition «States of Exception», du 25 Mars au 2 Mai, à la station d'art B7L9 (Bhar Lazreg): Les œuvres de Thameur Mejri annonciatrices d'une nouvelle ère    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    La prochaine mission habitée vers la Lune se fera dans un vaisseau de chez SpaceX    La Russie interdit l'entrée sur son territoire de responsables de l'administration Biden    Sfax | 3 migrants clandestins secourus et 21 corps repêchés    Tunisie: Vers l'inscription de deux sites Tunisiens dans le patrimoine mondial de l'Unesco    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Covid-19 : Inquiet, le FMI appelle à la restructuration de la dette des pays en développement
Publié dans WMC actualités le 05 - 10 - 2020

"La pandémie de Covid-19 a propulsé les niveaux d'endettement vers de nouveaux sommets". Par rapport à la fin de l'année 2019, les ratios d'endettement moyens devraient, en 2021, augmenter de 20% du PIB dans les pays avancés, de 10% du PIB dans les pays émergents et de 7% environ dans les pays à faible revenu", avertit le FMI dans un article publié sur son site Web.
" Ces augmentations viennent alourdir des niveaux d'endettement déjà plus élevés que jamais. Si de nombreux pays avancés peuvent encore emprunter, les pays émergents et les pays à faible revenu ont une capacité d'endettement bien plus limitée ", soulignent les auteurs de cet article dont deux sont de haut responsables du FMI.
" Environ la moitié des pays à faible revenu et plusieurs pays émergents traversaient déjà ou risquaient fortement de traverser une crise de la dette, aussi cette nouvelle augmentation de la dette est-elle très inquiétante. Alors qu'ils commencent à se remettre de la pandémie, nombre de ces pays pourraient connaître une deuxième vague de difficultés économiques, déclenchée par les défaillances, la fuite des capitaux et l'austérité budgétaire ". Selon ces auteurs, prévenir une telle crise peut leur éviter de perdre dix ans et leur permettre de se relever rapidement, les mettant ainsi sur la voie d'une croissance durable".
Comme l'a récemment montré une étude du FMI, attendre une défaillance pour restructurer la dette au lieu de le faire de manière préventive entraîne un recul plus important du PIB, des investissements, du crédit du secteur privé et des entrées de capitaux. Aucune crise de la dette n'est encore survenue, et ce, grâce aux mesures énergiques prises dès le début de la pandémie par les banques centrales, les autorités budgétaires, les créanciers bilatéraux officiels et les institutions financières internationales. Quoiqu'essentielles, ces mesures deviendront sous peu insuffisantes.
Premièrement, les initiatives adoptées jusqu'à présent sont temporaires. L'initiative de suspension du service de la dette appuyée par le G20, réponse très positive à l'appel lancé par le FMI et la Banque mondiale, expire à la fin de cette année.
Le FMI a également, accordé un financement d'urgence à hauteur d'environ 31 milliards de dollars à 76 pays, dont 47 pays à faible revenu, ainsi qu'un allègement du service de la dette aux pays les plus pauvres dans le cadre du fonds fiduciaire d'assistance et de riposte aux catastrophes, a rappelé l'institution financière Les pays en développement nécessiteront des financements supplémentaires à faible coût en 2021 et au-delà, sachant que les besoins devraient rester élevés, a-t-elle ajouté.
Deuxièmement, la plupart des mesures prises jusqu'à présent ont porté essentiellement sur la liquidité, à savoir maintenir l'accès des pays au financement, tant par l'intermédiaire de sources officielles que du marché.
Mais à mesure que la crise se poursuit, les problèmes de solvabilité, soit l'incapacité de rembourser les dettes, passent de plus en plus au premier plan. Il faut, pour prévenir une crise de la dette dans les pays en développement, adopter d'urgence des mesures supplémentaires. Suspension du service de la dette en 2021.
Le FMI a souligné l'impératif de poursuivre l'initiative de suspension du service de la dette en 2021, faute de quoi ses bénéficiaires actuels seront contraints de recourir à des mesures d'austérité pour pouvoir assurer à nouveau le service de la dette, ce qui exacerberait les souffrances humaines déjà causées par la crise.
La prorogation de l'initiative devrait favoriser l'adoption de mesures visant à remédier sans tarder aux problèmes de non-viabilité de la dette. Par exemple, la durée de la prorogation pourrait être liée aux programmes mis en place par le FMI et la Banque mondiale pour réduire la vulnérabilité liée à la dette.
De même, les pays présentant une vulnérabilité liée à la dette doivent y remédier d'urgence en adoptant à la fois des mesures de gestion de la dette et de croissance. Si la dette est insoutenable, elle doit être restructurée dès que possible.
Les créances privées doivent être comptabilisées, s'il y a lieu. Fermer les yeux sur les problèmes de solvabilité ne fait qu'empirer les choses, a averti le FMI En outre, le FMI a mis l'accent sur l'obligation de réformer l'architecture internationale de la dette, qui comprend les contrats d'emprunt souverain, les institutions telles que le FMI et le Club de Paris ainsi que les cadres d'action favorisant la restructuration ordonnée de la dette, l'objectif étant d'alléger rapidement et suffisamment la dette des pays qui en ont besoin, ce qui profite non seulement à ces pays mais aussi au système dans son ensemble.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.