Kaïs Saïed promeut quatre officiers généraux    FITA 2021 : L'assainissement du climat des affaires, seule issue pour l'Afrique    Rafik Boujdaria : un cas du variant indien Delta pourrait contaminer de 5 à 10 personnes    Festival International Du Film Amateur de Kélibia du 14 au 21 Août 2021    Sami Tahri : Les médiations ne sont que des manœuvres pour perturber l'initiative de l'UGTT    L'UBCI Partenaire Officiel du Grand Rendez-Vous Musical Jazz à Carthage 2021    Football : Programme TV de ce jeudi 24 juin 2021    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 24 Juin 2021 à 11H00    Kais Saied : L'Armée nationale est une école qui inculque aux citoyens le sens du devoir et du sacrifice    La souche indienne mutée « Delta » du coronavirus est 60% plus dangereuse que la souche britannique « Alpha »    Liste des délégations avec plus de 400 cas de contamination par 100.000 habitants    Les hommes d'affaires tunisiens invités à investir en Côte d'Ivoire et en Afrique    Ligue des champions : L'Espérance de Tunis s'envole aujourd'hui pour le Caire    MPBS : Distribution de dividende    CONDOLEANCES : Zohra HAJLAOUI    ASSAD : Un résultat bénéficiaire en dépit de l'impact de la crise    Diplomatie : Tête-à-tête Jerandi-Blinken à Berlin    Crise politique et institutionnelle : La clé du dialogue se trouve toujours à Carthage    Euro : Cristiano Ronaldo co-meilleur buteur en sélection    TIA : des projets prioritaires à l'échelle nationale prochainement objets de décrets gouvernementaux    Protéger la libre initiative !    Analyse | Les fournisseurs méditerranéens d'habillement de l'UE retrouvent des couleurs    L'INAT : un nouveau partenariat au profit du secteur oléicole !    Le 24 juin, anniversaire de la création de l'armée nationale: L'élite militaire tunisienne existe-t-elle?    L'armée tunisienne n'a participé à aucun exercice naval de l'OTAN en mer Noire, clame le ministère de la Défense    FTF (décisions du BF) : nouvelles nominations au sein du staff technique national    Tunisie- Affaire du terroriste à l'aéroport Tunis-Carthage: Il ne suffit pas de révoquer quelques responsables selon Mabrouk Korchid    Tunisie- Ahmed Gaaloul: La participation de Rached Ghannouchi est essentielle pour que la crise soit résolue    Tunisie: Kais Saied prononce un discours à l'occasion du du 65e anniversaire de la création de l'armée nationale [Vidéo]    Euro : Programme des huitièmes de finale    QNB en tête du classement Forbes des 50 meilleures banques du Moyen-Orient    Covid-19 - Réunion de la commission scientifique suite à la découverte de cas d'infection au variant indien    Ooredoo célèbre la journée Olympique    L'UBCI confirme son engagement de partenaire officiel du festival “Jazz à Carthage“    Le ministère de la Défense nie sa participation aux côtés de l'armée israélienne à un exercice naval de l'OTAN en mer Noire    JO Tokyo | Tunisie : 60 sportifs déjà défendront les couleurs tunisiennes    UTC – NCUK Launch Event    Des prélèvements en séquençage pour identifier les variants en circulation à Kairouan    15e épisode de Jazz à Carthage à Tunis : Une session de tous les défis    Section arts visuels de Gabès Cinéma Fen : El Kazma, le « Koff » et d'autres manifestations du visuel    "Fan/amore, danza e costumi", exposition de costumes pour le ballet de Mario Ferrari    Décès d'un citoyen dans l'explosion d'une mine au mont Semmama    Kasserine Décès d'un jeune homme dans l'explosion d'une mine    Un terroriste présumé traverse tranquillement les frontières via l'aéroport Tunis-Carthage    On nous écrit | Monument en péril : Le site de Carthage en détresse    Haniyeh au Maroc, bien que le pays ait normalisé ses relations avec Israël    Monde- Daily brief du 17 juin 2021: Fin de l'obligation du port du masque en extérieur en France    "La Tunisie un allié important pour les Etats-Unis et pour le continent africain" (Andrew M. Rohling)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





[TRIBUNE] Enseignement : Mettons fin à la formation de «diplômés futurs chômeurs»!
Publié dans WMC actualités le 07 - 10 - 2020

Albert Einstein a qualifié de folie « le fait de se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent ». C'est ce qui se passe dans le domaine de notre système universitaire. On continue à utiliser (1) le même système d'orientation des bacheliers (2), les mêmes méthodes de gestion des institutions universitaires et les mêmes programmes (3). En d'autres termes, on continue à former des «diplômés futurs chômeurs».
En universitaire ayant servi principalement dans des universités publiques en tant qu'enseignant et en tant que directeur d'institutions universitaires, sans prétendre donner une feuille de route pour la réforme de notre système universitaire, et en guise de contribution à mettre fin à cette situation, ci-dessous sont les principaux axes à considérer:
– Abandonner le système d'orientation universitaire des bacheliers, et ce pour deux raisons principales : (1) le nouveau bachelier n'a pas assez de maturité pour choisir un domaine de spécialisation professionnelle et (2) chaque programme universitaire a ses exigences qui ne correspondent pas nécessairement aux notes du Bac.
Laissons à chaque université la liberté de développer ses propres programmes et d'arrêter ses propres critères d'admission des étudiants à ses différents programmes. On pourrait s'inspirer du modèle de certaines universités nord-américaines où l'étudiant admis à l'université reçoit une formation générale d'une année. Ainsi, l'étudiant aura acquis plus de maturité et sera mieux apte à choisir une spécialisation pour son parcours professionnel.
– Abandonner le critère du nombre d'années d'études pour la validation des diplômes (Bac + 3, Bac + 5, etc.). Ce qui compte c'est l'acquisition des connaissances scientifiques et des compétences professionnelles inscrites dans le programme et non le nombre d'années passées à l'université.
– Pour stimuler les universités publiques à être plus performantes, l'allocation des budgets accordés par le ministère aux universités publiques doit tenir compte principalement (1) des accréditations internationales des programmes de l'institution, (2) du taux d'employabilité et du niveau des salaires de ses diplômés, et (3) de la qualité des recherches et des publications de son corps professoral.
– Pour la création d'un environnement multiculturel fort bénéfique aux étudiants tunisiens, inciter les institutions universitaires à réserver une partie de leur capacité d'accueil pour l'inscription d'étudiants internationaux. Au-delà des recettes de devises, l'étudiant international développe des liens d'amitié avec ses camarades tunisiens qui pourraient aboutir à des liens d'affaires ultérieurs et à des projets conjoints.
– Reconsidérer les lois régissant l'organisation et le fonctionnement des universités privées qui leur interdisent l'utilisation de l'appellation « université » et qui les limitent à une seule spécialité alors que le marché de l'emploi cherche la polyvalence des formations.
Les universités privées contribuent à la capacité nationale de formation sans recours au financement de l'état. Elles ont l'obligation d'être performantes pour assurer leur survie. Il est à rappeler que douze des vingt premières universités du classement de Shanghai sont privées dont Harvard, MIT, Stanford, Chicago et autres).
– Compte tenu de la rapidité des changements technologiques, encourager les universités tant publiques que privées à organiser des programmes de mise à niveau des cadres en exercice. De tels programmes permettent au corps professoral de mieux apprécier les problèmes et les spécificités des différents secteurs économiques et d'en tenir compte dans le développement de leurs programmes.
Un système universitaire répondant aux besoins des employeurs en compétences et aux aspirations des étudiants mettra fin à la formation de « Diplômés Futurs Chômeurs » et contribuera à faire de la Tunisie une destination éducationnelle de référence à l'échelle internationale.
Mahmoud Triki, Universitaire


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.