Le marché boursier entame la semaine sur une note d'optimisme    Coronavirus : 4 décès et 179 nouvelles contaminations, Bilan du 26 septembre    Tunisie Telecom réitère sa disposition à poursuivre le dialogue avec son partenaire social    Ooredoo soutient l'initiative « La classe digitale » au gouvernorat de Jendouba    Flat6Labs réalise le second closing de Anava Seed Fund pour le porter à 30 millions de dinars et accueille Sawari Ventures comme nouvel investisseur    L'INM appelle à la vigilance à cause des pluies attendues dans la soirée    Des organisations nationales appellent à fixer des échéances pour mettre fin à l'état d'exception    Huawei annonce un investissement de 150 millions $ dans des programmes inédits    Le sénateur Murphy: Tant que la démocratie n'est pas rétablie, nous devons revoir notre programme d'aide à la sécurité pour la Tunisie    Monde- Daily brief du 27 septembre 2021: Emmanuel Macron ciblé par un homme qui lui a lancé un œuf    Ministre de l'Education: Plus de 450 écoles seront réaménagées dans les prochains mois    La Tunisie s'illustre au Championnat d'Afrique d'échecs    Retour du Salon de la Création Artisanale du 1 au 10 octobre 2021 au Kram    Chiffre du jour : 141 millions de dinars, seulement, sont les crédits extérieurs nets mobilisés par la Tunisie    Démission collective à Ennahdha - Abdellatif Mekki : Nous n'étions plus qu'un fardeau    Slaheddine Dchicha: De «l'exception tunisienne» à l'état d'exception    Olaf Scholz, le probable chancelier d'Allemagne    Parti des Travailleurs: Kais Saied s'est donné tous les pouvoirs    Exposition Ouatann de Chiara Montenero, du 1er au 30 octobre 2021 à la galerie Alain Nadaud    Dernière minute- Affaire S17: Mandat de dépôt à l'encontre de Seif Eddine Makhlouf    Tunisie – Coronavirus: le taux de positivité des tests baisse à 6,62%    STEG: Des compteurs intelligents à partir de janvier 2022    Attaque de Kasar Hellal : le Parquet ordonne une instruction pour homicide volontaire    Décès du rédacteur en chef du journal Echaâb, Mokhtar Ghriss    Tunisie – ONU : Jerandi s'entretient à New York avec Lacroix    Ons Jabeur se hisse à la 16ème position au classement WTA    Ons Jabeur monte à la 16ème place du classement mondial !    Ali Larayedh: Les dernières mesures présidentielles menacent l'entité de l'Etat    Samir Dilou : Même notre prophète avait moins de prérogatives que Kaïs Saïed !    Covid-19 : 5 millions de tunisiens primo-vaccinés    Foot-Europe: le programme du jour    Supercoupe 2020-2021 (EST-CSS 1-0) : Les déclarations d'après-match    Clermont vs Monaco : Où regarder le match en direct et live streaming ?    La Fondation Orange lance la 4e édition du Prix Orange du Livre en Afrique    Photo du jour : 2 millions de dinars dé    De retour à l'opéra: Une série de pièces de théâtre à la cité de la culture du 1 au 7 octobre    3 membres du congrès américain appellent Biden à intervenir en vue de rétablir le Parlement tunisien    Manchester United vs Aston villa en direct et live streaming : Comment regarder le match ?    Foot-Europe: le programme du jour    La Fondation Orange lance la 4e édition du Prix Orange du Livre en Afrique    Tout savoir sur Les Araméens    JCC 2021 : Listes des films sélectionnés dans le cadre de Chabaka et Takmil    Envirofest à Bizerte en marge du Forum Mondial de la Mer (Programme)    Libye: Dbaïba rejette le retrait de confiance    Abu al-Bara al-Tounsi tué dans un raid à Idleb    Crise des sous-marins: Quelques leçons pour les Arabes    Pêcheurs tunisiens interpellés par les garde-côtes libyens : Le ministère de la Défense rappelle la réglementation    Comment comprendre les prochaines élections en Allemagne et quel impact sur la Tunisie du départ d'Angela Merkel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Intelligence artificielle : "TUNIZI", Un "dataset" pour l'analyse du sentiment en dialecte purement tunisien
Publié dans WMC actualités le 23 - 11 - 2020

Reconnaitre vocalement un mot du dialecte tunisien comme par exemple le mot "3asselama" et le traduire facilement et correctement sur Google, en anglais ou en d'autres langues, pourrait être, désormais, possible!
C'est l'un des objectifs du projet de "dataset " baptisé "Tunizi", et développé par la start-up tunisienne " iCompass ", spécialisée dans l'intelligence artificielle, et plus particulièrement dans le domaine du traitement du langage naturel (TLN).
Il s'agit d'une base de données qui comporte 9000 phrases écrites en dialecte tunisien et qui regroupe le premier grand ensemble de données d'analyse du sentiment, utilisé sur les réseaux sociaux.
La finalité du projet et d'autres projets similaires en voie de développement en Afrique et dans le monde arabe est de créer des bases de données annotées et développer et soumettre des ensembles de données de tout dialecte sous-desservi et sous-représenté en vue de les utiliser dans les futures applications de NLP comme la traduction automatique, les agents conversationnels (Chatbot) ou la reconnaissance vocale.
Pour l'intelligence artificielle, cette démarche est nécessaire parce que les ensembles de données annotés conditionnent désormais la réussite des algorithmes utilisés comme base d'apprentissage.
De l'Arabizi" à "Tunizi"
En effet, les internautes adeptes des réseaux sociaux et du "chat" dans le monde arabe ont tendance à s'exprimer, dans leurs dialectes locaux, auxquels les égyptiens ont choisi le nom " Arabizi ", un mot prononcé en arabe en mixant arabe et anglais (ÇäÌáíÒí+ÚÑÈí) .
Les études analytiques cherchent à explorer et à reconnaître les opinions en ligne dans le but de les exploiter à des fins de planification et de prédiction telles que la mesure de la satisfaction du client et l'établissement de stratégies de vente et de marketing. Cependant, ces études basées sur le Deep Learning sont gourmandes en données.
Or, les langues et dialectes africains y compris le dialecte tunisien, sont considérés comme des langues à faibles ressources.
Jusqu'à ce jour, il n'existe aucun ensemble de données de taille significative annotées sur le dialecte tunisien, selon " iCompass ".
Dans une enquête réalisée en 2018 pour évaluer la disponibilité des ensembles de données du dialecte tunisien, citée par iCompass, les auteurs ont conclu que tous les ensembles de données tunisiens existants utilisent des lettres arabes et qu'il y a un manque d'ensembles de données annotés sur " l'Arabizi tunisien ".
En 2014, un recueil multidialectal de cinq dialectes arabes : égyptien, tunisien, jordanien, palestinien et syrien afin d'identifier les similitudes et les différences possibles entre eux, les résultats ont révélé que le dialecte tunisien a le moins de ressources et qu'il est nécessaire de créer des ensembles de données tunisiens pour des études analytiques.
Rendre le dialecte tunisien assimilable par les systèmes informatiques
Concrètement, " iCompass " a procédé à la collecte de données à partir des commentaires sur le réseau social Youtube.
Les vidéos choisies comprenaient des sports, de la politique, de la comédie, des émissions de télévision, des séries télévisées, des arts et des vidéos musicales tunisiennes de sorte que l'ensemble de données soit représentatif et contienne différents types d'âge, de formation, d'écriture, etc.
Selon Ahmed Nouisser, Co-fondateur et CEO d'iCompass, "le principe général est d'offrir à l'écosystème tunisien, maghrébin et africain plus de datas annotés, appelés "datasets", pour les exploiter dans le développement des recherches (sociales, scientifiques, humaines et autres…) ".
" Notre rôle est de travailler sur les langues et dialectes en Afrique pour rapprocher les peuples du continent à l'évolution technologique et à l'innovation ", a-t-il dit.
Il a expliqué à TAP, que l'intelligence artificielle ne peut se développer que s'il existe des datas annotées d'une taille significative, organisées et précises.
La start-up tunisienne œuvre, à cet effet, à développer " Tunizi " pour le rendre un très large Dataset annoté et le mettre à la disposition des chercheurs, des universités et d'autres structures d'analyses à travers les systèmes informatiques et l'intelligence artificielle, a encore indiqué Ahmed Nouisser.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.