Tunisie-Des appels pour dissoudre le Mouvement Ennahdha: Précisions de Yassine Azaza [Audio]    Bourse de Tunis : Evolution des indices Tunindex et Tunindex20    Tunisie-UTICA: Des chambres syndicales baissent leurs prix    Douane : Saisie de 982,4 mille dinars en devises au cours de juillet 2021    "Les personnes porteuses de handicaps doivent être vaccinés en priorité" (Mezati)    Tunisie: INPT s'inquiète de la situation de Hichem Mechichi    Programme TV du mercredi 04 août    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 04 Août 2021 à 11H00    Tunisie-Béja: Les habitants de Amdoun plus que jamais en colère [Photos+Vidéo]    L'ONU choisit Tfanen – Tunisie Créative comme success story de mise en œuvre des ODD    Un voyage sans retour    [TRIBUNE] Un désastre monétaire : Que fait la BCT, s'interroge Ezzeddine Saïdane    Ibtihel Abdellatif : Sihem Ben Sedrine et ses complices répondront de leurs crimes devant la justice    Bilan Covid-19 : 2.819 nouveaux cas et 184 décès    Samir Cheffi : Le gouvernement ne doit pas comporter plus de 20 portefeuilles    Abdellatif Aloui à Kaïs Saïed : Rendez-moi mes livres que je vous ai offerts !    Covid-19 : Orange Tunisie, avec le soutien de la Fondation Orange, fait don d'équipements médicaux    Dernière minute-Coronavirus: 184 décès et 2819 nouvelles contaminations, Bilan du 02 août 2021    Espérance de Tunis : vers la résiliation du contrat de Nassim Ben Khalifa    Angleterre : Fabinho prolonge avec Liverpool jusqu'en 2026    Il porte l'espoir des Tunisiens    L'EST attaque sa deuxième semaine de préparation – Jaïdi : ça se complique !    Jeux olympiques 2020 : Une honorable neuvième place pour Bacha !    CONDOLEANCES : Emna BEN AMMAR CHOUKAIR    CONDOLEANCES : Feu Essia ENNAJI    Al Badil : «A petits pas»    Report des festivals internationaux de Carthage et de Hammamet : Besoin urgent d'alternatives viables, faisables et durables    Tijani Haddad: Valeurs universelles à la tête du client    Le ministre égyptien des Affaires étrangères reçu au Palais de Carthage    Covid-19 : Aides médicales émiraties à la Tunisie    Tunisie: Hechmi Louzir espère vacciner 6 millions de personnes d'ici deux mois !    Météo : temps chaud    L'ancien président de la CAF Hayatou suspendu un an    La Conect appelle à accélérer la mise en place d'un gouvernement    Bourse de Tunis : Le CMF agrée 2 sociétés de gestion et de 3 fonds d'investissement    La BCT s'inquiète de la hausse du taux d'inflation et appelle à la mise en place d'un plan de réformes économiques    Urgent – USA : Une fusillade du Pentagone    Festival Carthage 2021 et Festival Hammamet 2021, finalement reportés    Mostra de Venise : Trois films arabes à l'affiche et des avant-premières mondiales prestigieuses    Erdogan à Saïed : Il est important de poursuivre les travaux de l'ARP en Tunisie    Tunisie – Erdogan se permet de s'ingérer ouvertement dans les affaires internes tunisiennes    Festival Hammamet 2021 : Spectacle "Rboukh" du musicien Hatem Lajmi attendu en ligne    Un musée virtuel du patrimoine tunisien voit le jour    Médenine : Deux tentatives d'immigration illégale déjouées    Jake Sullivan : Les Etats-Unis sont prêts à redoubler d'efforts pour aider les Tunisiens    [TRIBUNE] : Pour un état-major de l'économie    208 migrants clandestins secourus au cours des dernières 48 heures    17 migrants retrouvés morts à bord d'un bateau en route vers les côtes italiennes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mekki : Kaïs Saïed devrait éviter de nous entrainer dans un conflit d'interprétations constitutionnelles
Publié dans Business News le 27 - 01 - 2021

L'ancien ministre de la Santé et membre du mouvement Ennahdha, Abdellatif Mekki, a été l'invité de Boubaker Ben Akacha dans l'émission Midi Show du mercredi 27 janvier 2021. Il est revenu sur plusieurs sujets notamment le litige politique qui a éclaté entre les trois présidences dans le sillage du remaniement ministériel opéré par Hichem Mechichi et l'acquisition du vaccin anti-Covid.
Le politicien a qualifié ce litige de « dangereux » espérant que la situation ne s'envenime pas davantage pour devenir une véritable crise politique entre les institutions de l'Etat.
En réaction à l'annonce du remaniement ministériel décidé le 16 janvier par Hichem Mechichi, le président de la République, Kaïs Saïed a réuni le Conseil de sécurité nationale pour faire part de son opposition à cette démarche « inconstitutionnelle » à son sens.
A lire également
Conflit ouvert entre Kaïs Saïed et Hichem Mechichi : qui a tort, qui a raison ?

Durant cette réunion tenue lundi à la veille de la plénière du vote de confiance aux nouveaux membres du gouvernement Mechichi, des tensions ont émergé entre le chef de l'Etat d'un côté et le chef du gouvernement et le président du Parlement de l'autre, surtout que le locataire de Carthage a signifié que certains ministres ne pourraient pas prêter serment de par les suspicions de corruption qui planent sur eux.
« Le président de la République a communiqué ses remarques d'une manière inhabituelle », a relevé Abdellatif Mekki notant que Kaïs Saïed aurait dû faire part des données dont il disposait à la justice.
Il a ajouté, dans ce sens, que le président de la République devrait éviter d'engager le pays dans un précédent susceptible de déchainer un conflit d'interprétations constitutionnelles surtout que la Tunisie ne dispose toujours pas d'une Cour constitutionnelle.
Il a suggéré, également, de changer de méthodologie en termes de choix des ministres recommandant de sélectionner parmi des personnalités connues pour ainsi fermer la porte à des débats futiles, à son sens.
A lire également
Kaïs Saïed peut-il opposer un véto devant les nouveaux ministres ?

L'ancien ministre a appelé, dans ce même contexte, au dialogue notant que la classe politique devrait, plutôt, déployer ses efforts pour résoudre la crise socio-économique.
Au sujet de l'acquisition du vaccin qui, selon certains, tarde à venir en raison de l'absence d'une stratégie claire de la part des autorités sanitaires tunisiennes, Abdellatif Mekki a assuré qu'il n'en était rien.
« Nous sommes dans la même situation que tous les pays sous-développés », a-t-il affirmé soulignant que le mécanisme Covax a été un échec et que les pays développés et producteurs se sont accaparé les doses disponibles sur le marché.
A lire également
La Tunisie en phase 4 de la pandémie Covid-19 – La société civile appelée à se mobiliser

Jusqu'à l'heure, cette initiative mondiale dont l'objectif est d'assurer un accès rapide et équitable au vaccin anti-Covid en particulier pour les pays à faible revenu, n'a pu acheminer que 25 doses de vaccins vers un seul pays pauvre contre 39 millions pour les pays riches, selon le directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus.
Il convient de noter que l'OMS a indiqué, dans un communiqué publié sur son site le 22 janvier, que le programme Covax avait « confirmé qu'il exercerait une option – par le biais d'un accord existant avec le Serum Institute of India (SII) – pour recevoir ses 100 premiers millions de doses du vaccin développé par AstraZeneca/Oxford University et fabriqué par le SII », en plus de « la signature d'un accord d'achat anticipé avec Pfizer portant sur jusqu'à 40 millions de doses du vaccin candidat Pfizer-BioNTech » dont le déploiement se fera dès réception.

N.J.
A lire également
Vaccin anti Covid-19: l'objectif est de vacciner 120.000 personnes par jour Faouzi Mehdi livre les détails de la campagne de vaccination contre le Covid-19


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.