Tunisie : Saied et Abbes supervisent la cérémonie d'inauguration du nouveau siège de l'Ambassade de Palestine en Tunisie    Inauguration du nouveau siège de l'ambassade de l'Etat de Palestine en Tunisie    Tunisie-Le Directeur Régional de la Santé à Kairouan [VIDEO] : « Voici la date officielle du lancement des travaux de l'Hôpital Roi Salmane »    Tunisie-Abdellatif Mekki : « Délirant celui qui croit encore en Kais Saied »    Zaghouan : Récupération d'une terre domaniale agricole de 120 hectares à Djebel Oust    La Proparco et l'UIB renforcent leur soutien aux entrepreneurs tunisiens affectés par la crise sanitaire    Ali Laârayedh s'offre une sortie qui évoque le dernier repas du condamné    Importation de véhicules en Algérie: Le problème serait-il en voie de règlement?    Tunisie : Rached Ghannouchi reçoit l'ambassadeur de France    Kais Saied: Nous n'avons pas de problèmes avec les juifs mais plutôt avec les colonisateurs    France : 3 ministres épinglés pour dissimulation de revenus ça fait beaucoup!    Le marché boursier termine la séance de mercredi, sur une note morose    L'administration publique, un ''obstacle'' pour 3/4 des PME    Précisions du ministère de la Justice concernant le pass vaccinal    Affaire Khashoggi : le Saoudien arrêté à Paris ne serait pas le bon, Macron soulagé    Médenine: 36 élèves contaminés par le coronavirus    Coupe Arabe FIFA 2021 : Programme des quarts de finale les 11 et 12 décembre    Les pays où les habitants ont été le plus souvent ivres    Dr Rim Belhassine Cherif: Président du groupe régional pour l'Afrique de la Commission d'Etudes 13    TRANSTU: Changement du trafic du métro sur la ligne 1, entre les stations "Mohamed Ali" et "Kabaria"    NBA : Lakers et Knicks à la relance, Dallas renversé par Brooklyn    UCL : Le Barça pourrait se qualifier ce mercredi ?    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 08 Décembre 2021 à 11H00    Les accords commerciaux avec l'Afrique : Le continent d'avenir    Vers la vaccination des enfants de 5 ans et plus ?    Mandat de dépôt contre le policier ayant agressé le directeur du lycée 9 avril à Sidi Bouzid    Exposition photos, films, concerts et arts numériques au programme de la 1ère édition du "Nawaat Festival"    Programme TV du mercredi 08 décembre    Variant «Omicron» — Reprise économique: L'imprévisibilité...!    L'entreprise autrement: Le retard est devenu fatal    JTC: Les spectacles au programme du 8 décembre 2021    Sfax: Concert afro-tunisien au théâtre municipal [Vidéo]    Tunisie-officiel : Nouvelle date d'un jour férié    CONDOLEANCES    Comment rendre le système éducatif plus efficace en Tunisie ? Ridha Zahrouni s'exprime sur le sujet [Vidéo]    NEWS: Héni Amamou passe à l'EST    Handball — Mondial Dames d'Espagne — Congo-Tunisie (33-24): Un goût d'inachevé    L'équipe de Tunisie se ressaisit: Sursaut rageur et coup d'éclat    Programme de la Cinémathèque Tunisienne du 8 au 18 décembre 2021: Le cinéma fête le théâtre    Les JTC 2021 rendent hommage à la Troupe de la ville de Tunis : Une consécration pour l'Histoire et le parcours    «Corde inconnue, fragment 1» de Fatma ben Aissa à Atelier Y: Déambulation artistique    Tunisie: Augmentation de 14% des prix du fer de construction    Tunisie : Signature d'un contrat de concession pour la restauration «d'El Karaka » de la Goulette et sa transformation en musée de la céramique artisanale    Connect International : Une visite à la capitale sénégalaise Dakar    Coronavirus : Du nouveau concernant Omicron    JO d'hiver 2022 : Le Kremlin appelle à des JO libres de toute politique    Malheureusement, la justice l'a innocent酠   Tunisie : Focus sur le projet de réaménagement du musée de Carthage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Rached Khiari : Je ne suis ni un lâche ni un peureux, mais… !
Publié dans Business News le 23 - 04 - 2021

La page officielle du député recherché Rached Khiari a publié une lettre qui lui est attribuée, tard dans la soirée du 22 avril 2021. Dans ce long texte, Rached Khiari commence par remercier certains de ses opposants qui l'ont soutenu dans cette affaire car ils sont restés fidèles à leurs principes.
« Je n'ai pas refusé de me présenter devant la justice militaire par lâcheté ou par peur ou parce que je suis impressionné par une justice qui se trouve administrativement sous la tutelle directe de mon adversaire dans cette affaire, comment peut-on être juge et partie ? », a commencé par dire le député. Il poursuit en disant qu'il a eu vent du plan qui lui aurait été préparé en affirmant qu'il n'a pas été convoqué pour présenter des preuves ou pour être auditionné.
Selon lui, cette convocation était un piège pour le mettre directement en prison en application des volontés du président. Il en veut pour preuve la gravité des accusations qui lui ont été adressées par le parquet militaire et qui figurent sur le mandat d'amener.
A lire également
Officiel : les lourdes accusations visant Rached Khiari
Pour Rached Khiari, c'est la cheffe de cabinet du président de la République, Nadia Akacha, qui est responsable de la fuite sur les réseaux sociaux du mandat d'amener. Elle aurait, toujours selon le député, pris peur en voyant que Faouzi Daas aurait avoué, lors de son audition, avoir reçu de l'argent en provenance de l'étranger. Rached Khiari interprète cette fuite, où figurent ses données personnelles, comme une invitation faite par Mme Akacha à « ses troupes » pour attaquer le député et sa famille. « Comment alors certains naïfs et agents me demandent-ils de me livrer à Nadia Akacha pour qu'elle assouvisse ses souhaits de vengeance sur ma personne ? », dit-il.
Ensuite, le député jure qu'il se délestera de son immunité et qu'il se livrera à la justice si le président accepte de le confronter et de se délester également de son immunité pour s'affronter uniquement avec les preuves et les indices. « Il n'acceptera de m'affronter que dans un tribunal qu'il dirige lui-même pour pouvoir faire de moi ce qui lui plait », ajoute Khiari.
A lire également
L'affaire Rached Khiari examinée en urgence par le bureau de l'assemblée
L'ancien Al Karama poursuit sa longue diatribe en revenant sur la réception par Kaïs Saïed du ministre égyptien des Affaires étrangères. Il traite le président égyptien de tueur et voit une coordination entre les deux présidents pour éradiquer les islamistes.
Rached Khiari ajoute qu'il a commencé à rassembler des preuves et des indices dans l'affaire concernant le président depuis des mois en se basant, entre autres, sur les déclarations des soutiens de Kaïs Saïed (Najd Khalfaoui et Achaab Yourid). « Je suis parvenu avec l'aide de Dieu à trouver des preuves indiscutables et sur lesquelles il n'y a aucun doute », assure-t-il.
Il est ensuite revenu sur le démenti de l'ambassade américaine en Tunisie pour dire qu'il était tout à fait logique que les Etats-Unis n'avoueraient jamais publiquement une quelconque ingérence dans les affaires d'un autre Etat. « Etes-vous imbéciles au point d'attendre un aveu public ? ». Ensuite, il ajoute que ce qu'il a dénoncé a eu lieu à travers un responsable sécuritaire de l'ambassade US à Paris, et non pas son homologue tunisienne. Puis, « le plus important » selon la lecture du député fugitif, cela s'est passé au temps de l'administration Trump et non l'actuelle.
Pour finir, Rached Khiari a assuré que tous les tenants et aboutissants de cette affaire seraient révélés au grand public dans les prochains jours et « le peuple se rendra compte de véracité de chaque mot que j'ai prononcé ».
A lire également
Quelle suite après le mandat d'amener contre Rached Khiari ?


S.F

A lire également
Sahbi Ben Fredj : L'application du mandat d'amener contre Khiari fera perdre à Mechichi ses soutiens Kaïs Saïed : L'affrontement aura pour réponse l'affrontement ! Rached Khiari a disparu de la circulation Que risque Rached Khiari ? Khalil Baroumi : Ennahdha ne cautionne pas les agissements de Rached Khiari La nouvelle blague de Rached Khiari : il craint d'être extradé vers la France Rached Khiari convoqué en tant que témoin par la justice civile et en tant qu'accusé par la justice militaire Rached Khiari lance de graves accusations à l'encontre de Kaïs Saïed et promet des fuites


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.