Tunisie – BCE a tout dit, mais à demi-mots    Tunisie: Des coordinateurs régionaux de Nidaa Tounes appellent à rescousse BCE pour sauver le parti    Tunisie – De quoi traitera la réunion de ce lundi au Palais de Carthage ?    Tunisie: Les exportations de l'huile d'olive ont augmenté de 1685 millions de dinars    La France a déjoué 25 attentats terroristes depuis le début de l'année    Bande de Gaza : un enfant palestinien tué par des tirs de soldats israéliens    Syrie: Les forces de Bachar Al Assad reprennent la ville de Deraa berceau de la contestation contre le régime    Organisation de la coupe du monde : Démonstration de force de la Russie    Météo: Prévisions pour dimanche 15 juillet 2018    Tunisie – Cité Ettadhamen : Arrestation d'un individu recherché pour terrorisme    Tunisie – Le passage frontalier de « Ras Jedir » reste fermé pour le 4ème jour consécutif    Caïd Essesbsi : Youssef Chahed doit démissionner ou solliciter le renouvellement de la confiance de l'ARP    La France Championne du Monde de football    Coupe du Monde (Finale) : France-Croatie, les compos    Les négociations prendront fin le 15 septembre prochain    La commune de Regueb s'inspire de la région de Toscane    Rebond des investissements    démission de Mehdi Ben Gharbia    Les ordures persistent, sous plusieurs formes !    Festival international de Sousse : 60ème Edition    Pourquoi les tarifs des billets sont-ils en hausse ?    Du reggae novateur    Le Philippin Pacquiao bat Matthysse et récupère son titre mondial    La FTF "surprise" par une demande de remise d'une copie du contrat de Maaloul par l'instance d'accès à l'information    Samuel Boum-Titi !    Que fait Omar Béhi à Lusaka : Acter l'adhésion de la Tunisie au Comesa    Bataille d'idées pour un trophée    Rakitić, la tête au carreau    Bonheur et rythmes entre Carthage et Séville    Caroline Brac de La Perrière : « La diversité nous enrichit »    « Wajjahni » : Journée de l'orientation universitaire    Youssef Chahed et Noureddine Taboubi signent un accord d'amélioration de la situation sociale    Et si c'est une sosie de Mélania qui accompagne Trump    Maroc : Démantèlement d'une cellule terroriste    Une éclipse totale de la lune le 27 juillet prochain    Carol McQueen, ambassadeur du Canada à Tunis: Bien travailler, bien s'intégrer    Les Jeunes Experts Comptables appelle à une réforme urgente des professions comptables    NGSign signe son premier partenariat en Afrique    Une manifestation dans les rues de Londres contre Trump    Un projet ambitieux    La santé à deux vitesses    Quinze acteurs culturels méditerranéens équipés pour faciliter une série d'ateliers à travers la Tunisie    Tunisie – Météo : Temps chaud, mer peu agitée    Tunisie-Canada : Les 10 idées-conseils de Hédi Bouraoui aux candidats à l'émigration    Avant-première du documentaire "Papa Hedi : the man behind the microphone" en Tunisie le 12 juillet 2018    La traque des terroristes se poursuit    Trump affirme avoir fait plier les alliés    Businesses Collect More Data Than They Can Handle, Reveals Gemalto    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des fleurs pour Algernon, l'adaptation théâtrale de Selma Boukef et Abdelmonem Chouayet
Publié dans Business News le 17 - 01 - 2018

« Des fleurs pour Algernon », nouveau spectacle de Abdelmonem Chouayet et Selma Boukef, éponyme du livre de Daniel Keyes, raconte l'histoire de Charlie, un homme d'une trentaine d'année, ayant le QI d'un enfant, qui subit une opération pour le rendre plus intelligent. La même opération a été réalisée en amont sur Algernon, une souris de laboratoire.

Le destin des deux personnages se trouve alors lié, on suit leur évolution tout au long du spectacle, à travers les comptes rendus de Charlie et la danse d'Algernon, interprété par la ballerine Selma Boukef.
« La construction de la pièce fait que le public se trouve à la fois privé de certains renseignements et amené à déduire des propos rapportés par Charlie, un sens que ce dernier ne soupçonne même pas. Cela confère aux spectateurs une place particulière car ils en savent certes moins que beaucoup de personnages mais plus que Charlie lui-même. Ce décalage dans les situations porte à réfléchir sur notre rapport à l'autre » nous a confié Selma Boukef.

La traduction du texte de Daniel Keyes en dialecte tunisien effectuée par Ridha Boukadida, le surtitrage en français, les danses de Selma Boukef et le jeu de Abdelmonem Chouayet, dans un décor épuré, fait que le public est très vite plongé dans un univers émouvant, bouleversant, qui touche, quand bien même il traite d'intelligence artificielle.

Le premier cycle de représentation aura lieu cette fin de semaine, vendredi 19 et samedi 20 janvier à 19h30 ainsi que dimanche à 17h, au « 4éme art » à Tunis.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.