Que risque Rached Khiari ?    France: Les ambassadeurs de la Tunisie et l'Italie discutent la relance du tourisme    Médenine-Coronavirus : Une situation épidémiologique préoccupante    Inde-Coronavirus : Nouveau record quotidien de victimes!    Tunisie – Covid19 : Pourquoi refusent-ils d'accélérer la vaccination ?    Coupe de la CAF : L'Etoile du Sahel éliminée, le CS Sfaxien en quarts    Dans un marché déserté, la bourse de Tunis récupère timidement ses pertes    Assurances Maghrebia : Chiffre d'affaires en hausse de 12,81% au 1er trimestre 2021    « Mahdia, chroniques d'une ville heureuse », le récit enchanteur de Alya Hamza    Prolongation de la validité des certificats de visite technique    Ministère des Finances Facilitations en faveur des entreprises impactées par la crise du Covid-19    Syrie : Bashar Al-Assad présente sa demande de candidature aux élections présidentielles    Nouveau round FMI-Tunisie : y aurait-il de nouveaux crédits ?    Monde: Daily brief du 21 avril 2021    Afrique : 4,5 millions de cas Covid-19 confirmés    PSG vs Angers: Où regarder le match des quarts de finale de la Coupe de France du 21 avril?    Levée du sit-in des employés de Shems FM    CNRPS : Une application pour payer les cotisations en ligne    Manque de solidarité : Trabelsi fustige les grandes surfaces    Le Synagri fustige la hausse des prix des carburants    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 21 Avril 2021 à 11H00    Arrestation à Mahdia de trois personnes impliquées dans des affaires terroristes    Tunisie – météo : Brouillard local le matin et hausse des températures    Abdelkarim Harouni : Kaïs Saïed est un projet de dictateur !    MEMOIRE : Khalifa BOULAARES EL HERZI    L'ambassadeur Moez Mahmoudi renforce le cabinet du ministre de l'Economie, Ali Kooli    Populisme, accusations sans preuves et discours de bas niveau : Qui mettra fin aux dérapages des députés ?    CONDOLEANCES    Billet | Relais de croissance    Foot-Europe: le programme du jour    Al Ahly (Egypte) – Ali Maaloul entame son programme de réadaptation physique sur le terrain    BCT : Les avoirs en or de la Tunisie s'élèvent à 675 MD, à fin décembre 2020    News | Retour en octobre pour Dahmen    Coupe de la CAF | Salitas-CSS (17h00 à Ouagadougou) : Mettre les bouchées doubles    Foot – Les clubs anglais disent "stop" à la Super League !    Un blessé dans l'explosion d'une mine à Châambi    Un citoyen perd une jambe dans l'explosion d'une mine au Mont Chaâmbi    Dernière minute- Kasserine : Etat de santé du citoyen blessé dans l'explosion d'une mine    Israël : 73 ans d'existence mais que de nuages sur la fête !    Décès du président du Tchad Idriss Déby    Exposition collective «L'espace du dedans, livres d'artistes» à la galerie A. Gorgi : Un médium d'art total    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Les indiscrétions d'Elyssa    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Saison agricole : la qualité des dattes à l'examen
Publié dans Info Tunisie le 19 - 08 - 2009

INFOTUNISIE - La production des dattes en Tunisie a enregistré, au cours des dernières décennies, un développement spectaculaire, sur le plan quantitatif et qualitatif, grâce notamment à la généralisation systématique de la culture de la variété de « deglet Ennour », variété exportable à très forte valeur ajoutée économique et commerciale acquise par les dattes.
Toutefois, selon les études faites par l'Institut du palmier dattier à Tozeur, la qualité des dattes, peut être davantage améliorée de façon notable. Cette amélioration peut être obtenue, principalement, à travers l'amélioration des techniques culturales.
En effet, depuis sa généralisation, il y a à peine deux décennies, la pratique des caches en plastique des régimes de dattes, avant leur maturation, pour les protéger contre les effets de la pluie et d'autres agressions extérieures mécaniques et biologiques, a, contribué à l'amélioration de la production aussi bien sur le plan quantité que celui de la qualité. Egalement, l'usage des chambres frigorifiques pour le conditionnement et la conservation de la production des dattes s'est étendu ces dernières années.
Dans ce cadre, les services agricoles du Gouvernorat de Tozeur mettent les bouchées doubles dans le but d'améliorer la qualité des dattes et ce, à travers l'exécution d'un programme d'action mis en place à cet effet. Inscrit dans le cadre de la préparation à la saison agricole, très prochaine, ce programme est axé essentiellement sur la lutte contre le ver des dattes. 800 mille sacs moustiquaires sont pratiquement réservés à la couverture des régimes de dattes dans une orientation d'envelopper presque 1,8 millions de régimes tous oasis réunis durant la saison 2009 – 2010.
En outre, il a été procédé à la propagation, sur environ mille hectares d'oasis d'un insecte, le trichogramme, qui empêche l'éclosion des parasites s'attaquant aux dattes, action permettant d'amoindrir au maximum le risque de contamination d'au moins 1% tout en sachant que cette expérience a fait preuve d'efficacité sur 560 hectares, l'année passée.
Côté statistiques, on note à ce propos que la Tunisie – d'après le directeur général du Groupement interprofessionnel des fruits (GIF) – est le premier exportateur de dattes dans le monde dont l'écoulement des exportations se fait dans 56 pays. Ce qui explique relativement le fait que les dattes tunisiennes étaient les seules présentes sur les marchés internationaux, au cours du mois de Ramadan des trois dernières années.
Toujours selon la même source, la Tunisie, dont 80% à 85 %de la production totale des dattes a été exportée, a enregistré au cours de l'exercice 2008 – 2009 écoulé, la production de 145 mille tonnes de dattes contre 124 mille tonnes la saison précédente (2007-2008), soit une hausse de 17%.
Quant aux exportations tunisiennes à destination des marchés traditionnels, on note, une augmentation significative à l'instar du Maroc avec 17 mille tonnes contre 5 mille tonnes en 2004 et l'Allemagne avec 5200 tonnes contre 300 tonnes au cours de la même période. Pour mémoire, la saison 2007-2008 a enregistré l'exportation de 61 milles tonnes des dattes soit 187 millions de dinars de recette.
Il est à noter que la Tunisie œuvre à promouvoir ses exportations de dattes vers ces marchés traditionnels à savoir : l'Europe, les pays du Golfe, le Maroc ainsi que vers des nouveaux marchés comme le sud-est asiatique, la Russie et l'Amérique du nord. Dans ce même sens, la Tunisie agit sur la diversité des exportations de dattes biologiques avec 3 mille tonnes en 2007 sachant que la production agricole biologique, en Tunisie, a avoisinée les 11 mille tonnes en 2008.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.