Tunisie – L'inflation grimpe à 9.1%… Comme partout dans le monde    Analyse : La Tunisie parmi les pays exposés au risque d'insoutenabilité de la dette    Hand – Championnat d'Afrique des clubs : Le CA en force et qualifié devant le Zamalek    Hand – Championnat d'Afrique des clubs : Programme des quarts de finale    UEFA CL : Les résultats complets de la soirée de mercredi    Redmi A1+ : un smartphone des plus abordables de la marque Xiaomi    Kaïs Saïed, conseil supérieur des armées, André Parant… Les 5 infos de la journée    Le Groupe BNA signe des conventions de partenariat avec le SPOT    Football | La CAF suspend l'entraîneur tunisien Rafik M'hamdi    USA : Un mensonge d'Etat, Biden relance "le mur de la honte"    Tunisie : Création d'un tribunal pour la résolution des conflits sportifs    Crise énergétique et énergies renouvelables : la Tunisie rate encore une transition    Signature d'un accord de partenariat entre Mattel et Huawei    Rached Ghannouchi ou l'arnaque politique de la Tunisie    Béja: Négociations entre le ministère de l'Education et la fédération générale de l'éducation de base (Vidéo)    Ukraine : il n'aurait pas 6000 mais 9000 têtes nucléaires, le patron de la CIA avertit    Les journalistes organiseront un rassemblement à la place de La Kasbah    La Tunisie accueille le forum Africain du LIONS CLUBS International    La nouvelle Première ministre britannique: ''Je suis très sioniste''    Coronavirus – Vaccination : Plus de 69 mille personnes ont reçu quatre doses    OPPO dévoile les trois matchs les plus inspirants de la UEFA, tels que votés des fans    L'ambassadeur de France: Je suis optimiste pour l'avenir de la Tunisie    Soutien aux femmes d'Iran : des artistes se coupent les cheveux en direct sur instagram    Mali, Burkina Faso… : Poutine pactise avec Goïta, l'Occident a un problème de plus    Vidéo : Un rappeur russe de 27 ans se suicide pour échapper à la mobilisation en Ukraine    Crash d'un avion militaire au Mali: le bilan s'alourdit    Leila Hadded : Les parrainages se vendent à 10 dinars    L'Ugtt face à l'approche d'un imminent accord avec le FMI : Pas de chèque en blanc pour le gouvernement    Candidatez pour la 5ème saison d'Orange Fab, accélérateur corporate de start-up d'Orange Tunisie    Recette : Recette assida zgougou de maman    Kasserine : Deuxième taux d'analphabétisme le plus élevé sur le plan national    Pourquoi | Profiter du changement climatique    Bientôt à la Galerie Kalysté : Hamda Dniden raconte Sidi Bou Saïd    «The Transformation of Silence» de Héla Ammar et Souad Mani à la Chapelle de Saint-Monique à Carthage : Mémoires, archives et traces    37e édition du festival international du film francophone de Namur : Du réel à l'abstrait    Tennis- Open Jasmin Monastir : Résultats des rencontres disputées mardi 04 octobre 2022    Olfa Hamdi appelle au report des élections (Live)    WTA Open des Jasmins : Ons Jabeur qualifiée en 8e de finale, les moments forts (vidéo)    Saisie de 1900 kilos de pâte dissimulés dans une étable pour l'élevage des moutons    Danses lascives et tenues dénudées : le festival de la Fête du Mouled s'excuse    Tunisie: La production nationale de médicaments couvre 75% des besoins    1er forum Afrique-France de la transition écologique et énergétique | Des enjeux et des solutions    Météo en Tunisie : Des pluies attendues l'après-midi sur le centre, le sud et le nord ouest    L'UBCI Partenaire Officiel de l'extended sessions de Jazz à Carthage    JCC 2022 : Des films restaurés et inédits de la fin des années 60 dans le focus Palestine    L'Union islamique des avocats accuse la Faculté de Sciences juridiques de "propager" l'homosexualité    Zarzis | Affluence des africains subsahariens : La situation risque de dégénérer    L'insupportable arrogance des Occidentaux    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tunisie: prévention des toxi-infections alimentaires
Publié dans Investir En Tunisie le 22 - 12 - 2011

Tous les acteurs de la filière agro-alimentaire du producteur au distributeur sont accusés de manipuler les aliments et de nuire à notre santé. Les modes de production sont mis en cause et les consommateurs se plaignent d'aliments qu'ils jugent de plus en plus dangereux et de moins en moins « goûteux ».
On ignore comment ils ont été produits. Le problème de la confiance se pose et avec lui celui de la traçabilité. La prévention des toxi-infections alimentaires (TIA) fait partie de la gestion des risques sanitaires. Elle fait intervenir l'Etat, les professionnels, les consommateurs, les médecins hygiénistes ainsi que les instituts de normalisation, les bureaux de certification et toute la sphère de l'accréditation. Les explications du docteur Moez Dridi quali-consultant :
Les normes jouent un rôle important pour montrer le chemin vers la maîtrise de l'hygiène en général et de la sécurité des aliments en particulier. Elles sont rédigées par des personnes expertes et riches d'un retour d'expérience. Elles permettent d'économiser le temps et les ressources pour les entreprises, les auditeurs et les inspecteurs.
Par ailleurs, les normes certifiables aident d'une part les entreprises (industrie agroalimentaire, restauration collective, etc.) sérieuses à communiquer sur leur niveau de prévention et d'autre part fournissent aux consommateurs un critère sanitaire pour le choix des produits. Si la prévention des TIA passe par la capacité des laboratoires à fournir des résultats fiables, elle ne peut qu'appuyer le rôle des organismes d'accréditation qui évaluent la conformité et attestent de la compétence des laboratoires selon la norme ISO 17025.
L'accréditation apporte également une reconnaissance aux organismes de certification des personnes en HACCP selon l'ISO 17024 afin d'aider les entreprises souhaitant mettre en place ce système des experts évalués et reconnus. Une fois conformes aux exigences de la norme ISO 17020, les organismes d'inspection étatiques des usines agroalimentaires, des cantines et des restaurants peuvent afficher cette reconnaissance qui évalue non seulement leur compétence mais aussi leur indépendance, impartialité et leur résistance aux interventions et autres types d'influences. Les bureaux de certification des systèmes de management de la qualité et de la sécurité des aliments accrédités selon la norme ISO 17021, sont capables de fournir des auditeurs tierce partie qualifiés de mener des examens méthodiques et indépendants des systèmes mis en place par les entreprises avant de recommander la certification. Il est démontré qu'en utilisant des normes telles que l'ISO 22000, les unités de restauration arrivent à améliorer le taux de conformité suite aux analyses des plats cuisinés. Bien que leur application soit généralement volontaire, la normalisation, l'accréditation et la certification agissent en synergie avec la réglementation en matière de prévention des TIA et d'amélioration de la qualité microbiologique des denrées alimentaires.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.