Bundesliga : Didier Deschamps critique le huis-clos    Hong Kong tente de rassurer les investisseurs étrangers    Six quartiers de Bagdad reconfinés    Dahmen, Ben Hassen et Dagdoug rempilent jusqu'au 30 juin 2023    Bac 2020… Limite de 12 élèves par salle    La Tunisie et la France sur la même longueur d'onde au sujet de la Libye    Création sous peu d'une agence de gestion des biens confisqués    Actes criminels ou accidents ?    Dix personnalités et la relance culturelle    Le long parcours d'un auteur prolifique    "je ne suis pas d'ici, pas d'ailleurs non plus… »    ICheck.tn pour virer les fake news    Tunisie [vidéo] : Les agriculteurs à Jendouba protestent    Des manifestants bloquent le train de phosphate à Menzel Bouzaiane    Les hommes sont plus créatifs que les femmes, selon Samir Agrebi    Tunisie Telecom dévoile les gagnants du "Grand Jeu Marbou7a"    ESET découvre l'utilisation de Gmail comme C&C par le groupe de cyberespionnage Turla (également appelé Snake)    Les marques Tunisiennes de produits laitiers et les médias sociaux : Délice numéro 1 sur le Web en Avril 2020    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 27 mai à 11H00    Tunisie: Elyès Fakhfekh réitère son hommage aux acquis de la lutte contre le Covid-19 dans le pays    L'association Nous Tous prépare un programme de célébration de l'œuvre d'Albert Memmi    Kaspersky milite pour mettre fin aux cyberattaques contre les organismes de santé    Allocution de Kais Saied dans un paysage politique complexe et fragmenté Des vœux, des messages et des lignes rouges !    Accident mortel à Jendouba    Le CSS s'apprête à reprendre : Ce sera le 4 juin…    EST | Nouveaux règlements du quota des joueurs Nord-africains : Le syndrome algérien !    A cause de l'alcool, Mekki n'est pas allé à Kairouan    Zarzis : Mieux vaut tard que jamais !    Les Showrooms d'Economic Auto de nouveau ouverts jusqu'à 17h    Tribune | A peu de gens convient le diadème !    Francesca Bellino, journaliste et romancière, à La Presse : «Inventer de nouveaux espaces où la diversité peut coexister»    Libye : Les Etats-Unis accusent la Russie de transférer des avions de chasse en Libye pour aider ses mercenaires de “Wagner”.    CAB | Infrastructure sportive : Ça grogne !    Etoile du Sahel : la date de reprise des entraînements fixée    Le conflit israélo-palestinien est-il condamné à s'éterniser ?    CONDOLEANCES : Med Moncef ZBOUNA    MEMOIRE : Mama Sia Hadjja Aroussia SOULA LIMAM    La Banque Zitouna recrute plusieurs profils    Tunisie: Poursuite par le ministère de la Défense des recherches de migrants clandestins naufragés au large de Sfax    MEMOIRE : Sadok BEN SEDRINE    Tunisie: Le principe de la prise en charge du coût de l'hébergement par les personnes mises en quarantaine,retenu    Tunisie – Environnement: Amélioration de la qualité de l'air de 40%    Pour L'UGTT, il faut en finir avec la précarité    Football : Le technicien tunisien Nabil Kouki donnerait la priorité à l'ES Sétif    Tunisie – Météo : Températures stationnaires    Conversation téléphonique entre Kais Saïed et Faïez Sarraj    Palestine : aux origines étaient les Philistins    VIDEO : Korchide explique la gravité de la prise de la base militaire d'Al Watya par les turcs sur la sécurité nationale tunisienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Covid-19 : l'UPMI appelle les entreprises à préserver l'emploi de l'ensemble de leurs salariés
Publié dans Investir En Tunisie le 09 - 04 - 2020

Face à la pandémie du Coronavirus, l'Union des Petites et Moyennes Industries (UPMI) vient d'adresser une série de recommandations aux différentes parties prenantes visant à préserver les salaires des employés durant la période « la plus difficile » d'avril à juin 2020.
Dans un communiqué publié, mercredi 08 avril 2020, l'UPMI appelle les entreprises à préserver l'emploi de l'ensemble de leurs salariés en leur versant au moins 70% de leur revenus nets mensuels (hors primes) et à poursuivre l'exploitation une fois le confinement levé et le risque sanitaire dépassé.
L'UPMI a, par ailleurs, exhorté l'Etat à mettre en place des mesures visant à prendre en charge des cotisations sociales et de permettre des exonérations des impôts directs et indirects sur salaire.
Elle a également suggéré la mise en place d'un fond de garantie permettant de prendre en charge des crédits à moyen terme au profit des PME qui le souhaitent, et ce, afin de couvrir les 70% des salaires nets à verser aux employés.
Pour l'UPMI, ce « package » de recommandations permettrait de « répartir le fardeau de la période de confinement sur toutes les parties prenantes », précisant que l'adhésion à ces recommandations se fera sur une base volontariste.
La poursuite de l'activité après le confinement général demeure la seconde priorité, assure l'Union, soulignant l'importance du fonds de garantie de 500 MD, mis en place par l'Etat et qui vise l'octroi de crédits à moyen terme très substantiels pour aider les PME à passer ce cap.
Articles associés
Covid-19 : la BAD crée un fonds doté de 10 milliards de…
COVID-19 : l'heure n'est pas à la distanciation budgétaire
Tunisie : baisse des Prix du Carburant à la Pompe
Tunisie – INS : le taux d'inflation augmente à 6,2%,…
Toutefois, l'accès au crédit demeure problématique en l'absence de nouveaux actifs à hypothéquer, estime la même source, soulignant que ce mécanisme reste indispensable compte tenu des politiques de financement des entreprises tunisiennes où le crédit fournisseur est assez développé mais la plupart du temps sécurisé par des chèques de garantie.
Et d'ajouter que les problèmes prévisibles en matière de trésorerie risquent, ainsi, de causer des faillites « en cascades » qui deviendraient rapidement incontrôlables vu le cadre juridique des chèques sans provisions.
L'UPMI a, également, pointé un problème lié au coût du financement : « La BCT a, certes, abaissé en deux fois sont taux directeur, mais le taux de sortie pour l'entreprise demeure, à environ 10%, très élevé ».
Dans ce contexte, l'Union a appelé à la nécessité de compléter ce mécanisme par une mesure de bonification du taux d'intérêt des crédits accordés avec une garantie du nouveau fonds de 500 MD.
Elle a, par ailleurs, jugé indispensable d'utiliser certains fonds déjà alloués par le Gouvernement à aider les entreprises à faire face à la crise et notamment celui pour les entreprises en difficulté (300 MD) et celui pour les entreprises innovantes (500 MD).
L'objectif étant, selon la même source d'aider le gouvernement à préserver, un tant soit peu, les équilibres macroéconomiques.
Bien que la volonté et l'orientation politiques restent à la hauteur des défis auxquels la Tunisie est actuellement confrontée, il n'en demeure pas moins que les efforts soient insuffisants, estime encore l'UPM, soulignant qu'ils doivent être mieux ciblés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.