Football : La Premier League pourrait reprendre le 17 juin    Le ministre de la Santé met en garde contre la consommation d'eau de source inconnue    Rappel du Ministère des Finances : le samedi 30 Mai est le dernier délai pour les entreprises désireuses de bénéficier des mécanismes d'encadrement et de soutien    Un nouveau cas de coronavirus à Bizerte    Décès de l'humoriste français Guy Bedos    On tarde à intégrer l'éthique à la vie politique    Création d'une nouvelle forme de financements exceptionnels refinançables    7 mois de vacances pour la moitié des équipes !    Ahmad Ahmad va témoigner !    Protocole sanitaire du tourisme tunisien    Rohani prône la coopération avec les ultraconservateurs    eux olympiques de Tokyo : les lutteurs tunisiens reprennent les entraînements le 4 juin    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 28 mai à 11H00    L'indépendance de la justice sur la sellette    La police dissuade les manifestants à Hong Kong    On traine les gens dans la boue sans aucun égard pour leur dignité    « Nouba 2 », l'exception qui ne fait pas la règle    Le premier roman tunisien sur Covid-19 et le confinement !    Quand le virtuel dépasse le réel    845 nouveaux cas au Koweït en 24 heures    Gafsa : arrestation de deux suspects dans l'incendie de la locomotive appartenant à la CPG    Tunisie: Arrestation deux suspects dans l'incendie de la locomotive de transport du phosphate dont un agent paramédical    Coronavirus : Deux nouvelles contaminations à Ben Arous    Tribune | Merci Albert Memmi d'être resté Tunisien dans l'âme    Quatre personnes arrêtées et une autre maintenue en liberté dans l'affaire de l'empoisonnement au « méthanol » à Hajeb El Ayoun    Didier Raoult défend toujours l'hydroxychloroquine    Date de l'examen de l'affaire de Sami Fehri fixée    Saisie d'argent et de faux bijoux d'une valeur de 250 mille dinars    Tunisie – Météo : Températures en baisse et pluies éparses l'après-midi sur le centre-ouest    Wall Street Journal met à l'honneur l'app mobile visionnaire du Club Sportif d'Hammam-lif    Les villes post-covid-19 | Najem Dhaher, chercheur et maître de conférences en urbanisme et aménagement, à La Presse : « Fin des aménagements dogmatiques et standardisés et retour à l'approche sanitaire »    Leaders Immobilier inaugure prochainement sa nouvelle agence au Lac 2    Inégalité fiscale et économique en Afrique du Nord : Savoir trouver le juste équilibre    REMERCIEMENTS ET FARK : Saïda JAZIRI    Perspectives clubistes : Le combat des chefs    Point de vue : Retour précipité !    Pierre Abi Saab, Journaliste et critique libanais, à La Presse : Questions de culture    MEMOIRE : Saloua KOURAICHI    Le personnel et cadres de la Santé publique observent ce jeudi « Une Journée de colère nationale »    Kais Saied furieux contre les nouveaux tarifs consulaires ?    Tunisie: Les institutions publiques sont priées de mettre fin aux contrats de deux députés    Olivier Poivre d'Arvor, reconduit à la présidence du musée national de la Marine    L'association Nous Tous prépare un programme de célébration de l'œuvre d'Albert Memmi    Zarzis : Mieux vaut tard que jamais !    Tribune | A peu de gens convient le diadème !    Libye : Les Etats-Unis accusent la Russie de transférer des avions de chasse en Libye pour aider ses mercenaires de “Wagner”.    Tunisie: Poursuite par le ministère de la Défense des recherches de migrants clandestins naufragés au large de Sfax    MEMOIRE : Sadok BEN SEDRINE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Banque africaine de développement : Des opportunités d'affaires pour le secteur privé
Publié dans La Presse de Tunisie le 08 - 10 - 2019

La Banque africaine de développement présente au secteur privé des opportunités d'affaires pour l'Afrique du Nord. Cette présentation dans la capitale tunisienne a pour objectif de renforcer le dialogue entre la Banque et le secteur privé, tout en identifiant de nouvelles opportunités d'investissement et de financement.
La Banque africaine de développement (BAD) a organisé un séminaire concernant l'Afrique du Nord. Après Johannesburg et Nairobi, cette présentation dans la capitale tunisienne avait pour objectif de renforcer le dialogue entre la Banque et le secteur privé, tout en identifiant de nouvelles opportunités d'investissement et de financement.
Le séminaire a accueilli près de 200 participants issus de 23 pays, représentant des entreprises de l'industrie, du génie civil, des travaux publics et du conseil.
«Croissance et emplois»
Lassaad Lachaâl, conseiller spécial du Président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a prononcé l'allocution d'ouverture au nom du directeur général de la Banque pour l'Afrique du Nord, Mohamed El Azizi. Il a notamment mis en évidence la finalité de ce séminaire, «né de cette ambition de transformer le formidable potentiel du continent en croissance et en emplois. Et concrètement en de meilleures conditions de vie pour les populations africaines».
Valérie Dabady, cheffe de la Division de la mobilisation des ressources et des partenariats à la Banque, a tenu à souligner «l'importance du secteur privé qui, grâce à des transferts d'expertise et de savoir-faire structurants, est capital pour la Banque afin de contribuer à la transformation économique du continent».
Les participants ont exprimé de fortes attentes au cours du séminaire : «Cette rencontre a été une opportunité d'améliorer notre connaissance des priorités et opérations de la Banque africaine de développement».
«Egalité des chances»
«Les présentations et interventions nous ont offert une lecture approfondie des procédures de passation de marchés et des règles environnementales et sociales», a reconnu un participant.
«Cela nous assurera une égalité des chances face aux opportunités d'affaires qui laissent apparaître de nouvelles perspectives de développement au bénéfice de notre continent», a-t-il ajouté.
À l'issue des présentations, des rencontres bilatérales ont également eu lieu entre les différents acteurs du secteur privé et les équipes techniques de la Banque. Ces échanges augurent de futures collaborations qui soutiendront les opérations de l'institution. Le partenariat entre la Banque africaine de développement et les pays d'Afrique du Nord dure depuis près d'un demi-siècle, mobilisant un engagement financier total de l'institution de quelque 23,7 milliards de dollars. Ces financements couvrent différents secteurs comme l'énergie, l'eau, les transports, l'agriculture et le développement social.
Le partenariat au cœur du débat
Le séminaire d'opportunités d'affaires consacré à l'Afrique du Nord a constitué un évènement qui a offert aux opérateurs privés et publics nord-africains un programme d'échange afin d'ouvrir le débat sur les nouvelles occasions d'investissement. Dans ce contexte, la Banque a présenté ses stratégies annoncées pour le développement. Mme Valérie Dabady, chef de la Division de la mobilisation des ressources et des partenariats à la Banque, a révélé que «la valeur du secteur privé est très importante grâce aux compétences disponibles. Ce secteur a des relations étroites avec les activités bancaires pour créer des projets et faciliter les échanges avec les pays du continent africain». Ce séminaire a mis en exergue le programme mis en place par la Banque et les marches à suivre pour remporter les marchés par les fournisseurs. Les secteurs ciblés sont notamment ceux de l'agriculture, l'eau et l'assainissement, le développement humain, les transports et l'énergie. Le partenariat entre les pays d'Afrique du Nord et la Banque africaine de développement a totalisé durant un demi-siècle environ 23,7 milliards de dollars. Ces investissements ont ciblé plusieurs secteurs comme l'eau, les transports et l'agriculture. Le secteur privé en Afrique du Nord encourage également le développement économique à la création d'emplois.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.