Mabrouka, cette ouvrière qui a accouché dans une camionnette    Une étudiante tunisienne remporte le prix des droits de l'Homme de l'Organisation Pro-Asyl 2020    Tunisie: Le ministre du commerce tunisien rencontre l'ambassadeur d'Iran    3 nouveaux cas de coronavirus à Sfax    Tunisie – Date des Soldes d'été 2020 et soldes d'hiver 2021    Tunisie: Trois morts et un blessé dans un accident de voiture à Mounastir    Carthage dance n'aura pas lieu: Manifeste de « Carthage dance »    La réussite des élèves au cœur de toutes les démarches de l'Académie du Lac et du Collège du Lac    Ministre de la défense : développer les zones frontalières est un défi à relever    DECES : Salsabil Drira épouse Besbes    Billet : Confiance, quand tu nous fuis !    MEMOIRE : Abdelkader Kachlouf    Il semble que les frères marocains ont un problème avec nous, déplore Tebboune    Le ferry Carthage attendu à Zarzis avec 1600 passagers à bord    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 6 juillet à 11H00    Les rendez-vous IJA : la culture en accès libre chaque vendredi au Coworking Space Al Badil    Devant la difficulté de se projeter : L'ESZ navigue à vue    AMEN BANK élue « Meilleure Banque en Tunisie pour l'année 2020 » par le magazine «Global Finance »    Mise en garde contre une page de recrutements fictifs sur Facebook    Anas Hammadi reconduit à la tête de l'Association des Magistrats Tunisiens    Tunisie: Ennahdha remporte les élections municipales partielles de Hassi El Ferid à Kasserine    Ils ont dit    Tunisie : Taux de participation de 18,75 % aux élections municipales partielles à Jbeniana    Le ministère des affaires sociales met en garde contre une fausse page facebook    D'un sport à l'autre : La CAN de rugby, tremplin pour le Mondial    À la rencontre de la lutteuse Marwa Amri : «Aux JO, nous serons jugés sur les résultats»    Les indiscrétions d'Elyssa    Tunisie : Le taux d'inflation se replie à 5,8% en juin 2020 (INS)    La Tunisie abrite la 2ème édition des jeux électroniques arabes et le Forum arabo-européen de la jeunesse en 2021    Tunisie: Noureddine taboubi [vidéo]: « il est temps de tirer la sonnette d'alarme »    L'OSAE appelle à exclure l'agriculture des conventions internationales dont l'ALECA    Les douaniers inquiets    Les 7 bonnes nouvelles de Nizar Yaiche pour les Startupers    "Patrimoine culturel et développement durable", thème d'une Journée d'étude au Musée archéologique de Sousse    Budget : Baisse des recettes propres de l'Etat de 10%, à fin avril 2020    L'Arabie Saoudite annonce des mesures sanitaires pour le Hadj    L'Observatoire de la Souveraineté Alimentaire met son veto contre l'ALECA    Football : Programme TV de ce lundi 06 juillet 2020    Amnesty International relaie l'appel au secours    Mariages, plages et terrasses :Le Prince de l'été terrassant le Mutant couronné    Quand s'élargit le champ du rêve et des possibles !    Un écrivain qui ne cherchait pas à plaire    Etoile du Sahel : "nous sommes en contacts avancés avec Lemerre" (R.Chrafeddine)    Manel Souissi, Présidente de la fédération tunisienne des cinéclubs: «Les plateformes de cinéma et le streaming : pierre d'achoppement»    Le droit à l'euthanasie au XIXe siècle: «S'accabadoras», les prêtresses de la mort    Football : Programme TV de ce dimanche 05 juillet 2020    20 Saoudiens jugés par contumace en Turquie    La France a un nouveau PM, Jean Castex    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ligue 1 | Casser les codes établis : La course à l'échalote
Publié dans La Presse de Tunisie le 02 - 06 - 2020

Le plus dur pour nos footballeurs serait de faire en sorte que l'émotion ne soit pas morte, même s'il faudra certainement trouver de nouveaux repères. Pour nos acteurs du jeu, ce sera peut-être comme pour des comédiens qui auront besoin d'une personne pour leur souffler leurs répliques! Restés dans l'ancien texte qui a évolué depuis, ils devront apprendre un nouveau scénario.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Dans l'absolu, selon le protocole prévu, tout devrait bien se passer. Rassurons donc les anxieux, la FTF veille au grain. Il serait même surréaliste de dire que la reprise des répétitions est précipitée. Seul bémol, la trésorerie de nos clubs est forcément chancelante et il faudra la renflouer. Mais ce n'est pas tout.
Volet éventuels déroulers des matchs, c'est encore incertain, sachant que la FTF a posé ses conditions, ses exigences et ses préalables avant tout coup d'envoi. Il faut comprendre par là que le fait que la FTF s'aligne sur les conditions de la CAF renvoie notre football à réviser son modèle.
En clair, notre matrice ou plutôt les standards de notre sport-roi souffrent d'un manque cruel d'infrastructures de base. Nos installations sont obsolètes et notre infrastructure est désuète. Et en l'état, forcément, la responsabilité incombe à l'Etat. Positivons toutefois et espérons que les aires de jeux sélectionnés reçoivent la «bénédiction» de l'instance continentale.
Un football totalement aseptisé
Passons au jeu, maintenant. Là, la FTF n'a rien négligé. En Ligue 1 et en Ligue 2, à l'avenir, du moins le temps que la «menace» soit intégralement neutralisée, fini les embrassades et les tapes dans les mains entre joueurs. Désormais, tout ce beau monde sera encadré par des consignes sanitaires strictes (même à l'entraînement).
Le plus dur cependant sera de faire en sorte que l'émotion ne soit pas morte, même s'il faudra certainement trouver de nouveaux repères. Bref, pour nos acteurs du jeu, ce sera peut-être comme pour des «comédiens» qui auront besoin d'une personne pour leur souffler leurs répliques !
Restés dans l'ancien texte qui a évolué depuis, ils devront apprendre un nouveau scénario. Bientôt donc, c'est toute l'architecture de notre sport-roi qui serait redessinée. Tout est draconien, tout est à prendre ou à laisser selon la missive de la FTF. Lisiblement, le protocole qui «flèche» le retour vers les terrains ne laisse pas de place au laxisme. Le football retrouvera une tout autre scène même si les règles sont les mêmes et le terrain toujours aussi rectangulaire.
A double tranchant
Bien entendu, avec les enceintes à huis clos (un air de déjà-vu), l'interdiction de se serrer la main entre joueurs, la proscription des célébrations effusives en cas de but, les contacts physiques réduits au strict nécessaire, le port du masque obligatoire pour l'encadrement et les remplaçants, sans oublier les mesures restrictives, toute cette panoplie ouvrira une période inédite sur le terrain, qui est habituellement l'espace de libre expression des footballeurs. Mais le jeu en vaut la chandelle (foot business oblige). Il faut donc s'adapter même si ça peut provoquer de l'anxiété chez certains.
Globalement, la mise en place du protocole peut sembler contradictoire avec le sport de compétition, où on apprend surtout aux joueurs de se lâcher. Il y aura peut-être beaucoup de nervosité, mais autant de motivation à reprendre aussi. Ce sera à double tranchant, et c'est comme après une blessure, si le joueur est bien préparé, les sensations reviendront vite.
Aujourd'hui, nos clubs ont largement été éprouvés par le contexte de crise sanitaire qui les a contraints à revoir leur routine. Maintenant, place à la reprise de l'entraînement, avec plus ou moins un certain délai d'adaptation. Mais rien ne sera comme avant, car en l'état, reprendre dans ces conditions, c'est casser les codes qui sont établis depuis des dizaines d'années. L'espoir fait vivre, mais l'espoir est surtout une force qui déplace des montagnes. Il faudra en ce sens réduire le temps d'étonnement et de surprise par une forme d'anticipation.
A n'en point douter, les équipes qui s'adapteront le plus vite auront un avantage conséquent. Quant aux groupes qui auront besoin de repères et de rituels très précis, nul doute qu'ils seront plutôt sensibles à être déstabilisés ! Bref, ceux plus intuitifs le seront moins.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.