La Tunisie a adopté une stratégie de coexistence avec le Coronavirus    Nouvelle alerte : 18 cas locaux عدوى محلية et 3 cas importés + 1 nouveau décès enregistrés dans 7 gouvernorats    La Tunisie, à l'ère de la culture 0.0 !    Non à un ''gouvernement de la peur''    Les voyants économiques au rouge    Drame sans précédent pour une ONG française    Le chef du gouvernement annonce la démission de son gouvernement    La Loya Jirga autorise la libération de 400 taliban    Boussaïdi et Maâla à la barre !    Déplacement de tous les périls !    Victoire à l'arrachée des Clubistes, face à l'ESM    Veto contre un gouvernement de technocrates !    Tests RT PCR même pour les personnes provenant de la zone verte !    ''La Covid 19 a révélé une forte présence des femmes dans les professions vitales''    Avec ou sans les partis, Méchichi joue et peut gagner    Une école d'été pour la culture    BRUITS ET CHUCHOTEMENTS    Re (lire) Histoire de ma vie de George Sand    Tunisie: Adnen Mansar: Kais Said a parié sur la volonté des partis d'éviter des élections anticipées    BCT : Les réserves en devises couvrent 142 jours d'importation, un record depuis 2011    Mise en place d'une commission nationale chargée du transport et du stockage des produits chimiques dangereux    2ème édition « balades solidaires » le 12 et 13 août au Palais de l'artisan à l'occasion de la fête nationale de la femme    Real Madrid : Alphonse Areola retourne au PSG (officiel)    Vladimir Poutine annonce que la Russie a développé un vaccin contre le coronavirus    Sidi Bouzid : Réouverture de la ligne ferroviaire n°13 et reprise d'activité de la mine de phosphates de Meknassi    Tunisie: Augmentation de 3,8 milliards de dinars du déficit budgétaire de l'Etat au cours du 1er semestre 2020    Des étudiants libanais accueillis à Tunis : Pourquoi 200 seulement ?    Tunisie : Annulation d'une desserte du car-ferry CARTHAGE à destination de Marseille    Hichem Mechichi tranche : «Un gouvernement de compétences indépendantes de tous les partis»    Tunisair : Chute de 97% du nombre de passagers transportés durant le deuxième trimestre 2020    Tunisie : Les nouveaux prix de l'essence et du Gasoil dès le 11 août 2020    Migration irrégulière : La chasse aux passeurs est lancée    BCT : Le solde budgétaire se creuse à -3.847 MDT à fin juin 2020    CONDOLEANCES : Halima ROUISSI    Espace "El makhzen" ferme ses portes: Un agitateur culturel de la médina de Tunis capitule…    Théâtre | Jamel Madani traite du statut de l'artiste    Programme TV du mardi 11 août    Handball | Championnat féminin de beach hand : Menzel Temime haut la main    Abdelkader Maalej: Les cendres d'Hannibal    Une première en Tunisie: un hôtel réservé aux animaux    Météo : Températures légèrement en hausse    Poutine : La Russie a développé le 1er vaccin contre le Covid-19    Le nombre de cas confirmés dans le monde dépasse les 20 millions    Ligue 1 – L'US Monastir veut reprendre la 2e place    Formation du gouvernement, programme des rencontres de Mechichi    Tunisie – Jeunesse et sports : L'appel solennel de Haythem Kilani au chef du gouvernement    Liban | Le premier ministre annonce la démission du gouvernement    Tunisie: L'expulsion par l'Italie d'immigrés clandestins tunisiens, viole tous les accords, selon Sami Ben Abdelali    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sur nos écrans «All This Victory» : De la réalité à la fiction
Publié dans La Presse de Tunisie le 15 - 07 - 2020

Connu pour ses documentaires et son travail en tant que vidéaste, Ahmad Ghossein signe avec «All This Victory» son premier longmétrage de fiction, une œuvre qui a fait son avant-première à la 34e Semaine internationale de la critique de Venise. Cette semaine sur nos écrans.
Dans ce film, Ghossein a voulu fonctionnaliser un événement survenu en 2006, durant l'invasion israélienne du Liban. Cinq personnes se retrouvent prises au piège au rez-de-chaussée d'une maison de deux étages, la seule qui a été épargnée dans un village en ruine. Dans ce contexte de guerre qui fait rage entre le Hezbollah et Israël, et profitant d'un cessez-le-feu de 24 heures, Marwan part à la recherche de son père qui a refusé de quitter son village du Sud et laisse sa femme Rana préparer seule leur immigration au Canada. Marwan ne trouve aucune trace de son père et le cessez-le-feu est rapidement rompu, le forçant à se réfugier dans la maison de Najib, l'ami de son père. Marwan se retrouve piégé sous une pluie de bombes avec Najib et un groupe d'anciens amis de son père. La tension monte à l'intérieur et à l'extérieur de la maison. Soudain, un groupe de soldats israéliens entre au premier étage. Les trois prochains jours voient la situation devenir incontrôlable.
Ce film est une brève allégorie inspirée d'événements réels, souligne le fossé qui existe en temps de guerre entre idéologie et expérience de la réalité et met en évidence la mémoire qui s'efface chez les nouvelles générations à cause des guerres, et surtout des victoires. Ahmad Ghossein réalise ce premier long métrage courageux, incroyablement maîtrisé, avec un remarquable travail de composition des images, et un rythme soutenu porté par une bande originale et un environnement sonore impeccables.
Né en 1981 à Beyrouth (Liban) et diplômé en Arts du théâtre de l'Université libanaise, Ahmad Ghossein est connu pour ses nombreux courts métrages, dont : «Opération Nb…» (2004), récompensé du Prix du meilleur réalisateur au Festival international du film de Beyrouth ; «My Father Is Still a Communist» (2011), présenté au MoMA de New York, au Festival international du film de Berlin et au Festival du film de Doha Tribeca, où il est élu meilleur court métrage; «The Fourth Stage» (2016), présenté en ouverture de la section Forum Expanded de la Berlinale, et White Noise (coréalisation, 2017) également en ouverture de la Quinzaine des réalisateurs de Cannes. Un film à voir d'un artiste difficile à cerner au parcours de funambule entre les arts, fiction et documentaire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.