Anas Hmaidi, président de l'Association des Magistrats Tunisiens (AMT), à La Presse : « Il est temps de réformer le Conseil supérieur de la magistrature »    Tunisie : Après l'UGTT, Mechichi rencontre les membres du bureau exécutif de l'UTICA    Les nouvelles du marché boursier    M. Ridha Chiba, conseiller international en exportations à La Presse : «Activer l'exportation tunisienne et dynamiser la diplomatie économique»    Sousse | 3e session du salon national des sports : Tout est prêt pour commencer les exercices sportifs !    Transport aérien : Réouverture de l'aéroport Tozeur-Nefta    Nouvelles de Kairouan    Autoroutes tunisiennes : La circulation automobile est-elle devenue dangereuse ?    En Tunisie, le secteur informel compte 1,5 million de travailleurs (INS)    Volley-ball | Play-off (9e journée) : Duels à distance    Handball | Demi-finales de la Coupe de Tunisie : Pronostiqueurs, s'abstenir !    Demain la Supercoupe EST-CSS à Radès (18h00) | EST : Rendre une meilleure copie !    Nissaf Ben Alaya : prés de 17 mille tests Corona sont effectués par semaine    Investissements directs étrangers : Une dynamique recrudescente    Tunisie-vidéo : Est-ce qu'il n'y a plus de places dans le service de réanimation à l'hôpital Abderhaman Mami ?    Tunisie: Suspension des cours dans un lycée et un collège à Testour    Portraits | Paco et Katybon, l'instrumentiste et le rappeur : Les deux font la paire    Forum des journées cinématographiques de Carthage : Les JCC, avenir et devenir !    Météo: Prévisions pour samedi 19 septembre 2020    Mise au point de la Banque mondiale à propos de l'article sur le financement des entreprises en Tunisie    Université tuniso-allemande : Précisions de l'Ambassade de la RFA    Tunisie | Covid-19 : Hausse du nombre de décès et de cas de contamination    Club Africain : Abdessalem Younsi veut se débarrasser de Hichem Zahi    Khaled Kaddour - Développement du Sahara : Un levier de croissance et de création d'emplois pour la région de Tataouine    Margini succède à Faouzi Benzarti    Le président de la Fédération italienne veut introduire un «Final 8»    Ligue 1 : La réserve de la JS Kairouan rejetée    La Tunisie (26 ème), gagne une place    Le vent en poupe !    Plusieurs artistes avaient brillé par leur absence    Exposition/Confinement/Coronavirus : Trois pièces archéologiques tunisiennes retrouvent le sol tunisien    Libye: Haftar annonce la reprise de la production et de l'exportation du pétrole après 7 mois de blocus    L'approvisionnement du marché en livres et cahiers subventionnés est assuré à 80%    Tunis abrite une session d'information, le 23 septembre, sur le programme Europe Créative    La création dune université tuniso-allemande est toujours d'actualité, selon le MERS    Un enfant de 4 ans et 4 autres personnes testés positifs à Grombalia    L'UTICA appelle a réviser le projet de loi relatif à la redynamisation de l'économie    Principe de l'alternance au pouvoir à Ennahdha : Ghannouchi rappelé à l'ordre    150 millions d'enfants plongés dans la pauvreté à cause du coronavirus    Tunisie: Dysfonctionnements majeurs dans le mouvement des magistrats de l'ordre judiciaire    Nescafé Comedy Show : Mohamed Barakati, lauréat de la 6e édition    L'INP et l'Amvppc célèbrent la journée internationale de la paix" Façonner la paix ensemble"…contre le coronavirus    Ghaza théâtre de frappes de représailles israéliennes    France : Près de 10 000 nouvelles contaminations en 24 heures    Un nouveau né dans la région MENA n'atteindra à l'âge adulte que 57% de ses capacités productives    La reprise économique mondiale pourrait prendre 5 ans    Programme de formation militaire tuniso-américain en matière d'extinction des incendies et d'évacuation sanitaire aérienne    Israël scelle son entente avec les Emirats et Bahreïn    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hichem Mechichi tranche : «Un gouvernement de compétences indépendantes de tous les partis»
Publié dans La Presse de Tunisie le 11 - 08 - 2020

Hier, Hichem Mechichi, Chef de gouvernement désigné, a tranché en mettant fin à tous les pronostics, à toutes «les pressions douces», à tous «les conseils d'amis» et à toutes les attentes.
Il n'y est pas allé par quatre chemins pour dire, à l'adresse de ceux qui attendaient sa réponse, plus particulièrement à la déclaration de Abdelkrim Harouni, président du Conseil de la choura, appelant à un gouvernement d'union nationale : «Mon gouvernement sera un gouvernement de compétences totalement indépendantes de tous les partis politiques. Un gouvernement de réalisations ou d'accomplissement (injaz en langue arabe) économique et social formé de compétences qui allient l'efficience à l'intégrité et à la disponibilité».
Donc, maintenant les choses sont claires : la future équipe ministérielle que Mechichi formera dans les jours à venir et soumettra aux députés pour obtenir leur confiance ne comprendra aucun ministre appartenant à un parti politique représenté au sein du Parlement comme Ennahdha, Qalb Tounès, Achaab, Attayar ou Tahya Tounès et aussi aucune personnalité appartenant à un parti politique ne disposant pas de députés au palais du Bardo.
Finalement, à saisir les cinq ou six phrases ficelées par Mechichi lors de son bref point de presse, les dés sont désormais jetés et les décisions sont prises. Il ne reste que le choix des compétences indépendantes (et le futur locataire du palais de La Kasbah insiste sur le fait qu'elles seront totalement indépendantes de tous les partis politiques) qui seront chargées de la concrétisation du programme bref et concis déjà concocté et qui s'articule autour des axes suivants :
– L'arrêt de l'hémorragie des finances publiques
– La sauvegarde des entreprises publiques
– L'encadrement des catégories fragiles
– La préservation du pouvoir d'achat du citoyen
– La consécration de la primauté de la loi.
Et tout en précisant qu'il est parvenu à la conviction selon laquelle il est impossible de former un gouvernement composé de toutes les parties politiques et pouvant être stable et homogène, Mechichi promet que les concertations se poursuivront avec les partis politiques et traiteront des priorités économiques.
Que faut-il retenir de la décision de Mechichi de tourner le dos à tous les partis politiques quels que soient leur poids politique ou le nombre des députés dont ils peuvent se prévaloir au Parlement ?
Peut-on comprendre que Mechichi a fait ses choix en comptant sur le soutien que lui auraient assuré Noureddine Taboubi et Samir Majoul, les deux patrons de l'Ugtt et de l'Utica, qu'ils a rencontrés, hier matin, bien avant les journalistes vers 18h00, sans oublier, peut-être, le feu vert que lui aurait signalé le président Kaïs Saïed, hier matin également, à l'occasion de l'entretien qu'il lui a accordé en vue de s'enquérir de l'avancement des négociations sur la formation du gouvernement.
Enfin, certains observateurs n'hésitent pas à qualifier la décision de Mechichi de former «un gouvernement de compétences indépendantes et bien totalement indépendantes de tous les partis politiques» d'un démenti ou d'un recadrage de la campagne de promotion que les nahdhaouis ont organisée à propos de la rencontre non annoncée entre Mechichi et Ghannouchi et qui aurait vu, selon les déclarations des sources nahdhaouies, le Chef de gouvernement désigné «adopter une position plus souple quant aux conseils d'Ennahdha dans le sens de l'apaisement de la tension qui règne dans le pays».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.