La bourse bascule de nouveau, dans un faible volume d'échange    Jürgen Habermas refuse le prix Cheikh Zayed    Dernière Minute – Coronavirus : 106 décès et 1448 nouvelles contaminations, Bilan du 4 mai    Tozeur : Deux personnes décédées et 28 nouveaux contaminés    Nawaf al-Ahmad al-Jaber al-Sabah invite Kaïs Saïed pour une visite au Koweït    1ère édition du Festival d'Alexandrie du film francophone : La Tunisie invitée d'honneur    Que va faire Kaïs Saïed maintenant ?    Tunisie-Samir Dilou: La non-approbation du projet de loi sur la cour constitutionnelle aggravera la crise    Programme "Afrique créative" : Appel à candidatures 2021 en Tunisie et dans 9 pays d'Afrique    Education Une moyenne générale de 15/20 au moins pour accéder aux collèges pilotes    Covid-19 | Béja : Quatre décès et 57 nouveaux cas positifs    La partie centrale de la fusée chinoise incontrôlable traversera de nouveau la Tunisie    Tunisie-FMI : Vers la création d'une agence de la fiscalité, de la comptabilité publique et du recouvrement et d'une agence de la gestion de la dette    Tunisie- L'aéroport de Djerba-Zarzis n'est plus autorisé à recevoir des vols internationaux    Covid-19 - Tunisie: L'hôpital de circonstance installé à la Cité sportive d'El Menzah déjà saturé !    Décès du dirigeant d'Al Joumhouri Mongi Ellouze    Saied, puis Mechichi bientôt à Rome et Lamorgese, après l'Aïd, à Tunis    CONDOLEANCES : Béchir BEN YAHMED    CONDOLEANCES : M. TOUNEKTI Hassine    La chute de la fusée chinoise sur un pays est peu probable    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 05 Mai 2021 à 11H00    Coronavirus | Plus de 432 mille personnes vaccinées en 53 jours    Tunisie-acquisition des vaccins anti-covid19: Ayachi Zammel appelle ces catégories à intervenir    Match CA vs EST : Lien streaming pour regarder le derby de la capitale tunisienne du 05 mai    Ooredoo soutient l'éducation dans les zones rurales    Diplomatie : L'ambassadeur de Chine en Tunisie reçu par Jerandi    Club Africain – Espérance de Tunis : Les formations probables des deux équipes    Club Africain – Espérance de Tunis : Bilan des confrontations entre les deux équipes    Pandémie : l'UEFA autorise 26 joueurs par sélection pour l'Euro 2020    Cour Constitutionnelle : On tourne en rond    Billet | Nouveau deal Tunisie-FMI    TUNINDEX AU QUOTIDIEN ZOOM DU MARDI 4 MAI 2021 Le TUNINDEX, en rallye à la lisière des 7 250 points    «Zone cinéma documentaire en espagnol» : Des films espagnols et latino-américains au bout du clic    «Zhar/Blossom», Court-métrage collectif : La voix des prochaines générations    Météo : Temps pluvieux et légère baisse des températures    LC Afrique: CR Belouizdad – Espérance Sportive de Tunis fixé au 14 mai    Samir Saied démissionne de son poste de PDG de Tunisie Telecom    Hichem Ben Yahia : L'étage de la fusée Long March 5 est passé sur la Tunisie par deux fois    Tunisie-Ligue 1 : les matches de ce mercredi et programme TV    La Cour suprême américaine: la guerre des nombres    La Compagnie Shell plie bagages et quitte la Tunisie    Sfax [EN DIRECT] : Les artistes de Sfax protestent d'une manière artistique civilisée pour la huitième soirée consécutive    Sfax [EN DIRECT] : Les artistes de Sfax protestent d'une manière artistique civilisée pour la septième soirée consécutive    Jean Fontaine, le migrant inversé, nous quitte    Tunisie- Ministère des Affaires Culturelles: "Les Marionnettes de Ramadan"en ligne    La Russie interdit d'entrée le président du Parlement européen    Le chef de l'Etat effectue une visite « non annoncée » au gouvernorat de Kasserine    Il y a une volonté diabolique d'inviter l'islam à la Cène politique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Réduction du budget de la culture: de l'atout à la tare
Publié dans La Presse de Tunisie le 25 - 10 - 2020

Réduire la culture au simple divertissement et puis déclarer un projet de réduction de budget du ministère des Affaires culturelles pour l'année 2021, alors qu'il n'y a même pas de ministre à la tête de cette institution pour défendre la bâtisse et les derniers remparts contre l'obscurantisme... Des actes qui donnent des frissons...
«Et si les gens de la culture faisaient grève ? Il ne se passerait rien! Les gens continueront à manger leur pain quotidien. Bon alors, pourquoi un ministère ? Pourquoi tant d'argent gaspillé ? Tiens, ce ministère est actuellement «annexé» à celui du Tourisme... Puisqu'il y a un concept qui s'appelle tourisme culturel après tout! Voilà, il suffit de créer une cellule de divertissement au ministère du Tourisme et une autre pour les objets du patrimoine et c'est tout. Et puis, sincèrement, il se passera quoi ? Les gens de la culture ne manifesteront jamais dans la rue et ne bloqueront pas de route. Ils ont bien accepté Walid Zidi sans lever le petit doigt, ils nous passeront bien une réduction de budget et une annexion au ministère du Tourisme ! Cela vous étonne qu'une telle conversation se tienne dans les cabinets de nos brillants décideurs politiques ? Cela vous étonne après que le chef du gouvernement, lui-même, a réduit la culture au divertissement. Mais c'est ainsi que toute la classe politique considère la culture depuis la révolution! Aucun parti politique d'ailleurs n'a un programme culturel dans sa besace.
Voici que quelques jours après la déclaration, qui met la culture et le divertissement dans le même sac, nous avons droit à un projet de réduction du budget des Affaires culturelles. Et cette fois, nous avons enfin une réaction. Celle de la Fédération générale de la culture (Ugtt) qui a rejeté (dans un communiqué) cette décision et a même appelé les représentants du peuple et les différents acteurs culturels à «faire front» à ce projet. Mais pas de grands remous dans les structures professionnelles de la culture jusque-là... Les grandes locomotives de la culture en Tunisie n'ont pas encore réagi... Elles ont désespéré peut-être. Mais au-delà de la réduction du budget et ses terribles répercussions sur les institutions culturelles et sur le climat général dans le monde de la culture, il y a une question qui n'est pas encore posée depuis que le gouvernement Mechichi a vu le jour : quelle est notre politique culturelle aujourd'hui ? Les humeurs de Walid Zidi et ses empoignades avec le chef du gouvernement, puis ses maladresses répétées ont vraiment dilué cette véritable question. Il est clair qu'aujourd'hui ce ministère constitue un boulet pour ce gouvernement et que la Tunisie n'a aucune vision sur la politique culturelle à suivre. Mais le gouvernement a-t-il vraiment la volonté de mettre sur pied une politique culturelle? On a l'impression que la culture est passée du statut de l'atout à celui de la tare. Personne ne semble prêt à déclarer un vrai projet pour ce ministère... Le vrai problème de la culture en Tunisie ce sont ses politiciens.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.