URGENT [Vidéo]-Les affrontements nocturnes entre la police et les protestataires s'intensifient à Cité Ettadhamen    Hand – Mondial 2021 : La Tunisie rate la relance face au Brésil    Samia Abbou admise à l'hôpital militaire    Dernière Minute – Coronavirus : 76 décès et 2859 nouvelles contaminations, Bilan du 16 janvier    Régression à 30 mille tonnes des exportations tunisiennes de fruits en 2020    Annonce mi-février 2021 des résultats de l'appel à candidatures pour le programme national des villes intelligentes    Avoirs spoliés en Suisse : La société civile appellent le président Saïd à demander une prorogation des mesures de gel    Réouverture des mosquées : Appel au strict respect du protocole sanitaire    Tunisie: les nouveaux ministres du gouvernement Mechichi    Tunisie – IMAGES : Les casseurs arrêtés cette nuit sont en majorité des mineurs    Barça – Athletic Bilbao : sur quelle chaîne voir le match ?    Football : Programme TV de ce dimanche 17 janvier 2021    L'Algérie pose une condition pour partager son vaccin avec la Tunisie    Vers cinq millions de morts du Covid-19 en mars?    A l'épreuve de la violence et de l'extrémisme    Inter vs Juventus : Où regarder le match en liens streaming    Commerce de cigarettes: le commerce parallèle brille de mille feux    Focus Business: Quand les usuriers apparaissent !    Mondial de Handball : La Tunisie rencontre le Brésil aujourd'hui    Siliana: Retour au calme après des heurts avec la police    Saviez-vous que le premier journal imprimé en Tunisie était en langue italienne ?    Gouvernement Mechichi : Youssef Ben Brahim, ministre de la Culture (Biographie)    Samia Abbou admise à l'hôpital    Gouvernement Mechichi : Ridha Ben Mosbah, ministre de l'Industrie (Biographie)    Ouided Bouchamaoui: Trois exigences d'avenir    Afrique : Nomination de Sami Gargouri à la tête de BSIC banque – branche du Sénégal    Sur les pas de Merkel: Armin Laschet président de la CDU en Allemagne    Du côté du prétoire    Les astuces oubliées de l'auto-approvisionnement alimentaire    Faut-il en rire ou en pleurer ?    Sombre fin de règne pour Trump Un ministre démissionne et dénonce les discours post-élection    Les nouvelles procédures douanières créent des pénuries    Compétitions interclubs de la CAF 2020/2021: Période d'enregistrement additionnel ouverte jusqu'au 31 janvier    Ma revanche sur le... coronavirus    Le coach du PSG, Pochettino infecté par le Covid-19    La Tunisie ouvrira, jeudi prochain, à Alger, contre la Libye    Bruits et chuchotements    La complainte de l'Acropolium    La fabuleuse histoire de l'épave de Mahdia    Biographie de Youssef Ben Brahim, pressenti au poste de ministre de la Culture    Par Henda Haouala : Les JCC 2020, Cherchez la logique !    Youssef Fennira, pressenti super ministre de la Formation professionnelle et de l'Emploi, et plus...    Le marché Boursier clôture vendredi sur une note quasi-stable (+0,09%)    «Fi Aal mIyeh al maliha» (Dans les eaux salées), autobiographie littéraire de Rafika Bhouri : La femme qui aimait la révolution !    Un test PCR négatif sera désormais exigé pour tous les voyageurs arrivant en France    USA: Trump: La vraie cause de ma suspension des réseaux sociaux est politique…mon discours été totalement approprié    Intox : Aucun pilote tunisien n'a été renvoyé à cause d'un vol vers Tel Aviv    USA: 70 000 comptes affiliés à la mouvance pro-Trump QAnon supprimés par Twitter    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





FINALE DE LA LIGUE AFRICAINE DES CHAMPIONS: Al Ahly : l'immense exploit !
Publié dans La Presse de Tunisie le 29 - 11 - 2020

Après son succès face à Ezzamalek, Al-Ahly représentera l'Afrique à la 17e Coupe du monde des clubs de la Fifa, qui aura lieu au Qatar du 1er au 11 février 2021.
Al Ahly a donc remporté la 9e coupe d'Afrique des clubs champions de son histoire face à son grand rival, Ezzamalek. Al Ahly a, de nouveau, décroché ce graal après sept années d'attente et 16 mois d'une édition anormalement rallongée par la pandémie du Covid-19. Dans un Stade international du Caire vide, à cause du coronavirus, les Diables rouges ont pris le meilleur sur leurs rivaux et voisins d'Ezzamalek, à l'issue de la première finale de C1 africaine sans match retour et disputée par deux clubs d'un même pays.
Le chef-d'œuvre de Shikabala
Mieux valait ne pas être en retard devant son écran. Car dès la 6e minute, le milieu offensif d'Al Ahly, Amr El Soulia, ouvre le score d'un coup de tête décroisé, suite à un corner (0-1). Passé un premier quart d'heure difficile pour Ezzamalek, la formation entraînée par le Portugais Jaime Pacheco s'enhardit. A la 15e minute, le capitaine Shikabala décoche ainsi une frappe vicieuse, mais le portier adverse Mohamed Elshenawy est vigilant. Un premier avertissement avant la tempête. Car à la demi-heure de jeu, Shikabala réalise un véritable chef-d'œuvre. Parti sur l'aile droite, le milieu offensif s'infiltre entre deux défenseurs d'un coup de reins, avant d'en effacer un troisième d'un double contact. Puis, il expédie le ballon dans la lucarne opposée d'une frappe sublime: 1-1, 31e.
La réponse de Magdy Afsha
Après la pause, coup dur toutefois pour les Chevaliers blancs. Ce même Shikabala doit quitter la pelouse sur blessure. Heureusement pour lui et ses coéquipiers, Hussein El Shahat a manqué l'immanquable juste avant. Servi sur un plateau par le latéral gauche Ali Maâloul, l'ailier droit d'Al Ahly trouve le moyen de tirer sur le montant droit, alors que la cage était grande ouverte (54e). Cela dit, Ezzamalek n'est pas davantage en réussite lorsque le milieu Ahmed Sayed Zizo expédie un missile qui rebondit sur le montant droit, d'Elshenawy (65e). Ce n'est que partie remise : à la 86e minute, Mohamed Magdy Afsha répond au chef-d'œuvre de Shikabala par un bijou : le défenseur contrôle le ballon de loin et le propulse dans les filets adverses d'une reprise de demi-volée géniale : 1-2, score final. Le coach sud-africain Pitso Mosimane et ses joueurs peuvent jubiler. Les voilà à nouveau sur le toit de l'Afrique, après une Ligue des champions 2019-2020 marathon. Une poignée dans le stade, mais nombreux autour des écrans géants en ville, les supporters des Diables Rouges peuvent exulter. Leur équipe retrouve le toit de l'Afrique sept ans après son dernier triomphe continental dans cette épreuve. Son entraîneur Pitso Mosimane, décroche lui son second trophée après celui remporté à la tête des Mamelodi Sundowns en 2016. Vainqueur de la neuvième Ligue des champions de sa richissime histoire, Al-Ahly représentera l'Afrique à la 17e Coupe du monde des clubs de la Fifa, qui aura lieu au Qatar du 1er au 11 février 2021.
Le passé éclaire le présent
Pour la première fois dans l'histoire de la Ligue des champions africaine, la finale de la compétition s'est disputée sur une seule rencontre et a opposé deux clubs d'un même pays, et plus exactement de la même ville, puisque le Ezzamalek et Al Ahly ont croisé le fer «à domicile», au Stade international du Caire. Dotée d'une capacité de 74.000 places, l'enceinte n'a malheureusement accueilli aucun supporter, puisque match s'est déroulé à huis clos en raison de la crise sanitaire. Cela n'a pas empêché la presse égyptienne de surnommer cette affiche la «finale du siècle». Rien que ça ! Il faut dire qu'elle a opposé le club le plus titré de l'histoire de la compétition au 2e club le plus titré (à égalité avec le TP Mazembe). Bien avant le match, les statistiques plaçaient Al Ahly en favori, puisque les Diables Rouges avaient jusque-là remporté 91 des 215 derbys cairotes disputés contre 50 victoires pour les Chevaliers Blancs et 74 matches nuls. La domination d'Al Ahly était (et sera encore) plus criante en C1 avec 5 victoires, 3 nuls et aucune défaite concédée dans le derby. Le National du Caire avait d'ailleurs dominé Ezzamalek lors des demi-finales de l'édition 2005 (2-1, 2-0). Reste que le dernier derby (avant la finale de la C1) disputé le 22 août avait tourné en faveur d'Ezzamalek (victoire 3-1). Et puis, volet «flash-back», le club entraîné par le Sud-Africain Pitso Mosimane, nommé juste avant la demi-finale contre le WAC Casablanca, restait, en effet, sur deux échecs en finale en 2017 et 2018, respectivement contre le WAC et l'Espérance de Tunis. Enfin, rappelons qu'avant la rencontre, trois joueurs ont été testés positifs au coronavirus dans chaque camp et ont donc déclaré forfait. Il s'agit du milieu de terrain malien Aliou Dieng, très performant ces derniers mois, et des milieux offensifs Walid Soliman et Saleh Gomaa, côté Al Ahly. En face, le défenseur central Mahmoud El-Wensh, le latéral gauche Abdallah Gomaa (qui est le frère de Saleh Gomaa) et le milieu offensif Youssef Obama ont également été contaminés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.