Faouzi Daâs répond à Rached Khiari et le défie    Tunisie – Rym Mahjoub infectée au covid malgré sa vaccination    Tunisie – VIDEO : Mekki : Personne n'a le droit d'interpréter la constitution    Rached Khiari lance de graves accusations à l'encontre de Kaïs Saïed et promet des fuites    Injection de 31 millions de dinars pour réparer la flotte de Tunisair    Augmentation des prix des carburants    Affaire de la BFT | Une séance d'audition du ministre de Domaines de l'Etat à huis clos à l'ARP    Tunisie : La dernière des dernières de chez Tunisair... Inouï    Grève des agents de l'ATTT - Le report des dates de rendez-vous des visites techniques se fera gratuitement    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Décès de Amor Latiri    Tunisie: Hanen Ftouhi renonce à sa nomination à la tête de Shems Fm    Le PNUD TUNISIE et Attijari bank organisent le Hackathon Tekصح vers une santé plus connectée en Tunisie    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    Commerce extérieur : aggravation du déficit commercial au premier trimestre    Les professionnels de la santé contestent la note ministérielle leur interdisant de traiter avec les médias sans autorisation préalable    Tunisie: kais Saied présente ses condoléances à son homologue égyptien    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 19 Avril 2021 à 11H00    Un aperçu de quelques produits Huawei de la nouvelle stratégie 1+8+N    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Tunisie-Neji Jmal: Kais Saied nous pousse vers l'inconnu [Vidéo]    Tunisie: Kais Saied, commandant suprême des forces armées "militaires et sécuritaires": La foire aux arguments    Tunisie – Coronavirus: Nouvelles mesures du 18 au 30 avril, que risque-t-on en cas d'infraction?    Tunisie: Le point sur l'état d'avancement de la campagne nationale de vaccination    Dans sa lettre de l'autre rive à Hannah Arendt : Le J'accuse de Sophie Bessis    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Tunisie – météo : Légère hausse des températures avec quelques pluies    Classement WTA : Ons Jabeur grimpe à la 25ème place, historique !    Les indiscrétions d'Elyssa    Volleyball | Championnat d'Afrique des clubs – 1er tour : A la portée de l'EST et du COK    One Tech Holding propose la distribution de 0,250 dinar par action    Première sportive tunisienne et africaine à être sacrée dans le JIU-JITSU brésilien : Hajer Jelili, une championne-née    Handball | Nationale A – 1ère journée play-off : Le CA piège l'ESS    Le président de la République présente ses condoléances à son homologue égyptien suite à un accident du train    Des mesures contre les contrevenants qui ne se conforment pas à la décision d'interdiction de la circulation des véhicules    Qui y a-t-il derrière les catastrophes en Egypte et à qui profitent-elles ?    Tunisie-Ligue 1 (J19 - matchs en retard): le programme de ce dimanche    Foot-Europe: le programme du jour    Mes odyssées en Méditerranée: Cachez-moi ces images que je ne saurais voir…    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Exposition «States of Exception», du 25 Mars au 2 Mai, à la station d'art B7L9 (Bhar Lazreg): Les œuvres de Thameur Mejri annonciatrices d'une nouvelle ère    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    La prochaine mission habitée vers la Lune se fera dans un vaisseau de chez SpaceX    La Russie interdit l'entrée sur son territoire de responsables de l'administration Biden    Sfax | 3 migrants clandestins secourus et 21 corps repêchés    Tunisie: Vers l'inscription de deux sites Tunisiens dans le patrimoine mondial de l'Unesco    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'invitée du lundi | Mme Bochra Hajij, présidente de la confédération africaine de volleyball : «Une nouvelle ère commence… un chantier de réformes s'ouvre»
Publié dans La Presse de Tunisie le 21 - 12 - 2020

Le 25 octobre dernier, ce fut un jour exceptionnel et historique pour le volley-ball en Afrique. La Marocaine Bochra Hajij, cette dame de fer, s'installe sur le fauteuil de la Confédération africaine de volley-ball avec un succès électif mérité et sans précédent.
Passionnée, cultivée, d'un niveau intellectuel très élevé, pleine d'intérêt pour la vie et ses développements, elle se familiarise facilement avec n'importe quel nouveau poste de responsabilité. Celui ou celle qui l'approche sera frappé, dès l'abord, par son sens de l'humour pétillant et son goût irrépressible pour les contacts humains. Son arrivée aux commandes est porteuse de beaucoup d'espoir, dans le sens de promouvoir et d'élargir le volley-ball de salle, et de donner une nouvelle dimension au volley-ball de plage, tout en procédant à toutes les réformes nécessaires touchant à tous les aspects structurels, techniques, administratifs et financiers. Aller au plus haut du volley-ball pour que l'Afrique puisse rivaliser avec les continents les plus avancés, c'est l'un des défis que Bochra Hajij aspire à relever. Interview.
Vous êtes élue presque à l'unanimité. Comment jugez-vous votre succès historique?
C'est une victoire majoritaire et méritée. Les électeurs ont vu que l'heure du changement a sonné. Ils ont choisi le candidat qu'il fallait. La personne connue par sa passion et son amour pour le volley-ball.
Comment s'est déroulée la passation de pouvoir ?
Pas du tout comme je l'ai souhaité. C'est dans la souffrance et la douleur. Cela est dû au manque du savoir-passer le relais et du fair-play. De toute manière, nous savons où nous allons. (Notons à ce propos que la nouvelle présidente s'est trouvée dans l'obligation de prendre une mesure ferme portant à écarter certains principaux dirigeants de la Cavb de toute activité et responsabilité en Afrique jusqu'à la fin réglementaire de la passation).
En passant à l'action, allez-vous commencer par la restructuration de la Cavb ?
Evidemment, dans la mesure où notre instance continentale pourrait carburer comme il se doit. Cela dépendra de la capacité à l'organisation de tous les départements d'une façon moderne et professionnelle.
On remarque qu'il n'y a pas de place dans la composition du bureau exécutif pour les deux grandes nations de volley-ball en Afrique, la Tunisie et l'Egypte. Qu'est-ce que vous en dites ?
On doit accepter les résultats des votes et respecter les choix des électeurs. Cela n'empêche pas de dire que la Tunisie possède toujours une place privilégiée dans le corps de la Cavb. Elle sera représentée dans la majorité des commissions spécialisées. La Tunisie est le leader du volley en Afrique. Le Kenya en volley-ball féminin, le Maroc en beach-volley. L'Egypte a géré l'instance pendant plus de vingt ans et il faut changer maintenant.
A quand la composition de nouvelles commissions spécialisées ?
Ce sera dans la réunion du conseil d'administration. Cela ne va pas tarder.
Le siège de la Cavb sera-t-il transféré de l'Egypte au Maroc?
Oui, bien sûr, et c'est déjà en cours, et ce, en vertu du règlement. Nous formons un groupe de dix-neuf personnes solidaires et unies, capable de gérer à merveille les structures et les rouages de l'instance africaine.
Comment jugez-vous l'état actuel du volley-ball africain, et disposez-vous d'une stratégie menant à une présence de notre continent dans les grandes échéances mondiales?
On est à la traîne du reste des autres continents. Il y aura beaucoup de travail à faire pour porter notre volley-ball au plus haut niveau. Avouez que certains pays ne disposent pas jusqu'à maintenant de salles de compétition. Il faut donc agir auprès des autorités et des responsables et les inciter à s'investir plus intensément dans l'expansion du volley-ball.
Dorénavant, les pays subsahariens et ceux du Sud du continent seront impliqués dans le calendrier des compétitions africaines et de l'organisation. Les tournois les plus intéressants et de haut niveau se dérouleront dans les pays les plus en vue en expérience et en organisation.
La nouvelle année approche à grands pas. Nous attendons le calendrier des compétitions Cavb pour toutes les catégories.
Pour l'instant, nous continuons à arranger les choses au sein de notre instance africaine pour repartir du bon pied. Nous attendons une visibilité claire pour procéder à l'établissement du calendrier. La pandémie pèse lourd sur nos programmes. Tout compte fait, ça ne va pas dépasser le mois de janvier 2021.
Pour les CAN des jeunes fort probablement qu'elles auront lieu au cours du mois de février 2021.
Vous semblez confiante pour réussir votre tâche et relever les immenses défis?
Plutôt bien décidée d'injecter un sang neuf dans la Cavb, de faire progresser notre sport, d'implanter le volley-ball professionnel dans certains pays.
Il faudra aller de l'avant dans la conquête d'une plus large reconnaissance médiatique, dans la conquête de nouveaux sponsors, dans l'avènement de dirigeants de plus en plus soucieux de la notoriété du volley-ball. Un nouveau mandat commence avec des réformes où nous devons tous unir nos efforts pour permettre au volley-ball d'atteindre les sommets.
Peut-on avoir des nouvelles relatives à vos récentes réunions avec la Fédération internationale et l'Union arabe?
Pour la Fivb, c'est une affaire de coordination et de suivi pour clôturer les CAN des jeunes avant la fin du mois d'avril. D'autant qu'elles sont qualificatives pour les mondiaux 2021.
Pour l'Uavb, on a discuté des compétitions féminines et de la formation des cadres.
La nouvelle de votre succès aux élections a été largement applaudie par les femmes d'Afrique...
Cette réussite peut sembler étrange et difficile à concevoir chez certains pays du continent ou ailleurs, mais naturelle pour la Tunisie, connue pour son respect pour la femme. Grâce à ses droits acquis depuis l'Indépendance, la Tunisienne se trouve dans les premiers rangs dans certaines institutions mondiales.
Ce n'est, de toute manière, que le résultat d'efforts incessants et importants consentis par celles qui visent haut.
Interview réalisée par Taoufik HAJLAOUI


Bochra Hajij Digest
– Vingt ans durant, elle a savouré les sacres et les honneurs en tant que joueuse avec le club de sa ville natale, Codem de Méknès, et ceux de Rabat Crédit Agricole, Fath, des Forces Armées Royales et en tant qu'internationale.
– Sa dernière apparition remonte à l'année 2002 à l'occasion des Jeux Francophones au Canada.
– A touché à tout au sein de certains clubs marocains : entraîneur, conseillère technique, déléguée, responsable et présidente
– Puis elle a embrassé la carrière de dirigeante nationale et internationale :
Membre, vice-présidente et présidente de la Fédération royale marocaine de volley-ball.
Vice-présidente de l'Union arabe de volley-ball et membre de la commission chargée du volley-ball féminin.
Vice-présidente puis présidente de la Confédération africaine de volley-ball.
Vice-présidente de la Fédération internationale de volley-ball.
Membre de la Commission culture et patrimoine au Comité international olympique, dans laquelle figure Mehrez Boussayène l'actuel président du Cnot.
Diplômée en hautes études en sport, management, ressources humaines, formation de cadres.
– Engagée dans de multiples missions et activités au sein de grandes instances financières et administratives, notamment la Banque centrale du Maroc.
Flash sur la Confédération africaine de volley-ball
Date de la création : le 22-7-1965
Les présidents :
1 – Zine Al Abidine Douagi pendant une seule année.
2 – Chedly Zouiten du 8-9-1966 jusqu'au 11-9-1989.
3 – Nacef Salim (Egyptien) de l'année 1989 jusqu'à la fin de l'année 1994.
4 – Lori Guigui (Ivoirien) du 12-4-1995 jusqu'au 5 mai 2001.
5 – Amrou Alouani (Egyptien) du 6 mai 2001 jusqu'au 25 octobre 2020. Il cède ainsi la place à la Marocaine Bochra Hajij.
Les 54 pays que compte le continent africain sont répartis en sept zones.
Les compétitions de la Cavb :
– CAN seniors garçons tous les deux ans, lancée en 1967 en Tunisie.
– CAN seniors féminines tous les deux ans, lancée en 1976 en Egypte.
– Les Jeux africains tous les quatre ans. Ils ont débuté à Brazaville en 1965.
– Les CAN des jeunes, toutes catégories confondues, tous les deux ans.
– Les tournois de qualification pour les Jeux olympiques et les championnats du monde.
– Le Championnat d'Afrique des clubs se tient annuellement. Il a été créé en 1982 pour les Hommes et en 1989 pour les Dames.
– CAN, masculin et féminin, de beach-Volley tous les deux ans.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.