Ali Kooli : Le programme de réforme de la Tunisie a été jugé réaliste    Porsche : un résultat opérationnel de 1,2 milliard d'euros au premier trimestre 2021    Les producteurs des tomates de Nabeul impactés par la maladie du Mildiou    Tunisie – Météo: Légère baisse des températures    Ines Ayadi : Le vaccin AstraZeneca sera introduit le 21 mai dans les centres de vaccination    Tunisie – Coronavirus: 70 décès et 740 nouveaux contaminés recensés le 15 mai    La Tunisie prend part à la 6e Semaine mondiale de la sécurité routière de l'ONU    Palestine : l'UGTT lance un appel à des manifestations    Tunisie- Béja : Levée du drapeau palestinien dans les collèges [vidéo]    Conseil de sécurité : Toujours pas d'accord sur une déclaration commune    Travaux d'électrification, à partir de lundi, de la ligne du réseau ferré la Manouba/Bortal/Gobaâ    Tunisie : Jarandi s'entretient avec son homologue libyenne    Football | Coupe de la Confédération (1/4 de finale aller) : « Le penalty raté à la mi-temps a été le tournant du match »    Nabeul | Arrestation d'un individu pour appartenance à une organisation terroriste    Vidéo – Effondrement de gradins dans une synagogue près de Jérusalem    Sidi Bouzid : Vers l'extension des surfaces en production bio à 45 mille hectares en 2025    Football | Championnat d'Espagne : Zidane va quitter le Real Madrid au terme de cette saison    Décès de l'ancien ambassadeur Zouheir Allagui    En date du 15 mai 2021, 740 nouveaux cas de Coronavirus sur 3.816 tests réalisés ont été enregistrés en Tunisie, a annoncé dimanche 16 mai 2021, le ministère de la Santé par voie de communiqué.    Tunisie : La meilleure façon trouvée par l'UGTT pour soutenir le peuple palestinien : Avoir plus de martyrs qu'eux !    Coupe de la CAF : Le CS Sfaxien piégé par la JS Kabylie    Tunisie – FMI : Les discussions techniques reprendront ce mardi. Quels enjeux ?    Le baiser qui n'a jamais été échangé    L'armée israélienne abat un palestinien après qu'il ait foncé sur des soldats    Organisation de « La semaine de la Palestine » dans le milieu scolaire, du 17 au 22 mai 2021    Grève des recettes des Finances : Suspension des pénalités de retard au registre national des entreprises    Foot – CAF : Wadii Jari désigné à la tête de la commission médicale    Israël - Palestine: Terrorisme et résistance    Coupe de Tunisie : Espérance de Tunis-Etoile du Sahel choc des 16e de finale    Tunisie – Décès de la mère de Zied Gharsa    Coupe de Tunisie : Le tirage au sort est tombé    Scandale des déchets italiens- Hédi Chebili : La Tunisie cherche à résoudre cette affaire le plus tôt possible, sans céder le droit du pays à la réparation du préjudice    Foot-Europe: le programme du jour    La Tunisie réitère son appui à la cause palestinienne et aux droits inaliénables et indivisibles du peuple palestinien    La Tunisie réceptionne 158 mille doses du vaccin AstraZeneca    Libye - Tunisair rétablit son vol à destination de Mitiga    Palestine - La Tunisie intensifie les efforts diplomatiques en prévision de la réunion du Conseil de sécurité    Festival du livre audio en ligne, une première    Foot-Europe: le programme du jour    Tunis - Manifestation de soutien à la Palestine    Ammar Mahjoubi: La fin de la République et la création du Principat par Auguste    Le chef du gouvernement participe à un sommet virtuel sur le terrorisme en ligne    Chedli Klibi : un an déjà    Tunisie: Covid-19 : Le chant de l'espoir et des retrouvailles (clip et spot)    Tfanen organise des tables rondes digitales sur la contribution de la culture au développement durable    Willis from Tunis: 10 ans et toujours vivant    Dreams Chebeb, 2e édition: 15 projets artistiques voient le jour malgré la crise    " De la Casbah de Mazara del Vallo à la Petite Sicile de La Goulette " : La longue histoire des échanges entre l'Italie et la Tunisie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le neveu de Bayrem Ettounsi, Mahmoud Bayrem, à La Presse : « Saïed a ravivé la mémoire de Bayrem »
Publié dans La Presse de Tunisie le 14 - 04 - 2021

Le neveu souhaite qu'à l'occasion de l'année culturelle tuniso-égyptienne, un hommage soit rendu à la mémoire de ce grand poète au verbe puissant.
En marge de la visite du Chef de l'Etat, Kaïs Saïed, en Egypte, La Presse a eu le privilège de rencontrer Mahmoud Bayrem, neveu du grand poète Bayrem Ettounsi.
Des propos à bâtons rompus avec l'un des descendants du fameux poète proscrit par les codes et les régimes car criant sa révolte contre la domination, la répression et l'exaction des tyrans à la face du monde, sont des moments exquis. Car Bayrem Ettounsi aura été le plus incisif, le plus corrosif des poètes arabes des temps modernes. Ses poèmes furent un baume dans la grande détresse pour une jeunesse brimée et désorientée.
Toute sa vie, il avait vécu l'injustice de l'appartenance. « Il était tunisien, égyptien et profondément arabe », souligne son neveu.
Mais c'est surtout la caricature parue en 1936 et qui a été montrée au monde par le Président Kaïs Saïed à l'occasion de la célébration de la fête des Martyrs le 9 avril dernier qui a fait ressurgir des ténèbres l'image resplendissante de Bayrem Ettounsi, explique son neveu. Pour lui, « cette caricature dévoile la portée constitutionnelle dans la pensée de Bayrem Ettounsi, à savoir un parlement et un gouvernement responsables pour soigner les maux de la patrie. C'était en 1936. C'était avant-gardiste. La solution était claire dans cette caricature au moment où la majorité des pays arabes sombraient dans l'ignorance ». Ce geste du Président a ravivé, selon lui, un désir ardent de jeter toute la lumière sur l'œuvre de Bayrem Ettounsi dont le volet le plus fameux se limite dans l'esprit des gens à ses paroles composées pour Om Kalthoum. Mais l'œuvre et l'empreinte de Beyrem sont beaucoup plus vastes et plus importantes à l'instar de ce qui a été dévoilé par Kaïs Saïed, souligne-t-il. « En Tunisie, il ne s'est pas limité au seul aspect du journalisme mais il a touché à la littérature et a été membre fondateur de Taht Essour. L'influence de Bayrem sur ce groupe doit être mieux étudié », estime le neveu.
« Tous ses fils sont décédés et il ne reste que ses neveux. La Tunisie devrait rendre hommage à Bayrem à travers ses neveux, réserver un festival ou un prix au moins en son nom. Il a subi l'injustice durant sa vie car il était tunisien d'origine, il n'a pas été bien traité en Tunisie non plus car on le prenait pour un Egyptien. La vérité est qu'il est les deux à la fois et plus car il est profondément arabe. Bayrem n'a obtenu la nationalité égyptienne qu'en 1954 avec Gamal Abdennasser », affirme-t-il.
En effet, Bayrem Ettounis c'est toute une histoire. Un homme capable de s'amouracher plus vite que la lumière, prendre des colères, être généreux jusqu'à se dépouiller de ce qu'il a ou n'a pas, croire et suivre le premier venu qui lui propose de monter dans les étoiles. Il a apporté ce côté insolite, surprenant, étonnant et savant à la culture et la littérature. Une voix belle, rebelle et engagée. Un poète proscrit par les codes et les régimes car criant sa révolte contre la domination, la répression et l'exaction des tyrans à la face du monde.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.