Tunisie – Monastir : Arrestation d'un enseignant pour éloge du terrorisme    Fitch Ratings : La conjoncture fragilise les institutions financières non bancaires tunisiennes    Bourse de Tunis : Le Tunindex à l'équilibre    Amical : Le CA et le CR Belouizdad se quittent sur un match nul (1-1)    FTF : Nouvelles nominations à l'EN juniors et la DNA    Tunisie – FMI : Engagement à appuyer la réforme du système fiscal tunisien    Nabeul De fortes pluies causent le blocage de certaines routes    Le PDL dénonce un complot visant à assassiner Abir Moussi    France : On refoule toujours les "étrangers" à la plage, la gauche dénonce, motus chez Macron    Gabès: Non-lieu pour l'équipage du navire « Xelo »    Sfax: 10 enseignants traduits devant le conseil de discipline (Vidéo)    Baisse des investissements déclarés de près de 60% en deux ans    Non-lieu pour la complice de Rached Khiari    5 employés de la société SELECTA traduits en justice pour leur activité syndicale    75 ans d'Inde progressiste    Refus de libération de la mairesse de Tabarka    Nizar EL BEZ, expert en entrepreneuriat et Directeur marketing de Yalla Fid, à La Presse : « Il est temps que le label ''Made in Tunisia'' ressuscite des ruines de Carthage »    Vient de paraître «Gens de boxe» de Pierre Ballester : Azdine Ben Yaâcoub, l'Arabe du coin    Tunisie: En ces temps difficiles, soyons tous des citoyens responsables    Signature du mémorandum d'accord d'un jumelage entre la Municipalité de La Goulette et La Municipalité turque de Muratpasa/Antalya    MEMOIRE : Mohamed Sghaier Abid LADEB    Sfax: 8 corps de migrants repêchés à Kerkennah    Tahar Melligi , l'historien des artistes, décédé à l'âge de 86 ans    Arts plastiques : Le festival international de Mahrès reporté    LK'AL ce soir : L'Algérien Mouh Milano à Bizerte    Festival international de Hammamet | « Rboukh » de Hatem Lajmi : Un spectacle complet !    Marcel Khalifé et Bachar Ma-Khalifé rendent hommage à Mahmoud Darwich à Hammamet    Shimizu Shinsuke, ambassadeur du Japon à Tunis: Le Japon, la Tunisie et l'Afrique, de larges perspectives    Tunisie-Blanchiment d'argent: Hausse des déclarations de soupçon    5 choses à savoir sur les nouveaux smartphones pliables Galaxy Z Flip 4 et Galaxy Z Fold 4 de Samsung    Bassem Trifi : la liste des magistrats révoqués était l'initiative de la ministre de la Justice    Tunisie : Les douaniers menacent d'une grève à cette date    Annulation de la grève des boulangeries    Un Tunisien tue un étranger    CONDOLEANCES : Aïcha SOUID    La Commission d'appel reporte son verdict à septembre : La gabegie s'installe de nouveau...    Ons Jabeur abandonne le tournoi de Toronto sur blessure    Super League africaine : coup d'envoi de la compétition en août 2023    Europa League (3è tour retour): le programme de ce jeudi    Orange Tunisie expérimente à nouveau la technologie 5G dans le domaine de la Culture    Météo : Temps stable et températures entre 30 et 40 degrés    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 : Sarra Hamdi en Bronze    Tahar Melligi est décédé    Patatras : Lotfi Abdelli ne s'exile plus, il remet ça avec la protection des policiers    Le secrétaire américain à la défense : les USA soutiendront leur amis en Tunisie    Une marque lance un ''sac poubelle'' à 1700 euros    Un nouveau virus inquiétant détecté    Tribune | Mon message d'Hiroshima    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L1 | Play-off (9e journée) – ESS-EST (1-1) : Au goût d'un succès !
Publié dans La Presse de Tunisie le 24 - 06 - 2022


crédit photo : © Mokhtar HMIMA
Un point de glané pour une EST qui a toujours l'avantage par rapport à l'USM. Un match très chaud et à oublier.
Stade de Sousse, public assez nombreux, bon arbitrage de Nidhal Ltaief, EST-ESS 1-1 (0-1 mi-temps), buts de Ben Hammouda (25') et Ben Ayada sp 72', expulsion de Ben Ayada 73'
ESS : Jmal –Ben Nejima (B Ayada)-B Aziza-Boughattas-Bouazra ( Boutmen)-Naouali –Zaddem (Baayou)-Mbé-Abid ( Wayou)-Dhaoui(Kechiche)-Vinny
EST : Debchi-Mechmoum-Tougai-Amamou-Chetti-Ben Romdhane-Ben Hmida-Bedri (Fedda)-Bougrine ( Marzouki)-El Houni-Ben Hammouda 'Genichi)
Ce match ESS-EST a frôlé le pire avec l'indiscipline du public et les incidents qui ressemblent beaucoup à ce qui s'est passé au derby de dimanche dernier : après le public de l'EST, c'était au tour du public étoilé de rentrer sur le terrain et de sortir de ses gonds. En 5 jours un triste spectacle et un public qui devient incontrôlable. Le match s'est soldé sur un nul qui fait l'affaire d'une EST qui a joué avec le feu. Pour une équipe supérieure techniquement, attendre l'adversaire pour qu'il revienne et égalise devant son public enthousiaste, était un énorme risque. Heureusement pour Maaloul qu'il y avait Ben Ayada pour le sauver : l'Algérien, qui vient d'égaliser 1-1 sur penalty à la 71' ( penalty valide après le tirage du maillot par Marzouki), effectue un geste obscène pour fêter le but. Un geste que la VAR et Ltaief ont sanctionné d'un rouge direct qui a été le tournant du match. Ça a permis à l'EST de monopoliser la balle et de gagner du temps face à une Etoile épuisée et qui pouvait marquer le second but par Ben Aziza dont la tête a été proche des buts. El Houni, Ben Romdhane et Bedri ont su temporiser et faire circuler la balle au milieu d'espaces concédés par des Etoilés qui n'avaient plus les armes pour attaquer. Face à une Etoile désordonnée dans ses idées à l'image de son entraîneur Ikbel Routabi ( qui a grillé le jeune Ben Njima qui n'avait pas les moyens de disputer un match aussi tendu), l'EST a puisé dans son bloc, dans son organisation pour absorber le début en fanfare de l'Etoile (lob de Abid sauvé par Debchi à la 15' ) avant de piéger les locaux par un but sur un mauvais renvoi de Abid qui a servi par erreur Ben Hammouda qui efface Jemal et tire et c'est Bouazra ( comme à l'aller !) qui offre le but à l'EST. Ce dernier va provoquer le public étoilé dont quelques supporteurs ont envahi le terrain et tentent de l'agresser. C'est à ce moment que l'Etoile a perdu les nerfs et la lucidité à l'image de Dhaoui bien placé mais qui gère mal son duel avec Chetti (36') , et Ben Aziza ( un joueur qui n'a aucune maîtrise des nerfs) qui pivote et rate l'égalisation à la 46'. Du côté de l'EST, c'était l'arme des contres et le couloir gauche formé de Chetti et El Houni appuyés par Ben Romdhane et à la 44', on pouvait avoir un 2-0 si Ben Nejima n'avait pas sauvé une balle in extremis sur la ligne. Des conditions tendues et un public surexcité pour une mi-temps mieux gérée par l'EST. C'était l'inverse presque après la pause, les étoilés reprennent du calme et menacent l'EST grâce aux balles arrêtées ( Mbé tire sur le petit filet à la 55').
La VAR encore et toujours
Ce classique a été peut-être très intense et très électrique avec des actions litigieuses et des contestations à chaque fois. Un premier penalty accordé à l'ESS puis annulé ( soupçon de main de Chetti) puis un second penalty accordé qui permet à Ben Ayada d'égaliser avant de sortir sur carton rouge. Un nul équitable parce que les deux équipes ne méritaient pas de gagner. L'EST avait besoin au pire des cas d'un nul pour prendre option sur le titre, et l'Etoile, en pleine crise, avait besoin de ne pas perdre pour sauver son honneur. Encore une fois, l'EST pouvait mieux gérer son avance, et ce risque pris était inutile, surtout qu'elle avait un ascendant sur un adversaire énervé et qui a perdu de sa lucidité à la première mi-temps. L'EST se rapproche du titre, mais qu'on fasse quelque chose pour contenir ce public qui se trouve maintenant sur le terrain pour menacer et intimider. Où va-t-on vraiment ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.