Constitution approuvée, mais après ?    Tunisie – DERNIERE MINUTE : Le tribunal militaire condamne le journaliste Salah Attia à trois mois de prison ferme    A l'approche de la TICAD 8, la Tunisie publie des chiffres décevants sur l'investissement    Tunisie – Youssef hahed nommé comme professeur à l'Université Harvard    WTA Cincinnati 2022 : Ons et Azarenka commencent fort le double    Tunisie – VIDEO : Alerte Météo : Les températures dépasseront demain les normes saisonnières    Tunisie – Proclamation des résultats définitifs du référendum du 25 juillet    Tunisie – Kasserine : Un militaire tué et six autres blessés dans un accident de la route    Lotfi Abdelli annonce l'annulation de tous ses spectacles    Mise en garde contre une nouvelle vague de phishing sur les réseaux sociaux    Mercato : Al Masry condamné à verser 275 mille $ à Chaabani    Monde-daily brief du 16 août 2022: Vladimir Poutine accuse les Etats-Unis de faire traîner le conflit en Ukraine    Gouvernorat de Tunis Suspension de l'octroi d'autorisations pour les kiosques à tabac    Tunisie: Stations-service sans carburants? Les raisons    La Tunisie, championne d'Afrique en termes d'espérance de vie    La Fondation Arts & Culture by UIB rend hommage à M. Mohamed Ennaceur    EVO 2022 , le premier après son acquisition par SONY    FIFA : Dopé contre l'Algérie, un international africain suspendu 4 ans    Le ministère de l'Intérieur prend des mesures contre les syndicats de Police    Béja : Saisie de 417 litres d'huile végétale subventionnée dans un entrepôt anarchique    Chiffre du jour : 657 migrants clandestins secourus en un seul week-end    Média Canadien : ''Le Québec doit boycotter le Sommet de la Francophonie en Tunisie''    80 migrants clandestins interceptés en une nuit    Abir Moussi se lance sur Instagram...    Pomme De Pain lésée par un sit-in qui se trompe d'adresse    Dépôts à vue des étrangers non résidents: Ezzeddine Saidane tire la sonnette d'alarme    Goethe-Institut Tunis & Central Tunis accueilleront l'exposition The Event of a Thread    Festival de Siliana "Zama Nights" revient pour une 45ème édition (programme)    Le Ministère de l'Intérieur dit prendre des mesures contre certains « syndicalistes policiers »    Le ministère de l'Intérieur annonce des sanctions contre des syndicalistes sécuritaires    JAOU PHOTO 2022 : Honorer notre mémoire collective    A l'initiative du grand luthiste irakien Naseer Shamma : La Maison du luth arabe verra le jour à Tunis    Sfax: Evolution des indicateurs touristiques (Vidéo)    Coronavirus-Bilan de la semaine du 08 au 14 août 2022: 1894 nouvelles contaminations et 28 décès    Avec Tunisie Télécom : Migrez gratuitement vers le 10 Mbps    La Fédération de l'enseignement secondaire veut la tête du ministre de l'Education    Le paysage politique à l'heure du 25 juillet : Saïed a-t-il redistribué les cartes ?    Point de vue | Un profil sérieux !    Tunisie - Baisse de l'investissement étranger de près de près de 15% en trois ans    LC Europe (barrages aller) : Programme des matche de ce mardi    Aymen Mathlouthi décide de prendre sa retraite : Un peu tôt pour raccrocher !    Contrepoint | Entre deux époques...    Mourad Massaoudi: la ministre de la Justice n'a respecté ni le peuple ni le Président de la République    Hannibal Mejbri à Birmingham City... Le vrai du faux    Sfax: 42 migrants égyptiens évacués par l'armée de mer    Incendie dans une église en Egypte : la Tunisie exprime ses sincères condoléances    La Tunisie se prépare à envoyer une astronaute pour une mission à la station spatiale    Gaza : Une guerre politique qui arrache des larmes au musicien Roger Waters    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Flux d'investissements directs étrangers – avec 660 millions de dollars : La Tunisie, loin derrière
Publié dans La Presse de Tunisie le 02 - 07 - 2022

Dans la plupart des sous-régions africaines (Afrique australe, Afrique de l'Est, Afrique de l'Ouest), les flux d'investissements directs étrangers ont augmenté ou sont restés stables, mais ils ont baissé en Afrique du Nord de 5% à 9,3 milliards de dollars (soit 8,76 milliards d'euros). Ces flux restent disparates avec une progression de 52% des IDE au Maroc en 2021 (2,2 milliards de dollars) et une chute de 12% en Egypte. La Tunisie est loin derrière avec seulement 660 millions de dollars.
La Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) a publié au mois de juin dernier un rapport intitulé «Réformes fiscales internationales et investissement durable», selon lequel les flux d'investissements directs étrangers (IDE) ont progressé de 134% dans les économies développées, mais seulement de 30% dans celles en développement. Même si elles représentent, avec 837 milliards de dollars (soit 788 milliards d'euros, le niveau le plus élevé jamais enregistré).
Selon le même rapport, la plupart de ces IDE viennent de l'Asie. Ils ont enregistré une reprise partielle en Amérique latine et dans les Caraïbes, ainsi qu'un regain d'activité en Afrique.
Plusieurs facteurs en jeu
Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies, commente : «Durant l'année 2021, les flux mondiaux d'investissements directs étrangers ont retrouvé leur niveau pré-pandémique, atteignant 1.600 milliards de dollars. Les transactions transfrontalières et le financement de projets internationaux ont été particulièrement forts, encouragés par des conditions de financement souples et des mesures de relance des infrastructures. Toutefois, la reprise des investissements nouveaux dans l'industrie reste fragile, en particulier dans les pays en développement». La Cnuced précise par contre que la tendance ne pourra pas se poursuive au même rythme cette année.
Cela revient, d'après ce rapport sur les IDE, à la guerre russo-ukrainienne qui a augmenté les prix des denrées alimentaires et des carburants, en plus d'un resserrement des financements. Le rapport fait savoir que d'autres facteurs pourront également faire chuter les IDE. Il s'agit, notamment, des nouveaux impacts des pandémies, de la probabilité de nouvelles hausses des taux d'intérêt dans les grandes économies, du sentiment négatif sur les marchés financiers et d'une récession potentielle précise. D'ailleurs, sur le plan international, les IDE ont diminué de 21%.
L'Egypte, deuxième plus grand bénéficiaire
Malgré le chiffre record des IDE dans les pays africains (83 milliards de dollars en 2021), «cette somme ne correspond qu'à 5,2% des IDE dans le monde, contre toutefois 4,1% en 2020. De plus, elle a été considérablement affectée par une seule transaction financière intra-entreprise en Afrique du Sud au second semestre 2021, qui représente 45% du total», rapporte la Cnuced.
Dans la plupart des sous-régions africaines (Afrique australe, Afrique de l'Est, Afrique de l'Ouest), les flux d'investissements directs étrangers ont augmenté ou sont restés stables, mais ils ont baissé en Afrique du Nord de 5% à 9,3 milliards de dollars (soit 8,76 milliards d'euros). «Ces flux restent disparates avec une progression de 52% des IDE au Maroc en 2021 (2,2 milliards de dollars) et une chute de 12% en Egypte à cause de la non-répétition de gros investissements dans les accords d'exploration et de production dans les industries extractives», annonce le rapport de la Cnuced. L'Egypte demeure le deuxième plus grand bénéficiaire d'IDE en Afrique. Les flux d'investissements directs étrangers en Tunisie ne dépassent pas les 660 millions de dollars selon le même rapport.
En Afrique, les projets nouveaux internationaux annoncés en 2021 n'arrivent qu'à 39 milliards de dollars, contre 32 milliards de dollars en 2020, en pleine pandémie. Ils étaient de 77 milliards de dollars en 2019. A long terme, le continent africain présente un grand potentiel pour attirer les investissements internationaux dans les économies verte et bleue, ainsi que dans les infrastructures», d'après les déclarations de James Zhan, directeur de la division de l'investissement et des entreprises de la Cnuced. Pour lui, le défi consiste à améliorer encore le climat des affaires et à renforcer la capacité de l'Afrique à attirer ces investissements durables.
Mais 2022 s'annonce sous de mauvais auspices, avec des flux d'investissements directs étrangers qui devraient connaître une trajectoire descendante, au mieux rester stables. Les plus gros détenteurs d'actifs étrangers en Afrique sont restés européens, avec en tête les investisseurs du Royaume-Uni (65 milliards de dollars) et de la France (60 milliards de dollars).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.