Le secrétaire américain à la défense : le rêve de la Tunisie d'un gouvernement indépendant est en danger    USA, Saïed, Macron … Les 5 infos de la journée    Tunisie – Trois enfants et trois femmes morts dans le naufrage d'une barque de clandestins    UEFA CL : Ferencváros et Laidouni largement dominés et éliminés    Coupe de la CAF : Le tirage complet du tour préliminaire    Au 8 août, 66462 tunisiens ont reçu une 4ème dose de vaccin anti-Covid    Entretien téléphonique entre Kais Saied et Emmanuel Macron    Siliana: 223 infractions économiques relevées    Macron a écouté Hollande : il revalide les plans de Saïed et mieux encore…    Le secrétaire américain à la défense : les USA soutiendront leur amis en Tunisie    Mandat de dépôt contre la mairesse de Tabarka    Monde : Daily Brief 09.08.22 Ukraine : Le président ukrainien Volodymyr Zelensky brandit le spectre de la catastrophe de Tchernobyl    Jeux de la solidarité islamique : 20 athlètes tunisiens en Turquie    Une marque lance un ''sac poubelle'' à 1700 euros    En Tunisie, faciliter l'accès à l'eau et l'émancipation des femmes    Les Britanniques perdent leur flegme face à l'inflation : ils ne veulent plus payer les factures    Tunisie-Officiel: Approbation de l'accord de prêt de 130 M$ avec la BIRD    SBS Informatique s'allie à Banque Zitouna pour offrir de meilleurs équipements aux gamers    Annulation de plusieurs vols en provenance de Bamako : Tunisair est-elle responsable ?    Rafik Abdessalem : de l'Etat des milliards de milliards à un Etat qui fait l'aumône    West Hunt, le jeu tunisien avec 82% de feedback positif sur Steam    Zaghouan: Arrestation d'un ex gouverneur et des fonctionnaires pour corruption    Interdiction du concert de "Dj Costa" : Le délégué de Haouaria précise (Audio)    Spectacle Lotfi Abdelli : La polémique va-t-elle mettre fin au one man show de l'humoriste Tunisien?    Lotfi Abdelli dénude les Tunisiens    « Orchestre du Bal de L'opéra de Vienne » au Festival international de musique symphonique d'El Jem : Un retour gagnant !    «The Jacksons» au Festival international de Carthage : Emouvant hommage à Michael    Galaxy Unpacked 2022 de Samsung : L'évènement de reveal en livestream le 10 août    Tunisie : Arrestation pour adultère d'une actrice de télévision connue...du nouveau    Culture et politique : Faut-il une révolution des esprits ?    ''Le Tunisien aime son pays mais n'aime pas l'Etat,'' selon Zargouni    3 millions de touristes ont visité la Tunisie jusqu'à fin juillet 2022    Kasserine: Concert de l'artiste Faia Younan (Vidéo)    Tunisie : la jeune handballeuse Ibtihel Soltana n'est plus    Tunisie: Les extraits de naissance pour les enfants seront numériques    Play-out | La commission nationale d'appel prononce son verdict aujourd'hui : Quelle planche de salut pour la FTF ?    Météo : Températures élevées et mer peu agitée    ESS | Mohamed Mkacher, nouvel entraîneur : L'appel du cœur !…    Prix au marché municipal de Gafsa [Vidéo]    Un nouveau virus inquiétant détecté    Tunisie : Un responsable interdit de voyager    Samir Saïed, ministre de l'Economie et de la Planification: Identifier de nouvelles perspectives de partenariat    Kyle Benson: A Commitment Mentor Emphasizing Intentional, Passionate & Safe Bonds Between Committed Partners    Chokri Hamada menace de ne plus sécuriser les spectacles portant atteinte au goût public    L'Iran arrête trois espions du Mossad    Tribune | Mon message d'Hiroshima    EXPATRIES | Un trophée pour Belarbi ?    Ons Jabeur exemptée du premier tour du tournoi de Toronto    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Exposition de groupe «Passionnément... femmes» à l'Espace Art et Culture Hédi-Turki : «ELLES» lui rendent hommage
Publié dans La Presse de Tunisie le 05 - 07 - 2022

Entre gravure, céramique, sculpture, photographie, peinture et autres techniques mixtes, l'exposition, commissionnée par Mohamed Samir Turki avec l'aide de l'artiste Amel Bouslama, exprime leurs différentes approches et leurs univers singuliers.
Un nouveau lieu d'art a rejoint le paysage culturel tunisien, il s'agit de l'Espace Art et Culture Hédi-Turki, qui a vu le jour à l'initiative des enfants de l'artiste plasticien feu Hédi Turki. Situé à Cité Mahrajène à Tunis (sis 50, av. Charles), il a été inauguré le 14 mai 2022 à l'occasion du centième anniversaire du peintre avec une rétrospective réunissant une quarantaine de ses œuvres appartenant à sa famille.
Toujours dans le cadre des festivités liées au centenaire du peintre, l'espace abrite, depuis le 3 juin, une exposition de groupe intitulée «Passionnément … Femmes», consacrée à un groupe de 12 plasticiennes, aux univers divers, qui rendent hommage à un artiste qui a, souvent, questionné la femme, laquelle était dans son œuvre sujet et prétexte.
Entre gravure, céramique, sculpture, photographie, tissage, peinture et autres techniques mixtes, l'exposition, commissionnée par Mohamed Samir Turki avec l'aide de l'artiste Amel Bouslama, exprime les différentes approches et autres univers singuliers, ceux de Rabaa Skik, Emna Kahouaji, Rachida Amara, Nadia Zouari, Zoubeida Chamari Daghfous, Amel Bouslama, Ilhem Sbaii, Fadoua Trigui Dagdoug, Sarra Ben Attia, Najet Gherissi, Kaouther Titch et Nadia Raïs.
Peinture de Emna Kahouaji «Bacchus tirant sa langue»
Œuvre tissée de Fadoua Trigui Dagdoug
Installation de céramique «Mère et douleur» de Sarra Ben Attia
Elles sont présentées comme des «Femmes uniques, au long cheminement, d'une pratique artistique professionnelle, évoluant chacune avec une approche plastique et un champ esthétique qui leur est propre». Et c'est le cas de le dire !
Une occasion de mettre la lumière sur les pratiques artistiques d'artistes femmes de différentes générations. De rencontrer, entre autres, l'œuvre de Rabaa Skik, qui a consacré une grande partie de sa pratique artistique à la représentation de corps humains (essentiellement féminin), en l'observant par le dessin, la peinture et la gravure.
Dans «Passionnément … Femmes», elle propose trois œuvres (1 acrylique sur toile et 2 linigravures), où elle revient sur cette notion du corps (ici fantasmé) et sa représentativité.
L'artiste pluridisciplinaire, Amel Bouslama expose deux photographies, dont un autoportrait en contre-jour fait en 1980, qu'elle n'a jamais exposées. En recourant au procédé du tirage dur, qui, comme elle le note, fait partie des effets spéciaux en photographie argentique, elle a pu mettre en exergue la poésie du corps féminin en mouvement. Un corps «abstraitisé», aux allures d'une sculpture de sucre frêle et délicate, mais qui s'impose avec force et éclat de l'obscurité du fond noir dont elle se détache.
L'authentique Najet Gherissi, dont on reconnaît l'humour et la subtilité des jeux de mots qu'elle transpose avec puissance dans la matière, propose deux sculptures métalliques intitulées «Chair de poule».
La poésie faite de peinture de Emna Kahouaji, le mysticisme encré de Kaouther Titch et d'autres œuvres à découvrir jusqu'au 7 juillet 2022.
A ne pas rater !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.