Tunisie : Le SNJT condamne l'agression contre les journalistes des " Quatre vérités "    Al Massar ne participera pas aux prochaines législatives    Tunisie: Un membre du Conseil de la Choura d'Ennahdha démissionne    Législatives - Mansri : le scrutin se fera sur les personnes et non pas sur des listes et des partis politiques !    Rafik Abdessalem : Kaïs Saïed s'est arrogé tous les pouvoirs mais joue le rôle de l'opposition    Tunisie Télécom : Le délai de dépôt des candidatures pour le choix des administrateurs au conseil d'administration prolongé    Tunisie Télécom et Huawei : ensemble pour la création de l'avenir    3ème appel à projets FAST :Deux programmes renforcer la création de liens entre les startups/TPE/PME et les Grandes entreprises    Sidi Bouzid : Saisie de 30 mille oeufs dans la localité de Fayedh    Des pays européens ont l'intention de restreindre les transferts de fonds des résidents étrangers, selon l'OTE    Classement WTA : Ons Jabeur, 2e mondiale    France-Qatar : Le tir de Hollande fait des vagues, Macron devra écouter    CAF Champions League : le programme des matches du 2nd tour    Tunisie-Météo : Températures en légère hausse    Prix du vaccin contre la grippe saisonnière    La fédération de l'enseignement de base appelle à améliorer le pouvoir d'achat des enseignants    Deformation Theory of Discontinuous Groups: Le nouveau livre du professeur Ali Baklouti    Rached Ghannouchi en tournée pour rencontrer les cadres et militants du parti    Jean-Pierre Elkabbach reprend la plume    Création "Wahm" de Marwen Errouine avec Le Ballet de l'Opéra de Tunis    Affaire des réseaux d'envoi vers les zones de conflit : Un show judiciaire ?    Commune de Zarzis : Qui sème le vent...    La Tunisie à la foire internationale du livre en Arabie Saoudite : Le privilège d'être un invité d'honneur !    Orange Tunisie inaugure 2 nouveaux Orange Digital Center Clubs à l'ENIS et l'ISET Kairouan    Express    Par Amine BEN GAMRA : Transformation digitale dans le secteur bancaire : où en est vraiment la Tunisie de ses ambitions ?    Expatriés | Laâyouni crève l'écran    Le CA entre ombres et lumières : Cherche l'éclaircie...    Pourquoi | A quand une solution pour les SDF ?    Redeyef | L'eau et son effet sur la maladie de fluorose dentaire chez la population : L'éternelle quête de l'eau    L'affaire FTF-CSChebba au crible | L'avis de l'expert Habib Grami (juriste en sport) : «Une décision qui prête au doute»    Affaire Brest – Belaili : Youcef Belaïli sort du silence !    Les doutes dissipés    «Dreaming » d'Emel Mathlouthi au Théâtre Municipal de Tunis : Retour sur scène    Anis Lassoued, réalisateur de «Gadeha–Une seconde vie» à La Presse : «"Gadeha" est la greffe d'une société sur l'autre»    Sabeh Malek : trois autres entreprises citoyennes seront créées d'ici la fin de l'année    QNB – La Chine est-elle sur le point de se redresser sur le plan cyclique ?    Burkina Faso : Des manifestants s'en prennent aux intérêts français dans le pays    Hédi Bouraoui élevé Académicien à vie à la Société Royale du Canada    Foot-Europe: le programme du jour    En photos - Manifestation de soutien aux Iraniennes à Tunis    Monde-Daily brief du 30 septembre 2022: Guerre en Ukraine : Poutine officialise l'annexion de quatre régions occupées    Poutine facilite l'accès à la nationalité russe si...    Ukraine : Poutine l'a fait… !    Spectacle Mallasine Story interprété par Bilel Briki au 4ème art    Les plus beaux dessins de soutien aux Iraniennes    La France décore Slim Khalbous des insignes de Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.    La vigilance éternelle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Chasse aux contrevenants
LA MANOUBA — Tournée de contrôle dans leS PATISSERIES
Publié dans La Presse de Tunisie le 29 - 12 - 2017

720 gâteaux saisis par les agents de contrôle sanitaire
Destinés aux fêtes de fin d'année, des préparations de génoises et de gâteaux ont été confectionnés un mois à l'avance pour être vendus la veille du Nouvel An.
L'arnaque et la tricherie constituent des pratiques courantes dans certaines pâtisseries et laboratoires que nous avons visités avec l'équipe sanitaire de La Manouba. Des pratiques d'autant plus graves qu'elles touchent à la santé du consommateur à l'occasion de la fin d'année.
La tournée des agents de contrôle économique relevant de la direction régionale du commerce de La Manouba nous a conduit vers les pâtisseries et les laboratoires de Borj El Amri, la Mornaguia et Jdaida.
Mauvaises conditions de conservation
Le non-respect des prix et d'autres infractions, relatives notamment aux normes d'hygiène, de conservation et de stockage ont été relevés. Dans l'une des pâtisseries visitées, les agents de contrôle économique ont remarqué que des gâteaux non conservés dans des vitrines réfrigérées étaient exposés à l'air libre.
«L'absence d'hygiène est due au manque de contrôle», note l'un des agents de contrôle. Il considère que la fraude est devenue monnaie courante.
Dans une autre pâtisserie, une cliente intervient pour déplorer la mauvaise qualité des pièces exposées dans les vitrines de l'établissement. «Je ne peux pas acheter à mes enfants des gâteaux dont l'aspect est douteux. Je suis obligée de préparer mes gâteaux à la maison», assène-t-elle. Ainsi, de grandes quantités de friandises sont impropres à la consommation.
Farine et huile végétale conventionnées utilisées par les pâtissiers
La tournée a permis de relever qu'un pâtissier fabrique ses gâteaux à partir de farine et de levure impropres à la consommation. En outre, l'huile subventionnée, qui est destinée aux ménages, est utilisée pour la préparation des gâteaux. Les agents de contrôle sanitaire ont remarqué que certaines génoises présentent des traces de moisissure. La crème dont ont été nappées ces gourmandises avait, par ailleurs, changé de couleur.
Les agents ont contrôlé également la qualité des matières premières, les conditions de conservation et de stockage des produits dans les locaux, ainsi que l'affichage des prix et les instruments de pesage.
Des infractions ont été relevées. En outre, l'équipe de contrôle économique a saisi des pâtes congelées dans des sacs non alimentaires.
Après avoir contrôlé les conditions de conservation et de stockage des préparations alimentaires utilisées dans la fabrication des gâteaux et des confiseries, les agents de contrôle ont exigé de voir les factures d'achat des sacs de farine, afin de vérifier si le propriétaire de la pâtisserie utilisait ou non de la farine subventionnée dans la préparation des gâteaux.
Matériel de fabrication en panne
Les propriétaires de pâtisseries ont nié l'utilisation de la farine subventionnée pour la fabrication des pains spéciaux et des pâtisseries. «Il faut savoir que l'usage de la farine subventionnée est strictement interdit pour la préparation de ces deux types de produits», a relevé l'un des agents.
En observant les préparations de pâtes prévues pour les génoises, les agents ont pu remarquer que certaines présentaient un aspect grisâtre dû au fait que la farine a été mélangée avec de l'eau sale et de couleur noire provenant du sondage se trouvant dans la cour de l'atelier car une grande partie du matériel de fabrication est en panne.Pis : des nuées d'insectes voltigent sur des boules de pâtes présentant des traces de moisissure car elles n'ont pas été réfrigérées correctement.
L'équipe économique a enregistré, au cours des vingt premiers jours du mois dernier, 88 infractions économiques et effectué la saisie de 8 tonnes de farine subventionnée, 9 grands sacs en plastique de sucre, 150 litres d'huile subventionnée, 567 kg déchets de gâteaux, 80 boîtes de dattes périmées, 61 kg de pin d'Alep et 1.503 poules qui ont été abattues sans respecter les normes d'hygiène.
«La plupart des infractions commises ont concerné le non-respect des prix, l'utilisation de produits subventionnés et le non-respect des normes d'hygiène et de salubrité des produits exposés», a indiqué Yasser Ben Khelifa, directeur régional du commerce à La Manouba. «Cette campagne de contrôle économique, organisée avec l'appui des forces sécuritaires, a pour objectif de protéger le consommateur des pratiques anticoncurrentielles et de garantir le respect des normes d'hygiène», a conclu notre interlocuteur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.