Tunisie – Deux partis impliqués dans le financement de listes « indépendantes » aux municipales    Tunisie – Borhène Bsaïess condamne l'ingratitude d'Ennahdha envers Mohamed Abbou    Températures entre 21 et 28°C sur le nord, demain    Chahed préside la cérémonie de signature d'une charte de partenariat entre les secteurs public et privé en faveur de la promotion du processus laitier 2019-2025    La Grande Bretagne allège les procédures de Visa pour les étudiants tunisiens    Abassi Madani n'est plus    Tournoi de Barcelone: Malek Jaziri éliminé au second tour    CAN 2019 : L'Union africaine de radiodiffusion veut maintenir les droits de retransmission télévisée à un niveau abordable    La Fédération Tunisienne de Golf organise une journée découverte Golf    France : pour la première fois, une femme désignée arbitre centrale    Championnat d'Afrique de Judo : Participation de 10 judokas tunisiens en Afrique du Sud    Tunisie- Nourredine TAboubi pointe du doigt l'idéologie takfiriste    500 mille femmes rurales bientôt couvertes par la sécurité sociale, annonce Chahed    Tunisie- Un accident de la route fait un mort et deux blessés à Gabes    Nouvelle Cadence: Une création artistique tunisienne unique le 27 avril au Québec    Le Français Hamelin s'installe en Tunisie    Prolongation des délais de dépôt des extraits de naissance des bénéficiaires de pensions auprès de la CNSS    La QNB et Commercial Bank of Qatar intéressés par le rachat de l'UBCI    3ICH TOUNSI    Tunisie [Photos]: Matériel saisi avec le terroriste éliminé au Kef    Sousse : Deux jeunes ravis à la fleur de l'âge, dont un candidat au Bac 2019, à un jour d'intervalle, dans deux accidents de voitures !    Tunisie – ARP : Adoption du projet de loi sur l'amélioration du climat de l'investissement    Tunisie- L'identité du terroriste abbatu au Kef révélée    L'équipe Italcar remporte la coupe Tunisia Business Cup    En France, un Tunisien de 15 ans traverse le Rhône pour échapper à la police    Sodexo Pass Tunisie annonce le lancement de sa nouvelle Carte à puce Repas privative    Retour sur l'élimination du terroriste Oussama Salmi dans la région de Nebr au Kef    Recommandations du Conseil de Sécurité Nationale réuni hier sous la présidence du Chef de l'Etat    Tunisie/Royaume-Uni : Allègement des procédures de Visa pour les étudiants tunisiens    Lancement de la plateforme Chabaka.tn, le 2 Mai prochain au Palais Kobbet Ennhas    Tunisie-L'opération de ratissage se poursuit au Kef    Au Kef, un terroriste abattu lors d'une opération militaire    LE TRES HAUT DEBIT ET L'IMMOBILIER: TUNISIE TELECOM et sa filiale SOTETEL se rapprochent du Groupe SOROUBAT    Espérance ST-TP Mazembe : forfait du gardien Rami Jeridi blessé    Doot-Europe: le programme de mercredi 24 avril    Tunisie: Grève générale de deux jours des Cheminots    Tunisie- Le nouveau calendrier des examens du troisième trimestre de l'enseignement primaire    Tunisie- Rien n'échappe à René Trabelsi pour promouvoir le tourisme tunisien    En photo : Le message bouleversant de Sami Fehri à sa maman…    En vidéo : Important incendie à Versailles    De nouvelles démissions dans le bloc de Nidaa Tounes    Le film tunisien “Tlamess” d'Ala Eddine Slim retenu dans la quinzaine des réalisateurs au festival de Cannes 2019    Gafsa: Une secousse tellurique de 3,23 degrés sur l'échelle de Richter à El Ktar    Oussama Ammar : Des sculptures qui voyagent !        Ramadan 2019 : Participez à Saha Chribtek, les nuits festives du Ramadan au Goethe Institut Tunis    2ème Edition de l'évènement « Tfanen Tunisie-Créative » ce 26 Avril au Ramada Plaza – Gammarth    En photo…Outia de Ramla et Alaa Chebbi, que pensez-vous du look de Sonia Dahmani ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La rencontre !
«La fuite» de Ghazi Zoghbani
Publié dans La Presse de Tunisie le 04 - 02 - 2018

C'est dans le coquet théâtre de poche «Lartisto» qu'est donnée, chaque fin de semaine, «La fuite», la toute nouvelle création de Ghazi Zoghbani, une pièce à trois personnages et à l'écriture fluide et légère... la dose de pertinence et de provocation est assez élevée, ce qui est pour notre grand bonheur. «La fuite», jeu et mise en scène de Ghazi Zaghbani avec Nadia Boussetta et Med Houcine Grayaâ.
La rencontre improbable d'une fille de joie et d'un extrémiste religieux que met en scène Ghazi Zoghbani est d'une originalité et d'une fraîcheur saisissantes. C'est une histoire de deux solitudes qui se retrouvent dans l'exiguïté d'une chambre insalubre d'une maison close. Elle, en tenue légère, qui dévoile ses charmes, lui, en tunique, couvre-chef et barbe mal soignée.
Le hasard a fait que dans ce lieu, à la marge de la société, à la bordure des bonnes mœurs, ce jeune fugitif trouve refuge et c'est chez cette fille de joie que ses croyances se confrontent à une réalité autre.
Ghazi Zoghbani a imaginé ce face-à-face, une situation cocasse entre un jeune diplômé et extrémiste religieux qui échappe à la police dans les ruelles de la ville et qui se trouve dans l'obligation de se cacher dans la chambre d'une prostituée dans une maison close. Il la supplie de l'aider malgré les contradictions et l'écart entre ses pensées extrémistes et les idées libres de cette fille de joie. Et la situation devient plus complexe avec l'entrée d'un client, ce qui l'oblige à se cacher sous le lit ne pouvant rien faire qu'attendre.
Elle, elle prêche la vie et ses travers, elle offre à celui qui veut une illusion de bonheur, de jouissance et de plaisir, elle sait distribuer gaieté et légèreté, c'est son métier, elle le fait bien et ses clients l'apprécient pour ses charmes mais surtout pour son franc-parler, son humour et la joie qu'elle communique... n'est-elle pas une fille de joie ?
Quand elle parle, elle décomplexifie tout, elle sait rendre la vie si simple et si légère, elle aime bien taquiner, déstresser son visiteur, lui lancer des piques... la vie, pour elle, se résume en des instants de bonheur fugace, elle offre du bien-être, elle s'en procure un peu peut-être, se lie d'affection pour certains de ses clients...mais tout le reste n'est que solitude.
Lui, il n'aurait jamais pu atterrir dans ce monde de la chair, si ce n'est le hasard qui l'a voulu. Invraisemblable pour lui de se retrouver dans ce lieu de débauche, ses œillères sont tellement serrées qu'aucune lumière n'arrive à l'atteindre. Il prêche la culture de la mort, de la futilité de la vie, aspire à un Eden, qui lui est de toute évidence accessible...elle, pour lui, est une épreuve, un exercice pour maîtriser des pulsions. A Elle il doit résister, il y va de la survie de son âme, face à cette tentatrice, incarnation du mal et du péché originel.
Entre Nadia Boussetta et Ghazi Zoghbani, il y a tant d'atomes crochus, Ghazi aime les défis, il s'est toujours confronté aux textes les plus improbables : de La cantatrice chauve de Ionesco. En attendant Godot de Beckett, Nekrassov de Sartre, il adapte fidèlement, met en scène avec générosité et fait en sorte que le public y adhère.
Nadia, elle aussi, aime les défis, elle se fait rare aussi bien au cinéma qu'à la télé, et se lance dans chaque aventure qui lui tient à cœur.
Dans la peau de la fille de joie, elle s'investit corps et âme, son jeu est d'un renversant naturel ; et elle donne à son personnage de son âme, de sa fraîcheur, de son humour et de sa désinvolture.
Ghazi Zoghbani, aussi, repousse les limites et s'affranchit de tout tabou et du poids du social, son œuvre transgresse, affronte et confronte deux mondes, deux visions, deux solitudes et deux parcours que rien ne peut faire se croiser. Le rouge écarlate de la tenue légère de la fille s'oppose au blanc immaculé de l'extrémiste. Un blanc, si ce n'est cette improbable rencontre, ne serait pas resté aussi pur. Chacun de ces deux personnages a su nourrir l'autre, aucun des deux n'est sorti indemne ...le public non plus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.