Abir Moussi [EN DIRECT]: "Je dénonce l'acharnement judiciaire orchestré par Ennahdha à mon encontre"    Tunisie: Accident mortel à Bouhajla    Affaire de Rached Khiari -Seifeddine Makhlouf: "Celui qui t'a accusé de financements suspect est un civil, pourquoi donc mêler la justice militaire?"    L'Agence européenne des médicaments maintient sa confiance dans le vaccin Janssen-Cilag    Tunisie: Machrouu Tounes dénonce le matraquage du président Kais Saied    Un citoyen perd une jambe dans l'explosion d'une mine au Mont Chaâmbi    Un blessé dans l'explosion d'une mine à Châambi    Port de La Goulette : 5647 comprimés de stupéfiants "Subitex" cachés dans une valise    Dernière minute- Kasserine : Etat de santé du citoyen blessé dans l'explosion d'une mine    Israël : 73 ans d'existence mais que de nuages sur la fête !    De quelle guerre civile parle-t-on ?    Tunisair programme un second vol de rapatriement des Tunisiens bloqués au Maroc le 25 avril 2021    Les médecins, pharmaciens et dentistes de la santé publique annoncent une grève de trois jours    L'investissement industriel et des services connexes, désorienté    Tunisie-Médenine: Baisse des prix de certains produits alimentaires [Audio]    Décès du président du Tchad Idriss Déby    Contrôle économique : 3779 infractions économiques relevées durant les sept premiers jours de ramadan    Ennahdha fustige « l'autoproclamation de Saïed comme commandant suprême des forces porteuses d'armes »    La Tunisie perd une place dans le classement mondial de la liberté de la presse    Les prix des 3 boissons chaudes (café crème, filtre et thé) sont désormais libéralisés    Covid-19 | Le Kef : 3 décès et 178 nouveaux cas de contamination    Versez la Zakat de l'Aïd Al-Fitr 2021 et vos dons aux villages d'enfants SOS Tunisie    DECES : Fathi KRAIEM    Ligue 2 : Les arbitres de la 2ème journée de play-off    Tunisie: Le point sur l'état d'avancement de la campagne nationale de vaccination    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 20 Avril 2021 à 11H00    Super Ligue : Ligue et Fédération allemandes soutiendront "toute mesure de l'UEFA"    Près de 69% de progression des investissements déclarés dans les industries exportatrices    Jalila Ben Khelil : Si on veut éviter un confinement, il faut respecter les protocoles sanitaires    Tunisie – Médias : La grève des journalistes de la TAP et de Shems FM a fait plier Mechichi    Hausse du PNB d'Attijari Bank de 3,31% au premier trimestre 2021    Ligue 1 : on connait la date du derby de la capitale    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Commentaire | N'aggravez pas encore la crise    Premier League : Mourinho limogé par Tottenham    ARP : refus de toute proposition de cession de la BFT    Exposition collective «L'espace du dedans, livres d'artistes» à la galerie A. Gorgi : Un médium d'art total    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    Ons Jabeur 25e au classement WTA après sa qualification en finale du tournoi Charleston    Tunisie: kais Saied présente ses condoléances à son homologue égyptien    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Dans sa lettre de l'autre rive à Hannah Arendt : Le J'accuse de Sophie Bessis    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Les indiscrétions d'Elyssa    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    Tunisie: Vers l'inscription de deux sites Tunisiens dans le patrimoine mondial de l'Unesco    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une rencontre, un message et de la création
Journée mondiale du théâtre
Publié dans La Presse de Tunisie le 30 - 03 - 2015


Une rencontre, un message et de la création
Comme partout dans le monde, tous les 27 mars, on célèbre la Journée mondiale du théâtre, une date qui a été fixée, en 1948, par l'Unesco, l'Institut international du théâtre et des personnalités du domaine théâtral pour célébrer le 4e Art.
Le théâtre est une rencontre, une expérience qui se partage et la Journée mondiale du théâtre n'est pas que célébration de cet échange et cette communion entre les artistes créateurs et le spectateur; c'est aussi un stimulant pour encourager les relations internationales, une mise en œuvre de la pratique des arts de la scène et les différentes formes de créations artistiques
A cette occasion, ici en Tunisie, les festivités de cette journée n'ont pas manqué. Le Théâtre national s'est bien préparé pour fêter le théâtre. Des activités et des pièces de théâtres, ont été proposées lors de cette journée et les jours qui les suivent.
Dans l'après-midi du vendredi dernier donc, les fidèles du théâtre, intellectuels, acteurs professionnels et amateurs étaient là. Ils sont venus suivre la deuxième séance de lectures théâtrales conduites par la dramaturge et actrice tunisienne, Jalila Baccar, et la metteuse en scène Sonia Zarg Ayouna ainsi que d'autres jeunes acteurs.
Des fragments de textes qui parlent du théâtre, le définissent, lui louent les vertus sur les esprits et mentalités ont été lus à tour de rôle par des voix expressives et touchantes.
Des références à de grands auteurs tunisiens et étrangers qui ont marqué cet art, au fil des siècles par leurs réflexions et idées.
La comédienne et dramaturge Jalila Baccar, n'a pas oublié de citer, au début de la rencontre, trois dates emblématiques qui ont marqué les hommes de théâtre et le théâtre tunisien. La première, quand on avait ignoré de célébrer la Journée nationale du théâtre fixée à l'époque le 07 novembre 1987, la seconde, datait de 2012, quand il y a eu l'attaque contre les artistes et intellectuels, un certain 25 mars et la dernière, le 27 mars 2015, quand le ministère de la Culture a choisi cette même date pour l'ouverture officielle de la foire du livre, ignorant la Journée mondiale du théâtre !
Les lectures se sont poursuivies, sautant à chaque fois d'une œuvre à une autre et d'une voix à une autre. On récitait des paragraphes extraits de plusieurs œuvres à l'instar de Brecht, Albert Camus, Moncef Charfeddine (Histoire du théâtre tunisien), Claude Régit, Federico Garcia Lorca, Marguerite Duras....
La rencontre a été entre autres animée par les voix jeunes de Lobna Mlika, Nejma Zghidi, Wissal Abidi, Mouna Hadj Zekri ...
Le théâtre, école de la vie
«Ces lectures ont pour principal objectif de se réunir ensemble, de partager, de chercher, se poser des questions....Pour moi c'est aller vers le spectateur, le titiller, l'intriguer, le pousser à réfléchir et à aimer le théâtre, à le faire rêver aussi. C'est de l'émotion qu'on dégage, à partir d'un mot, d'une réflexion, d'une idée...», nous a déclaré Lobna Mlika.
Jalila Baccar, quant à elle, a espéré que toutes ces années perdues soient une véritable leçon de morale pour remédier aux problèmes du théâtre actuel...
Cette initiative d'ailleurs, de lectures théâtrales, qui a été démarrée récemment, par Jalila Baccar, se veut comme un essai pour réconcilier le spectateur avec le théâtre et les arts de la scène, parce que le théâtre est avant tout, une pensée, un combat, une complémentarité entre le passé et le présent.
La journée nous réservait encore des festivités. Pendant la soirée, ce fut autour du metteur en scène et acteur Ghazi Zoghbani de présenter en première au public la pièce de Théâtre intitulée «Plateau». Mais avant, le directeur du théâtre national, Fadhel Jaïbi, a partagé avec le public nombreux, le texte officiel de la Journée internationale du théâtre, un texte qui porte en lui beaucoup d'espoir et de propositions pour améliorer le secteur et rapprocher le spectateur du théâtre.
Quant à «Plateau» produite par le Théâtre national et mise en scène par Ghazi Zoghbani c'est est une adaptation de la pièce du grand Jean Paul Sartre «Nekrassov».
Jouée par une pléiade d'artistes tunisiens à l'instar de Fatma Saïdane, Najoua Zouhair et Mohamed Hassine Graïa, c'est une critique acerbe du traitement de l'information dans les médias tunisiens. S'inspirant des derniers événements qui se sont produits, on est face à une satire de la presse où l'on décrit les maux d'une société hypocrite et vicieuse, poussée par un esprit matérialiste sans aucun scrupule...La pièce reste aussi fidèle au texte de Sartre, elle reprend les mêmes événements et les mêmes personnages en les adaptant au contexte tunisien.
Les festivités de la Journée mondiale ne s'arrêtent pas là, elles se poursuivent jusqu'au 31 mars avec des représentations, toujours dans la même salle du 4e Art. Quant à la pièce de Zoghbani, elle sera sur les planches prochainement dans un cycle de représentation les 10, 11 et 12 avril.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.