La Tunisie, l'Algérie et l'Egypte examinent la question libyenne à Tunis    La famille du berger égorgé à la montagne bloque la route entre Gabes et Gafsa    Libye : Trump s'entretient par téléphone avec Haftar sur la sécurisation des sources du pétrole    Tunisie-Le ministère de la santé lance une campagne de vaccination contre le pneumocoque    Démarrage des travaux de construction du port d'Enfidha en décembre 2019    Le gouvernement doit-il arrêter de travailler pour qu'on n'accuse plus Chahed de mener sa campagne, demande Iyed Dahmani    Tchap, la messagerie gouvernementale française, aussitôt lancée, aussitôt piratée !    Tunisie- Suspension de l'activité de toutes les lignes de la société régionale de transport de beja    Claudia Cardinale très entourée à Djerba – Elle jouera dans le film de Ridha Behi « L'île du pardon »    227 dossiers de corruption concernant le ministère des affaires sociales reçus à l'INLUCC    Tunisie- Une solution mettant fin aux problèmes de Tunisiair    Les enfants sur les Traces des Carthaginois à la découverte du Quartier Didon dimanche 21 avril    72ème édition du Festival de Cannes : Trois maghrébines en compétition dans la sélection parallèle « Un certain regard »    Real Madrid : Vinicius Junior revient déjà à l'entraînement    Tunisie: Rached Ghannouchi chez Béji Caïed Essebsi    La STA reçoit le prix Chery Outstanding After Sales Service    Ligue 1: Programme TV de la 20è journée    Et de 8 pour California Gym Soukra    Film Avengers Engame dès le 25 avril 2019 au Cinéma en Tunisie (Trailer et Synopsis)    A Tataouine, L'URT condamne les agressions contre les médecins    Tunisie- Sit-in ouvert dans quelques établissements universitaires à Gabes    TOPNET et Be Wireless Solutions signent un accord de partenariat pour le développement de solutions IoT    UIB : Des résultats en forte progression au cours du premier trimestre 2019    Tunisie – Alerte Météo : Vents forts à très forts, sur les régions côtières et le sud, de vendredi à dimanche    Tunisie : Taux d'inscription en ligne des élèves de 1ère année primaire a atteint 90%    Tunisie [Photos]: Noureddine Taboubi rencontre Olivier Poivre d'Arvor    Mehdi Jomâa dévoilera le programme économique et de développement de son parti Al Badil Ettounsi ce dimanche à Sousse    Daech aurait décapité un Tunisien à Jebal Orbata    Salon International du Livre de Sousse, 6ème édition du 19 au 28 Avril 2019    Youssef Chahed a supervisé à la Soukra la commémoration du 63ème anniversaire de la Fête des Forces de sécurité intérieure    Les joueurs du Club Africain réclament leurs dus    Tunisie- Des programmes tuniso-américains promouvant l'artisanat en Tunisie et à l'étranger    Le roi Mohammed VI consacre une subvention financière pour la restauration de la mosquée Al Aqsa    ITALCAR inaugure sa deuxième agence à Djerba    « Hors Lits Tunisie » se déroulera en 2019 à Mahdia, Sfax, Sidi Bouzid, Siliana et Tunis    Tunisie: 250.000 nouveaux inscrits sur les listes électorales en 9 jours, selon l'ISIE    BCE félicite l'Etoile Sportive du Sahel pour son sacre arabe concrétisé face à Al Hilal saoudien    L'Etoile Sportive du Sahel s'assoit sur le trône du Football arabe aux Emirats arabes unies    Ligue 1 : Programme de la 20ème journée    L'ESS sacrée championne de la Coupe arabe    Tunisie- La ville de Siliana rend hommage au sculpteur des femmes, Azzedine Alaïa    Coupe du Monde de football 2022 au Qatar : les inquiétudes européennes !    Libye: 205 morts et 913 blessés nouveau bilan des combats à Tripoli    Les entreprises des réseaux sociaux sanctionnées par l'Union Européenne    Les blessés Libyens pourront se faire soigner en Tunisie, selon le consulat libyen    Omar el-Béchir : Du palais présidentiel…à la prison Kober à Khartoum, mais pas devant la Cour pénale internationale    L'opération sécuritaire menée minutieusement au Kef confirme l'inexistence de terroristes dans la région ratissée    En photo : Le message de Maya Ksouri à Anissa Daoud…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un programme global de dédommagement
IVD — Indemnisation des victimes
Publié dans La Presse de Tunisie le 24 - 02 - 2018

Lundi 26 février, le conseil de l'IVD décidera, lors d'une réunion, du sort de l'instance, à savoir prolonger ou non son mandat d'une année supplémentaire. Sihem Ben Sédrine, présidente de l'IVD, considère que l'instance poursuivra sa mission jusqu'en 2019 quel que soit l'avis de l'ARP
Trois mois avant la fin de son mandat, l'Instance vérité et dignité (IVD) vient de divulguer les résultats de la consultation nationale qu'elle avait lancée, en mars dernier, sur la réparation et la réhabilitation des victimes de la dictature, conformément aux dispositions de la loi organique adoptée par l'ANC, le 24 décembre 2013. Soit, après quatre ans ou presque, le processus de la justice transitionnelle n'a pas encore révélé tous ses secrets. Pourtant, des milliers de dossiers ont déjà été déposés auprès de l'IVD dont l'issue semble, jusque-là, incertaine.
Hier dans son siège à Montplaisir, dans la capitale, s'est tenu un atelier de travail consacré au programme global de dédommagement à titre individuel ou collectif destiné aux régions victimes de marginalisation des décennies durant. En fait, la consultation réalisée sur huit mois, de mars à décembre 2017, a concerné 6.275 interrogés au total, questionnaire basé sur un échantillon représentatif de 30.000 victimes ayant droit à l'indemnisation et un nombre de Tunisiens pris à témoin sur la marche de l'instance. La société civile était aussi associée à la réflexion sur les détails de la réparation et les pistes de sa traduction dans les faits. Cette approche participative était telle qu'elle vise à donner aux résultats aboutis une marge de crédibilité, à même de ne pas discréditer l'IVD. Dans une allocution d'ouverture, d'ailleurs assimilée à un magnifique discours d'adieu, sa présidente, Mme Sihem Ben Sedrine, a voulu convaincre par les mots et les chiffres. En tout cas, ce moment jugé « tant attendu » a été considéré comme un évènement de taille, de par son caractère inaugural d'une étape cruciale vers l'aboutissement. « Tout ce que je voudrais vous assurer, c'est que le peuple tunisien veut la justice transitionnelle », affirme-t-elle. 75% des Tunisiens portent une perception positive à son égard, 94% des interrogés se sont déclarés pour la réparation dans ses trois formes matérielle, morale et symbolique. « Et ce, contrairement à ce que prétendent certains médias qui pêchent en eau trouble, en voulant à l'instance et à sa légitimité », accuse Mme Ben Sedrine qui vient, tout récemment, de perdre en appel son procès intenté contre Nizar Bahloul, journaliste et directeur de Business News.
Et d'ajouter qu'une telle campagne calomnieuse vise à mettre en doute tous les projets de l'IVD. D'ici la fin de son mandat, prévu en mai prochain, l'instance tiendra, comme elle l'a d'ailleurs promis, ses engagements. « Son rapport final est censé répondre aux attentes et aspirations des Tunisiens », rassure-t-elle encore. Mais, dénonce-t-elle, autant on s'approche des délais, autant l'IVD voit son sort réellement menacé. «Trop d'articles publiés par mois afin de désinformer, voire induire le public en erreur. Certes, la vérité dérange », indique-t-elle. Incroyable, au point que certaines victimes elles-mêmes ont fait l'objet de sérieuses menaces. Pour elle, il s'agit d'une tentative à dessein visant à créer un climat de tension et semer chez les ayants droit la discorde et la zizanie. En conclusion, Mme Ben Sedrine s'est félicitée de voir la consultation nationale aboutir à un programme global de dédommagement dont la mise en œuvre serait du ressort de l'Etat.
Contre-vérité ?
De son côté, la présidente de la commission réparation et réhabilitation au sein de l'IVD, Mme Hayet Ouertani, a présenté les résultats tant qualitatifs que quantitatifs issus de ladite consultation presque généralisée à toutes les victimes de la dictature, évoquant ainsi les 16 formes de violation des droits humains (torture, viol, enlèvement, migration forcée, mise sous surveillance administrative, détention injuste). Du reste, le questionnaire tel que rempli par les victimes interrogées confirme la tendance vers la réparation des préjudices commis du 1er juillet 1955 jusqu'à décembre 2013, date de l'adoption de la loi relative à la justice transitionnelle. Cela dit, enquête à l'appui, la majorité des sondés se sont montrés satisfaits de ce qui a été réalisé par l'IVD. Il y a eu un avis partagé sur l'importance capitale de toute forme d'indemnisation, sans pour autant négliger la valeur symbolique des excuses à présenter, l'insertion des bénéficiaires et leur réhabilitation et l'indemnisation des régions victimes. Condition sine qua non pour rétablir la vérité, rendre justice aux justiciables, déterminer les responsabilités, avant de passer, enfin, à la réconciliation nationale souhaitée.
La conférence a fini par redonner espoir aux plaignants. Au dehors, à l'entrée de l'IVD, il y a eu, toutefois, de quoi remettre tout en cause. Un certain nombre de protestataires ont démenti les propos de Mme Ben Sedrine, disant qu'elle n'a pas tenu parole. «Elle n'a pas donné suite à nos dossiers qui lui ont été remis. Elle nous ménage sans voir rien venir», déplorent ces bénéficiaires de l'amnistie générale. « Hier, nous étions prisonniers, aujourd'hui trompés », s'écrient-ils, désespérés. Somme toute, la réunion de ce lundi 26 février, annonce Mme Ben Sedrine, décidera de son sort. Renouveler ou pas son mandat? L'ARP va-t-elle lui accorder encore la chance d'une année, jusqu'à mai 2019?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.