Mohamed Ammar propose un plan de sauvetage en sept points    Vers un réexamen des articles controversés de l'amendement de la loi électorale    La Steg revient sur la coupure d'électricité à Kairouan    Accroissement de la demande nationale de produits pétroliers de 18%, à fin avril 2021    Hausse de la demande de gaz naturel de 10% (quatre premiers mois de 2021)    Tennis : Ons Jabeur égale la n°1 mondiale Ashleigh Barty    Tunisie- Kairouan: La coupure d'électricité n'a causé aucun décès    Tunisie – météo : temps nuageux et baisse de température prévue    Campagne "Beach Clean" dédiée aux opérateurs touristiques dans trois pays méditerranéens    Confinement général pour les gouvernorats dont le taux de contamination est de 400 cas pour 100 000 habitants    " Dictionnaire de la terminologie des arts visuels ", nouvel opus de Sami Ben Ameur    Apaisement et solidarité    A 37 ans, Oussama Mellouli qualifié pour les Jeux Olympiques de Tokyo    Concurrence féroce pour recruter Kechrida : Destination finale    Tennis | Tournoi de Birmingham : Enfin un titre pour Ons Jabeur !    Tunisie- Confinement général et Concours d'Entrée aux Cycles de Formation d'Ingénieurs    Handball | Le bilan de la CAN des dames au Cameroun : Au-delà des espérances !    Daily brief du 21 juin 2021: Confinement général dans plusieurs gouvernorats    Coronavirus : la Tunisie le pays plus touché parmi ses voisins de la Méditerranée    Tunisie-Tunisair: Avis aux passagers à destination de l'Algérie    Birmingham : Ons Jabeur remporte son premier titre, HISTORIQUE !!!    Toute la classe politique est défaillante et doit partir    Décès de Ridha Hamza    Dacia dévoile sa nouvelle identité visuelle    Programme TV du dimanche 20 juin    Médenine: Air France reprend ses vols vers l'aéroport de Djerba-Zarzis    FITA 2021 : Neuf ministres africains seront présents aux côtés des plus grands bailleurs de fonds    Le programme des demi-finales de la Coupe de Tunisie    La cinéaste tunisienne Kaouther Ben Hania au jury des courts métrages et du concours des films d'écoles de la Cinéfondation du festival de Cannes 2021    Exposition de groupe «Itération» à la Galerie Aïn Répéter pour mieux dire    Protection contre la violence et la discrimination fondées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre: Observations préliminaires sur la situation en Tunisie    Affaire Nabil Karoui — l'association tunisienne des experts judiciaires affirme : «Aucune mise en accusation n'a été formulée à l'encontre des experts»    SALON POLLUTEC La Tunisie en tant qu'invitée d'honneur    Entretien avec Ridha Dhib (artiste visuel et marcheur): Le devenir territoire    Covid-19: 86 décès et 2193 contaminations enregistrés le 18 juin 2021    Ammar Mahjoubi: L'histoire à Rome de César à Auguste    La vulnérabilité de 53% des terres en Tunisie est très élevée face au phénomène de la désertification (ministère)    Démarrage du festival Gabès Cinéma Fen : Découvrez le programme du 19 au 26 juin 2021    Ouverture d'une exposition de femmes rurales au Palais Ennejma Ezzahra    Un fils de la médina d'envergure universelle: Ibn Khaldoun    Haniyeh au Maroc, bien que le pays ait normalisé ses relations avec Israël    Monde- Daily brief du 17 juin 2021: Fin de l'obligation du port du masque en extérieur en France    "La Tunisie un allié important pour les Etats-Unis et pour le continent africain" (Andrew M. Rohling)    La migration "irrégulière" vers l'Europe ne doit en aucun cas être résolue dans le cadre d'une approche sécuritaire (Saied)    Ce qui s'est passé en Algérie est-il un signe de la fin de l'ère des islamistes du Monde ?    Monde- Daily brief du 16 juin 2021: Sommet Poutine-Biden à Genève    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Retour à la raison ?
Billet
Publié dans La Presse de Tunisie le 07 - 09 - 2018


Par Jalel Mestiri
Les travers de la sélection, qui se sont nettement répercutés sur le parcours de toute l'équipe ces dernières années, font écho à une réelle crise de gouvernance technique. Elle tenait, et elle risque de tenir encore, son nom de cette tendance à tromper l'opinion publique. Les déclarations, les justifications n'étaient au fait qu'un prétexte qui en disait infiniment long sur une équipe longtemps à la dérive. Au vu des limites techniques, on s'était longtemps demandé si elle était vraiment capable de s'acheter une conduite face aux dérapages qui n'en finissaient pas.
Plus que de paroles, la sélection est aujourd'hui à la recherche d'actes, de programme, de stratégie et d'alternative. Faire régner l'ordre ne suffit pas à construire un climat positif. La confiance et le sentiment d'appartenance nécessitent un travail qui cultive le respect, la sérénité et les obligations mutuelles.
Vivre dans le doute, c'est aussi vivre dans une attente permanente. Cela, personne ne semble aujourd'hui l'ignorer, notamment par rapport à ce que ne cesse de laisser entrevoir la sélection. Sur les défaillances et le gâchis se profilent encore et toujours les dessous d'un avenir pas tout à fait rassurant. Il ne faut pas chercher ailleurs les raisons d'un vrai malaise et d'une profonde interrogation sur tout le football tunisien qui ne travaille plus suffisamment ses fondamentaux. Que ce soit sur le plan purement sportif, ou d'ordre organisationnel et structurel, il accumule de plus en plus les défaillances.
L'idée est de repartir sur un nouveau cycle, avec une équipe recomposée, avec moins de tension et surtout une gestion complètement différente. Il faudrait trouver les joueurs réellement capables de faire prendre la mayonnaise, de trouver la bonne alchimie face aux exigences du moment.
Beaucoup plus facile à dire qu'à faire et un grain de sable peut gripper toute la machine.
Il faut dire cependant qu'en dépit des dérapages, il y a, et il y aura toujours des promesses à valoriser et qui devraient s'inscrire dans le droit fil des défis à relever et des traditions à enraciner.
Quel que soit le contexte, la sélection aura toujours un statut à défendre, une tradition à préserver. Ce n'est pas toujours facile, mais le défi mérite chaque fois d'être relevé.
Nouvelle étape, nouvelles exigences. On ne saurait justement ignorer les changements susceptibles de donner un nouveau souffle à l'équipe. Une valorisation dans tout ce qui a rapport à la vérité du terrain, elle en a fortement besoin.
Il y a au fait tout un projet qui devrait être initié autour de la sélection par des personnes passionnées et averties et qui tourne autour de l'urgence de la reconstruction. Un état d'esprit également à son égard. L'on n'insistera jamais assez sur la nécessité de favoriser à l'équipe et aux joueurs les meilleures conditions d'épanouissement. Certains y sont déjà prêts. D'autres devraient suivre. Mais le plus important est que la route soit bien tracée et que ceux qui aspirent au renouveau aient vraiment la motivation nécessaire pour entamer une nouvelle aventure avec tout ce qu'elle comporte d'effort, de don de soi et de volonté.
Il s'agit d'une option irrévocable dans la mesure où tout ce que l'on est censé entreprendre est destiné à redresser et surélever une équipe qui a plus que jamais besoin d'évoluer et de se donner une nouvelle raison d'être.
On apprend, on encaisse, on fait des erreurs, on assume, on tombe. Puis on se relève.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.