Ligue 1 : Deux matchs nuls ce samedi    Ligue des champions : L'Etoile du Sahel frappe fort et confirme contre le FC Platinum    L'Etoile Sportive du Sahel étrique en déplacement le club zimbabwéen du FC Platinum : 3 buts à Zéro    Tunisie – La présidence de l'ARP annonce que Abir Moussi refuse la réconciliation    Le Président de la Chambre syndicale des promoteurs immobiliers reçu par le Président du Parlement    Mohamed Habib Jemli s'adresse au Peuple tunisien et aux médias    L'armée américaine veut récupérer les débris de son drone disparu en Libye    Programme TV du samedi 7 décembre    Déchets marins : véritable fléau à exterminer    Tunisie : Des substances dangereuses dans les chaussures des fripes    Houssem Hamdi et Soli & Green désirent planter 12 millions arbres en Tunisie    Les députés du PDL ont passé la nuit à l'ARP sans wifi et sans électricité    Amir Zaibi, le champion arabe d'échecs est Tunisien    Etoile du Sahel : Quel onze de départ contre FC Platinum ?    Qatar/Arabie saoudite: Des progrès pour mettre fin à la crise dans le Golfe    Abdelmajid Ezzar tire la sonnette d'alarme : « En cas de guerre la Tunisie serait exposée à la FAMINE »    LC Afrique (Poules / J2) : les matches de ce samedi    Colloque pluridisciplinaire « La dynamique de la société tunisienne face aux défis politiques » les 7 et 8 Décembre 2019 à l'Hôtel Le Majestic à Tunis    Habib Jemli se répète encore : On prend tout le temps qu'il faut pour bien choisir…    Ligue des champions de la CAF : L'Espérance ST prend seule les commandes    Tunisie: Attérrissage d'urgence d'un avion à Marseille, explications de Tunisair    Météo: Prévisions pour samedi 07 décembre 2019    Drame de Amdoun, mandat de dépôt à l'encontre du propriétaire de l'agence de voyages    Le courant Démocratique a proposé 2 personnalités indépendantes au poste de ministre de l'Intérieur    Le Fonds TASDIR+ lance son opération baptisée « La Conquête des Marchés Extérieurs » avec son 4ème et dernier Appel à Candidatures    Foyer Ibn Jazzar à Sfax, le ministère de l'enseignement supérieur décide le retrait immédiat de la circulaire    Ouverture du premier centre guinéo-tunisien d'ophtalmologie à Conakry    En vidéos : TOPNET inaugure son premier point de vente franchisé TOPNET SHOP au KEF    La rougeole a tué 140.000 personnes l'an dernier, selon l'OMS    Attention à la nouvelle arnaque : Le billet de banque placé sous l'essuie-glace !    En vidéo : MG partenaire de la 5ème édition du Festival international des musiciens et artistes handicapés    Retour sur image : Le bloc du Parti Destourien Libre transforme la salle des plénières en dortoir    Tunisie : A partir de 2021, Tunisair exploitera en leasing, cinq avions de type “A 320 neo”    Ahmed Mejri participe avec plusieurs artistes musiciens saint-louisiens à un atelier de musique-fusion au Sénégal    Etats-Unis: Fusillade dans la base militaire de Pearl Harbor, deux morts    Success Sotry TN: Nour Bellalouna de Nabeul, artisane et entrepreneuse (Vidéo)    Tunisie: Kaïs Saïed supervise la cérémonie du 67ème anniversaire de l'assassinat de Farhat Hached    Guirra le nouveau film de Fadhel Jaziri dans les bacs dès le 4 décembre (B.A. et Synopsis)    Un stock de Kalachnikovs découvert par un plongeur au Monastir    Journées Architecturales de Carthage 2019: remise des prix    Le Ciné-Club de Tunis entame la saison culturelle 2019 – 2020 avec un 1er cycle de films et débats «Questionnements sur la sexualité»    Londres : VIDEO : Attaque terroriste au couteau : Plusieurs blessés… L'agresseur abattu par la police    Klay BBJ porte plainte, à son tour, contre Beya Zardi    Le film tunisien نورة تحلم (NOURA RÊVE) de Hinde Boujemaa en tournée dans plusieurs gouvernorats    Vidéo Buzz : Quand de jeunes tunisiens sauvent une baleine bloquée à la marina de Bizerte    Kef : Une secousse tellurique de magnitude 3.48° sur l'échelle de Richter enregistrée à Sakiet Sidi Youssef    Des associations tunisiennes dénoncent la légalisation de l'implantation de colonies en Cisjordanie    Albanie: Trois morts dans un tremblement de terre d'une puissance de 6,4 degrés sur richter    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les nombreux atouts de la capitale du Sud
Sfax va présenter sa candidature pour intégrer le réseau des villes créatives de l'Unesco
Publié dans La Presse de Tunisie le 09 - 09 - 2018

Sfax a l'embarras du choix entre son patrimoine culturel, gastronomique, artisanal et musical...
La ville de Sfax envisage de présenter sa candidature en vue d'intégrer le réseau des villes créatives relevant de l'Unesco qui compte à présent 188 cités à travers le monde. Le réseau couvrant sept catégories thématiques créatives, en l'occurrence l'artisanat et les arts populaires, le design, les films, la gastronomie, la littérature, la musique et les arts numériques, l'option pour l'une d'entre elles ne s'est pas encore précisée.
Dans cette perspective, la commission d'embellissement de la ville ainsi que celle de la prospective, de la planification, du volontariat, de l'hygiène, des arts et de la culture s'apprêtent à établir le dossier de candidature audit réseau.
C'est ce qu'a indiqué Wiem Cheikhrouhou, présidente de la commission d'embellissement de la ville, qui précise que l'objectif de ce projet est d'inscrire la créativité au cœur du plan de développement à l'échelle locale expliquant qu'il est de nature à favoriser la mise en œuvre du plan de développement durable Sfax 2030, tout en contribuant à valoriser et à embellir les espaces ouverts dans une démarche esthétique en harmonie avec les spécificités de Sfax.
Déjà, l'option pour l'un des sept thèmes définis par l'Unesco suscite le débat, quoique encore dans un cercle culturel restreint. En effet, selon certains, vu la richesse du patrimoine culturel de la ville, il est plus aisé de miser sur une activité qui y est ancrée depuis longtemps. C'est plus commode, plus pratique et c'est le chemin le plus court pour la ville pour préparer son dossier de candidature. D'autres, mus par l'ambition de sortir des sentiers battus, préfèrent un domaine plus «neuf», celui du design urbain qu'il reste encore à concevoir mais dont l'avantage est de conférer une identité urbaine à la ville, lui permettant de s'approprier un cachet spécifique et de lui donner une visibilité esthétique et urbaine et de renforcer son attractivité. C'est dire en fait que les options sont si nombreuses que tout le monde se trouve, en définitive, en situation d'embarras du choix.
Faire preuve d'audace
En effet, si l'on veut hâter l'élaboration du dossier de candidature et accélérer les démarches, il est mieux indiqué d'opter en premier lieu pour la gastronomie, ou bien pour l'artisanat ou la musique. Par contre, si l'on désire que Sfax se démarque des autres villes concurrentes, qu'elle se distingue par une image créative exclusive, ou du moins typique pouvant servir de base à une stratégie de développement efficiente, d'autres intellectuels préconisent de faire preuve de plus d'audace : «Il est temps d'oser, et d'explorer des domaines nouveaux comme le design ou les films, deux domaines où les possibilités de la création sont nettement plus vastes», souligne Wiem Cheikhrouhou.
Sachant que l'appel à candidature sera ouvert jusqu'au mois d'octobre de l'année 2019, les universitaires, les membres du conseil municipal ainsi que les activistes de la société civile auront suffisamment de temps pour trancher et préparer le dossier de candidature : «D'ici là, des réunions, colloques et autres séminaires sont prévus, pour débattre de la question, sachant qu'il y a des études consacrées à différentes thématiques, dont le design», ajoute notre interlocutrice.
La ville de Sfax réputée pour son patrimoine gastronomique
Tout le monde est conscient du fait qu'en raison de la richesse du patrimoine culturel dans son ensemble à Sfax, le choix d'un domaine créatif précis n'est pas du tout aisé.
Par exemple, le patrimoine gastronomique de Sfax est caractérisé aussi bien par sa diversité que par ses spécificités gustatives. Le couscous et d'autres plats chauds qu'ils soient traditionnels ou non sont des plats qui ont une saveur assez spéciale. De plus, plusieurs événements sont dédiés à la cuisine sfaxienne, à l'instar du festival de dégustation et le festival du poulpe aux îles Kerkennah ainsi que d'autres manifestations comme les plats géants de couscous, etc., sans compter les chansons et autres slogans célébrant la cuisine locale : «La gastronomie est un patrimoine qui identifie les Sfaxiens tant à l'échelle nationale qu'au-delà de nos frontières», soutient la conseillère municipale.
Qui dit gastronomie, dit pâtisserie traditionnelle dont le label, grâce à des femmes pionnières, a conquis plusieurs marchés en Europe et en Amérique.
Il ne faut pas oublier non plus les fruits de mer, d'une saveur unique, qui prolifèrent au golfe de Gabès. «Ce qui a permis à Sfax de disposer, dans le domaine, d'un design bien structuré et bien apprécié par les visiteurs de la région», renchérit-elle.
Une activité artisanale florissante
Dans le domaine de l'artisanat, selon la présidente de la commission d'embellissement de la ville et en même temps enseignante à l'Institut supérieur des arts et métiers de Sfax (Issams), le choix pour l'artisanat pourrait se justifier largement aussi dans la mesure où l'activité artisanale axée essentiellement sur le textile et l'habillement est assez florissante dans la région et particulièrement à Kerkennah, où il y a des fibres naturelles introuvables ailleurs. De plus, des designs de l'archipel ont acquis une grande notoriété à travers le monde, d'autant plus que le patrimoine textile se démarque par ses motifs spécifiques.
Sans entrer dans les détails, la richesse du patrimoine musical peut constituer un atout de taille qui pourrait plaider en faveur de l'admission de la candidature de la ville de Sfax dans le réseau des villes créatives.
A la recherche d'un design propre à la ville
Cependant, même si la gastronomie, l'artisanat, la musique présentent l'avantage d'appartenir à un patrimoine déjà existant depuis longtemps, et par conséquent de ne pas exiger de temps pour l'élaboration du dossier de candidature au dit réseau, notre interlocutrice, artiste designer graphique, a une préférence marquée pour le design en tant que thème de ce dossier : «Il est vrai qu'on n'a pas encore réellement de design local au vrai sens du terme, mais ce qui est important, c'est que les artistes et les designers à Sfax sont actuellement en quête d'un design propre à la ville. Ils cherchent à définir un design urbain spécial : un design mobilier urbain aussi, un design émanant de notre patrimoine architectural ou textile et d'habillement, etc. Nous pensons à un design qui identifie la ville de Sfax et dont la conception pourrait être favorisée par le projet de candidature au réseau de villes créatives de l'Unesco. Le design est toute une vision projective à travers laquelle on peut instaurer une vision globale d'embellissement de la ville : c'est une approche intégrale qui manque encore à la ville de Sfax alors que le design peut impulser de nouvelles relations et assurer un certain bien-être pour nos concitoyens».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.