Tunisie – L'inflation grimpe à 9.1%… Comme partout dans le monde    Analyse : La Tunisie parmi les pays exposés au risque d'insoutenabilité de la dette    Hand – Championnat d'Afrique des clubs : Le CA en force et qualifié devant le Zamalek    Hand – Championnat d'Afrique des clubs : Programme des quarts de finale    UEFA CL : Les résultats complets de la soirée de mercredi    Redmi A1+ : un smartphone des plus abordables de la marque Xiaomi    Kaïs Saïed, conseil supérieur des armées, André Parant… Les 5 infos de la journée    Le Groupe BNA signe des conventions de partenariat avec le SPOT    Football | La CAF suspend l'entraîneur tunisien Rafik M'hamdi    USA : Un mensonge d'Etat, Biden relance "le mur de la honte"    Tunisie : Création d'un tribunal pour la résolution des conflits sportifs    Crise énergétique et énergies renouvelables : la Tunisie rate encore une transition    Signature d'un accord de partenariat entre Mattel et Huawei    Rached Ghannouchi ou l'arnaque politique de la Tunisie    Béja: Négociations entre le ministère de l'Education et la fédération générale de l'éducation de base (Vidéo)    Ukraine : il n'aurait pas 6000 mais 9000 têtes nucléaires, le patron de la CIA avertit    Les journalistes organiseront un rassemblement à la place de La Kasbah    La Tunisie accueille le forum Africain du LIONS CLUBS International    La nouvelle Première ministre britannique: ''Je suis très sioniste''    Coronavirus – Vaccination : Plus de 69 mille personnes ont reçu quatre doses    OPPO dévoile les trois matchs les plus inspirants de la UEFA, tels que votés des fans    L'ambassadeur de France: Je suis optimiste pour l'avenir de la Tunisie    Soutien aux femmes d'Iran : des artistes se coupent les cheveux en direct sur instagram    Mali, Burkina Faso… : Poutine pactise avec Goïta, l'Occident a un problème de plus    Vidéo : Un rappeur russe de 27 ans se suicide pour échapper à la mobilisation en Ukraine    Crash d'un avion militaire au Mali: le bilan s'alourdit    Leila Hadded : Les parrainages se vendent à 10 dinars    L'Ugtt face à l'approche d'un imminent accord avec le FMI : Pas de chèque en blanc pour le gouvernement    Candidatez pour la 5ème saison d'Orange Fab, accélérateur corporate de start-up d'Orange Tunisie    Recette : Recette assida zgougou de maman    Kasserine : Deuxième taux d'analphabétisme le plus élevé sur le plan national    Pourquoi | Profiter du changement climatique    Bientôt à la Galerie Kalysté : Hamda Dniden raconte Sidi Bou Saïd    «The Transformation of Silence» de Héla Ammar et Souad Mani à la Chapelle de Saint-Monique à Carthage : Mémoires, archives et traces    37e édition du festival international du film francophone de Namur : Du réel à l'abstrait    Tennis- Open Jasmin Monastir : Résultats des rencontres disputées mardi 04 octobre 2022    Olfa Hamdi appelle au report des élections (Live)    WTA Open des Jasmins : Ons Jabeur qualifiée en 8e de finale, les moments forts (vidéo)    Saisie de 1900 kilos de pâte dissimulés dans une étable pour l'élevage des moutons    Danses lascives et tenues dénudées : le festival de la Fête du Mouled s'excuse    Tunisie: La production nationale de médicaments couvre 75% des besoins    1er forum Afrique-France de la transition écologique et énergétique | Des enjeux et des solutions    Météo en Tunisie : Des pluies attendues l'après-midi sur le centre, le sud et le nord ouest    L'UBCI Partenaire Officiel de l'extended sessions de Jazz à Carthage    JCC 2022 : Des films restaurés et inédits de la fin des années 60 dans le focus Palestine    L'Union islamique des avocats accuse la Faculté de Sciences juridiques de "propager" l'homosexualité    Zarzis | Affluence des africains subsahariens : La situation risque de dégénérer    L'insupportable arrogance des Occidentaux    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La Tunisie du côté des causes justes
Commémoration du « Cachemire Black Day »
Publié dans La Presse de Tunisie le 29 - 10 - 2018

Vendredi dernier, dans les locaux de l'ambassade du Pakistan à Tunis, s'est tenue la journée du « Cachemire Black Day », célébrée le 26 octobre de chaque année, commémorant, ainsi, l'éternel conflit Inde-Pakistan au sujet du Cachemire, depuis leur indépendance en 1947. La participation tunisienne s'inscrit dans le droit fil du renforcement des relations séculaires tuniso-pakistanaises et des perspectives de leur évolution dans l'intérêt mutuel des deux pays
Placée, cette année, sous le signe « Pour mieux comprendre la question du Cachemire », la journée fut une opportunité au cours de laquelle le nouvel ambassadeur pakistanais à Tunis, M. Muhammad Hassan, a précisé la position de son pays à l'égard de ce conflit et les efforts diplomatiques qu'il continue à déployer, afin d'y trouver une solution définitive. Cela étant, conformément à la décision 47-1948 du Conseil de sécurité : droit de la population cachemirie à disposer d'elle-même, par voie référendaire libre et universelle, sous contrôle des Nations unies. Décision qui, à l'en croire, n'est pas, jusque-là, suivie d'effet. Pourtant, l'Inde n'a émis aucune objection quant à l'adhésion du Cachemire, se conformant au choix du peuple.
L'ambassadeur n'a pas oublié de rappeler ce qu'avait dit Bourguiba, en mars 1964, en toute connaissance de cause : « Notre position à ce sujet s'inspire des décisions prises par le Conseil de sécurité. Cela ne signifie pas que je soutiens une partie contre une autre — les musulmans contre les hindous ou le Pakistan contre l'Inde — mais elle émane du principe de respect de la dignité humaine et du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes ». Il y a, maintenant 71 ans, la crise du Cachemire est toujours reconnue comme une pomme de discorde entre l'Inde et le Pakistan, ce qui a conduit à figer les relations sur le terrain. Elle plonge ses racines dans le passé tumultueux des deux pays.
En octobre 1947, la volonté de la population locale de se joindre au Pakistan a été sanctionnée par des milliers de victimes cachemiries. Une année plus tard, la guerre fut déclarée entre les deux pays, et le Pakistan prit, ainsi, le contrôle d'une partie du territoire du Cachemire, connue sous le nom de « Azad », étant sous domination indienne. Au cours de la même année, l'Inde a eu recours à l'ONU qui a opté pour la tenue d'un plébiscite.
A noter que cette zone de conflit qu'est le Cachemire s'étend sur une superficie de 242 mille km2, avec 15 millions d'habitants à grande majorité (90%) musulmane. Très attachée à la légalité internationale, la Tunisie n'a jamais failli à son soutien indéfectible des causes justes dont celle palestinienne. Son assistance aux côtés de nos frères et amis pakistanais reflète bel et bien sa profonde conviction qu'aucun pays n'est au-dessus de la loi internationale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.