Tunisie – AUDIO : Quel coût financier pour la grève générale de deux jours ?    Porto Farina : Quand Brahim Letaief nous rend le cinéma qu'on aime    Open d'Australie – Double : Malek Jaziri et son partenaire éliminés en huitièmes de finale    Un fort séisme frappe le nord du Chili    Hella Ben Youssef Ouardani: Un nécessaire sursaut patriotique !    Mokhtar el khlifi: L'heure de la vérité amère a sonné pour tous.    Coupe de la CAF: le programme de dimanche    Mondial Hand 2019 : la Tunisie affronte la Hongrie    Ligue des champions : le classement et les résultats de la deuxième journée    Tunisie – Le gouverneur de la banque centrale refuse de se présenter devant le parlement ?    Les Femmes américaines s'insurgent contre le président Donald Trump à Washington    Syrie: Des blessés lors d'une forte explosion à Damas    France : VIDEO : Incendie mortel dans une station de Ski à Courchevel    Une responsabilité collective à assumer    La confiance de retour    Bientôt les soldes d'hiver    Indestructible la volonté générale, et sans violence…    Coupe de la CAF (16èmes de finale bis-aller) : Formation probable du CSS contre Vibers (OUG)    Programme TV du dimanche 20 janvier    Panache et intelligence    Tunisie – Il n'est pas question de lever les subventions sur les médicaments    Grève générale dans la fonction et le secteur publics, les 20 et 21 février prochain    Les objectifs de la révolution non encore réalisés    Quand l'analphabétisme gagne du terrain    Retour sur la collision entre un train du TGM et une voiture légère à Carthage Byrsa    Gagner la confiance des régions    Le cinéma de la cité arrive !    Le parcours et l'empreinte d'une infatigable cinéaste    En attendant Vénus...    La Tunisie affronte ce soir la Hongrie 2ème du groupe D    Tunisie: Vers l'imposition de taxes sur les produits d'artisanat contrefaits    Le ministre des Affaires étrangères représente le Président de la République au 4ème Sommet arabe du développement économique et social à Beyrouth    Tunisie: Arrestation d'un agent de l'aéroport Tunis-Carthage ayant volé la valise d'un voyageur    Des députés Européens appellent la Tunisie à cesser les arrestations et la torture des gays et à abolir l'article 230 du Code pénal    Rafik Darragi: Le nombre 9 dans la littérature internationale (Italie & Angleterre)    Météo: Prévisions pour dimanche 20 janvier 2019    Le Portugal vise plus de coopération dans le domaine de l'environnement avec la Tunisie    Officiel : nouvel appel à la grève les 20 et 21 février par l'UGTT    Une facture assez lourde pour Tunisair et des voyageurs mécontents    Youssef Chahed, sera le leader du nouveau projet politique    De partout… De partout…    Quand des Tunisiens recréent le "Casse-Noisette" de Tchaikovski    Entre haiku, haijin et satori    Une facture salée    Nouvelles nominations annoncées par le Ministère du Transport    En grande première : Une unité militaire aérienne tunisienne en mission de paix à l'étranger (Photo - Vidéo)    En Algérie, des citoyens transforment en potager une route que la municipalité tarde à aménager    Date des prochaines élections présidentielles algériennes fixée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Histoires d'eau
« Assoiffés tunisiens »
Publié dans La Presse de Tunisie le 16 - 12 - 2018

Une série de 15 web-docs qui met à nu les inégalités entre les régions et la question cruciale de la distribution des richesses hydriques
C'est au nom de Ayan Ken qu'il répond depuis la réalisation de son premier film éponyme, depuis, la caméra de Ridha Telili est une caméra citoyenne, elle est à l'affût de questions brûlantes, c'est bien là qu'il braque son objectif et pose son regard pertinent pour dévoiler et mettre à nu ce qui se cache aux regards évasifs.
Son projet actuel est « Assoiffés tunisiens », une série de 15 web-docs qui traite de la question de l'eau produite par «Nomad 08», une association tunisienne à but non lucratif qui œuvre, depuis sa création en 2013, dans la promotion des droits sociaux, économiques, culturels et environnementaux à travers la formulation de solutions technologiques alternatives et libres. La question du droit à l'eau et ses enjeux dans notre pays figure parmi les principaux volets de ses activités. Ce projet, soutenu par la fondation Rosa Luxemburg Stiftung, a été tourné dans plus d'une quinzaine de gouvernorats, il fait, de cette question vitale, un enjeu non seulement humanitaire mais aussi cinématographique à travers les portraits de personnages qui racontent leur périple avec l'eau.
Ridha Telili a sillonné la Tunisie, des régions les plus arides où le manque de ressources hydriques dessine les pourtours d'une vie desséchée, vers des régions où l'abondance hydrique peut devenir menaçante. C'est sur la route de l'eau que ce périple nous mène : l'eau comme source de vie, comme force de la nature, qui conditionne vie économique et sociale et décide du présent et de l'avenir de l'homme.
Quand Ridha Telili –Ayan Ken- nous raconte ce projet, il en parle du point de vue du cinéaste qui veut aller au plus profond de la question. Sa série n'est pas un reportage qu'on diffuse dans un journal télévisé. C'est un produit artistique qui questionne et interpelle.
De l'eau, on explore la condition humaine, on s'interroge sur l'égalité des chances, sur l'organisation et la distribution des richesses, sur l'injustice et l'équité.
Pour ce projet artistique et citoyen, Ridha Telili a repris la route pour une série de projections où il revient sur les lieux de ses tournages, présenter ses travaux à ceux qui lui ont fait confiance. A chaque escale, un débat des plus fructueux s'installe.
De cette série, Ridha Telili compte faire un documentaire qui verra le jour au cours de 2019.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.