Tunisie – Démarrage de l'exploitation du champ gazier Nawara dans quelques semaines        Cogite partenaire régional de RiseUp Egypte pour la compétition Pitch by the Pyramids    Tunisie- Youssef Chahed revient sur les raisons de sa défaite au premier tour de la présidentielle    Programme TV du vendredi 20 septembre    Championnat du Monde du Couscous 2019: L'EPI D'OR soutient 3 chefs tunisiens    TASDIR+: Lancement de Son 4ème Appel à Candidatures sous le thème La conquête des marchés extérieurs    CS Sfaxien : le Malien ‘Chato" officiellement qualifié pour le match face à la JS Kairouan    La circulation du métro sur une seule voie entre Bab Saâdoun et Essaîdia    Tunisie- Youssef Chahed appelle Zebidi à tourner la page des élections présidentielles    JMC 2019: ERKIZ HIP HOP    Le Conseil Supérieur de la Magistrature prend au sérieux le conflit entre Avocats et Magistrats    Concertations entre le Président de la République et le Chef du Gouvernement    Sousse: Lancement du Centre d'Innovation et de Développement de Compétences en Industrie 4.0 de Novation City    Youssef Chahed explique les raisons de sa défaite à l'élection présidentielle    Aménagement de la Boucle Centrale du métro léger de Tunis et du pôle d'échanges multimodale de la place de Barcelone: Bouclage du financement du projet    Lancement des smartphones Redmi Series en Tunisie    Match amical: Tunisie – Cameroun le 12 octobre à Radès    Tunisie: Evolution exceptionnelle des indicateurs relatifs aux revenus du tourisme    Le président de l'association Shams annonce son soutien à Nabil Karoui    La BCT annonce des réserves de devises de 18327 millions de dinars couvrant 103 jours d'importations    CITROËN OUVRE SES PORTES A GAFSA !    K2 Rhym révèle les derniers mots de ben Ali avant sa mort    Un député français : Ben Ali était un dictateur comme tous les dirigeants arabes    L'UGTT condamne ''l'agression'' contre le collectif de défense de Belaid et Brahmi    Le Tribunal administratif annonce avoir reçu 6 recours en Appel concernant les résultats préliminaires de l'élection présidentielle    Tunisie – VIDEO : Le comité de défense de Belaïd et Brahmi accuse !    Evènement du Compact with Africa : [email protected]    Tunisie : Zine El Abidine Ben Ali n'est plus    Opération anti-terroriste menée par Interpol en Tunisie    Journée Européenne des Langues 2019 en Tunisie le 25 septembre (Programme)    JTC 2019 : Prolongation du délai de dépôt des candidatures au 25 septembre    Classement FIFA : la Tunisie conserve sa 29e place mondiale    QUAND LE CIEL SE MIT A CRIER    Club Africain : la FIFA sanctionne l'équipe à nouveau    Tunisie – Météo : Ciel nuageux avec quelques pluies sur le nord et le centre    Ligue 1 [Vidéo] : Le public sportif évalue le mercato d'été et les chances des clubs dans le championnat    Projection du film Tunisien “Fataria” dès le 25 septembre (B.A. & Synopsis)    Football : Programme TV de ce jeudi    « MBC5 – Cinq": La nouvelle chaîne satellitaire de divertissement familial exclusivement dédiée aux pays du Maghreb    Run In Carthage 2019, 5ème Edition dimanche 29 septembre    En vidéo : MBC Cinq, la nouvelle chaîne dédiée aux pays du Maghreb    Le sommet et le forum économique Russie-Afrique    4 prix pour la Tunisie à la Mostra de Venise    Confirmation du décès de l'Adjudant-chef de la Garde nationale Najiboullah Cherni dans les affrontements de Hydra    Corée du Nord- Pyongyang effectue de nouveaux tirs de missiles    Mohamed Ali Chihi – Ambassadeur de Tunisie à Moscou – décoré de la médaille de la Coopération russe    Fin de la cavale du meurtrier de Farès, le jeune serveur tunisien d'origine Djerbienne tué par balles pour un sandwich    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le taux d'inflation pourrait tomber à moins de 7%
Marouane Abassi, gouverneur de la Banque Centrale :
Publié dans La Presse de Tunisie le 21 - 02 - 2019

La Banque Centrale de Tunisie a annoncé tout récemment le relèvement du taux d'intérêt directeur de 100 points de base pour s'établir à 7,75%. Il s'agit de la première augmentation en 2019 alors que l'année 2018 a connu des hausses à deux reprises aux mois de mars et juin. Marouane Abassi, gouverneur de la BCT, a soutenu dans une conférence de presse tenue hier la sagesse de cette décision. Elle permettra, selon lui, de maîtriser davantage le taux d'inflation avec l'objectif de le ramener au-dessous de 7% pour l'ensemble de l'année 2019
La nouvelle a été accueillie avec amertume que ce soit de la part des citoyens ordinaires ou des professionnels. L'Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat (Utica) a même publié un communiqué exprimant son indignation, estimant que « la décision de la BCT de porter le TMM à 7,75% relève de la fuite en avant et non d'une recherche de solutions sérieuses pour maîtriser l'inflation ». Elle a indiqué que cette mesure engendrera une augmentation du coût du financement pour les entreprises, soit un accroissement de 15% du coût des crédits.
Pour le gouverneur de la BCT, l'augmentation du TMM est inévitable, bien qu'une baisse ait été constatée au niveau du taux d'inflation. « Le coût de l'inflation aurait été très élevé. On aurait dû augmenter encore plus le taux d'intérêt directeur. Si nous n'avions pas anticipé, nous aurions fini par avoir une inflation à deux chiffres », a-t-il soutenu. Il a ajouté que la remontée de l'inflation enfonce les taux d'intérêt réels encore plus dans un territoire négatif.
Impact sur l'économie
D'ailleurs, la BCT indique que l'affermissement de la demande de consommation des produits importés mènerait à une aggravation du déficit de la balance courante et accélérerait l'érosion des réserves en devises en attisant les pressions sur le taux de change, le refinancement et l'inflation. Egalement, a-t-il expliqué, les rémunérations des dépôts se ressentiraient de la remontée de l'inflation, affectant négativement les ressources bancaires. Ceci se traduirait par un recours de plus en plus important à la monnaie centrale pour satisfaire la demande et induirait une forte hausse du volume global de refinancement.
M. Abassi a mis en exergue le poids de l'inflation sous-jacente qui s'est établie à 8% en 2019 sur la reprise économique encore fragile. Ainsi, il a précisé que le déficit commercial et surtout le déficit de la balance courante, a atteint, en 2018, 11,2% du PIB. L'impact sur le dinar est prévisible, d'après lui, perdant 12,9% de sa valeur par rapport à l'euro et 8,6% de sa valeur par rapport au dollar, affirmant que ceci a un effet direct sur l'inflation. De même, il a précisé que les augmentations salariales ont également affecté le taux d'inflation, puisqu'elles confèrent un pouvoir d'achat additionnel.
Maîtrise des équilibres
Ainsi, le gouverneur de la BCT a insisté sur la responsabilité de la Banque Centrale dans la prise de telles décisions. Il a affirmé que l'augmentation du taux d'intérêt directeur n'est pas la seule mesure qui peut être prise pour contenir l'inflation. D'autres mesures à d'autres niveaux sont très importantes pour mieux gérer la situation. Il a cité la maîtrise des circuits de distribution et la planification prévisible des prix par la coordination entre les autorités publics et les structures professionnelles.
Il s'agit aussi de l'affirmation du rôle du secteur agricole et la maîtrise des ressources hydriques. La récupération de certains marchés porteurs comme la Libye est aussi essentiel. Le regain de la production du phosphate et la reprise du secteur touristique sont également importants pour mieux générer de la devise. Il a appelé à l'adoption de la loi sur l'amnistie de change pour améliorer l'attractivité de la Tunisie pour les Tunisiens à l'étranger.
Il est à noter que le Conseil d'administration de la BCT, qui s'est tenu les 16 et 19 février 2019, a examiné et approuvé le premier Plan Stratégique triennal de la Banque centrale de Tunisie (2019-2021). L'objectif est de mettre en place un cadre de gouvernance clair et transparent pour la conduite de la politique monétaire et d'implémenter un dispositif opérationnel macro-prudentiel permettant de prévenir les risques. On vise aussi à renforcer le pilotage de l'écosystème des paiements afin de réduire l'utilisation du cash dans l'économie, œuvrer à une levée progressive des restrictions de change et améliorer les systèmes de collecte et d'utilisation des données.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.