Tunisie – 9alb Tounes déplore la façon de conduire des pourparlers par Kaïs Saïed    El Zamalek accepte de jouer la Supercoupe face à l'Espérance à Doha    Décès de Hédi Baccouche, Tahya Tounes présente ses condoléances    En vidéo : Mourad Bouzidi présente la nouvelle édition des Volants d'Or    Erdogan annonce que la Somalie a demandé à la Turquie d'effectuer des forages sur le gaz sur ses côtes    Chelsea – Arsenal : Sur quelle chaîne voir le match ?    En vidéo : Les stades, berceuses des révolutions...Dr Khatali nous explique    Elyes Fakhfakh rencontre Othman Jerandi    Pollution à Gabès : Une ceinture verte autour des usines du GCT    Open Startup Tunisia : L'équipe « ARTAQI » remporte la 4ème édition    Exportation d'agrumes : Démarrage de la saison des oranges maltaises    Classement des clubs 2019 : L'Espérance de Tunis occupe la 19ème place mondiale    Partis et blocs parlementaires: Le vote de confiance dépendra du programme et de la composition du futur gouvernement    A partir de lundi prochain : Démarrage de la vente des abonnements scolaires et universitaires    Aéroport Tunis Carthage et au Port de la Goulette : Application bientôt du dédouanement anticipé    Les plaidoiries d'El Hamra, le nouveau rdv mensuel au Théâtre El Hamra :Inscrivez-vous!    Culture : Nouveaux responsables à la tête de 3 manifestations d'envergure    Tunisie: Composition du gouvernement, les réserves du Courant démocratique sur la participation de certains partis    Volley-ball – Championnat de Tunisie : Un choc attendu entre le CS Sfaxien et l'Espérance de Tunis    Samir Gharbi: Davos ou pas Davos    Faïez Sarraj a mis en garde contre la gravité de la situation en Libye après la suspension par Haftar de la production du pétrole brut    Un nouvel exploit pour Ons Jabeur    Tunisie : [audio] Zouhaier Maghzaoui révèle la position du Mouvement du peuple concernant la désignation d'Elyes Fakhfekh    L'envoyé spécial de l'ONU contre l'envoi des casques bleus en Libye    TUNIVISIONS récompensée lors de la Semaine des films de résistance et de libération    Attijari bank et Tecnocasa signent une convention de partenariat exclusive    CITROËN TUNISIE : NUMERO 1 DES VENTES SUR 5 ANS    Hakim Ben Hammouda remercie tous ceux qui lui ont témoigné leur confiance    La pièce de théâtre « Loups solitaires » : Cri d'une société dans une réalité sourde    Hakim Ben Hammouda réagit après la désignation d'Elyes Fakhfakh    « Aswat Nisaa » appelle l'UGTT à empêcher la grève du syndicat de l'enseignement secondaire relative à une affaire de harcèlement    Tunisie – Météo : Vent très fort atteignant 100 km/h    Qui est Elyes Fakhfakh, chargé de former le prochain gouvernement    Et si Elyes Fakhfakh échouait ?    HIDAYET AYADI et SGHARTOON; 3ème prix à Amsterdam lors de la "Next Women Founders Competition" 2019 !!!!!    Tunisie : Qui est Elyes Fakhekh, le nouveau chef du gouvernement ?    Cinéma    DEZ TOKHTOF « دز تخطف » : Un nouveau film produit par la jeune et dynamique Radio SAWT Menzel Bourguiba    Opération de nettoyage autour du Mausolée el-Fleri à la Médina de Tunis    Le visa pour les Etats-Unis désormais plus difficile pour les femmes enceintes    Test de vol habité : Mission accomplie pour la fusée SpaceX    Les films de la Résistance et de la Libération du 20 au 26 janvier 2020 à la cité de la culture (Programme)    CAN de handball 2020 : Les choses sérieuses commencent avec Tunisie-Maroc    Conflit en Méditerranée: L'UE met en garde la Turquie contre ses forages illégaux à Chypre    La Conférence de Berlin sur la Libye a-t-elle été finalement pour rien ?    A vos carnets ! L'agricultrice urbaine Mouna Triki vous attend le 30 janvier à la Maison de France    Cérémonie de la mise de la première pierre de la construction des locaux de Future Lab Tunisia au sein du collège Ibn Khaldoun à Manouba    Conférence de Berlin : Ni la Tunisie et ni le Maroc n'y participent !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une démarche artistique alternative
Lancement de la 2e édition du « Mawjoudin Queer Film Festival »
Publié dans La Presse de Tunisie le 26 - 03 - 2019

Pionnier en Tunisie et dans le monde arabe, le premier festival de films Queer a démarré avant-hier et s'étalera sur trois jours. Avec la priorité au cinéma, mais également à diverses performances artistiques, des ateliers, des débats et des invités tunisiens et étrangers, alliés de la cause.
Le festival, qui se veut alternatif et militant, est organisé par l'Initiative Mawjoudin. L'événement a germé des suites des activités du cinéclub de l'association : ce festival annuel a été consacré au 7e art dans sa première édition avant de s'ouvrir cette année sur d'autres disciplines. Il passera en revue des films pour la plupart inédits, issus des pays du sud : des courts, des moyens, mais aussi quelques longs métrages, documentaires et fictions, tous maghrébins, du Moyen-Orient, d'Asie, d'Afrique subsaharienne et du sud, sans oublier, l'Amérique latine. Des créations qui rythmeront les journées du public présent.
Le festival traite de la question du genre et de la sexualité non-normative, et tient à briser davantage les tabous autour de ce sujet. Une manière pour ses fondateurs de lutter contre les violences, les répressions et les discriminations basées sur le genre. Dans des lieux tenus secrets, les organisateurs feront appels à des spécialistes, des amis de la cause, des scénaristes, réalisateurs et producteurs tunisiens et étrangers afin d'échanger et d'éclairer sur des notions qui restent méconnues, erronées auprès du grand public.
Programme recherché
Contrairement à l'année dernière, les organisateurs ont décidé de supprimer l'esprit compétitif. Pas de sections ni de jury, mais des scènes, une salle obscure et des espaces qui verront défiler un nombre important d'œuvres artistiques, toute discipline confondue. Des histoires, des parcours individuels, mais surtout des connaissances partagées autour du Mqff au gré des 4 jours, avec les participants : un peu plus d'une trentaine de films sont retenus. La nouveauté de cette année, c'est que l'autofinancement est lancé par les protagonistes du festival : un appel à projets a été diffusé pour fournir une aide à la réalisation et à la production de projets cinématographiques courts. Un seul scénario a été retenu par Néjib Belkadhi et Soumaya Bouallegui, deux membres professionnels du jury désignés pour retenir le meilleur scénario, apte à être réalisé à temps pour sa projection lors de l'édition 2019. Le scénario du jeune cinéaste Tarek Sardi a été retenu : il est parvenu à temps à réaliser un court métrage de 7 minutes, intitulé « A tribord, je vomis », qui a été présenté pour la première fois lors de la cérémonie d'ouverture. Le film kenyan « Rafiki », qui a fait sensation dans tous les festivals du monde, est passé juste après, suivi d'une performance scénique intitulée « Heya Wala Howa ».
Des panels et des workshops qui tournent autour du «Théâtre Queer », «Du rôle des médias» ou « Des aspects sociopolitiques dans le cinema Queer » se déroulent chaque matin. « Access Now » évoque les risques à ne pas prendre et les comportements Safe en ligne. La représentation « Queer » en Tunisie a été décortiquée et un panel a été réservé au Colibe. Une performance « Farida » a eu lieu pendant la 2e journée du festival. Place aux films pendant les après-midi jusqu'à 19h00. Des lectures se dérouleront après les panels du 3e jour consacré à l'« Artivism », ou à « la «Décolonisation du Dancefloor», entre autres … Le Mqff s'associe au festival AKS festival, en projetant une sélection « spécial AKS », d'au moins 4 films. La cérémonie se clôturera lundi par une performance live de « Honna-TN ». Le festival est gratuit pour toute personne désireuse d'y participer et opte pour une communication via mail ou réseaux sociaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.