Mahdia [PHOTOS] : Le Gouverneur visite plusieurs projets à Ouled Chemakh    Ooredoo récompense le deuxième groupe des gagnants du jeu Fortuna Quiz    Mission multisectorielle du Club Afrique Développement du groupe Attijariwafa bank au Gabon sous le thème « Leviers d'Industrialisation du Gabon »    Tunisie – Nomination de Moncef Kchaou en tant que premier président de la cour de cassation    Tourisme : Hausse des recettes touristiques de 7%, à la date du 20 octobre 2021    La Bourse de Tunis bascule de nouveau dans les pertes    Enfant maltraité dans une garderie, le ministère de la Femme réagit    Bilan Covid-19 : 150 nouveaux cas et un décès    Lors de sa visite à la direction générale des immeubles agricoles : Le ministre des domaines de l'Etat recommande la bonne réhabilitation du bien domanial    Sfax, l'équation insoluble    Le cauchemar de Macron : l'Algérie interdit le français dans les administrations    Octobre rose: Une caravane sanitaire pour le dépistage précoce du cancer du sein dans ces zones    Ballon d'or 2021 : Pour les lecteurs de Marca, c'est …    La 15ème édition du SIAMAP 2021 a ouvert ses portes mardi 26 octobre    Métamorphose #2 de Essia Jaïbi et Jalila Baccar en ligne le 29 octobre    Le nageur Ayoub Hafnaoui médaillé d'or au 800m NL aux Championnats arabes seniors    Coupe de la CAF : le CSS face à Tusker FC (Kenya)    Une convention-cadre de transport pour les ouvriers agricoles    Le juge d'instruction près le Pôle judiciaire met la main sur le serveur informatique d'Ennahdha    Abdelhamid Jlassi: Najla Bouden suscite la pitié [vidéo]    Marchés publics : Soupçonné de corruption, un ancien ministre de l'Agriculture placé en garde à vue    Mustapha Ben Ahmed : Après 40 ans de service, je me trouve sans soins médicaux    " Un coeur nomade" de Dany Laferrière s'expose à l'Institut français de Tunisie    Tunisie – Coronavirus: 3ème dose de vaccin pour les plus de 75 ans, démarrage de l'envoi des SMS    Quatorze films tunisiens en compétition aux JCC 2021    Vient de paraître : " Quatrains en déshérence ", un recueil poétique de Abdelaziz Kacem    Les Retrouvailles Musicales avec le CSO autour de Mozart et Saint-Saëns    Programme TV du mardi 26 octobre    Mandats de dépôt contre l'ancien gouverneur de la Manouba et actuel directeur général de l'office de l'huile    Ligue 2 : Le coupe d'envoi de la compétition fixé aux 13 et 14 novembre prochain    Ridha Belhaj : On ne peut pas exproprier les biens d'autrui ou objets de litiges par une simple signature !    Initiative du Moyen-Orient Vert : L'Arabie saoudite met sur la table 39 milliards de SAR    Néji Jalloul : J'ai commis des erreurs et j'assume ma responsabilité    Foot : Nabil Maaloul, nouveau coach de Kuwait club    Ministère de la Santé: Un pass spécial pour les dispensés de vaccination anti-Covid19    LC Afrique (Tirage au sort/ phase de poules) : L'ES Tunis et l'ES Sahel respectivement dans les chapeaux 1 et 2    Zaghouan : Le Conseil régional approuve le projet du budget 2022    Monde- Daily brief du 25 octobre 2021: Le président Erdogan décide de renvoyer les ambassadeurs de 10 pays    Ministère de la Jeunesse et des Sports : Une subvention de 90 mille dinars aux clubs de football de deuxième division    La Turquie parie sur l'Afrique, pari gagnant    Salon MOOD TALENT: 38e édition l'hôtel à Dar El Marsa du 5 au 7 novembre    Tunisie-JCC 2021 : Modalités d'achat et prix des billets    Un fort séisme secoue Taïwan    Anthony Fauci au cœur d'un scandale impliquant un laboratoire en Tunisie    Erdogan expulse dix ambassadeurs dont ceux de la France, des USA et de l'Allemagne    Tunisie : L'état d'exception face aux tentations d'ingérence internationale    Migration clandestine Mahdia : mandat de dépôt contre les passeurs    Puissance et coopération dans la gouvernance du changement climatique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une démarche artistique alternative
Lancement de la 2e édition du « Mawjoudin Queer Film Festival »
Publié dans La Presse de Tunisie le 26 - 03 - 2019

Pionnier en Tunisie et dans le monde arabe, le premier festival de films Queer a démarré avant-hier et s'étalera sur trois jours. Avec la priorité au cinéma, mais également à diverses performances artistiques, des ateliers, des débats et des invités tunisiens et étrangers, alliés de la cause.
Le festival, qui se veut alternatif et militant, est organisé par l'Initiative Mawjoudin. L'événement a germé des suites des activités du cinéclub de l'association : ce festival annuel a été consacré au 7e art dans sa première édition avant de s'ouvrir cette année sur d'autres disciplines. Il passera en revue des films pour la plupart inédits, issus des pays du sud : des courts, des moyens, mais aussi quelques longs métrages, documentaires et fictions, tous maghrébins, du Moyen-Orient, d'Asie, d'Afrique subsaharienne et du sud, sans oublier, l'Amérique latine. Des créations qui rythmeront les journées du public présent.
Le festival traite de la question du genre et de la sexualité non-normative, et tient à briser davantage les tabous autour de ce sujet. Une manière pour ses fondateurs de lutter contre les violences, les répressions et les discriminations basées sur le genre. Dans des lieux tenus secrets, les organisateurs feront appels à des spécialistes, des amis de la cause, des scénaristes, réalisateurs et producteurs tunisiens et étrangers afin d'échanger et d'éclairer sur des notions qui restent méconnues, erronées auprès du grand public.
Programme recherché
Contrairement à l'année dernière, les organisateurs ont décidé de supprimer l'esprit compétitif. Pas de sections ni de jury, mais des scènes, une salle obscure et des espaces qui verront défiler un nombre important d'œuvres artistiques, toute discipline confondue. Des histoires, des parcours individuels, mais surtout des connaissances partagées autour du Mqff au gré des 4 jours, avec les participants : un peu plus d'une trentaine de films sont retenus. La nouveauté de cette année, c'est que l'autofinancement est lancé par les protagonistes du festival : un appel à projets a été diffusé pour fournir une aide à la réalisation et à la production de projets cinématographiques courts. Un seul scénario a été retenu par Néjib Belkadhi et Soumaya Bouallegui, deux membres professionnels du jury désignés pour retenir le meilleur scénario, apte à être réalisé à temps pour sa projection lors de l'édition 2019. Le scénario du jeune cinéaste Tarek Sardi a été retenu : il est parvenu à temps à réaliser un court métrage de 7 minutes, intitulé « A tribord, je vomis », qui a été présenté pour la première fois lors de la cérémonie d'ouverture. Le film kenyan « Rafiki », qui a fait sensation dans tous les festivals du monde, est passé juste après, suivi d'une performance scénique intitulée « Heya Wala Howa ».
Des panels et des workshops qui tournent autour du «Théâtre Queer », «Du rôle des médias» ou « Des aspects sociopolitiques dans le cinema Queer » se déroulent chaque matin. « Access Now » évoque les risques à ne pas prendre et les comportements Safe en ligne. La représentation « Queer » en Tunisie a été décortiquée et un panel a été réservé au Colibe. Une performance « Farida » a eu lieu pendant la 2e journée du festival. Place aux films pendant les après-midi jusqu'à 19h00. Des lectures se dérouleront après les panels du 3e jour consacré à l'« Artivism », ou à « la «Décolonisation du Dancefloor», entre autres … Le Mqff s'associe au festival AKS festival, en projetant une sélection « spécial AKS », d'au moins 4 films. La cérémonie se clôturera lundi par une performance live de « Honna-TN ». Le festival est gratuit pour toute personne désireuse d'y participer et opte pour une communication via mail ou réseaux sociaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.