CAN 2019 : La Tunisie n'a pas assez sué pour défendre la 3e place en Coupe d'Afrique des Nations qu'elle a perdue face au Nigeria    Tunisie – Comment Ghannouchi a-t-il massacré la liste de en Arous ?    CAN 2019 : Tunisie vs Nigeria : Où regarder le match pour la 3ème place du 17 juillet    Tunisie – IMAGES : Chahed s'enquiert des conditions d'accueil des touristes algériens    Tunisie – Tabib : La direction des douanes choisie comme meilleure administration dans la lutte contre la corruption    La Tunisie aurait pu gagner 15 places, dans le prochain rapport ''Doing Business 2020'', selon Kamel Ayari)    CAN 2019 : La Tunisie affronte ce soir au Caire le Nigeria pour la 3e place    Tunisie: Le Parlement sursoit au vote sur le projet de loi relatif à Halk El Menzel    Le cinéma à vélo du 24 au 26 Juillet avec Vélorution et la Cinémathèque Tunisienne    Mercato : Saber Khelifa choisit le Club Africain    OPPO dévoile ses technologies Under-Screen Camera et MeshTalk au MWC Shanghai 2019    Emission d'une série de quatre timbres dédiés à l'événement « 2019, Année internationale des langues autochtones »    Tunisie- Lamia Mlayeh” Ceux qui considèrent qu'ils ont remporté les élections municipales partielles du Bardo ont tort”    4 nouveaux timbres- poste dédiés à l'événement ''2019, Année internationale des langues autochtones''    Festival De Dougga 2019 : Programme de la 43e édition du 24 Juillet au 10 Août    CAN 2021: La Tunisie dans le chapeau principal    Un reportage sur les ‘vacances gâchées' à Zarzis provoque un scandale en Belgique    Khémaïes Jhinaoui à New York et Washington à la tête d'une importante délégation de hauts responsables tunisiens    Remise des diplômes de fin d'études à 250 diplômés de l'université SMU promotion 2019    Tunisie- L'incendie de la pinède de Béni Khiar maîtrisé    René Trabelsi accueille à la Marina de Tabarka une importante délégation de plaisanciers italiens dans le cadre de ‘La Route du Corail'    Tourisme sportif : pour la première fois en Tunisie du Football américain-Conférence de presse    Températures jusqu'à 39°C, aujourd'hui    CAN 2019 : formation probable de la Tunisie face au Nigeria    Tunisie-[photos+ vidéos] La visite officielle de Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur    CAN 2019 : L'arbitre sud-africain Victor Gomez pour la finale    NATEG Days 2019    OMS, 1093 morts et 5752 blessés à Tripoli    Youssef Chahed se penche sur le Brexit (sortie de la Grande-Bretagne de l'UE) et ses répercussions possibles sur la Tunisie    Donald Trump s'attire les foudres des internautes    282 interpellations en France après la qualification de l'Algérie    Al Badil Ettounsi remporte 4 sièges aux élections partielles de la Municipalité du Bardo    Il n'y a aucun conflit d'intérêts à représenter la BCT et Nabil Karoui, se défend Kamel Ben Messoued    Samir Dilou a-t-il démissionné du mouvement Ennahdha ?    Said Aidi annonce sa candidature à la Présidentielle    Tunisie – Météo : Températures en baisse et mer forte    Tunisie -Bac 2019 : Les résultats des concours nationaux d'entrée aux cycles de formation d'ingénieurs proclamés    Tunisie – La folle rumeur des œufs en plastique importés de Chine : Le ministère du commerce dément !    Des armes de guerre saisies chez des néonazis italiens    Bendirman porte plainte contre le parti Ennahdha    Festival Carthage 2019: Spectacle Moulouk Al Tawaef: Rois des Taifas d'hier, Rois du pétrole d'aujourd'hui    Libye : Haftar se prépare à annoncer l'assaut final pour « libérer » Tripoli    Colère aux Etats-Unis après l'arrivée en Turquie de la 1ère livraison de missiles russes S-400    La 29ème Edition du Festival EL MOUROUJ se déroulera du 25 Juillet au 10 Août – Programme    La Capitale du Textile vivra sous les projos de la 2ème Edition de son défilé    Ouverture de la 55e édition du festival international de Hammamet avec « Messages de liberté »    Alfa Romeo célèbre la 34ème édition du Festival International de Musique de Symphonie d'El Jem    Le Chef du gouvernement, Youssef Chahed se penche sur la question des « réfugiés » à Médenine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un plan de sauvetage du secteur de la santé en six axes
LE GOUVERNEMENT DECIDE :
Publié dans La Presse de Tunisie le 29 - 03 - 2019

Garantie de la pérennité du financement du secteur de la santé. La bonne gouvernance. La numérisation du secteur. La lutte contre la corruption. Le renforcement des ressources humaines. L'amélioration et la maintenance des équipements sanitaires.
Des centaines de millions de dinars mobilisés en urgence pour redresser le secteur
2.000 recrutements supplémentaires programmés en 2019
Une semaine après le forum national de la santé organisé vendredi dernier à l'initiative de Youssef Chahed, le chef du gouvernement a tenu sa promesse en réunissant, hier, un Conseil des ministres qui s'est penché sur les recommandations des participants émises à l'issue de cet événement et qui ont été déclinées en une série de mesures d'accompagnement urgentes directement applicables dans les douze prochains mois qui suivront. Celles-ci s'articulent autour de six thématiques principales, à savoir la garantie de la pérennité du financement du secteur de la santé, les équipements et les dispositifs médicaux et leur maintenance, la bonne gouvernance, la numérisation du secteur et la lutte contre la corruption, le renforcement des ressources humaines et l'hygiène des structures hospitalières.
La tenue urgente du forum national pour la santé suivie de celle du Conseil des ministres reflète aujourd'hui le regain d'intérêt et la volonté affichée du gouvernement de redresser un secteur vital dont les nombreuses défaillances ont fini par écorner l'image et la réputation du pays à l'échelle nationale et internationale. Le drame récent survenu à l'hôpital Wassila-Bourguiba et qui s'est soldé par le décès de quinze nouveaux-nés a conduit, en effet, le chef du gouvernement à réviser ses priorités en mobilisant les fonds nécessaires pour consolider l'infrastructure des structures de la santé publique, résorber leurs dettes et en améliorer la bonne gouvernance et la gestion en accélérant notamment la mise en place du projet de la médecine à distance et la numérisation des différentes composantes du système. «Depuis le décès des nouveaux-nés, le système de la santé s'est imposé en tête des priorités du gouvernement qui accorde aujourd'hui une attention toute particulière à ce secteur stratégique et vital car il y va de sa crédibilité», a souligné Iyed Dhamani, porte-parole du gouvernement lors de la conférence de presse au siège de la présidence du gouvernement, affirmant, par ailleurs, que la priorité, en matière de financement, accordée au gouvernement aux secteurs stratégiques de la défense et de la sûreté nationale au lendemain de la révolution afin de protéger l'Etat contre l'hydre du terrorisme a eu des répercussions négatives sur les crédits accordés au secteur de la santé.
Eponger les dettes des hôpitaux
Le plan de sauvetage devra se mettre en marche grâce aux mesures d'urgence qui ont été adoptées, hier, lors du Conseil des ministres. Celles-ci, en rapport avec les six thématiques que nous avons citées ci-dessus, prévoient le renflouement du Fonds d'appui à la santé publique qui assure la prise en charge et le financement des prestations au profit des bénéficiaires du carnet de soins gratuits et de la carte à tarif réduit dans les structures de santé publique. Grâce à l'octroi de fonds supplémentaires, le budget de ce fonds devra atteindre 100 millions de dinars au cours de l'année 2019. Le gouvernement se chargera d'éponger la dette de 200 millions de dinars contractée par les hôpitaux auprès de la Pharmacie centrale.
Par ailleurs, outre le projet de loi sur la réforme des caisses de sécurité sociale qui sera débattu au sein de l'ARP le 10 avril prochain et dont l'adoption devra permettre d'améliorer les ressources ainsi que la capacité de remboursement de la Cnam au profit des structures hospitalières publiques et de la Pharmacie centrale, l'étude d'évaluation sur la Caisse nationale de l'assurance maladie sera lancée au cours de cette année. Elle permettra notamment de réviser la relation contractuelle entre les structures du ministère de la Santé publique et la Cnam en vue d'aligner les tarifs actuels sur le coût réel des prestations de santé dans les structures hospitalières publiques et ce avant la fin de l'année. S'agissant du point relatif au renforcement des équipements médicaux, 107 millions de dinars seront mobilisés pour l'acquisition d'IRM, de scanners ainsi que d'autres appareils d'imagerie médicale et qui inclut, également, le renforcement des plateaux techniques dans les hôpitaux publics.
Une des mesures adoptées par le Conseil des ministres concerne, par ailleurs, la généralisation à toutes les structures hospitalières du projet pilote de numérisation du circuit de distribution des médicaments appliqué au sein de l'hôpital Habib-Thameur et qui s'est traduite par une amélioration de la traçabilité et de la gestion des médicaments à travers une réduction de 30% du budget réservé à ces derniers. Le gouvernement s'est, en outre, engagé à payer les dettes contractées par les hôpitaux publics auprès des fournisseurs et qui s'élèvent à 13,5 millions de dinars. Il s'agira, également de renforcer les activités et les capacités de stockage et les réserves en médicaments de la Pharmacie centrale en plus de la consolidation des circuits d'approvisionnement à travers la réalisation de la « cité Al Dawa 2» qui verra le jour à El Agba au mois d'avril prochain.
S'agissant de la question relative à la gouvernance et à la lutte contre la corruption, le porte-parole du gouvernement a fait savoir que 80 millions de dinars seront mobilisés afin d'accélérer la numérisation de l'infrastructure hospitalière qui inclut notamment le lancement et la mise en place du suivi du dossier médical à distance et de la facturation électronique. Par ailleurs, le projet de la télémédecine (médecine à distance) sera lancé dans les hôpitaux de la Rabta, de Jendouba, de Tozeur, de Habib-Thameur ainsi que dans celui des grands brûlés de Ben Arous avant d'être généralisé à toutes les structures hospitalières publiques. 15 millions de dinars seront également débloqués pour doter 600 structures de première ligne des infrastructures numériques nécessaires et indispensables à l'amélioration et au rapprochement des prestations de soins des citoyens, notamment dans les régions. Cette expérience devra être également généralisée à toutes structures en 2020 et 2021.
2000 recrutements supplémentaires pour 2019
Iyed Dahmani a, en outre, signalé que le Conseil des ministres a approuvé le projet de loi sur la protection du patient et la responsabilité médicale. S'exprimant sur la problématique de la lutte contre la corruption, le porte-parole du gouvernement a fait savoir que le Conseil des ministres a approuvé une mesure visant à renforcer l'inspection dans les structures de santé régionale et à renforcer la prise de décision des directeurs des hôpitaux en leur accordant le droit de prendre des sanctions disciplinaires dès que la situation le nécessite, et ce, dans le but d'accélérer les procédures. Iyed Dahmani a, par ailleurs, observé que 2000 recrutements sont prévus au titre de l'année 2019 afin de pourvoir aux postes vacants, notamment dans les spécialités prioritaires.
Enfin, concernant le point relatif à la santé et l'hygiène des établissements hospitaliers, le porte-parole du gouvernement a observé qu'une enveloppe de 32,5 millions de dinars sera consacrée à l'entretien des centrales de traitement dans les blocs opératoires des CHU de Habib-Bourguiba de Sfax, de Charles Nicolles et de l'hôpital régional Mohamed-Tahar Maamouri de Nabeul. La mobilisation de ces fonds permettra également de financer l'entretien et la réhabilitation de 10 salles blanches dans les services de néonatalogie de plusieurs établissements hospitaliers, outre la mise en place d'équipements et de dispositifs de stérilisation dans plusieurs centres et structures de santé publique. Le porte-parole du gouvernement et la ministre de la Santé par intérim, Sonia Ben Cheikh, ont souligné que le suivi de ces mesures figurera constamment parmi les points inscrits à l'ordre du jour des prochains Conseils des ministres. Et de conclure que les assises de la santé publique se tiendront le mois de juin prochain dans l'optique de l'élaboration de la stratégie nationale de la santé à l'horizon 2030.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.