Météo | Prévisions pour aujourd'hui, vendredi 10 avril 2020    Tunisie : vers la reprise des championnats de football, mais à condition..    Pétrole | Echange téléphonique entre Trump, Poutine et le roi Salmane    La société civile craint une propagation du coronavirus dans les prisons    L'heure est grave, la BAD promet 10 milliards de dollars    65 millions de dinars consacrés au remboursement du crédit TVA    La Banque Islamique De Développement débloquera 270 millions de dollars en faveur de la Tunisie    Libérez Sami Fehri…    Quel impact sur les conflits au Moyen-Orient?    Décès de Mourad Trabelsi à l'hôpital Charles-Nicolle    Un parcours sans faute    Mais la compétition ira –t-elle à son terme ?    Le gardien Alaeddine Ayoub, un exemple à suivre !    Trois personnes écrouées    Combler absolument le vide    Certains tournages autorisés à reprendre en respectant les consignes sanitaires    Nestlé Tunisie adopte des mesures exceptionnelles pour faire face au coronavirus    Le prix de la poésie décerné à Moncef Louhaibi    Les fictions expérimentales de Sélim Gribâa    La banlieue française, côté cour côté jardin    La Tunisie salue le cessez-le-feu au Yémen, annoncé par la coalition arabe    Octroi de Labels Startups pour la session de Mars 2020    Ennahdha solidaire avec les personnalités faisant l'objet de menaces terroristes    Coronavirus: Ooredoo lance trois nouvelles actions de sensibilisation    Covid-19:Le Conseil de sécurité de l'ONU discute aujourd'hui la proposition tunisienne    Coronavirus | Mahdia : le bilan passe à 12 cas confirmés    Le président Saïed convoquera-t-il un sommet arabe extraordinaire par visioconférence ?    Football | La FTF cherche à confectionner des masques adaptés aux joueurs    Importation de 60 tonnes de viande bovine pour le mois de Ramadan    Tunisie : Le président de la République préside la cérémonie de commémoration des événements du 9 avril    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 09 Avril à 11H00 :    LA FTF reporte le remboursement des dettes des clubs    Nissaf Ben Alaya : la diminution du nombre des cas confirmés enregistrés ces derniers jours est le résultat du respect de la quarantaine globale par les citoyens    Coronavirus – Espagne : Plus de 15 mille morts et 150 mille contaminés    La Tunisie rend un vibrant hommage à ses Martyrs à l'occasion du 82ème anniversaire des évènements du 9 Avril 1938    Covid-19 : la Banque africaine de développement crée un fonds doté de 10 milliards de dollars    Tunisie : Les régions les plus touchées par le covid-19    Covid-19 : Oussama Mellouli testé "négatif" à Los Angeles    Covid-19 : l'UPMI appelle les entreprises à préserver l'emploi de l'ensemble de leurs salariés    Trump menace de suspendre la contribution américaine    L'UE en échec sur la réponse économique au virus    Prolongement du Confinement au-delà du 15 avril pour la France    COVID-19: le fondateur de Twitter donne 1 milliard de dollars    Michèle Gazier : Il était une fois Leila Menchari    Beit El Hikma se dote d'une cellule de veille pour suivre les données relatives au Covid-19    La Fondation Kamel Lazaar lance l'appel à projets “Culture Solidaire”    Olivier Poivre d'Arvor: Leïla Menchari, ma reine de Carthage    Retour sur le décès de la célèbre décoratrice tunisienne Leïla Menchari, emportée par le Coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La libération de la parole au sein de la société tunisienne
L'IRMC de Tunis
Publié dans La Presse de Tunisie le 10 - 02 - 2011

Interpellée par "l'immense mouvement populaire tunisien à la fois inattendu et en gestation depuis longtemps et qui a engagé le pays dans un vaste débat démocratique", l'équipe des chercheurs de l'Institut de recherche sur le Maghreb Contemporain (IRMC-Tunis) souligne dans un communiqué diffusé sur le site de l'Institut, que "cette onde de choc devrait avoir un impact fort sur l'autonomie professionnelle de la recherche, sur la transmission et la diffusion des savoirs ainsi que sur les dynamiques d'évolution des institutions d'enseignement universitaire et de recherche scientifique".
Créé à Tunis en 1992 en vue de contribuer au développement de la recherche en sciences humaines et sociales sur le Maghreb, l'IRMC de Tunis, l'un des 27 instituts français de recherche à l'étranger a prévu de "placer ces événements au coeur de ses prochaines actions scientifiques au Maghreb et initier des débats et actions (séminaires, écriture d'articles, publication d'ouvrages) sur les thématiques du changement social et politique, de la communication numérique, de la contribution des sciences sociales à l'analyse des crises et de l'écriture de l'histoire".
Censure levée sur les sites des éditions et des travaux récents "pour comprendre la situation en Tunisie" en ligne
Concrètement, lit-on encore dans l'éditorial de la lettre de l'IRMC "c'est d'abord une censure (voire une autocensure) qui va disparaître sur les sites des éditions puis dans les commandes de la Bibliothèque ainsi que lors des surveillances exercées sur les conférences et activités scientifiques". Dans cet esprit, les internautes pourront désormais consulter sur le site de l'IRMC la bibliographie des travaux récents pour comprendre la situation en Tunisie. Parmi les ouvrages déjà en ligne, citons à titre d'exemple "la Tunisie entre la révolte du bassin minier de Gafsa et l'échéance électorale de 2009" (mis en ligne le 18 janvier 2011) signé des deux auteurs Larbi Chouikha (politologue IPSI) et Eric Gaube (Chercheur et politologue français).
Le bulletin trimestriel de l'IRMC consacre un Dossier Spécial à la Tunisie
Par ailleurs, un groupe de réflexion est en cours de constitution sur "la révolution numérique en Tunisie". Dans son bulletin trimestriel janvier-Mars 2011, l'IRMC informe par ailleurs qu'un séminaire sera organisé sur le thème de "La révolution tunisienne : dénonciation, célébration, reconstruction avec des témoignages et questions aux sciences sociales".
Dans un dossier "Spécial Tunisie" de 11 pages, l'équipe de l'Institut a rassemblé des témoignages "à chaud" sur les événements prouvant "la richesse et la densité de cette belle libération de la parole que vit actuellement la société tunisienne" écrit Pierre-Noel Denieuil, directeur de l'IRMC dans l'édito.
Urbanistes, sociologues, historiens, universitaires, juristes, géographes, économistes etc, livrent leurs témoignages sur les trente jours qui ont changé la Tunisie, leurs lectures de la force de l'insoumission, leurs analyses "pour un renouveau politique du lien social", leurs réflexions au sujet de la révolte du peuple à l'heure des TIC et leurs visions de l'au delà de la douleur, et pour que d'autres Bouazizi soient épargnés, par miracle de la liberté, et pour asseoir un véritable système démocratique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.