Noureddine Taboubi : nous sommes capables d'une solution tuniso-tunisienne    Jean-Yves Le Drian sur l'agression d'un journaliste français le 14 janvier : cela n'est pas acceptable    Météo : Ciel dégagé à peu nuageux sur la plupart des régions    Coronavirus: 2 décès et 3905 nouvelles contaminations, Bilan du 16 janvier 2022    Météo: Températures comprises entre 8 et 12 degrés, ce mardi    Tunisie : Reprise du lancement du projet de délivrance d'un passeport et d'une carte d'identité biométriques    Kasserine : Deux mandats de dépôt en prison contre le directeur de l'usine de chaux et un employé    Ooredoo s'allie à Fujifilm et lance une solution digitale d'impression photo    Tunisie : Libération de l'avocate accusée d'avoir agressé un agent de sécurité à l'aéroport de Djerba Zarzis    La bourse de Tunis renoue avec les pertes    CAN 2021 : Où regarder les 4 matches de mardi ?    CAN 2021 – Gr A : Le Burkina Faso décimé mais qualifié aux 1/8    France : Une autre grève générale qui tombe au plus mal pour Macron    Covid-19 : Mahjoub Aouni écarte le recours à la suspension des cours    Libération de Seif Eddine Makhlouf et Nidhal Saoudi    Autos-Renault: Les ventes de voitures en chute libre depuis 3 ans    Sommet de la Ligue arabe : Très mauvais pour Alger, pour le monde arabe    Bientôt un "programme sport pour tous au sein des administrations tunisiennes"    Coronavirus : Le PDG de Pfizer annonce une bonne nouvelle    Expo Dubai : 2e plainte contre le Cepex, cette fois Kais Saied devra taper    La toile émue à la vue de musiciens tunisiens quitter le pays à bord du même avion    Maroc – Allemagne : Vers la réconciliation ?    Eric Zemmour condamné à 10 000 € d'amende pour provocation à la haine    Hichem Djaït aux yeux de ses contemporains    Tunisie-officiel : Levée de la Résidence surveillée sur deux personnes    Tunisie – Sonede : Perturbation de la distribution de l'Eau dans le Grand Tunis    Le film 'STREAMS' de Mehdi Hmili projeté en Tunisie dès le 19 janvier (B.A. & Synopsis)    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 17 Janvier 2022 à 11H00    Autos-Maroc: La marque au lion bat son record de vente en 2021    CAN 2021 | Groupe F, 2e journée – Tunisie-Mauritanie (4-0) : Une si belle réaction !    La Tunisienne Sonia Ben Ammar ''heureuse'' de représenter ses origines    Les indiscrétions d'Elyssa    Tribune | La crise de l'art contemporain, un problème de discours ou de pratique ?    JSK : On ne chôme pas...    NEWS | Sadok Selmi pour Cameroun-Cap Vert    Tunisie : Taux de remplissage des barrages à près de 50%    Bechr Chebbi :'' Israël gérait la sécurité et l'armée lors de la manifestation du 14 janvier ''La réponse de Khalifa    Insecte tueur de cactus : Un danger qui guette des milliers d'hectares...    Météo : Légère hausse des températures    Express    La baguette magique de « Soumoud » pour sauver la Tunisie !    Tunisie : Un capitaine de la garde nationale retrouvé pendu, son avocate balance des dossiers    Open d'Australie : Ons Jabeur déclare forfait    Arts plastiques | Thameur Mejri au musée d'art contemporain de Lyon    Secousse tellurique à Gafsa    Maltraité, l'artiste Saja demande la récupération de ses tableaux du pavillon tunisien à l'Expo Dubai    Le combat d'un résistant septuagénaire palestinien écrasé par une voiture de police de l'occupant    Scandaleux : Le correspondant d'un journal français frappé par des policiers le14 janvier    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un Apollinaire sur scène
Théâtre: A la maison de la culture de Hammam-Sousse - 28e session du Festival du printemps du théâtre amateur (du 14 au 20 mars)
Publié dans La Presse de Tunisie le 21 - 03 - 2010


• Les monstres sacrés de la littérature française sur scène dans la pièce : Le manifeste des Arlequins La maison de la culture Ali-Douagi de Hammam-Sousse a abrité la 28e édition du Festival du printemps du théâtre amateur organisée par l'Association de la jeunesse théâtrale de la ville (AJT). C'est ainsi que cette association a accueilli dans le cadre de cette manifestation un certain nombre de troupes du théâtre amateur avec pour objectif d'offrir à ces dernières l'occasion de se produire sur scène. Parmi les troupes invitées, citons les troupes Matous de Tataouine, Néapolis de Nabeul, l'espace théâtral 88 de Sousse, les associations Radhedh méditerranéen pour les arts et la création théâtrale de Mazzouna. Sans oublier la troupe hôte, l'AJT, qui a assuré l'ouverture du festival par la brillante représentation de son nouveau spectacle, Les ailes de l'amour, texte de Brahim B. Amor, mise en scène de Hafedh Khélifa et l'excellente prestation du duo Abderrazak B. Mustapha et Abdelmajid Jomaâ. Une pièce inédite : Le manifeste des Arlequins Un public nombreux et hétéroclite, mordu de 4e art, a assisté à la représentation théâtrale titrée: Le manifeste des Arlequins, texte et mise en scène de Hafedh Djedidi et qui s'est produite mardi 16 mars. Cette pièce met en scène dans un esprit pirandellien les grands monstres de la littérature française: Victor Hugo, Apollinaire, Beaumarchais, Marivaux, George Sand et le peintre impressionniste Van Gogh. Dans cette représentation, le metteur en scène s'amuse à pasticher les scènes connues de ces auteurs. Ces pastiches donnent lieu à des commentaires (éloges et diatribes) jusqu'au moment où les valets des auteurs font irruption pour leur imposer l'adoption d'un manifeste en guise de réparation des torts qu'ils ont essuyés de leurs créateurs. Contacté à la fin de la représentation, Hafedh Djedidi, metteur en scène, nous a indiqué que cette pièce, produite par l'association Radhedh méditerranéen pour les arts de Sousse, est un divertissement qui se veut instructif, puisque «j'ai fait en sorte que le dialogue soit truffé d'indications biographiques sur ces auteurs qui ont, quelque part, participé à ma formation en tant qu'auteur dramatique. Ces pastiches, que j'ai conçus à partir de leurs scènes fétiches, sont en fait un hommage que je leur rends à ma manière. C'est, en fait, une première puisque, à ma connaissance, aucun autre texte n'a actualisé ces auteurs dans un esprit ludique». Notons que nous avons été surpris de voir Hafedh Djedidi interpréter le rôle d'Apollinaire sur scène et que cette pièce a été fort appréciée par le public de Hammam-Sousse connu pour son amour pour le 4e art.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.