Tunisie-Directeur de l'ENIS [VIDEO] : « Nous cherchons à améliorer le classement de nos universités dans le monde »    Où voir les matches d'Aissa Laidouni et Anis Ben Slimane en Europa League ?    Youssef Bouzakher : « La dissolution du CSM n'a jamais été évoquée par le chef de l'Etat »    Dr Rim Belhassine Cherif, Président du groupe régional pour l'Afrique de la Commission d'Etudes 13    Tunisie – Covid : Fermeture d'un troisième établissement scolaire à Djerba    Inauguration du nouveau siège de l'ambassade de l'Etat de Palestine en Tunisie    La Proparco et l'UIB renforcent leur soutien aux entrepreneurs tunisiens affectés par la crise sanitaire    Ali Laârayedh s'offre une sortie qui évoque le dernier repas du condamné    Importation de véhicules en Algérie: Le problème serait-il en voie de règlement?    Zaghouan : Récupération d'une terre domaniale agricole de 120 hectares à Djebel Oust    Kais Saied: Nous n'avons pas de problèmes avec les juifs mais plutôt avec les colonisateurs    France : 3 ministres épinglés pour dissimulation de revenus ça fait beaucoup!    Le marché boursier termine la séance de mercredi, sur une note morose    Tunisie : Rached Ghannouchi reçoit l'ambassadeur de France    L'administration publique, un ''obstacle'' pour 3/4 des PME    Précisions du ministère de la Justice concernant le pass vaccinal    Affaire Khashoggi : le Saoudien arrêté à Paris ne serait pas le bon, Macron soulagé    Coupe Arabe FIFA 2021 : Programme des quarts de finale les 11 et 12 décembre    Les pays où les habitants ont été le plus souvent ivres    Abdellatif Mekki : Les personnes qui gardent encore espoir en Kaïs Saïed n'ont rien compris !    TRANSTU: Changement du trafic du métro sur la ligne 1, entre les stations "Mohamed Ali" et "Kabaria"    NBA : Lakers et Knicks à la relance, Dallas renversé par Brooklyn    UCL : Le Barça pourrait se qualifier ce mercredi ?    Les accords commerciaux avec l'Afrique : Le continent d'avenir    Tunisie: Vers la vaccination des enfants âgés de 5 ans ?    Mandat de dépôt contre le policier ayant agressé le directeur du lycée 9 avril à Sidi Bouzid    Exposition photos, films, concerts et arts numériques au programme de la 1ère édition du "Nawaat Festival"    L'entreprise autrement: Le retard est devenu fatal    Variant «Omicron» — Reprise économique: L'imprévisibilité...!    JTC: Les spectacles au programme du 8 décembre 2021    Sfax: Concert afro-tunisien au théâtre municipal [Vidéo]    Handball — Mondial Dames d'Espagne — Congo-Tunisie (33-24): Un goût d'inachevé    L'équipe de Tunisie se ressaisit: Sursaut rageur et coup d'éclat    LC Europe (Poules / 6è j): le programme de ce mercredi    Le comité scientifique annonce une bonne nouvelle    Comment rendre le système éducatif plus efficace en Tunisie ? Ridha Zahrouni s'exprime sur le sujet [Vidéo]    CONDOLEANCES    Tunisie-officiel : Nouvelle date d'un jour férié    NEWS: Héni Amamou passe à l'EST    Programme de la Cinémathèque Tunisienne du 8 au 18 décembre 2021: Le cinéma fête le théâtre    Les JTC 2021 rendent hommage à la Troupe de la ville de Tunis : Une consécration pour l'Histoire et le parcours    «Corde inconnue, fragment 1» de Fatma ben Aissa à Atelier Y: Déambulation artistique    Tunisie: Augmentation de 14% des prix du fer de construction    Tunisie : Signature d'un contrat de concession pour la restauration «d'El Karaka » de la Goulette et sa transformation en musée de la céramique artisanale    Connect International : Une visite à la capitale sénégalaise Dakar    Coronavirus : Du nouveau concernant Omicron    JO d'hiver 2022 : Le Kremlin appelle à des JO libres de toute politique    Tunisie : Focus sur le projet de réaménagement du musée de Carthage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Khélifa, l'incroyable histoire
Quand L'Equipe raconte une histoire tunisienne
Publié dans La Presse de Tunisie le 08 - 08 - 2011

Mis à l'écart en Tunisie, puis prêté en Libye, dans un pays en pleine révolte, le nouvel attaquant d'Evian-TG veut oublier une année de galères
C'était le 8 avril 2010, Saber Khélifa ne risque pas de l'oublier. Ce jour-là, l'attaquant vient défier l'Espérance de Tunis, le prestigieux club auquel il appartient, sous le maillot de Hammam-Lif, ville côtière de la banlieue sud de Tunis où il a été prêté, Khélifa est sur un nuage. Alors âgé de vingt-trois ans, le jeune espoir tunisien, originaire d'une famille modeste de Gabès, oasis posée au bord de la Méditerranée, à quatre cents kilomètres au sud de Tunis, est en train de boucler sa meilleure saison (20 matches, 12 buts).
Dès la 10e minute, il ouvre le score et, à la mi-temps, Hammam-Lif mène 3-0, à la surprise générale. Quarante-cinq minutes plus tard, l'Espérance a arraché le nul (3-3), mais a perdu des points dans la course au titre. Khelifa est accusé de «trahison» par les supporters du club de la capitale tunisienne. Dans les coursives du stade, il est même molesté. Sa carrière vient de prendre un virage inattendu.
A l'intersaison, il n'imagine pas un instant revenir jouer à l'Espérance. Déjà en contact avec Evian-TG (alors promu en L2), qui a repéré un joueur «intéressant dans la vitesse et le déplacement, adroit devant le but» (dixit Pascal Dupraz, le directeur sportif de l'ETG), Khélifa fait savoir à ses dirigeants qu'il veut partir. Traumatisé par l'épisode du 8 avril, il engage le bras de fer en séchant les entraînements, puis un match, une attitude qui renforce le ressentiment des supporters à son égard.
L'Espérance, décimée par les blessures, refuse de le transférer. Harcelé — ses proches assurent même qu'il a été mis sur écoute —, il reprend le championnat, moral en berne. A l'automne, il participe à la finale de la Ligue des champions africaine (0-5, 1-1 contre le TPMazembé, RDCongo).
«Mais dans sa tête, c'était cassé», témoigne le Français Gérard Buscher, qui fut son entraîneur à l'Espérance puis à Hammam-Lif.
Coincé à Benghazi, au cœur de l'insurrection
Khelifa ne pense qu'à une chose, tenter l'aventure en Europe. Valenciennes, Nantes (L2), Neuchâtel Xamax (D1 suisse), sont sur les rangs, mais il a déjà choisi. Début janvier, l'attaquant fait l'aller-retour en Haute-Savoie pour signer un contrat de 3 ans avec Evian TG à compter de juillet 2011. Ses dirigeants de l'Espérance, qui voulaient le prolonger, sont furieux. «Ils espéraient toucher un peu d'argent sur un transfert et lui ont reproché de ne pas penser au club qui l'avait lancé», rapporte un journaliste local.
A son retour en Tunisie, l'attaquant est écarté du groupe. Direction la Libye, où il est prêté au Al-Ahly Benghazi.
Quelques jours plus tard, la révolte éclate au cœur d'une ville qui deviendra le bastion des opposants au dirigeant libyen Mouammar Kadhafi: «Il s'est retrouvé en plein milieu des évènements, il n'était pas question de foot», raconte son agent, Alexandre Mouelhi. Avec d'autres compatriotes, Khélifa lance un appel à son gouvernement pour rapatrier les ressortissants tunisiens. Finalement, il parvient à quitter la Libye via l'Egypte.
Retour au pays. Pas à l'Espérance, où même s'il est toujours sous contrat, il est persona non grata. Pendant quatre mois, il va donc s'entraîner seul. Accueilli tantôt au Stade Gabésien (D2 tunisienne), son premier club, tantôt à Hammam-Lif. Le temps est long, les interrogations nombreuses. Il n'est plus appelé en équipe nationale (*), symbole d'un parcours en suspense.
«Il était un peu en perdition», reconnaît Buscher. «Ç'a été un cauchemar pour lui. Heureusement, il savait qu'il y avait Evian derrière», poursuit un proche. En rejoignant les bords du lac Léman, il espère trouver de la sérénité, de la confiance. Et reprendre, à vingt-quatre ans, le fil d'une carrière qui lui a brutalement échappé un après-midi d'avril 2010.
______
(*) Il compte une sélection face au Botswana (0-1, le 17 novembre 2010)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.