Activités présidentielles : Kaïs Saïed remet au nouvel ambassadeur plénipotentiaire de Tunisie à Nairobi ses lettres de créance    Crises maritimes : Quel impact sur le commerce mondial ?    Bâtiment | Construction écologique : Une révolution dans le marché immobilier    Etude sur les chaînes de valeur oléicole et céréalière : La gestion des risques en priorité    Conseil des ministres des Affaires étrangères-OCI : Se réunir pour trouver une solution à la souffrance du peuple palestinien    Pourquoi | Les leçons d'une défaite    Beit al-Hikma à Carthage abrite un colloque sur le thème 'Musique et neurosciences'    Bizerte: Perturbation temporaire du trafic portuaire    Daily brief national du 05 mars 2024: Kaïs Saïed reçoit les lettres de créance des ambassadeurs non-résidents    L'UE accorde une aide financière de 150 millions d'euros à la Tunisie    Quel positionnement stratégique de la Tunisie ? Ghassen Salamé, d'anciens chefs de la diplomatie en Libye et en Mauritanie et des experts tunisiens en débat dès ce mardi    Hommage aux militaires de l'opération antiterroriste de Kasserine    Le Play-off commence aujourd'hui – EST-ST (17h00 à Rades) : Un palier à franchir !    Coupe de la CAF – Le CA ne verra pas les quarts : Retour à la dure réalité...    MEMOIRE : Mohieddine DHEHAIBI    Partenariat Tuniso-britannique : Des bourses d'études à l'Université OXFORD au profit des étudiants et enseignants tunisiens    Que se passe-t-il dans nos écoles ?    INM: Les quantités de pluies enregistrées en millimètres durant les dernières 24H    SNJT : Rassemblement de soutien au journaliste Khalifa Guesmi    Inès Ben Othman, réalisatrice du documentaire « Mouvma », à La Presse : «Notre rôle de cinéaste est d'observer et de mettre en relief les aléas de la vie»    Meriem Sassi placée en garde à vue : explications de son avocat    Médenine : deux migrants finissent à l'hôpital après une rixe à l'arme blanche    Ahmed Soula : les nouveaux prix de l'eau potable concernent près de 1,8 million de foyers    Météo : Vent fort et légère hausse des températures    Météo de ce mardi    Musique en ligne – UE : Apple condamné à une amende de 1,8 milliard d'euros pour abus de position dominante    Jeff Bezos reprend le titre d'homme le plus riche du monde devant Elon Musk    Top10 des dépenses militaires en 2022 : Les Etats-Unis en tête    La Chine vise une croissance de 5% pour 2024 et augmente son budget de défense de 7,2%    OMS : Les enfants meurent de faim dans les hôpitaux de Gaza    Gaza : Le système incapable de parer au plus urgent    Sept supporters de l'Espérance sportive de Tunis mis en examen    Report de la grève des agents de l'office de la marine marchande et des ports    Urgent : Le pont de Bizerte heurté par un navire    Organisation de coopération islamique : Nabil Ammar dirige la délégation tunisienne    Hand – Play-offs Elite : EST 34-26 ESS et CA 42-30 SCM, résultats et classement complet après la J1 (vidéos)    Ons Jabeur toujours 6ème mondiale    Confirmation de l'expulsion de l'imam Tunisien Mahjoub Mahjoubi    L'exposition permanente "Mémoire de générations" propose 300 œuvres inédites de 1894 à 2004    Ligue des champions | L'EST se qualifie aux quarts de finale : Une montée en puissance !    Agressions sionistes : 16 enfants Palestiniens meurent de malnutrition à Ghaza    Le Président Saïed : « Prochainement, une réunion tripartite à Tunis entre la Tunisie, l'Algérie et la Libye »    «Multifacette», exposition de Ahmed Zelfani à la galerie TGM: A vivre sur plusieurs temps    Kairouan: Démarrage des travaux de réhabilitation de "Beb Jedid" [Vidéo]    Sidi Bou Saïd inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco ?    Ons Jabeur fait son retour sur les courts    Civilisation numide dans l'antiquité : Découverte de la Tunisie numide à travers Dougga, Kesra, Makthar...    Amours dans le monde arabe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le rôle de la société civile
Droits économiques, sociaux et culturels
Publié dans La Presse de Tunisie le 17 - 05 - 2012

L'Association Aswat Nissa (voix de femmes) a organisé hier à Tunis, une journée d'information sur la ratification du protocole facultatif se rapportant au Pacte international sur les droits économiques, sociaux et culturels.
L'allocution d'ouverture a été donnée par Mme Ikram Ben Said, présidente de l'association, qui a souligné que «pour que l'application des droits économiques, sociaux et culturels soit mieux garantie sur le plan juridique, il faut que l'Etat signe le protocole facultatif se rapportant au Pacte international sur les droits économiques, sociaux et culturels. Les composantes de la société civile et même les citoyens pourraient porter des plaintes individuelles relatives aux droits économiques, sociaux et culturels, après l'entrée en vigueur du Protocole», a-t-elle ajouté.
De son côté, Mme Salwa Hamrouni, juriste universitaire, a indiqué que «l'Etat est appelé à prendre des mesures juridiques afin d'assurer l'application des droits économiques, sociaux et culturels». Pour ce faire, la société civile, étant une force de pression, «peut pousser l'Etat à la ratification du protocole», a-t-elle ajouté. Pour elle, on ne peut pas parler de droits politiques et civils si les droits économiques, sociaux et culturels n'existent pas et vice versa.
Bref, le protocole facultatif permettra aux personnes dont les droits économiques, sociaux et culturels sont violés et qui n'ont pas pu obtenir justice au niveau national, d'exercer un recours au niveau international.
Par ailleurs, la conférencière a assuré que le Pacte international sur les droits économiques, sociaux et culturels est, actuellement, ratifié par 160 Etats dont la Tunisie depuis 1969. Alors que le protocole facultatif n'est signé que par 8 Etats seulement et afin que ce dernier entre en vigueur, il faut que deux autres Etats le signent. Notons que la ratification de ce protocole facultatif, qui n'est pas obligatoire, ne peut être signé que si le Pacte international a été déja signé .
Quant à M. Azzem Mahjoub, économiste universitaire, il a parlé d'une part d'un «contrat social général» basé sur la citoyenneté et l'égalité. «Nous voulons que la relation entre le citoyen et l'Etat soit une relation de citoyenneté assurant, non seulement les libertés et les droits, mais aussi les devoirs», a-t- il expliqué. Le principe de la citoyenneté c'est l'égalité entre les individus, notamment entre l'homme et la femme sans distinction régionale, ethnique, religieuse... «Aujourd'hui, il faut militer en vue d'instaurer une citoyenneté entre les individus et l'Etat, la transition vers un Etat démocratique est alors devenue nécessaire», a-t-il résumé.
L'orateur a, d'autre part, présenté des données et des statistiques relatives à l'égalité entre l'homme et la femme. Concernant le droit à l'éducation, le taux de l'analphabétisme est de 11,4% chez les hommes, alors qu'il a dépassé les 26,4% chez les femmes. Ce pourcentage a dépassé le 39,7% dans les gouvernorats intérieurs et il a atteint 40% à Siliana et Jendouba. Il a insisté, en outre, sur le fait que 40% des chômeurs sont des femmes. En fait, sur un total de quatre femmes, une seule femme travaille. Dans le même contexte, il a affirmé que 22,6% des diplômés sont au chômage. Ce taux est de 44,2%, soit le double parmi la population féminine.
Sur un autre plan, le conférencier a souligné que la précarité du travail et le chômage sont à l'origine de la plupart des sit-in et des grèves, d'ailleurs 43,4% des employés travaillent sans contrat.
Notons que l'Association Aswat-Nissa œuvre pour que la femme soit une actrice active pour la construction des prochaines étapes et pour qu'elle soit aussi consciente de ses droits et de ses devoirs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.