Tunisie – Qu'attend le ministre de l'éducation pour imposer le respect du protocole sanitaire ?    France : Détection de huit cas possibles d'infection au variant Omicron du covid    Mehdi Ben Gharbia poursuit sa grève de la faim pour la quatrième semaine    La Tunisie ou la fâcheuse manie de vouloir arracher de l'argent à ceux qui n'en ont pas !    Le PDL dénonce « le retour aux nominations obéissant aux principes d'allégeance et de favoritisme »    Mandat de dépôt contre le maire d'Essouassi pour viol et violation de données personnelles    Noureddine Tabboubi menacé de mort à deux reprises    Covid-19 – Variant Omicron : Le Maroc ferme ses frontières pour deux semaines    Ligue 2 Pro : Résultats des matches et classements des Groupes C et D    EN Hand féminine : la liste des 16 joueuses convoquées pour le mondial    Note – Economie bleue : La Tunisie subit un taux d'érosion côtière de 10 fois la moyenne mondiale    Suspension de tous les vols de passagers à destination du Maroc pour deux semaines dès lundi    Houcine Abassi: La solution à la crise politique est entre les mains de Kaïs Saïed    Inclusion des personnes porteuses de handicap: un défi majeur pour la municipalité de M'saken    Echaâb pour le dialogue avec les jeunes mais...    Secteur de l'assurance en Tunisie : Reprise du rythme de croissance    Omicron: Bien qu'inhabituels, les symptômes sont légers!    Coupe arabe : Classement des pays les plus couronnées    8ème anniversaire des événements de Siliana: Le parti des Travailleurs appelle à poursuivre ces responsables en justice    Foot-Europe: le programme du jour    Cité de la culture : Concert du duo Tsuji Hideki, Miyazaki Mieko et Amina Srarfi    La profession du conseiller fiscal    Algérie : Fort séisme à Béjaïa    Aviron – Championnat arabe de plage : 15 médailles pour la Tunisie    Omicron: Est-il plus dangereux que les autres variants?    NEWS: Doublé de Issam Jebali    Ligue 1 : St Etienne – PSG, les compos probables    Tennis-Coupe Davis: Bel exploit des Tunisiens !    Météo de ce dimanche    Appel à la prudence face au nouveau variant de Covid-19    MEMOIRE: Docteur Hind CHOUIHI, ep. OUESLATI    Exposition « Tourments » de l'artiste Hope Mokded à Nîmes: Exposition engagée    Arts plastiques:TGM galerie ouvre ses portes    Cérémonie d'ouverture du « Focus Japon » à la Cité de la Culture: Immersion dans la culture japonaise    Sfax: Suivi des opérations de distribution de l'huile végétale subventionnée [Vidéo]    La Tunis appelle la communauté internationale à amener Israël à se conformer aux résolutions de l'ONU    Tunisie Telecom fait bénéficier son expérience RSE aux étudiants au Forum de l'ENSIT    Pourquoi? | Le mystère de l'huile subventionnée    Lancement effectif du réseau ferroviaire rapide : ll faut en finir avec les fausses annonces    A l'Avenue Habib-Bourguiba : Un individu armé voulant attaquer le MI maîtrisé    Tunisie-Ben Guerdane [PHOTOS] : La Garde Maritime a secouru 461 immigrants clandestins issus de 17 pays africains    Encore une fois, une compétence Tunisienne s'affirme à l'étranger    The Washington Post évoque la Tunisie    Ouverture du 8ème Festival de la création de l'UGTT en présence de Taboubi et de Guettat    Prix FABA de littérature : Remise des prix de la 1ère édition le 4 décembre 2021    487 migrants irréguliers secourus au large de Kerkennah    Festival du film maghrébin d'Oujda : La Tunisie rafle 3 prix    Chronique d'une catastrophe annoncée au Musée du Bardo    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le devoir de performance
Haltérophilie-La Tunisie au championnat d'Afrique
Publié dans La Presse de Tunisie le 07 - 10 - 2013

Les haltérophiles tunisiens ne sont pas seulement dans une quête de médailles, mais aussi de confirmation.
Les défis que la sélection tunisienne ne cesse de relever se poursuivent et ne se ressemblent pas. Mais l'objectif a toujours un nom: le podium. Les athlètes tunisiens n'ont d'autre ambitions que les médailles à remporter quelle que soit la nature des épreuves. Leur parcours en est fortement conditionné. Il y a lieu de retenir en effet cette détermination aux exigences de haut niveau. Surtout que la plupart d'entre eux n'ont plus désormais droit à l'erreur, notamment après avoir atteint un niveau qui leur interdit le moindre faux pas.
La concurrence au plus haut niveau et le registre dans lequel ils évoluent leur avaient permis d'aller droit au but. Ils savent en effet d'où ils viennent, où ils vont et surtout ce qui les attend. C'est ainsi qu'ils disputeront la prochaine édition du championnat d'Afrique, qui aura lieu au Maroc du 28 octobre au 5 novembre, sous le signe de la confirmation. Tous les haltérophiles retenus pour cette épreuve savent pertinemment qu'ils sont tenus par l'obligation de la consécration. Beaucoup d'entre eux visent la plus haute marche du podium: la médaille d'or qui est désormais le principal objectif de ceux qui ont désormais le statut de favoris dans cette épreuve.
Favoris, oui, mais aussi avertis. Le championnat d'Afrique réunit en effet les meilleurs athlètes du continent. Ceux dont les efforts et le parcours sont essentiellement concentrés sur cette épreuve.
Le titre africain donne à son auteur un statut particulier. Une place prépondérante, compte tenu notamment des horizons qu'il est censé dégager. Mais les exigences auxquelles les haltérophiles devraient faire face sont différentes des autres échéances. Plus encore: elles nécessitent un véritable surpassement dans l'effort. Chaque édition comporte son lot de surprises. Chaque édition est différente des précédentes. C'est pourquoi, rien n'est gagné d'avance. La prudence est plus que jamais exigée dans ce genre d'épreuve. Le staff technique a retenu les athlètes qui sont réellement en mesure de monter sur le podium. Ceux qui sont au top de la performance. Amine Doghmane(94 kg), Karem Ben Hnia(69 kg), Marwène Ouertani(62 kg), mais aussi Nouha Landoulsi(50 kg), Cyrine Guezmir(62 kg), Yosra Laâbidi((+75 kg). Et la liste est encore longue car la sélection tunisienne aborde ce championnat d'Afrique avec des ambitions valorisées, mais surtout légitimes.
Dans un contexte qui rend l'échec inacceptable, seule la consécration est belle. La défaite est tellement stigmatisée que le risque d'être perçu comme un perdant devient chez ces athlètes insupportable. Ces derniers ne sont pas seulement dans une quête de médailles, mais surtout de confirmation.
Il serait bon de tirer les enseignements d'une certaine injustice sportive qui touche l'haltérophilie tunisienne. Qu'on le veuille ou non, on doit admettre que cette discipline, qui est souvent la principale source de la distinction du sport tunisien, mérite plus de considération et surtout de reconnaissance de la part de l'autorité de tutelle. Il y va même de la crédibilité et de l'honneur du sport tunisien.
Les haltérophiles retenus:
Mohamed Amine Bouhajba (50 kg).
Marwène Ouertani (62 kg)
Karem Ben Hnia (69 kg)
Amine Doghmane (94 kg)
Nouha Landoulsi (48 kg)
Cyrine Guezmir (62 kg)
Yosra Laâbidi (+75 kg)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.