Un élu annonce l'arrestation de 4 députés : intox    Tunisie – Affaire de l'aéroport : Mandants d'arrêt à l'encontre de Seifeddine Makhlouf, Maher Zid, Mohamed Affes et Abdellatif Aloui    Saïed appelle l'association des banques à baisser le taux d'intérêt en vigueur    Béchir Akremi assigné à résidence sur décision de Ridha Gharsallaoui    Les gouverneurs du Grand Tunis mettent fin aux mesures d'interdiction de circulation des véhicules pendant les week-end    Ghannnouchi s'accapare la page Facebook de l'ARP Des députés dénoncent    Jeux Olympiques – Athlétisme : Abdessalem Laayouni en demi-finale    Mercato : Wajdi Kechrida découvre la Serie A    Des jeunes appartenant au mouvement Ennahdha réclament la dissolution immédiate du bureau exécutif du parti    Tunisie: Péril imminent. Oui, péril vraiment imminent !    Un cas de champignon noir enregistré à Sousse    Reprise du trafic des trains de transport des phosphates et des marchandises    Covid-19 : Signature lundi prochain d'un accord de partenariat autorisant la vaccination dans les cabinets privés    Déclarations fiscales: Appel à la régularisation    Ligue 1 : la FTF reporte le délai d'engagement des clubs pour la nouvelle saison    Walid Jalled: La présidence du Parlement n'est pas une institution    Tunisie : Texte complet de la réglementation du travail domestique    Le Chef de l'Etat appelle les pharmaciens à baisser les prix des médicaments    Baisse du déficit budgétaire de 57,7%, à fin mai 2021    Jusqu'où peut aller Saïed ?    JO Tokyo 2020 | Escrime (sabre féminin par équipe) : La Tunisie battue par le Japon    JO Tokyo 2020 | Haltérophilie : Ramzi Bahloul termine à la quatrième et dernière place    Etoile du Sahel : les AG évaluative et élective reportées    Transfert : Wajdi Kechrida proche de Salernitana    Entretien avec Nessib ben Radhia Fayrouz, médecin des hôpitaux, spécialiste en pédiatrie à l'hôpital Matri (Ariana): «La contamination des enfants a lieu dans le milieu familial»    Appels à descendre dans la rue: Kais Saied met en garde    JO Tokyo 2020 | Voile : le duo Mahdi Gharbi et Rania Rahali 20e du multicoque mixte nacra 17    Kais Saied appelle à baisser les prix des médicaments    Tunisie : Allègement du couvre-feu    Tunisie – Soldes 2021: Date du début des soldes d'été 2021    Une astronaute Tunisienne sera à bord de la station spatiale internationale ISS, bientôt!    Communiqué de presse du conseil des chambres mixtes    Dream City, Rendez-vous en 2022    Pour cause de Covid-19, l'édition 2021 de Dream City reportée à 2022    Fête de la Femme: La première astronaute africaine envoyée à la station spatiale internationale ISS sera Tunisienne    [TRIBUNE] : Pour un état-major de l'économie    36e Foire internationale du livre de Tunis : Appel à participation    Spectacle "24 parfums": Un site dédié au projet et un film documentaire en cours de réalisation (teaser)    Publication par l'INP des exemples du projet "Vigile" d'inventaire informatisé des collections muséographiques    Festival Hammamet 2021: La pièce de théâtre "Club de chant" de Cyrine Gannoun en ligne    Hédi Dhoukar: L'invitation à réfléchir de Hichem Djaït    Dernière minute : La Maison Blanche « préoccupée » par l'évolution de la situation en Tunisie et appelle au calme    "Mémoire" de Slim Sanhaji et Sabah Bouzouita au FIH2021 dans sa version en ligne    208 migrants clandestins secourus au cours des dernières 48 heures    17 migrants retrouvés morts à bord d'un bateau en route vers les côtes italiennes    150 migrants irréguliers secourus au large de Zarzis    Aux origines de la Nahda: L'Expédition d'Egypte (1798-1801)    Crimes racistes aux Etats-Unis | La fondation russe contre l'injustice monte au créneau    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les Iraniens affichent leur victoire
Accord historique sur le nucléaire
Publié dans La Presse de Tunisie le 07 - 04 - 2015

Même si les termes de l'accord ne sont pas clairs jusqu'à présent, le diplomate iranien le considère déjà comme
une victoire pour son pays
Mortadha Sarmadi : « Cet accord avec les grandes puissances n'entrave en rien le projet nucléaire pacifique
et civil de l'Iran »
L'ambassade d'Iran à Tunis a convoqué hier la presse tunisienne à une conférence de presse assurée par le vice-ministre des Affaires étrangères de la République islamique iranienne, M. Mortadha Sarmadi. Ce haut responsable de l'Etat chiite, en visite officielle en Tunisie, a estimé devant les journalistes que l'accord historique conclu entre l'Iran et les six puissances occidentales (Etats-Unis, Russie, Chine, Royaume-Uni, France et Allemagne) permettait à l'Iran de poursuivre son programme de développement du nucléaire civil en toute transparence vis-à-vis de la communauté internationale. L'accord en question impose à l'Iran une réduction de l'enrichissement de l'uranium de l'ordre de 98% pendant 15 ans, une réduction du nombre des centrifugeuses de 19000 actuellement à 6000, ainsi qu'une ouverture des installations nucléaires aux inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). En contrepartie, l'Iran pourra bénéficier d'une bouffée d'oxygène au niveau économique, et ce, à travers la levée des sanctions (progressive ?) décidée par le Conseil de sécurité. Toutefois, aucun calendrier n'a encore été fixé entre les parties prenantes pour l'application de cet accord. Il s'agit en effet d'un accord-cadre.
Victoire iranienne ?
« Nous entamerons prochainement des négociations autour du calendrier d'application de l'accord, a précisé Mortadha Sarmadi. Au mois de juin, ces détails seront tranchés et nous obtiendrons du Conseil de sécurité de l'ONU la suppression de l'ensemble des sanctions imposées à l'Iran ».
Même si les termes du « contrat » ne sont pas clairs jusqu'à présent, le diplomate iranien de haut rang le considère déjà comme une victoire pour son pays. « Nous avons abandonné l'enrichissement de l'uranium parce que nous n'en avons pas besoin pour le moment, dit-il. Cet accord avec les grandes puissances n'entrave en rien le projet nucléaire pacifique et civil de l'Iran ».
Il est vrai que le Conseil de sécurité des Nations unies avait demandé clairement à l'Iran d'abandonner à 100% l'enrichissement de l'uranium. Grâce à cet accord, l'Iran sauve la face et « vend » l'idée d'une victoire du pays de Khomeiny.
Lutte contre le terrorisme
Au cours de la conférence de presse, Mortadha Sarmadi a évoqué à plusieurs reprises la détermination de son pays à lutter contre l'extrémisme et le terrorisme, et ce, « avec l'ensemble des pays qui sont sincèrement prêts à le faire ». Selon lui, certains pays utiliseraient le terrorisme lorsqu'il est à leur avantage. « On ne peut pas prétendre lutter contre le terrorisme en Irak par exemple et le soutenir dans d'autres pays tels que la Syrie et le Yémen », a-t-il précisé.
« Au Yémen, certains suggèrent de renforcer Al-Qaïda pour affaiblir un autre groupe armé, Ansar Allah, et c'est là un soutien clair au terrorisme, affirme le responsable iranien. Ce sont les situation de chaos qui permettent la prolifération du terrorisme et nourrissent les extrêmismes ». Pour lui, les frappes de la coalition menée par l'Arabie Saoudite au Yémen sont « une erreur stratégique et une agression contre un pays pour des raisons illusoires et non justifiées ».
Impulser la coopération tuniso-iranienne
« La coalition détruit l'infrastructure d'un pays pour remettre en place un président qui s'est enfuit », a déclaré Morthadha Sarmadi d'un ton légèrement sarcastique. Il a exhorté l'arrêt immédiat des bombardements pour passer à la table des négociations. Des négociations qui pourraient être hébergées par un pays « neutre » tel que le Sultanat d'Oman. L'officiel iranien qui rencontrera, au cours de son séjour à Tunis, le président de la République, le ministre des Affaires étrangères et le président du parti Ennahdha, a salué la réussite du modèle tunisien caractérisé par « la sagesse de sa classe dirigeante ». « Nous avons une forte volonté d'impulser les relations de coopération entre la Tunisie et l'Iran dans divers domaines et nous mettons à la disposition de la Tunisie tous les moyens dont elle a besoin », a annoncé Mortadha Sarmadi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.