Le Syndicat des agents du groupe TUNISAIR appelle le personnel en contact direct avec les voyageurs à porter obligatoirement des masques et des gants    Amor Jomni, l'artiste-calligraphe du président Kais Saïed    Tunisie Telecom et Esprit School of Business: Un partenariat solide pour l'apprentissage et l'innovation    Tunisie : [photos] Les éboueurs de la municipalité de Tunis reprennent le travail    Epson annonce le lancement d'une imprimante directe sur textile pour les entreprises à forte productivité ayant des charges de travail élevées    Ligue 1 : L'Espérance de Tunis Champion d'automne    Khaled Souissi [Vidéo] : " l'US Monastir m'impressionne, et le public du CA est le meilleur"    Sami Fehri recouvre sa liberté    La Renault Clio obtient la Palme d'Or des Ventes en 2019    Pour ses 100 jours, Kaïs Saïed accorde une interview à la chaîne Wataniya 1    Jeunes Tunisiens, Postulez pour concrétiser vos projets artistiques avec “Dream'S Chebeb”    Coupe de la Ligue anglaise : Aston Villa en finale 10 ans après    Le ministère des Affaires religieuses appelle à organiser la prière d'Al-Istisqa    Une 35ème édition piquante du salon MOOD TALENT, avec FELFEL à Dar El Marsa    Un employé de la banque UBCI aurait détourné 350.000 dinars et quitté le pays en direction de l'Europe    Emirats arabes unis: Infection de 4 membres d'une même famille au coronavirus    Coronavirus: Le bilan de l'épidémie en Chine s'alourdit    Hilal Chebba – Espérance de Tunis : Sur quelle chaîne voir le match ?    Funérailles de Lina Ben M'henni : Cérémonial imposant pour une grande militante    Hand-Tournois de qualification olympique : La Tunisie hérite de la Croatie, de la France et du Portugal    Dynamique de développement dans le sud : Zarat désormais municipalité touristique    Un cabinet de 28 membres prévu : Principales priorités du programme gouvernemental    Air France consolide ses vols sur la Tunisie    Inscription de l'île de Djerba au patrimoine mondial : La candidature officiellement déposée auprès de l'Unesco    Insécurité: que faire face au brigandage urbain?    Coupure et perturbation dans l'approvisionnement en eau potable, à Zarzis    Afek Tounes et Machrou Tounes récusent la méthodologie adoptée par Elyès Fakhfakh pour former le gouvernement    Hausse des investissements déclarés dans l'industrie et les services à Ben Arous    Coronavirus : Le bilan s'alourdit    Première baisse de l'endettement depuis des années    Dirigeants et vieux routiers de la politique: l'éternel retour !    Hausse de la violence et renforcement du contrôle sécuritaire: Il était temps !    Coupe du Monde d'Haltérophile (Rome 2020) : Médaille d'or pour Karem Ben Hnia    Foot-Europe: le programme du jour    Coronavirus : Premier cas confirmé aux Emirats arabes unis    Pour Rafik Abdesslam, Fakhfakh souffre d'un excès de révolutionnarisme    Ligue des champions : des arbitres égyptiens pour JS Kabylie – Espérance ST    Tunisie – Météo : Ciel partiellement voilé sur la plupart des régions    Réponse de l'ONU au plan de paix de Donald Trump au conflit palestino-israélien    Plan de paix de Donald Trump pour la Palestine, le niet de Mahmoud Abbas    Tunisie: Décès de cinq Algériens dans le renversement de leur voiture à Kasserine    Trump dévoile la carte des Etats israélien et palestinien selon son plan de paix    En photos : Ahmed Laâjimi, le gagnant de la saison 5 de nescafé comedy show    Les puissances mondiales ont jugé bon de l'écarter : La grande mascarade de la Conférence de Berlin… sans la Tunisie !    Le 40e jour du décès du professeur Abdelwahab Mahjoub : Abdel, l'olivier…    Rencontre Tebboune-Erdogan : une équipe de sécurité canine turque inspecte la salle de conférence    Ahmed Laâjimi, le gagnant de la saison 5 de « NESCAFE COMEDY SHOW », et son « Faux profil » sur scène    « Kasr Essaada » : Une nouvelle œuvre et une autre expérience qui s'ajoutent aux expériences précédentes du jeune réalisateur, Nizar Saïdi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mais que fait donc Noomane Fehri à Londres et Washington DC ?
Publié dans Leaders le 19 - 10 - 2016

Il court, comme toujours, en très haut débit, depuis qu'il avait présidé aux destinées des Tics dans le gouvernement Habib Essid. Libéré de ses fonctions ministérielles, Noomane Fehri retrouve avec un plaisir affiché son activisme au sein de la société civile. Comme il renoue avec Londres, où il avait longtemps résidé et officié à la tête de la section british de l'Atuge. Fehri était jusqu'à lundi dernier à Londres à l'invitation de nombre de think tanks qui souhaitaient recueillir son témoignage d'ancien ministre et sa la lecture de la situation en Tunisie. Il n'y a pas d'ailleurs que les Anglais qui le sollicitent à ce même propos. Les Américains aussi. Et voilà donc Noomane Fehri à Washington DC, depuis mardi, avec un emploi de temps bien chargé.
Toutes ses interventions se terminent par un vif plaidoyer en faveur de la conférence sur l'Investissement qui se tiendra fin novembre prochain à Tunis. Mais aussi un appel pressant à soutenir les Tics, l'entreprenariat et l'emploi des jeunes dans des secteurs à haute valeur ajoutée technologique.
L'ancien ministre Fehri a en effet pris une nouvelle casquette. Il fait équipe avec la BIAT pour créer en plateforme un incubateur – accélérateur de startups. Donnant une nouvelle orientation à ses activités, il entend consacrer son temps au développement de l'écosystème entrepreneurial tunisien.
"Un engagement en faveur des jeunes"
Pourquoi ? La réponse fuse droit. « Maintenant que la stratégie digitale pour 2020 est tracée, budgétisée, inscrite dans le plan de développement quinquennal, nous dit Noomane Fehri, je suis rassuré qu'elle va être exécutée quelque soit le gouvernement. Bien sûr que la qualité de l'exécution dépendra de la qualité des gouvernements, mais je suis généralement confiant qu'il y a une vraie volonté de la poursuivre avec le même esprit. Et d'ajouter : « les startuppeurs (ou entrepreneurs du nouveau monde) commencent à émerger et il y a une dynamique phénoménale de l'écosystème. Cette dynamique doit se transformer rapidement en success stories, les outils de l'état sont nécessaires mais loin d'être suffisants ».
« Mon engagement pour les jeunes, affirme-t-il, est toujours le même. J'ai travaillé pour eux dans le secteur public, je continue mon engagement pour eux dans le privé. Le privé, surtout les grands groupes qui souhaitent contribuer à l'économie du nouveau monde doivent aussi apporter leur contribution. La BIAT s'engage au titre de sa responsabilité sociétale, avec un travail extraordinaire initié par sa Fondation. Elle s'y met encore plus pour créer le nouveau monde. »
"Il m'a séduit!"
Noomane Fehri ne s'en cache pas : « Le président de la BIAT, Ismail Mabrouk, m'a franchement séduit. Nous avons découvert que nous avions la même vision de l'avenir de la Tunisie et de l'économie nouvelle qui doit être créée pour sortir du marasme économiques. Ces jeunes startuppeurs constituent une bonne partie de la solution pour notre pays. Ce que nous allons faire sera avec et pour l'écosystème entrepreneurial au sens large. La plateforme n'est pas une action de charité, ni une activité purement commerciale, c'est plutôt une entreprise sociale ....
A Londres, Fehri a pris part à une série d'ateliers de travail avec l'écosystème, le voilà à Londres, réactivant ses réseaux, pour explorer des partenariats potentiels. Tour-à-tour, il était à StartupBotcamp (worldwilde headquarters), StartupBotcamp London iot (un accélérateur spécialisé dans l'internet des objets », Seedcamp (le premier accélérateur européen), Founders Factory, (la Rolls Roys des accélérateurs londoniens) et autres MassChallenge UK, (le plus grand accélérateur non for profit du monde).

Et, ça ne fait que commencer, promet-il.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.