Tunisie – UGTT : La réforme politique est l'affaire de tout le monde et non pas d'une seule personne    Mustapha Kamel Madbouli félicite Najla Bouden pour sa nomination    Alors que Sfax baigne dans les ordures, l'ANGed fait du tourisme de conférence en France !    Foot européen – Résultats des matches de samedi    Ligue des Champions : L'Etoile fait match nul 1-1 au Rwanda    Ons Jabeur s'incline face à Paula Badosa Gibert    Tunisie – Etude méthodologique sur l'analyse des effets de la migration sur le marché du travail national    Concours "Aux cœurs des mots" : aucun officiel Tunisien ne s'est manifesté pour recevoir le prix !    Rencontre entre le ministre de l'Economie et le président de l'Utica    Secteur agricole – Investissements et avantages insignifiants en 2021    Mehdi Ben Gharbia emmené à la caserne de la Garde nationale de l'Aouina    Brahim Chaïbi : Les mosquées ne doivent pas être exploitées à des fins politiques !    Ali Mrabet : Nous devons éviter les foules et appliquer la distanciation !    Tunisie: We can    Le dirigeant de Hamas Khaled Mechaâl exprime sa solidarité avec Moncef Marzouki    La Télévision nationale ne transmettra pas les rencontres de la première journée du championnat    Entretien téléphonie entre Kais Saied et Josep Borell: La version de la Tunisie VS celle de l'UE!    Honda City, cinquième du nom, disponible chez JMC à partir de 64.990 dinars    Moncef Marzouki confond Khaled Mechaal et Ismaïl Haniyeh!    Mehdi Ben Gharbia dénonce l'intimidation policière qui le vise    Ambassade de France en Tunisie: Conditions d'entrée sur le territoire tunisien    Foot – Pas de retransmission des matches de Ligue 1 Pro sur Watania    Business du Foot : Gianni Infantino persiste et signe pour un "Mondial biennal"    Arabie Saoudite: La grande mosquée de la Mecque fonctionnera à pleine capacité à partir de cette date    Tunisie : Vers un renforcement de la coopération entre l'Intérieur et la Justice    Bilan - Covid-19 : 131 nouveaux cas et cinq décès le 14 octobre    GB : Un député britannique poignardé à mort dans une église. La piste terroriste n'est pas écartée    Les membres du Grand Jury des JCC    PSG vs Angers : Où regarder le match en direct et live streaming ?    Tunisie: Si on ne sait pas où aller, on n'ira nulle part !    Journée internationale des femmes rurales : La question du transport des ouvrières agricoles reste pendante    L'expertise Bosch au cœur des stations-services Shell    Orange Summer Challenge 2021 : L'innovation au service du recyclage des déchets plastiques    Par Abdelaziz Gatri : Thomas Sankhara, ou l'Afrique assassinée    Moody's- Mounira Ayari: C'est la 10e rétrogradation depuis 2011, ne faites pas semblant d'être surpris    Soirée Astronomique à la Cité des Sciences à Tunis sous le thème des Exoplanètes    Gordon Gray: Kais Said n'apprécie pas le principe de la séparation des pouvoirs    Ons Jabeur se qualifie à la demi-finale d'Indian Wells et accède au Top 10    Tunisie : Entrée gratuite aux musées et sites historiques vendredi 15 octobre    Accès gratuit aux musées, sites et monuments historiques à cette date    Liban : 3 morts et 20 blessés dans une manifestation à Beyrouth    Exposition "La Syncope Du Mérou" de Belhassen Handous à Central Tunis    Francophonie : Le Vieux port de Bizerte accueille le concert littéraire "Lectures croisées autour de la mer"    Festival du film d'El Gouna : Le spectacle est maintenu malgré l'incendie    Secousse sismique à Gabès    Des hauts gradés de la marine d'Europe et d'Afrique en conclave à Tunis    Le chef de l'Etat assiste à l'éloge funèbre des militaires décédés dans le crash de leur hélicoptère    Jendouba-Bousalem-Béja sur le front de la plaque africaine : ça bouge ! explication    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le déficit budgétaire: La Banque Centrale devra-t–elle mettre la main à la pâte?
Publié dans Leaders le 24 - 11 - 2016

Le déficit budgétaire est en train d'évoluer à des niveaux importants. Il est devenu, aujourd'hui, le défi le plus urgent et le plus difficile que la Tunisie devra relever. Les recettes fiscales diminuent et les dépenses publiques surtout improductives augmentent. Les protestations contre la collecte des taxes additionnelles et les difficultés de réduire les dépenses publiques obligent le gouvernement à s'endetter de plus en plus.
Dans ce contexte difficile, le nouveau statut de la Banque Centrale (2016) interdit les avances monétaires au gouvernement pour financer une partie du déficit budgétaire. En effet, selon l'article 25, la BCT interdit de fournir des facilités et des crédits au trésor public sans proposer une politique alternative. Les pays développés qui ont interdit les avances au trésor public, ont adopté quelques années plus tard (BoJ en 2001 suite à la décennie perdue des années 1990, FED en 2008 suite à la crise, BoE en 2009 et BCE en Janvier 2015), une « politique d'assouplissement quantitatif » ou «Quantitative Easing» qui permet le financement du déficit budgétaire. Il s'agit d'une politique monétaire non conventionnelle qui consiste pour une Banque Centrale d'injecter une quantité importante de liquidités dans l'économie et dans le système bancaire permettant un accroissement des crédits aux Etats, aux entreprises et aux ménages et de relancer ainsi l'activité économique. La FED et la BoE pourraient acheter directement la dette publique, permettant ainsi aux gouvernements de financer leur déficit à un taux faible. En Europe, la BCE pouvait aussi racheter aux banques universelles, les titres de dette que ces derniers ont achetés au moment de leur émission.
La BCT finance le déficit budgétaire indirectement en prêtant aux banques et en les forçant par la suite à acheter des bons du Trésor. Cette pratique a réduit le rôle d'intermédiation des banques et a généré un effet d'éviction important comme le montre le graphique ci-dessous. Les Bons du Trésor sont des titres émis par l'Etat tunisien en représentation d'emprunts dans le cadre de l'équilibre budgétaire. Ils sont négociables auprès de l'ensemble des banques intervenant sur le marché monétaire. On distingue trois types de bons de trésor: Les Bons de Trésor à Court Terme (BTCT); les Bons de Trésor Assimilables (BTA) et les Bons de Trésor à Coupon Zéro (BTZC). Les BTA constituent le principal instrument de la gestion de la dette publique utilisé. Le graphique montre que lorsque les Bons de Trésor augmentent, les crédits accordés à l'économie et l'investissement privé baissent.
Graphique: évolution des bons de trésor, des crédits et de la FBCF
Source : ministère du développement économique
La BCT doit réfléchir à développer une politique monétaire qui permet au gouvernement d'avoir des revenus supplémentaires pour financer en partie le déficit budgétaire et pour améliorer son efficacité. Elle doit nécessairement être associée étroitement à la gestion de la dette publique et à la politique budgétaire.
Il semble qu'un mouvement d'assouplissement des politiques monétaires est en marche dans la majorité des pays émergents. L'expérience des pays montre qu'il existe essentiellement deux politiques de financement du déficit budgétaire par les Banques Centrales:
1. La première politique consiste à permettre à la BCT d'acheter directement la dette publique (les bons du trésor) ou bien le gouvernement émet des Bons de Trésor qui sont achetés par les banques universelles puis revendus à la BCT. Ce système augmente la liquidité des banques, les mène à jouer leur rôle d'intermédiation et à financer les activités réelles. Le recours à cette politique doit être temporaire, ponctuel et exceptionnel.
2. La deuxième consiste à accorder des prêts au Trésor pour financer le déficit. Cette politique est incompatible avec l'article 52 du nouveau statut de la BCT. Cependant, on peut envisager une coordination entre les politiques monétaires et budgétaires tout en respectant l'indépendance de la BCT en lui laissant le soin de fixer le montant des prêts et le taux d'intérêt dans l'objectif d'atteindre le taux d'inflation annoncé et d'assurer la discipline budgétaire.
Ghazi Boulila
Professeur universitaire en économie


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.