Foot-Europe: le programme du jour    Billet: Un univers déconnecté    CA: Réagir ou périr !    Leader du courtage en assurance et réassurance : Aon Tunisie, change de nom et devient ARS Tunisie    Huile d'olive: Pas d'augmentation des prix pendant Ramadan    Dégradation de l'environnement de l'investissement: Le cri d'alarme des partenaires de la Tunisie    Habib Ammar, Ministre du Tourisme et de l'Artisanat : «Il faut que les hôtels adhèrent au processus de modernisation»    Remerciements et 40e jour: Feu Ahmed BOUZRARA    CONDOLEANCES: Abdallah BOUGUENNA    Appui logistique à la police de l'environnement: Plusieurs communes bénéficiaires    CS Sfaxien : Moncef Khemakhem réélu à la tête du club    Scandale des déchets italiens : Mandat de dépôt à l'encontre de l'avocat de la société importatrice    Concours de Miss Tunisie 2021: Le challenge de l'humanitaire    «Cheikhs en confidences», roman en français de Monia Mouakhar-Kallel: Une écriture d'une souplesse radieuse    L'artiste et le journaliste Habib Bouhawel tire sa révérence: «Le phare-felu» n'est plus !    Covid-19 : 31 décès supplémentaires et 666 nouvelles contaminations enregistrés le 25 février 2021    Scandale des déchets italiens : Mandat de dépôt à l'encontre de l'avocat de la société importatrice    66.23 dollars/baril    Exit les corrompus, les hommes de médias et les dirigeants d'associations    Deux personnes tuées lors des troubles et 468 arrestations    50 migrants se sont noyés et les survivants accueillis en Italie    Mohsen Marzouk : Ennahdha est capable d'abandonner Mechichi à tout moment    Arrêté pour avoir insulté et agressé sur les réseaux sociaux    Les Tunisiens à l'étranger pourront bientôt payer leurs cotisations sociales en ligne    La nouvelle souche n'est pas dangereuse mais la vigilance reste de mise    Mohamed Ammar : Mon beau frère a eu 50 dinars pour participer à la manifestation d'Ennahdha    Report de la manifestation des Nahdhaouis, Mohamed Gouméni révèle le vrai du faux    Coup d'Etat et grande instabilité en Arménie    Le Festival de la médina n'aura pas lieu en 2021    Le salon pour l'amour de l'Art    La danse comme partie prenante d'une pièce de théâtre    Fethi Slaouti: L'école publique est aujourd'hui menacée plus que jamais    CONECT International condamne la grève douanière    Les professionnels de la santé ne donnent le bon exemple pour la campagne de vaccination (Ministère)    Enfin le dégel entre le Président et son chef du Gouvernement ?    Mort d'avoir bu... trop d'eau?    Rached Ghannouchi remet le projet de Sabkha Séjoumi sur la table    Détournement partiel de la circulation au niveau du tunnel de la Rue Yasser Arafet    Ligue Europa: les qualifiés pour les huitièmes de finale    La Chine fera don de 100 mille doses de vaccin à la Tunisie    Tunisie Telecom réalise la meilleure performance sur l'Internet mobile en 2020    La FTF va tester l'utilisation du VAR dans les compétitions tunisiennes    Habib Ammar préside une rencontre sur le suivi des projets culturels bilatéraux Tunisie-UE    Top 5 des personnes les plus riches au monde    Pourquoi Saied continue à tourner le dos à l'Afrique?    En vidéo: In Style With Rym, la nouvelle émission présentée par Rym Saidi    12 pays aux manoeuvres militaires «African Lion» qui auront lieu en Tunisie en juin prochain    La Tunisie abrite l'exercice militaire multinational "African Lion", en juin 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





30 étudiants tunisiens en stage en Chine chez Huawei (Vidéos et photos)
Publié dans Leaders le 01 - 06 - 2018

Ils seront 30 jeunes étudiants tunisiens à partir en Chine y effectuer un stage en technologies de communication de pointe chez Huawei, leader mondial des TIC. Ces stages qui s'étalent sur trois promotions de 10 étudiants par an sur la période 2018 - 2020, s'inscrivent dans le cadre du programme international « Seeds for the Future », destiné à initier les jeunes ingénieurs aux innovations technologiques avancées et les préparer à la vie professionnelle. Une première phase, bénéficiant à 10 étudiants tunisiens avait été initiée en 2015 grâce à la coopération tuniso-chinoise des ministères des Technologies, de l'Enseignement Supérieur et des Affaires Etrangères, de l'ambassade de Chine, et de Huawei Tunisie. Le succès remporté par cette première expérience a incité l'entreprise chinoise à la reconduire pour trois ans à partir de cette année et de l'étendre à 30 étudiants qui séjourneront pendant deux semaines à Shenzhen au centre de R&D de Huawei.
Le protocole d'accord relatif à ce projet 2018 -2020 a été signé vendredi matin au siège du ministère des Technologies de la communication et de l'Economie numérique, par le ministre des Technologies et de l'Economie numérique, Anouar Maarouf, le directeur général de Huawei, Saeed Xia et Slim Choura, représentant du ministère de la Recherche Scientifique et de l'Enseignement Supérieur.
A l'issue de la signature de l'accord, Anouar Maarouf, ministre des Technologies et de l'Economie numérique, a déclaré : « La Chine est un partenaire privilégié pour la Tunisie et même pour les pays africains en général. En effet, la Chine est présente en Afrique, un continent en plein essor ouvert aux investissements. La Tunisie possède un statut particulier : c'est un talent hub, où les talents sont des points d'appui. Le témoignage de Mohamed Aziz [ndlr. un étudiant de l'édition 2016 qui a témoigné sur son parcours] est un exemple de réussite. En partant deux semaines en Chine, Huawei permet aux étudiants de bénéficier d'une opportunité cruciale pour leur avenir ».
Pour sa part, Wang Wenbin, ambassadeur de Chine, a affirmé : « Je remercie le gouvernement tunisien de s'être autant impliqué dans la coopération avec la Chine. L'investissement dans les TIC est primordial pour la Tunisie. Ce secteur représente à lui seul 7% du PIB. « Seeds for the Future » est destiné à inculquer aux étudiants une formation intensive dans ce domaine. Pour l'éducation, la coopération tuniso-chinoise se décline en deux axes. En effet, en plus de « Seeds for the Future », la Chine accorde des dizaines de bourses d'étude chaque année aux étudiants de l'Enseignement Supérieur. Compte tenu de sa situation géostratégique, de l'évolution future du secteur et de la fine compétence des ingénieurs tunisiens, le pays possède un capital humain majeur pour les années à venir. »
De son côté, Saeed Xia, directeur général de Huawei Tunisie, a déclaré : « « Depuis trois ans, le programme « Seeds for the Future » est toujours une belle réussite. Huawei sélectionne les candidats. Ces derniers bénéficient d'un certificat à l'issue du programme, et ensuite d'opportunités pour des stages et des emplois dans le domaine des TIC. Grâce à la formation des candidats, Huawei favorise le développement local. A l'avenir, les technologies futures résident dans l'IA (Intelligence Artificielle), les TIC, le cloud computing et la data 5G ».
Du point de vue de l'enseignement, Slim Choura, représentant du ministère de l'enseignement Supérieur, a expliqué : « Les étudiants qui ont participé au programme « Seeds for the Future » sont la crème de la crème : 10 étudiants ont été choisis parmi 307 candidats ».
M. Liang Hong, Directeur Général Adjoint chargé des opérations et de la qualité chez Huawei, s'est dit très satisfait de l'expérience « Seeds for the Future ». « Huawei s'investit dans l'éducation des jeunes tunisiens. Ainsi, la coopération économique et technologique entre les deux pays va connaitre un développement remarquable. En tant que leader dans le secteur des TIC, Huawei dispose des dernières technologies, des équipements les plus récents. A Shenzen, les jeunes seeds y auront directement accès pendant leur stage ».
M. Mohamed Ben Fekih, manager chargé de l'encadrement du programme, a annoncé : « Les étudiants visiteront deux villes en Chine : Pékin et Shenzhen. En 2018, le programme durera trois semaines, contre deux semaines les années précédentes. Lors de la première semaine, ils découvriront ent la culture chinoise. Ensuite, leur séjour est axé sur la formation théorique et pratique. Le programme vise aussi à leur ouvrir l'esprit. Après leur séjour, les étudiants ayant vécu l'expérience ont changé en profondeur. En étant confrontés à une culture différente, ils changent de vision sur eux-mêmes et sur le monde ».
Lancé en 2008 en Thaïlande, le programme « Seeds for the Future » rassemble des étudiants de plus de 96 pays et régions à travers le monde. Dix ans plus tard, on peut dire qu'il constitue une belle réussite : plus de 280 universités participantes et 30 000 candidats, dont plus de 2700 ont étudié en Chine. Huawei œuvre à travers ce programme à développer les talents locaux en TIC en les mettant directement en contact avec l'entreprise, en favorisant l'entente internationale et en encourageant la digitalisation à l'échelle régionale. Le programme a intéressé plusieurs personnalités officielles à travers le monde. A ce jour, une vingtaine de chefs d'Etat et une cinquantaine de chefs de gouvernement ont honoré des événements s'y afférant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.